Forum médical Atoute.org

Recherche :
Cliquez pour en savoir plus sur le Retour des zappeurs-TDAH !

Précédent   Forum > Conférence Principale > Discussions-Psy
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Discussions-Psy Ce forum traite de santé psychique et de santé mentale. Il est ouvert à tous, et surtout aux personnes désireuses de s’informer à propos des soins psychologiques et psychiatriques.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 20/06/2010, 15h34   #51
Pilgrim
 
Messages: n/a
Re : Wellbutrin

Minouchette,
C'est ma première vraie dépression. Celle que vos résumez si bien par
Citation:
Posté par minouchette
... Se lever le matin en espérant que le moment du coucher arrive au plus vite...
avec ce sentiment profond que la plus petite des activités est impensable, que la fatigue me liquéfie sur place.

Avant le Wellbutrin, j'étais aussi sous Effexor. Mais ce n'était pas encore "la" dépression. Un simple syndrome dépressif.

Je suis bien heureux de lire que vous en êtes sortie. Pour vous, bien entendu. Pour moi aussi, puisque cela signifie que ce n'est qu'un "tunnel à traverser".

Bonne fin d'après-midi.
  Réponse avec citation
Vieux 21/06/2010, 14h29   #52
minouchette
Pas juge en tout cas...
 
Avatar de minouchette
 
Date d'inscription: février 2007
Localisation: Montréal, Québec
Messages: 3 627
Re : Wellbutrin

Citation:
Posté par ** babe**
...
je n'arrive toujour pas a me projeter dans l'avenir
j'avance un jour à la fois
================================================== ================================================== ===========================================

L'avenir... c'est une succession "d'un jour à la fois", mais qui ne sont pas encore passé... C'est comme ça que je fonctionne.

Je ne me projette pas très loin en avant car trop de choses peuvent changer en cours de route.
__________________
Un pas à la fois...

minouchette is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/06/2010, 14h31   #53
minouchette
Pas juge en tout cas...
 
Avatar de minouchette
 
Date d'inscription: février 2007
Localisation: Montréal, Québec
Messages: 3 627
Re : Wellbutrin

Citation:
Posté par Pilgrim
Minouchette,
C'est ma première vraie dépression. Celle que vos résumez si bien par avec ce sentiment profond que la plus petite des activités est impensable, que la fatigue me liquéfie sur place....

C'est atroce comme sentiment...

J'espère ne plus jamais revenir à cet état. Et si ça revient, au moins je sais que ce sera un sale moment qui peut se terminer.

J'espère que tu iras mieux et le plus rapidement possible. C'est possible et j'y crois
__________________
Un pas à la fois...

minouchette is offline   Réponse avec citation
Vieux 26/06/2010, 08h31   #54
** babe**
 
Messages: n/a
Re : Wellbutrin

Citation:
Posté par Pilgrim
Minouchette,
C'est ma première vraie dépression. Celle que vos résumez si bien par avec ce sentiment profond que la plus petite des activités est impensable, que la fatigue me liquéfie sur place.

Avant le Wellbutrin, j'étais aussi sous Effexor. Mais ce n'était pas encore "la" dépression. Un simple syndrome dépressif.

Je suis bien heureux de lire que vous en êtes sortie. Pour vous, bien entendu. Pour moi aussi, puisque cela signifie que ce n'est qu'un "tunnel à traverser".
Bonne fin d'après-midi.

bonjour
je viens de lire ce qui t'arrive de l'autre coté
je tiens juste a te dire, de t'accrocher
il y a toujours une lueur quelque part au bout du tunnel
cela m'a pris 3 ans pour la trouver
oui il y a une sortie
reviens discuter ici
  Réponse avec citation
Vieux 21/04/2012, 00h05   #55
carlos2222
Membre
 
Date d'inscription: avril 2012
Messages: 1
Re : Wellbutrin

Citation:
Posté par babette1951
bonjour
moi je le prend comme AD depuis 4 mois suite a une forte depression due a l'arret du tabac, disons suite a l'arret car possible que cela couvait dessous
je prend 150 mg par jour cela me convient
je l'ai pris le soir , moi je ne dormais pas
et je le prend le matin maintenant
c'est vrai que je suis plus vive, et ne fait plus de sieste l'apres midi car je ne suis pas fatiguée de la journée
je me sens plus eveillée, moins triste, en forme de toute facon
maintenant si je devais l'arreter et bien je ne sais pas ce qui se passerait de toute facon je compte encore le prendre un moment
que je sois debarassée de l'idée clope et
que je sois parvenue a maigrir car cela bousille ma vie aussi
et pourtant je suis tout a fait rebarbative aux AD, j'ai toujour refuser d'en prendre mais là j'en avais rudement besoin et je vois la difference
maintenant le jour ou je l'arreterai et bien c'est un grand point d'interrogation ??????????
bon courage a tous

bonjour a tous. j'ai commencé à prendre du wellbutrin hier selon ce que m'a prescrit mon médecin. j'ai des problemes d'humeur et de pensées nires qui me pourrissent la vie au plus haut point. je suis dégouté par certains commentaires qui ont dirait , ne visent qu'à faire peur. convultion , hallucination et j'en passe... le message auquel je réponds est au moin plus inspirant et plus posé et m'encourage un peu plus dans ma démarche de reprendre les rennes de ma vie. ca ne fait que deux jours que je prends le wellbutrin , donc je vais attendre pour dire si j'en ressent de effets. merci à tout ceux qui laisse des mots pour mieux nous informé et non nous terrifier.
carlos2222 is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/04/2012, 09h38   #56
kimbo
Membre
 
Date d'inscription: avril 2012
Messages: 1
Re : Wellbutrin

Bonjour à tous
je suis nouvelle venue, donc petite présentation vite faite.
je viens de Belgique. Je suis bipolaire, tendance borderline, depression profonde, boulimique pendant 13 ans, actuellement sous contrôle depuis 2 ans grâce au Wellbutrin et j'ai de la fybromialgie aussi, je prends également du Topamax depuis 6 ans pour des migraines que je traine depuis mon adolescence. je suis suivie par un neuropsychiatre depuis sept ans. j'ai eu une enfance très solitaire suite à une histoire familiale douloureuse pour moi, dont je vous épargne les détails, plus pour moi en fait. Si au début la relation m'a aidée à un peu évoluer avec mon psy, je stagne aujourd'hui et je trouve qu'elle ne m'apporte plus rien, mis à part les médicaments, je n'ai jamais pu compter sur lui pour obtenir un peu de repos vis-à-vis de mon boulot, ce n'est pas sa méthode parait-il, pourtant, je pense que quand un patient vous dit qu'il est à bout, qu'il pense constamment au suicide,même si il sait qu'il n'ira probablement pas jusqu'au bout, que sa vie de famille est lourde et fatiguante, nous sommes sept à la maison et j'ai ma mère handicapée qui vit avec moi également, je souffre d'insomnies depuis de nombreuses années, et au boulot j'ai droit aussi à un chef alcoolo et dictateur qui ne se gène pas pour me rabaisser et me critiquer ouvertement. Mon psy refuse aussi de donner des renseignements me concernant à mon médecin traitant ni à personne d'ailleurs, aucun compte rendu depuis 7 ans Bon heureusement j'ai un médecin généraliste plus sympa et je suis actuellement en repos maladie depuis novembre 2011. concernant le Wellbutrin que le psy m'a donné pour la boulimie qui est une conséquence de mes tendances bipolaires/borderline, cela m'a bien aidé, je suis sous contrôle, mais je ne peux pas l'arrêter,autrement je sens mes pulsions revenir, par contre, le Wellbutrin a carrément modifié mon carractère, j'ai toujours été très émotive, mais avant j'arrivais à le cacher, je m'étais construit une carrapace, personne ne pouvait y pénéter, maintenant, je pleure pour un rien, devant tout le monde, hyper gênant, au boulot devant les copains!! et niveau speed, désolée je ne connais pas, je suis toujours autant fatiguée, mais avec la fybro je suppose que c'est normal. J'ai aussi toujours mal la tête, avant de prendre le Wellbutrin, mes migraines étaient calmées avec le Topamax, elles sont revenues un peu moins fortes mais là quand même. Je ne supporte plus l'alcool, un verre, deux, pas plus, pas un grand mal mais bon une fois de temps en temps Bon je crois que j'en ai dit assez pour le moment, si quelqu'un habite en Belgique et connaît un psy non réfractaire aux certif
kimbo is offline   Réponse avec citation
Vieux 28/04/2012, 00h48   #57
Geraldodo
Membre
 
Date d'inscription: avril 2012
Messages: 1
Re : Wellbutrin

[quote=kimbo]Salut Kimbo et les autres

Ma situation est "quasi"-similaire à la tienne.
J'habite en Belgique , j'utilise Wellbutrin pour la Dep et la Fibro (parait que cette maladie est liée au psychique) avant ça ben j'ai testé la plus part des anti-dep.
Là je viens d'arrêter brutalement le Wellbutrin et j'avoue être mal et me demande si je ne suis pas sous accoutumance. (J'en suis au 6em flacon de 30 comprimés ... je ne parle pas en mois car j'ai parfois oublié d'en prendre)
Wellbutrin disons est le meilleur "stabilisateur" & comme l'a décrit un internaute (sur un autre forum je pense) j'ai déjà ressenti l'envie de s'endormir" juste après la prise du médoc. MM en le prenant au coucher >> 4h plus tard j'ai n'ai plus sommeil. Côté fibro ça change pas grand chose...(j'ai mm essayé l'infiltration) et bien entendu ...les problèmes qui me minent la vie sont toujours là. Pour soulager mes douleurs acupuncture, séance d'ostéo et kinésio lorsque cela est possible financièrement
Concernant l'émotivité je te rassure tu n'es pas la seule. J'ai cette explosion, cette envie de pleurer (que je parviens à contenir) alors que je devrais pas ... Je m'explique: Au lieu d'être en euphorie de joie face à une situation je suis à 2 doigt de fondre en larmes. Et face à certaines situations de tristesse ... je n'éprouve aucun sentiments. Je fais tout pour que cette émotivité ne puisse être lue sur mon visage.
Quant aux psy ... j'en ai vu des tas & des tas ... testé les thérapies brèves ... au bout d'un moment ils n'arrivent plus à suivre mon histoire (désintérêt total pou incompétence?) et la fin de la séance se résume à une prescription. Parfois les rôles s’inversent: ils (les psys) deviennent le patient et moi le psy. Le seul véritable psy c'est mon médecin qui prend le temps de m'écouter et de parler avec moi ... peu importe si il doit empieter sur le temps imparti à chaque patient.

Enfin, la transmission des données entre psy et docteur cela s'est toujours fait facilement mis à part le secret professionnel ... une information personnelle qui devait rester confidentielle à été transmise aux docteurs de l'Inami et mon médecin conseil >>> à savoir la remise de ma lettre de démission à mon employeur qui était un parfait tirant, Ils n'ouvrait mm pas mes lettres contenant mes certifs et mes les renvoyais par la poste (mm avec accusé de réception). Pour les certifs tout dépends de la région où tu réside ... le mieux est de consulter des psys dans un hôpital ou un centre de santé mentale, ton médecin pourrait éventuellement t'aider. Un conseil ne remets pas ta démission au risque de le regretter.
A toi et les internautes ... Courage ... Je vous souhaite un bon rétablissement
Geraldodo is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 11h27.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.



Ce forum n'est pas un chat

Cliquez pour en savoir plus sur le Retour des zappeurs-TDAH !