Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Forums dédiés à une maladie > Grippe A/H1N1
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Grippe A/H1N1 Ce forum est dédié aux discussions sur la grippe A/H1N1 apparue au mexique en 2009.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 27/07/2009, 07h22   #1
Terence
Membre
 
Date d'inscription: novembre 2006
Messages: 1 445
Grippe A H1N1 + Generaliste : equation au mètre carré

Bonjour,
"passé le cap", "monté d'un cran supplémentaire", "mobiliser", "au centre du dispositif", "aggravation", "alerte",

Non, ces qualificatifs médiatiques ne sont pas ceux de la prochaine guerre du Golfe , mais de la grippe A (2009-2010) qui laissera place aux festivités de la prochaine coupe Mondiale de football en 2010 , dans la bonne humeur.
L'equation s'impose. Le gouvernement a commandé 94 millions de doses.

Chevaleresque! Le gouvernement nous fait-il don de doses ?
Je ne saisis pas la nuance de ces chiffres : le vaccin est-il gratuit ? Ou dois-je lire, le gouvernement, en chevalier pompeux, a commandé les stocks des officines ? Reste au patient de payer ensuite la note ?
  • Le Generaliste en première ligne (Le Figaro)
Désormais, les personnes suspectées d'avoir contracté le nouveau virus devront faire appel à leur médecin de famille et non plus au Samu.

Brrrr. "en première ligne", rien que ca. Le generaliste est réquisitionné pour le front.
Je pensais que le gouvernement allait distribuer des kits de vaccin gratuitement par la poste à chaque francais (au lieu d'aller consulter le médecin).
  • Grippe A : votre entreprise se prépare-t-elle à y faire face ? (Le Figaro)
Certaines entreprises avaient déjà un plan grippe aviaire : elles ont déjà acheté les masques, et vaccinent les cadres en déplacement au mexique.
Burlesque! "Les entreprises se préparent". Je m'attendais a des vaccinations gratuites sur le lieu de travail. Non, elles vaccinnent les cadres en déplacement. Cela me rappelle, vous savez, les dossiers spécials vacances quand on prépare un voyage à l'étranger : Quel vaccin pour quel voyage ?
D'autres entreprises "ne sont pas encore prêtes", "s'inquiètent d'être mal informées".
Vous m'en direz tant! "Ne sont pas encore prêtes". Voudraient-elles que l'on passe commande de masques à leur place, avec une livraison en 48h chrono? (Allez, disons 24H pour les plus inquiètes)
  • 94 millions de doses ! (Bis)
    Quand les vaccins seront-ils prêts ? Les livraisons devront avoir lieu entre le 15 septembre 2009 et le 31 janvier 2010. (Le Parisien)
Rapide calcul : la France compte 62 millions d'habitants (metropole), et 102000 medecins generalistes. Un medecin peut, donc, en statistique, soigner 600 habitants.
Ce qui a première vue, semble largement suffisant.
Quelqu'un saisit-il la nuance d'une mobilisation des médecins pour un vaccin finalement disponible dans 6 mois ?







































Densite de la population

Source : Statistiques mondiales



Densite des Medecins

Source : Atlas 2008 (Conseil National des Medecins) (PDF)


  • Et l'avenir?
Selon plusieurs experts, virologues, cette grippe n'est que le début de grippes plus menacantes pour l'humanité, ex : virus H1N5.
A grand regret de calcul, il faudra compter avec moins de médecins à l'avenir.



Raté pour les prochaines mobilisations! Mais que fait le Gouvernement ??

Terence



Dernière modification par Terence 27/07/2009 à 07h25.
Terence is offline   Réponse avec citation
Vieux 05/08/2009, 12h58   #2
Maimonide
Membre
 
Date d'inscription: novembre 2008
Messages: 31
Re : Grippe A H1N1 + Generaliste : equation au mètre carré

Bonjour ,

il n'est pas dit que les MG soient les vaccinateurs , il n'est pas dit que les MG prennent en charge tous les malades de la grippe ( 20 millions de cas prévus ). Un quadrillage du territoire permettra de définir des centres de soins , de consultation et de vaccination. L'InVS et le Ministère de la santé et des sports et quelques autres sont en train de mettre sur pied la mise en oeuvre de la stratégie médicale ( et non pas militaire) .

Il faut comprendre que le plan Grippe Aviaire ( H5N1) a été élaboré en 2003 et que la Grippe A( H1N1) 2009-2010 va pouvoir le tester en temps réel.

Les préoccupations des instances gouvernementales et sanitaires ne sont pas les mêmes que celles des médecins et des malades pris dans leur vie quotidienne.

2 injections de vaccins à 21 jours d'intervalle seront proposées mais non imposées ( le vaccin ne sera pas obligatoire ) . Le vaccin ne sera pas gratuit. Il est probable qu'il ne sera pas remboursé par les caisses de sécurité sociale. 93 000 000 divisé par 2 = 46,5 millions de vaccinations complètes. Une couverture à 100 % de la population n'est pas nécessaire. L'épidémie ( pandémie ) pourra être gelée par une couverture vaccinale de 30 à 50 % .
Mise à jour des infos médicales sur Grippe A(H1N1)v 2009 : http://knol.google.com/k/lyonel-baum...pqpdqx6p8k/59#

Dernière modification par Maimonide 05/08/2009 à 13h16.
Maimonide is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/08/2009, 17h30   #3
d_dupagne
Administrateur et responsable légal du site
 
Avatar de d_dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: France
Messages: 14 837
Re : Grippe A H1N1 + Generaliste : equation au mètre carré

Bonjour à tous

Cette grippe A est un bon test en temps réel de la capacité des hiérarchies à améliorer le travail par la planification des tâches.

Je suis de ceux qui pensent que la planification et les procédures détaillées ne sont applicables qu'aux choses simples, stables dans le temps et concernant des agents de terrains identiques (des machines idéalement).

Dans la vraie vie, elles donnent ce qu'a donné la planification soviétique.

Je vais me contenter de recopier si dessous le témoignage d'un confrère et celui d'une patiente. Je serais intéréssé par votre analyse :

Citation:
Le Dr Jean-Paul Hamon, qui exerce dans les Hauts-de-Seine, témoigne de ses difficultés à appliquer la procédure d´alerte face à une suspicion de cas groupé de grippe A. voici son récit :

« L´histoire commence à 11h 15 ce jour. Une patiente qui n´a pas lu les recommandations placardées partout dans le cabinet de groupe où j´exerce, rentre dans mon cabinet. Elle me dit tousser depuis 2 jours, avoir mal à la tête, avoir eu 38°5 hier. Je lui demande si elle n´a pas croisé de Mexicain basané ou d´Anglo-Saxon. Elle me rassure du point de vue de ses fréquentations mais m´explique qu´elle travaille dans un open space de 200 personnes où 3 de ses collègues présentent les même symptômes. Nous sommes donc en présence d´un possible cas groupé et n´écoutant que mon courage de co-président de syndicat, je décide d´appliquer la procédure à cette malheureuse patiente qui ne demande qu´à aller se mettre sous la couette avec un peu de paracétamol.

Je demande à la secrétaire de s´équiper en masque ainsi que les patients de la salle d´attente et j´appelle la Dass 92. La Dass 92 me donne le numéro de la Dass 93 car l´open space se situe à Saint-Ouen. Je suis mis en rapport avec le médecin de permanence qui confirme qu´à 4, on est bien à plus de 3, qu´il s´agit d´un possible cas groupé et que nous devons adresser la patiente à un centre de prélèvement dédié grippe H1N1 répertorié dans chaque département. Pour Saint-Ouen, c´est Saint-Denis. Je réexplique que bien que travaillant à Saint-Ouen, elle est actuellement dans mon cabinet à Clamart où elle habite et après un long silence on me confirme que je dois alors m´adresser à la Dass du 92. Cela tombe bien, j´ai déjà le numéro et il n´est pas encore midi. Patiemment, j´explique à la Dass du 92 pourquoi je leur refile le bébé et là j´apprends que pour les prélèvements dédiés c´est le 15 qui régule les envois : ça tombe bien j´ai gardé le numéro. Comme je commence à mélanger les numéros qui s´accumulent sur ma feuille qui n´en compte pas moins de 11, je tombe par erreur sur le médecin du 93 qui est content de m´avoir car entre-temps il a appelé le chef de ma patiente, lequel n´est au courant d´aucun cas car il rentre de vacances, et donc cette absence de cas authentifiés change la procédure. « On doit attendre d´être certain d´avoir affaire à des cas groupés avant de lancer la procédure de prélèvement !!! »

Certains qui me trouvent un peu prompt à l´énervement seront surpris de l´extrême patience que je manifeste pour expliquer au médecin que j´ai l´habitude de croire ce que mes patients me disent, et que là ma patiente commence à trouver le temps long. Sans compter que pendant ce temps-là je vois les patients s´accumuler dans la salle d´attente et qu´à ce rythme-là, mon stock de masque va s´épuiser… Le médecin convient que c´est lui qui va faire l´enquête et elle commence tout de suite, car pendant que je rappelle le 15 du 92 en faisant cette fois le bon numéro, ma patiente est appelée par son chef qui lui demande les noms des collègues atteints...

J´ai donc le médecin régulateur du centre 15 du 92 qui m´explique qu´il y a 5 centres dédiés sur le département et que, manque de bol, c´est le plus éloigné qui est activé alors que j´en ai un sur la commune. J´apprends donc que c´est une ambulance qui va venir chercher ma patiente pour lui faire traverser le département, pour aller dans le fameux centre dédié au prélèvement. Elle sort de mon cabinet masquée. Je l´installe dans un cabinet de soins et je sens en sortant que bien que tout le monde se marre, la tension dans la salle d´attente a monté. Il est 12H20. J´ai passé une heure cinq à faire le tour de la procédure. L´ambulance arrive à 13h05. Les ambulanciers sont masqués, portent une blouse jetable mais ne sont pas bottés. Le prélèvement sera fait à l´autre bout du département du 92. Je rêve des médecins belges qui disposeraient d´un kit de prélèvement. Je pense à mes collègues qui n´iront pas avec raison au bout de la procédure, et je commence à comprendre pourquoi en France on a si peu de cas avérés et je pose la question : tout cela est il bien raisonnable ??

Le sketch continue deux heures plus tard car voulant connaitre la fin de l´histoire, j´avais demandé à la patiente de m´appeler. L´hôpital, qui l´a accueillie comme un chien dans un jeu de quille, lui a demandé d´appeler elle- même dans 48 H pour avoir les résultats, et surtout ne l´a pas raccompagnée à son domicile :"On ne va quand même pas faire payer la société pour une grippe!".
Et là, moi généraliste de base, je m´interroge : quelle est la différence entre une patiente suspecte qu´on vient chercher en ambulance par des gens en masque et blouse et celle qu´on laisse repartir en taxi à ses frais sans masque ni pour elle ni pour le taxi ??

En tous cas une chose est sûre : je l´ai fait une fois je ne le ferai pas deux, et c´est ainsi que les statistiques H1N1 en France risquent de ne pas dépasser celles du Royaume-Uni… »

Citation:
« Lundi 27 juillet, 21h, je rentre d´Afrique du Sud, je présente des symptômes grippaux : petit pic de fièvre (38,5), très grosse fatigue, courbatures, et mal à la gorge. Je reçois un mail d´une de mes camarades de voyage, qui m´informe présenter exactement les mêmes symptômes, et avoir été diagnostiquée S + H1N1 par SOS Médecins, deux jours auparavant. J´appelle à mon tour SOS Médecins, on me rassure : je dois prendre du paracétamol et ne m´inquiéter que si les symptômes persistent.

Le lendemain, malgré les 2,5g absorbés, ma fièvre est la même, je fais venir un médecin, en lui précisant les faits : voyage au Sud, fréquentation de lieux de promiscuité (aéroports, hôtels, conférence) et côtoiement d´une personne potentiellement porteuse. Il arrive et m´examine masqué, me prescrit du paracétamol et des masques chirurgicaux, et m´arrête jusqu´au 31. Il me prescrit également un sérodiagnostic H1N1, notamment du fait que je travaille avec des personnes immuno-déficientes. Selon lui, je peux me faire dépister dans un laboratoire d´analyses.

A la pharmacie, on commence par me refuser les masques, "on ne les délivre gratuitement qu´aux personnes sous Tamiflu".

Mercredi dès 9 heures, j´appelle 6 laboratoires, tous refusent. La plupart disent ne pas avoir le matériel, d´autres ne pas vouloir me recevoir car, potentiellement, je suis infectée. Tous m´orientent vers les hôpitaux.

J´appelle l´hôpital St Antoine (j´habite le XXème arrondissement) (…).On m´envoie sur la polyclinique, qui ne répondra jamais. J´appelle l´hôpital Tenon, (…) ils m´expliquent "ne pas être en plan d´alerte", n´avoir ni l´équipe, ni le kit nécessaire. Ils me redirigent vers le médecin, censé disposer d´une liste d´établissements agréés à me transmettre. (..)

Je me déplace à St Antoine, polyclinique, service du Docteur Picard. (..)On me demande de patienter, en me précisant que "les tests, c´est pas ici, c´est aux urgences, mais il faut déjà être dans un état grave". Une infirmière arrive, je lui explique tout en détail (…) Selon elle, séropositif au VIH ne signifie pas forcément fragile face à la grippe A, "c´est une question de taux de CD4". C´est sans appel, les tests sont réservés aux populations à risque, soient les bébés, les personnes âgées et les cas "déjà graves". Je tente de lui faire comprendre que je ne peux pas retravailler sans être certaine de mon statut sérologique H1N1, que je ne le veux pas, que mon médecin non plus, et que je veux être dépistée (…) "Je vais l´appeler, votre médecin, la solution c´est de prolonger votre arrêt-maladie" sera la réponse finale.

Rentrée à mon domicile, je décide d´appeler les numéros d´information & d´orientation mis à disposition des usagers. Plateforme InfoGrippe : 0825 302 302, il n´y a aucune liste de structures de dépistage, on est très étonné par mon récit.(…) Le 15 (SAMU) : questionnaire en règle (…), finalement c´est Bichat ou la Pitié- Salpêtrière qu´il faut que je contacte. (…) J´appelle à la Pitié-Salpêtrière, on me recommande de rappeler mon médecin pour lui indiquer la procédure : si le généraliste pense que l´état du patient nécessite un dépistage H1N1, il contacte le SAMU, qui nous (l´hôpital) prévient, les 2 jugent ensuite s´il y a lieu, ou pas de faire un test.

La question n´est pas que je sois ou pas atteinte de la grippe A. Je vais mieux, quoique encore fébrile, le paracétamol semble suffire à faire tomber la fièvre. Je dispose d´une ordonnance, établie par un médecin, pour un sérodiagnostic jugé nécessaire du fait de mon séjour en Afrique, de la promiscuité avec une personne atteinte, des contacts que j´ai pu avoir pendant la période d´incubation de la grippe - qu´elle soit porcine ou pas - et des symptômes que je présentais au 28 juillet. »

Dernière modification par d_dupagne 06/08/2009 à 17h37.
d_dupagne is online now   Réponse avec citation
Vieux 06/08/2009, 18h24   #4
petal_jam
Membre
 
Avatar de petal_jam
 
Date d'inscription: avril 2007
Messages: 412
Re : Grippe A H1N1 + Generaliste : equation au mètre carré

Citation:
Posté par d_dupagne
Je vais me contenter de recopier si dessous le témoignage d'un confrère et celui d'une patiente. Je serais intéréssé par votre analyse :
Je reviens du Royaume Uni, où un membre de ma famille là-bas est tombé malade pendant notre séjour, et j'ai l'impression qu'ils tombent dans l'excès inverse: pour éviter la contamination dans la salle d'attente, la consigne est de ne pas aller chez son médecin, mais d'appeler une ligne dédiée, où des non-médics diagnostiquent, à partir d'un algorithme de dépistage, la grippe, et envoient une ordonnance pour le tamiflu.

L'idée n'est pas mal, sauf que les premiers cas de malades mis sous tamiflu alors qu'ils avaient tout autre chose (pyelonéphrite, angine...) commencent à se faire jour. Mon neveu va bien, au fait. Mais il n'avait pas (apparemment) la grippe A, car il s'est mis à vomir, même avant la première prise du médicament, et la fièvre n'a duré que 24 heures.

Cette grippe ne semble pas si différente des autres, mais je me pose la question - comment cela va se passer en cas de pandémie de grippe "grave"? Je n'en sais rien - il faut espérer que les "ratés" cette fois permettront à nos gouvernements de redresser la barre pour une éventuelle épidémie plus dangereuse plus tard.

Dernière modification par petal_jam 06/08/2009 à 18h36.
petal_jam is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/08/2009, 19h22   #5
mariammin
Coach bien naître ;-)
 
Avatar de mariammin
 
Date d'inscription: novembre 2007
Messages: 19 209
Re : Grippe A H1N1 + Generaliste : equation au mètre carré

Bonjour

Interréssants ces témoignages, tout y est:
Une perte de temps monstrueuse dans les différents appels....
Des administrations ou des intervenants qui se renvoient les appels...
Et finalement le médecin et le malade qui intelligement avec les moyens du bord, de l'intuitivité et de l'intelligence appliquent une thérapeutique adaptée, limitent les risques de contamination et sont efficaces face a cette pandémie.
Et face a cela les chiffres officiels perdent toute crédibilité.....
mariammin is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/08/2009, 22h19   #6
petal_jam
Membre
 
Avatar de petal_jam
 
Date d'inscription: avril 2007
Messages: 412
Re : Grippe A H1N1 + Generaliste : equation au mètre carré

Citation:
Posté par mariammin
Et face a cela les chiffres officiels perdent toute crédibilité.....
Il y a un article intéressant dans Le Monde du professeur Gentilini. http://www.lemonde.fr/planete/articl...6376_3244.html

En dehors de la question de comment nos sociétés riches gèrent (ou pas) cette pandémie, c'est vrai qu'il y a d'autres maladies qui tuent tous les jours, et dont on entend bien peu dans nos journaux. Mais le paludisme ne tue plus beaucoup d'européens, alors....
petal_jam is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/08/2009, 23h11   #7
Maimonide
Membre
 
Date d'inscription: novembre 2008
Messages: 31
Re : Grippe A H1N1 + Generaliste : equation au mètre carré

Bonjour à tous ,

il est consternant de voir la pagaille que l'on risque d'engendrer en appliquant le Plan Grippe Aviaire . Toute ceci montre que l'on est relativement impuissant devant ce qui se produit sous nos yeux. Sur le plan politique, la volonté de maîtrise produit des effets de gesticulation. C'est pour les erreurs du passé. De nouvelles erreurs seront probablement commises. C'est humain.

Pour ma part j'essayerai d'être malin, sans garantie de résultat. Devant des signes cliniques de grippe je ferai d'abord un diagnostic de gravité. S'il n' y a a pas de gravité ne ne déclenche rien du tout. Repos , Paracétamol , hydratation, arrêt de travail de 7 jours. En cas de gravité il faudra s'adapter aux nouvelles règles de prise en charge. Si les cas graves se multiplient alors il faudra se poser un peu et réfléchir. Qu'est-ce qui se passe ? Quels sont les moyens les plus adaptés pour réduire le danger ?
Traitement "open air" : aller à la montagne , à la campagne ? Au mois de novembre ?
Aller dans les hôpitaux avec le risque de surinfection opportuniste et les pathologies nosocomiales ? Eh bien oui si l'on a une pneumopathie grave il faudra bien.
Vacciner avec des vaccins en phase III ? Certains fabricants on demandé l'immunité (!!) judiciaire si les temps d'essai devaient être trop courts .

Non , tout cela ne permet pas de décider . Dominique reprend le terme de temps réel. Je soutiens aussi qu'il faudra travailler en temps réel. Et qu'il faudra rester vrai avec des vérités changeantes. Pour l'instant c'est une gripette ( ce n'est déjà plus une folette ) et l'on est au mois d'août 2009. Le temps est en train de tourner à l'orage dans la partie ouest de la France.

Régalez-vous sur ce blog canadien génial : grippe aviaire et A(H1N1).

Dernière modification par Maimonide 06/08/2009 à 23h20.
Maimonide is offline   Réponse avec citation
Vieux 07/08/2009, 19h55   #8
ravel
Membre
 
Avatar de ravel
 
Date d'inscription: juin 2007
Localisation: Haute-Savoie
Messages: 15 255
Re : Grippe A H1N1 + Generaliste : equation au mètre carré

Bonsoir,
donc si j'ai bien compris, le système de santé est hyper-centralisé, le plan est parfait sur le papier, mais la mise en application aux différents niveaux n'est pas au point...

je me demande ce que cela va donner en Suisse, où en fait chaque canton et demi-canton (26) a, pour le moment, sa manière de faire. Ainsi :
  • dans le canton de Neuchâtel, il faut passer par l'hôpital où il y a test systématique avant décision de confinement à domicile ou à l'hôpital
  • dans le canton de Vaud, il faut prendre contact téléphoniquement avec son généraliste, qui va estimer le risque de complication et délivrer le traitement, ainsi qu'envoyer un arrêt de travail de 7 jours. Le médecin reprendra contact téléphoniquement quotidiennement pour suivre l'évolution
lorsque la pandémie sera installée, le plan fédéral prendra le pas sur les plans cantonaux, en tout cas en partie.
ravel is offline   Réponse avec citation
Vieux 07/08/2009, 22h25   #9
Sybille
Sybille
 
Date d'inscription: janvier 2007
Messages: 2 078
Re : Grippe A H1N1 + Generaliste : equation au mètre carré

Moi, ce qui me sidère, c'est la panique à l'idée d'attraper un truc qui fait couler le nez trois jours.
Sybille is offline   Réponse avec citation
Vieux 10/08/2009, 16h51   #10
moicat
Membre
 
Avatar de moicat
 
Date d'inscription: septembre 2006
Messages: 1 754
Re : Grippe A H1N1 + Generaliste : equation au mètre carré

Bonjour,
Citation:
Posté par Maimonide
.....
2 injections de vaccins à 21 jours d'intervalle seront proposées mais non imposées ( le vaccin ne sera pas obligatoire ) . Le vaccin ne sera pas gratuit. Il est probable qu'il ne sera pas remboursé par les caisses de sécurité sociale.

Vous pensez vraiment qu'il sera demandé au consommateur de payer ponctuellement la dose de vaccin qui lui aura été présentée comme la seule arme vraiment fiable face à la pandémie ?
Je peine à croire que nos autorités fassent preuve d'une telle maladresse médiatique et politique..

Citation:
93 000 000 divisé par 2 = 46,5 millions de vaccinations complètes. Une couverture à 100 % de la population n'est pas nécessaire. L'épidémie ( pandémie ) pourra être gelée par une couverture vaccinale de 30 à 50 % .

Cela reste une hypothèse..
Surtout quand on recherche, par comparaison, une évaluation de l'impact du VAG en terme de morbidité et de mortalité, et non de titrage d'anticorps induits par la vaccination..
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19213766?ordinalpos=1&itool=EntrezSystem2.PEntrez.Pubmed.Pubmed_ResultsP anel.Pubmed_DiscoveryPanel.Pubmed_Discovery_PMC&linkpos=1&log$=citedinpmcreviews&logdbfrom=pubmed

Citation:
Certains fabricants on demandé l'immunité (!!) judiciaire si les temps d'essai devaient être trop courts .

Il semble que l'immunité des fabricants en cas de poursuites judiciaires soit acquise aux Etats-unis, si cette source est crédible:
http://www.google.com/hostednews/ap/article/ALeqM5hjdCHrP82YTFser5vD6CzTK1az6wD99GH8580

Je n'ai pas vraiment envie de tester ce vaccin, qui sera vraisemblablement obligatoire chez les professionnels de santé, même pour participer à la relance économique..

http://www.zonebourse.com/SANOFI-AVENTIS-4698/actualite/SANOFI-AVENTIS-Sanofi-Pasteur-vise-une-hausse-des-ventes-de-8-a-12-par-an-13165845/
[ SANOFI-AVENTIS : Sanofi Pasteur vise une hausse des ventes de 8 à
12% par an
22/04/2009 | 16:49
PARIS (Reuters) - Sanofi Pasteur, la division vaccins du groupe Sanofi
Aventis, table sur une croissance de ses ventes de 8 à 12% dans les cinq à sept prochaines années, a déclaré son président directeur général Wayne Pisano.
(..)
De la grippe aviaire au choléra, Sanofi-Aventis compte une vingtaine de vaccins dans son portefeuille, a réalisé en 2008 un chiffre d'affaires de 2,9 milliards d'euros (+9,6%) au regard des 27,6 milliards (+3,7%) engrangés par Sanofi Aventis.

Les vaccins constituent un des secteurs les plus porteurs et des plus rentables du monde de la santé, car l'offre est concentrée entre les mains d'une poignée d'acteurs et les vieux produits ne sont pas pénalisés par l'expiration de leurs brevets.

La France est le premier producteur mondial de vaccins. Le marché mondial est estimé à 10 milliards d'euros dont 570 millions d'euros pour la France. 82% du marché sont dans les pays développés. Sanofi Pasteur et GSK possèdent chacun 25% du marché devant Wyeth (17%), Merck (15%) et Novartis (6%). ]
__________________
cath

debout les crabes.. la mer monte !
moicat is offline   Réponse avec citation
Vieux 10/08/2009, 17h00   #11
ravel
Membre
 
Avatar de ravel
 
Date d'inscription: juin 2007
Localisation: Haute-Savoie
Messages: 15 255
Re : Grippe A H1N1 + Generaliste : equation au mètre carré

Citation:
Posté par moicat
Bonjour,
Vous pensez vraiment qu'il sera demandé au consommateur de payer ponctuellement la dose de vaccin qui lui aura été présentée comme la seule arme vraiment fiable face à la pandémie ?
Je peine à croire que nos autorités fassent preuve d'une telle maladresse médiatique et politique..

Bonjour,
en ce qui concerne la Suisse, les caisses-maladies (privés) prendront en charge les frais de vaccinations (2x 24.- FS) sans participation ou franchise de la part de l'assuré et ce pour toute la population. Par contre pour le Tamiflu, il n'est remboursé que depuis le 1er août où son prix a baissé de 80.- FS à 54.- FS et ce que pour les groupes à risque (patients hospitalisés et d'EMS, enfants, les +65ans, un certain nombre des malades chroniques).

par contre il est tout à fait envisageable que le coût de la vaccination est une influence sur l'augmentation des primes-maladies 2010. 15% annoncés avant la pandémie, auquel pourrait bien s'ajouter 2 ou 3% du fait de la vaccination...
ravel is offline   Réponse avec citation
Vieux 13/08/2009, 06h20   #12
Terence
Membre
 
Date d'inscription: novembre 2006
Messages: 1 445
Re : Grippe A H1N1 + Generaliste : equation au mètre carré

Citation:
Posté par Maimonide
Bonjour ,

il n'est pas dit que les MG soient les vaccinateurs , il n'est pas dit que les MG prennent en charge tous les malades de la grippe ( 20 millions de cas prévus ). (...)
Bonjour,
"La mobiisation du médecin généraliste" est un message officiel destiné au grand public.

Terence
Terence is offline   Réponse avec citation
Vieux 13/08/2009, 06h52   #13
Terence
Membre
 
Date d'inscription: novembre 2006
Messages: 1 445
Re : Grippe A H1N1 + Generaliste : equation au mètre carré

Citation:
Posté par Maimonide
Bonjour ,

il n'est pas dit que les MG soient les vaccinateurs , il n'est pas dit que les MG prennent en charge tous les malades de la grippe ( 20 millions de cas prévus ). Un quadrillage du territoire permettra de définir des centres de soins , de consultation et de vaccination. L'InVS et le Ministère de la santé et des sports et quelques autres sont en train de mettre sur pied la mise en oeuvre de la stratégie médicale ( et non pas militaire) .

Il faut comprendre que le plan Grippe Aviaire ( H5N1) a été élaboré en 2003 et que la Grippe A( H1N1) 2009-2010 va pouvoir le tester en temps réel.

Les préoccupations des instances gouvernementales et sanitaires ne sont pas les mêmes que celles des médecins et des malades pris dans leur vie quotidienne.

2 injections de vaccins à 21 jours d'intervalle seront proposées mais non imposées ( le vaccin ne sera pas obligatoire ) . Le vaccin ne sera pas gratuit. Il est probable qu'il ne sera pas remboursé par les caisses de sécurité sociale. 93 000 000 divisé par 2 = 46,5 millions de vaccinations complètes. Une couverture à 100 % de la population n'est pas nécessaire. L'épidémie ( pandémie ) pourra être gelée par une couverture vaccinale de 30 à 50 % .
Mise à jour des infos médicales sur Grippe A(H1N1)v 2009 : http://knol.google.com/k/lyonel-baum...pqpdqx6p8k/59#
Je vous rappelle deux faits en vous laissant seul juge :
D'une part, le virus A H1N1 est présent chez les porcins depuis plus de 10 ans. Les virologues sont formels, cette grippe A H1N1 existe depuis de nombreuses années, avec les éventuels décès chez l'homme, sans avoir susciter un tel engouement.
D'autre part, l'OMS, initiatrice des premières informations, a décidé de cesser de produire ses statistiques depuis quelques semaines.

Je ne nie pas une éventuelle pandémie, qui aura lieu c'est certain, surtout si chaque cas est rapporté comme un fait divers. Chaque année, les médecins généralistes sont les premiers au rendez-vous de leurs patients pour les soigner. Avec ou sans message officiel.....
Je trouve d'aileurs que le message officiel produit de l'anxiété (40% d'un sondage du Figaro qui évoque la peur). Anxiété qui est délaissée au généraliste qui aura ensuite en charge de gérer à sa facon. J'hésite même à écrire "harcèlement" dans la peur générale de cette stratégie de l'excès sécuritaire de la santé.
Or, il me semble, que la prévention est surtout destinée a rassurer les patients dans leur prise en charge.

Il est aussi utile de signaler au passage que les Médecins Sans Frontières font face a des épidémies au quotidien.

Terence
Terence is offline   Réponse avec citation
Vieux 25/08/2009, 14h59   #14
Terence
Membre
 
Date d'inscription: novembre 2006
Messages: 1 445
Re : Grippe A H1N1 + Generaliste : equation au mètre carré

Grippe A : Enfin des mesures !
http://www.lefigaro.fr/sante/2009/08...organiser-.php
  • Service Minimum dans les transports en commun assuré.
Comme chaque année depuis 15 ans ! La nouveauté avec la grippe A, c'est que certains conducteurs (qui ont le masque) vont pouvoir assurer leur travail. Rassuré.
Attention tout de même de ne pas toucher les barres dans les transports en commun, la grippe A se transmet par la transpiration. (la mesure n'indique pas s'ils vont retirer les barres et ajouter des sièges)
  • Crèches et Ecoles désinfectés.
Il fallait le dire : ne pas envoyer nos enfants malades à l'école pour ne pas contaminer les camarades. (Comme chaque année).


Terence

Dernière modification par Terence 25/08/2009 à 15h15.
Terence is offline   Réponse avec citation
Vieux 25/08/2009, 21h42   #15
Terence
Membre
 
Date d'inscription: novembre 2006
Messages: 1 445
Re : Grippe A H1N1 + Generaliste : equation au mètre carré

Les spots publicitaires pour se prémunir contre la grippe pullulent un peu partout dans le monde...

Pour ceux ou celles, qui préfèrent le côté rétro, voici une publicité contre la grippe en 1976.







Terence

Dernière modification par Terence 25/08/2009 à 21h45.
Terence is offline   Réponse avec citation
Vieux 29/08/2009, 12h21   #16
d_dupagne
Administrateur et responsable légal du site
 
Avatar de d_dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: France
Messages: 14 837
Re : Vaccin Grippe A H1N1

Citation:
Posté par Terence
Les spots publicitaires pour se prémunir contre la grippe pullulent un peu partout dans le monde...

Pour ceux ou celles, qui préfèrent le côté rétro, voici une publicité contre la grippe en 1976

Ce n'est rien à côté de l'émission de 79 sur CBS (qui reprend la pub). Le vaccin est bien mal parti...

http://www.atoute.org/n/article127.html
d_dupagne is online now   Réponse avec citation
Vieux 29/08/2009, 19h28   #17
Maimonide
Membre
 
Date d'inscription: novembre 2008
Messages: 31
Re : Grippe A H1N1 + Generaliste : equation au mètre carré

Bonjour ,

je n'ai pas trouvé d'études documentées permettant de faire le lien entre une vaccination et le syndrome de Guillain Barré. A vrai dire on suppose que ce sont les infections virales qui peuvent être responsables des phénomènes auto-immuns. Le problème n'est pas là. Beaucoup de personnes sont hostiles à la vaccination ( mouvements Bio ) , et plus encore à la vaccination obligatoire.
Je viens de répondre à une enquête sur les vaccinations prioritaires. Les questions laissent entendre qu'un soignant vacciné prioritaire serait en dette envers la société.Il devra aller au front avec l'enthousiasme des guerriers immunisés. On nous propose en cadeau une vaccination prioritaire de la famille.
Il va y avoir des personnes qui vont exiger la priorité et des personnes prioritaires qui refuseront la vaccination. C'est comme çà . Sur le plan cognitif la peur n'a jamais été efficace ( cf le "fumer tue" des paquets de clops ).
Maimonide is offline   Réponse avec citation
Vieux 30/08/2009, 11h03   #18
moicat
Membre
 
Avatar de moicat
 
Date d'inscription: septembre 2006
Messages: 1 754
Re : Grippe A H1N1 + Generaliste : equation au mètre carré

Bonjour,
Citation:
Posté par Maimonide


je n'ai pas trouvé d'études documentées permettant de faire le lien entre une vaccination et le syndrome de Guillain Barré. A vrai dire on suppose que ce sont les infections virales qui peuvent être responsables des phénomènes auto-immuns.

Le syndrome de Guillain-Barré ou autres affections démyélinisantes font pourtant partie des effets indésirables admis et notifiés des vaccins, et mis en lien avec leur adjuvant indispensable: les sels d'aluminium; les neuropathies périphériques suite aux vaccins sont considérées comme "très rares", mais font partie des contre-indications à leur administration.

Citation:
http://www.lanutrition.fr/imprim_article.php?article=3670&dossier=268
Le Dr Tom Jefferson, qui publie les études sur la sécurité et l’efficacité des vaccins à l’Institut Cochrane (une organisation indépendante qui évalue les pratiques médicales) craint que le vaccin de la grippe A pose des problèmes de sécurité et doute de son efficacité : « Les gouvernements ont le devoir de s’assurer que les vaccins qu’ils proposent sont sûrs et efficaces. » Evoquant la dernière éruption de cas de grippe porcine en 1976 aux Etats-Unis, le Dr Jefferson rappelle que la vaccination a fait plus de victimes que la maladie elle-même ». Selon lui, un scénario identique est possible en Europe. « Les nouveaux vaccins, dit Tom Jefferson, ne se comportent jamais comme vous le croyez. Un lien avec le syndrome de Guillain-Barré est possible, mais cela pourrait tout aussi bien être quelque chose de complètement différent parce que l’un des vaccins renferme un adjuvant appelé squalène, et nous ne possédons aucune donnée de santé publique sur ce produit. »


Citation:
Posté par Maimonide

Le problème n'est pas là. Beaucoup de personnes sont hostiles à la vaccination ( mouvements Bio ) , et plus encore à la vaccination obligatoire.
Si beaucoup de personnes sont perplexes sur la vaccination, ce n'est pas forcément parce qu'elles appartiennent à une secte, mangent bio ou consomment des patamédecines, mais aussi parce qu'elles s'inquiètent de l'opacité de la politique vaccinale, et qu'elles ne sont pas du tout rassurées par l'énorme enjeu financier engagé..

Citation:
Posté par Maimonide

Je viens de répondre à une enquête sur les vaccinations prioritaires. Les questions laissent entendre qu'un soignant vacciné prioritaire serait en dette envers la société.Il devra aller au front avec l'enthousiasme des guerriers immunisés. On nous propose en cadeau une vaccination prioritaire de la famille.
Il va y avoir des personnes qui vont exiger la priorité et des personnes prioritaires qui refuseront la vaccination. C'est comme çà . Sur le plan cognitif la peur n'a jamais été efficace ( cf le "fumer tue" des paquets de clops ).

Personnellement, j'ai l'espoir d'échapper à ce vaccin bien que je fasse partie des soignants prioritaires.
J'aimerais qu'on me produise ne serait-ce qu'une étude prouvant l'efficacité clinique du VAG, et non son impact sérologique, avant d'envisager de me faire injecter un vaccin anti-grippal non testé..

Un dossier intéressant sur le vaccin anti-grippal A destiné aux européens:
http://pharmacritique.20minutes-blog...ra-experi.html

La revue Arznei-telegramm ne semble pas appartenir à la mouvance écolo, malgré les très bons et très documentés articles critiques qu'elle a publié sur le Gardasil..
__________________
cath

debout les crabes.. la mer monte !
moicat is offline   Réponse avec citation
Vieux 30/08/2009, 12h03   #19
ml44
Membre
 
Date d'inscription: juin 2005
Messages: 1 534
Re : Grippe A H1N1 + Generaliste : equation au mètre carré

Bonjour,
Pourquoi se prendre la tête alors que le vaccin ne sera pas obligatoire (selon les déclarations ministérielles). Chacun fera ce qu'il voudra et "on comptera les bouses à la fin du marché".
Cordialement.
ml44
ml44 is offline   Réponse avec citation
Vieux 30/08/2009, 12h13   #20
moicat
Membre
 
Avatar de moicat
 
Date d'inscription: septembre 2006
Messages: 1 754
Re : Grippe A H1N1 + Generaliste : equation au mètre carré

Citation:
Posté par ml44
Pourquoi se prendre la tête alors que le vaccin ne sera pas obligatoire (selon les déclarations ministérielles). Chacun fera ce qu'il voudra et "on comptera les bouses à la fin du marché".
Cordialement.
ml44

Et les personnels de santé, sans compter ceux qui travaillent en collectivité, ils feront ce qui leur semble justifié, et ne subiront aucune obligation ?
C'est qu'il s'agit d'un très beau marché, où les bouses risquent de pulluler..
__________________
cath

debout les crabes.. la mer monte !
moicat is offline   Réponse avec citation
Vieux 30/08/2009, 13h43   #21
ml44
Membre
 
Date d'inscription: juin 2005
Messages: 1 534
Re : Grippe A H1N1 + Generaliste : equation au mètre carré

Bonjour,
Le décret n°2006-1260 du 16 octobre 2006 a suspendu l'obligation vaccinale contre la grippe saisonnière à laquelle étaient tenus les professionnels des établissements de prévention, de soins et les EHPAD.
Il est peu probable, eu égard aux condamnations de l'Etat suite à des vaccinations contre le VHB (souvent en vertu du sophisme "post hoc ergo propter hoc"), que cette obligation soit réactivée pour le H1N1.
Cordialement.
ml44
ml44 is offline   Réponse avec citation
Vieux 30/08/2009, 14h55   #22
moicat
Membre
 
Avatar de moicat
 
Date d'inscription: septembre 2006
Messages: 1 754
Re : Grippe A H1N1 + Generaliste : equation au mètre carré

Ce qui n'empêche pas la vaccination contre l'hépatite B d'être toujours obligatoire pour le personnel soignant, ainsi que les vaccins contre la polio, la diphtérie, la typhoïde et la tuberculose.
Il est possible malgré tout que vous ayez raison, notamment parce qu'une telle mesure autoritaire serait impopulaire, mais ça risque de donner le même genre de dilemne que le travail le dimanche, qui ne doit concerner que des volontaires..

Citation:
http://www.infirmiers.com/actualites/actualites/grippe-ah1n1-la-dhos-appelle-les-hopitaux-a-preparer-la-vaccination-de-leur-personnel.html

S'agissant de la vaccination, elle souligne que l'ensemble des personnels des établissements de santé seront vaccinés "en priorité". Elle ajoute que la vaccination doit également concerner les étudiants en stage, les internes et les libéraux intervenant dans l'établissement.

Sans rendre la vaccination obligatoire, elle invite les établissements à sensibiliser leur personnel sur son importance, à la fois contre la grippe A(H1N1) et la grippe saisonnière.
(..)
Elle demande aux établissements de préparer dès maintenant leur plan de vaccination en lien avec la médecine du travail et la communauté médicale, même si des instructions sont actuellement en préparation et des avis d'experts sont attendus sur l'intervalle minimal entre les vaccins contre la grippe A(H1N1) et la grippe saisonnière.
(..)
"Nous vous demandons de faire remonter aux 'référents grippe' des ARH [agences régionales de l'hospitalisation], d'ici le 1er septembre, le nombre de professionnels exerçant dans votre établissement pour pouvoir organiser votre dotation en vaccins", poursuit Annie Podeur.

Dans certains établissements, voire la plupart, il sera malvenu de refuser la vaccination contre la grippe, saisonnière et porcine..
__________________
cath

debout les crabes.. la mer monte !
moicat is offline   Réponse avec citation
Vieux 30/08/2009, 15h00   #23
ml44
Membre
 
Date d'inscription: juin 2005
Messages: 1 534
Re : Grippe A H1N1 + Generaliste : equation au mètre carré

Citation:
Posté par moicat
Ce qui n'empêche pas la vaccination contre l'hépatite B d'être toujours obligatoire pour le personnel soignant, ainsi que les vaccins contre la polio, la diphtérie, la typhoïde et la tuberculose.

Bonjour,

Vous voulez dire que ces maladies ne sont pas plus graves qu'une grippe ?

Cordialement.
ml44
ml44 is offline   Réponse avec citation
Vieux 30/08/2009, 15h12   #24
moicat
Membre
 
Avatar de moicat
 
Date d'inscription: septembre 2006
Messages: 1 754
Re : Grippe A H1N1 + Generaliste : equation au mètre carré

Ben non, je réponds simplement à votre argumentation sur la timidité que manifesteraient nos autorités de santé devant des mesures d'obligation vaccinale, suite aux incidents liés à la campagne de vaccination anti hep B.

Donc aucune comparaison de gravité entre différentes maladies..

Par contre, je m'interroge sur l'intérêt médical du BCG obligatoire chez les soignants ?
__________________
cath

debout les crabes.. la mer monte !
moicat is offline   Réponse avec citation
Vieux 31/08/2009, 11h31   #25
d_dupagne
Administrateur et responsable légal du site
 
Avatar de d_dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: France
Messages: 14 837
Re : Grippe A H1N1 + Generaliste : equation au mètre carré

Citation:
Posté par moicat
Par contre, je m'interroge sur l'intérêt médical du BCG obligatoire chez les soignants ?

Bonjour

Cet intérêt est nul, comme ailleurs. Ce vaccin, outre son inutilité, apporte de l'eau au moulin des antivaccinaux (si c'est vrai pour le BCG, que penser des autres ?). Triste situation.
Au vu du reportage US de 1976, je vois très mal une vaccination obligatoire.
d_dupagne is online now   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.