Forum médical Atoute.org

Recherche :
Derniers articles publiés :

Précédent   Forum > Conférence Principale > La médecine, les soignants et les soignés
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

La médecine, les soignants et les soignés Ethique médicale, bonnes ou mauvaises relations entre patients et médecins, coups de coeur ou coups de gueule médicaux, exercice professionnel : c'est ici.

Discussion fermée
 
Outils de la discussion Rechercher uniquement dans cette discussion Modes d'affichage
Vieux 07/10/2011, 06h47   #326
Kra
Membre
 
Date d'inscription: août 2011
Messages: 193
Re : 2011, "Solidarité" : un mot dont le sens va nous échapper

On m'a dit que chez les pachtounes on dit :

"
- je me bats contre mon frère
- avec mon frère, je me bats contre mon voisin,
- avec mon voisin, et mon frère, je me bats contre les habitants des maisons d'en face,
- avec mon voisin, mon frère, et les habitants des maisons d'en face, je me bats contre le quartier d'à côté...

... et ainsi de suite"

à partir de quelle échelle est-ce une démarche solidaire ?








PS: je n'ai pas vraiment compris le fil de la bagarre, quand il y a conflit je ne sais jamais comprendre si l'un des protagonistes a raison sur les autres !
ce que je vois c'est que lorsque le concept de solidarité s'annonce être un sujet de bon partage, dès que l'on évoque ce qui réclame la solidarité, ici la souffrance, on en revient à une définition non partageable car spécifique d'une dimension affective liée aux personnes et à leur parcours. Pas étonnant que chacun défende ainsi sa perspective, jusqu'à rechercher la suprématie si c'est le seul moyen qui reste pour sauvegarder quelquechose...


pps pour rapsody, j'ai écrit "money is time" pour dire que la variable précieuse est le temps, et non pas l'argent, ...au contraire de "time is money"
__________________
les mots c'est la vie (Ben)
Kra is offline  
Vieux 07/10/2011, 09h16   #327
Zoélie
 
Messages: n/a
Re : 2011, "Solidarité" : un mot dont le sens va nous échapper

Bonjour,

Je voulais juste ajouter mon point de vue, qui de loin a peut-être un rapport avec les débats en cours.

Je pense aussi qu'il y a deux côtés du guichet, pour avoir été de l'un et l'autre côté.

Je dois dire que pour moi ça a déjà été humiliant d'être du côté des officiellement aidés, car "dysfonctionnante".

J'ai aussi perdu un emploi, car le reclassement m'a été refusé, et je dois dire que c'est un véritable choc de se retrouver en invalidité, alors qu'il y a une volonté d'intégration et de travailler.

Heureusement à cette époque, j'ai commencé à discuter sur Atoute et j'ai eu des soutiens de plusieurs personnes, des paroles de réconfort (Je me souviens bien de Soleil Noir, sur Forum schizo, qui m'a parlé du travail selon Marx, avec humour). Heureusement aussi , mon mari est arrivé subtilement à me changer les idées, à dévier mes idées noires vers autre chose.

A ce moment -là, je me suis décidée à demander la RQTH, déjà pour être reconnue non comme incompétente (car perte de travail), mais comme TH. Et ensuite pour bénéficier des aides d'insertion.

J'ai de la chance car comme je le dis plus haut, j'ai retrouvé un boulot normal (pas CUI ou autre travail adapté) et je me fais les réflexions suivantes :

- Je pense aussi que tout devrait être fait pour maintenir les gens dans l'emploi, car,
-même si je suis bien entourée, le sentiment d'exclusion c'est vraiment affreux
-Parmi les personnes que j'ai rencontrées parmi les aidants socio-professionnels, certains m'ont pris pour une débile dont l'avenir était cuit, juste bonne à rester chez soi à se soigner, d'autres ont trop fait jouer l'affectif et je me suis sentie infantilisée.

Ceux qui m'ont vraiment aidée, c'est ceux qui sont avant tout très professionnels et efficaces, qui donnent des pistes concrètes pour vraiment se sortir de ce milieu de l'exclusion ...Et qui ont la finesse de ne pas se positionner de l'autre côté du guichet.

Cette position est importante, car je me suis souvent sentie être une "alien", au sens propre et au sens figuré celle que l'aidant aide, mais ne comptera jamais parmi ses amis, car trop "autre".

Bonne journée à tous,

Dernière modification par Zoélie 07/10/2011 à 09h24.
 
Vieux 07/10/2011, 11h20   #328
Sybille
Sybille
 
Date d'inscription: janvier 2007
Messages: 1 778
Re : 2011, "Solidarité" : un mot dont le sens va nous échapper

Citation:
Posté par Kra
On m'a dit que chez les pachtounes on dit :

"
- je me bats contre mon frère
- avec mon frère, je me bats contre mon voisin,
- avec mon voisin, et mon frère, je me bats contre les habitants des maisons d'en face,
- avec mon voisin, mon frère, et les habitants des maisons d'en face, je me bats contre le quartier d'à côté...

... et ainsi de suite"

à partir de quelle échelle est-ce une démarche solidaire ?








PS: je n'ai pas vraiment compris le fil de la bagarre, quand il y a conflit je ne sais jamais comprendre si l'un des protagonistes a raison sur les autres !
ce que je vois c'est que lorsque le concept de solidarité s'annonce être un sujet de bon partage, dès que l'on évoque ce qui réclame la solidarité, ici la souffrance, on en revient à une définition non partageable car spécifique d'une dimension affective liée aux personnes et à leur parcours. Pas étonnant que chacun défende ainsi sa perspective, jusqu'à rechercher la suprématie si c'est le seul moyen qui reste pour sauvegarder quelquechose...
Comme déjà dit, Kra, je ne souffre pas (à part un vague complexe de survivant mais faut bien au moins un complexe pour faire une personne, hein) . Ma participation à cette discussion n’a aucun rapport avec une hiérarchisation de la souffrance, etc. Tout à voir, par contre, avec la façon dont des acteurs proclamés de la solidarité, habitués à un public captif, prennent la parole à la place des faibles, qu’ils font par ailleurs taire par le double soupçon d’exhibitionnisme et de terrorisme (quand ce n’est pas d’ignorance « Vous n’avez rien compris », « Vous n’y connaissez rien », etc.). Et si j’ai poussé sans ménagement cette conversation, c’était pour que ça soit bien clair. Car c’est l’illustration exacte de ce que j’appelle une solidarité faussée, dont Zoélie retrace très bien les méfaits matériels, sociaux et humains. Donc merci de toute façon d’avoir lancé le fil.
Sybille is offline  
Vieux 07/10/2011, 12h03   #329
Autresoir
Membre
 
Avatar de Autresoir
 
Date d'inscription: mai 2007
Localisation: Maine
Messages: 3 659
Re : 2011, "Solidarité" : un mot dont le sens va nous échapper

Bonjour,

Un curieux article issu du journal "Le Monde" apporte de l'eau au moulin de Sybille sur une "solidarité" totalement faussée, où le problème montré est bien celui de ne plus sortir de son trou, dans ce cas les ghettos de banlieue.

La banlieue préfère encore les policiers aux conseillers d'orientation
Autresoir is offline  
Vieux 07/10/2011, 12h23   #330
Sybille
Sybille
 
Date d'inscription: janvier 2007
Messages: 1 778
Re : 2011, "Solidarité" : un mot dont le sens va nous échapper

Citation:
Posté par Autresoir
Bonjour,

Un curieux article issu du journal "Le Monde" apporte de l'eau au moulin de Sybille sur une "solidarité" totalement faussée, où le problème montré est bien celui de ne plus sortir de son trou, dans ce cas les ghettos de banlieue.

La banlieue préfère encore les policiers aux conseillers d'orientation
Merci pour le lien Autresoir. Je l’avais vu passer celui-là, avec un p’tit sourire.
Mais bon, sur les conseillers d’orientation, je pratique l’autocensure, certaine d’exploser le Point Godwin avant le 1er mot.
Sybille is offline  
Vieux 07/10/2011, 13h51   #331
Valérianne
 
Messages: n/a
Re : 2011, "Solidarité" : un mot dont le sens va nous échapper

Citation:
Posté par Sybille
Tout à voir, par contre, avec la façon dont des acteurs proclamés de la solidarité, habitués à un public captif, prennent la parole à la place des faibles, qu’ils font par ailleurs taire par le double soupçon d’exhibitionnisme et de terrorisme (quand ce n’est pas d’ignorance « Vous n’avez rien compris », « Vous n’y connaissez rien », etc.).

"Prendre la parole à la place des faibles", mais c'est exactement ce que vous faîtes pourtant, Sybille. En quoi votre parole est-elle plus audible que celle des autres ? Moi, par ex, je ne me reconnais en rien dans vos idées, votre manière de voir les choses... et je n'aurais pas envie d'être "représentée" par quelqu'un comme vous dans le champ du handicap !
 
Vieux 07/10/2011, 15h16   #332
orion
Dyslexique
 
Avatar de orion
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: lyon
Messages: 10 482
Re : 2011, "Solidarité" : un mot dont le sens va nous échapper

Citation:
Posté par Valérianne
"Prendre la parole à la place des faibles", mais c'est exactement ce que vous faîtes pourtant, Sybille. En quoi votre parole est-elle plus audible que celle des autres ? Moi, par ex, je ne me reconnais en rien dans vos idées, votre manière de voir les choses... et je n'aurais pas envie d'être "représentée" par quelqu'un comme vous dans le champ du handicap !


bah excuse moi d'etre aussi brusque, mais on remarqueras que de part ta fonctions social vis a vis des gens en souffrance

Tu pratiques tous les jours l’évaluation de la souffrance d’autrui

Et si en t’engueulant avec Sybille tu n’étais pas en train de plaidoyer pour l’égalité de la souffrance de tous mais belle et bien pour l’hégémonie de ton jugement a toi ?
Aux fond tu trouves plus stratégique aux vue de ta place de te faire passer pour moralement acceptable en faignant de ne pas avoir de jugement ....

En fin de compte ce qui te deranges chez Sybille c'est peux etre bien que tu te rend compte qu'elle a raison et que la valeur qu'elle defend est juste et que tu ne supporte pas la valeur que cela te renvoie de toi même et de ton exercices pratique du pouvoir

Apres tous a quoi servirais tu si les souffrants pouvais remonter la tette et dire des choses t'elle que "j'ai le droit a" ou encore "j'exige en conformité avec la loi ' ect ect

Tu te nourris de la faiblesse comment pourrais tu faires autre chose que de chercher a ce qu'elle s'accroisse ?
__________________
Deleuzien ....pratiquant !

Dernière modification par orion 07/10/2011 à 16h31.
orion is offline  
Vieux 07/10/2011, 16h51   #333
orion
Dyslexique
 
Avatar de orion
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: lyon
Messages: 10 482
Re : 2011, "Solidarité" : un mot dont le sens va nous échapper

Citation:
Posté par orion
bah excuse moi d'etre aussi brusque, mais on remarqueras que de part ta fonctions social vis a vis des gens en souffrance

Tu pratiques tous les jours l’évaluation de la souffrance d’autrui

Et si en t’engueulant avec Sybille tu n’étais pas en train de plaidoyer pour l’égalité de la souffrance de tous mais belle et bien pour l’hégémonie de ton jugement a toi ?
Aux fond tu trouves plus stratégique aux vue de ta place de te faire passer pour moralement acceptable en faignant de ne pas avoir de jugement ....

En fin de compte ce qui te deranges chez Sybille c'est peux etre bien que tu te rend compte qu'elle a raison et que la valeur qu'elle defend est juste et que tu ne supporte pas la valeur que cela te renvoie de toi même et de ton exercices pratique du pouvoir

Apres tous a quoi servirais tu si les souffrants pouvais remonter la tette et dire des choses t'elle que "j'ai le droit a" ou encore "j'exige en conformité avec la loi ' ect ect

Tu te nourris de la faiblesse comment pourrais tu faires autre chose que de chercher a ce qu'elle s'accroisse ?

Pire encore , tu exploites la souffrances et dans se sens la on comprend bien pourquoi tu ne peux pas regarder en face la valeurs de l'individus face a sa difficulté et a qu'elle point l'action de cet individus traduits une force plus grande que la tienne

Par ce que tu as besoin de capitaliser la souffrances pour faire grandir ton pouvoir en rendant toute réclamation de l'individus caduque ou du moins dangereuse pour lui même en faisant jouer la concurrence

Ainsi en faisant pression non seulement tu relativises la souffrance individuel aux profit d'une conception pseudo moral d'ordre général mais en plus tu as en mains tous pouvoirs pour pousser l'individus a faire toujours plus en le reconnaissant de moins en moins

Tu es aux fond l'exacte démonstration de la mentalité bureaucratique subordonner a des instances de pouvoir bourgeoise qui table plus sur l'exploitation du différentiel entre les gens que sur la reconnaissance de la valeur intrinsèque de l'individus

En soi je ne dit pas que ce n'est pas naturel dans un monde ou l'exploitation règne mais je remarque en revanche que la prétention a une valeur moral dans se cadre la est aux mieux hypocrite aux pire carrément cynique

Sybille table sur la valeur humaine en évaluant les gens face a la contingence qu'il dépasse car elle est consciente qu'a un certain niveaux de souffrance toute action représente une forme de don de soi

Toi tu exploites en appauvrissant la valeur moral de leurs dépassement par ce que tu trouve pratique d'exploiter ce don a ton profit

Tu es une illusion de moral personnel dans la visé d'exploiter autruis
Sibylle est une exploitation personnel qui deviens une morale réelle

Aux fond j'imagine qu'il y a de la place pour se genre de parasitage dans le cadre de l'hypocrisie du monde marchant

Mais elle aux moins sait ce qu'est la volonté de puissance utile , car elle sait ce que s'est que de devoir se rassembler pour chaque geste et de la jubilation qu'il y a sentir la volonté elle même faire plier souffrance et peine

toi tu n'as qu'a regarder des dossiers avec l'ironie aux levre avant de rentrer tranquillement chez toi

__________________
Deleuzien ....pratiquant !
orion is offline  
Vieux 07/10/2011, 18h29   #334
d_dupagne
Administrateur et responsable légal du site
 
Avatar de d_dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: France
Messages: 13 467
Re : 2011, "Solidarité" : un mot dont le sens va nous échapper

Bon, vous me faites mentir, ça commence à devenir un peu trop agressif, je crois qu'il est temps de fermer on tourne en rond.
d_dupagne is online now  
Discussion fermée


Outils de la discussion Rechercher uniquement dans cette discussion
Rechercher uniquement dans cette discussion:

Recherche avancée
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 18h16.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.



Ce forum n'est pas un chat

Cliquez pour en savoir plus sur le Retour des zappeurs-TDAH !