Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Discussions-Psy
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Discussions-Psy Ce forum traite de santé psychique et de santé mentale. Il est ouvert à tous, et surtout aux personnes désireuses de s’informer à propos des soins psychologiques et psychiatriques.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 05/10/2005, 20h17   #1
fti/pte6yru
 
Messages: n/a
le pardon.... une forme de liberté?


Bonsoir,

Ceux qu’il nous arrive d’ accuser d'agression, pourquoi leur donner tant de place
dans notre vie et nos pensées, il faut les oublier et cela ira mieux.
Les autres n'ont que le pouvoir que nous leur prêtons.
Le pardon sert à enlever la souffrance provoquée par la haine qui
détruit la victime. Le pardon est indépendant de l'auteur de
l'agression...

est-ce vraiment aussi simple que cela?

  Réponse avec citation
Vieux 05/10/2005, 21h51   #2
sourinette
 
Messages: n/a
Re : le pardon.... une forme de liberté?

C'est intéressant je trouve ce post sur le pardon. Dans ma vie j'ai longtemps cru que j'avais plus ou moins pardonné, et puis hop on pense à autre chose, tout va bien, ça dure des années, et un jour on se retrouve le nez dans le caniveau et on se demande comment on est arrivé là.

Depuis, je me suis souvent questionnée sur cette question du pardon. Il me semble que c'est un concept à la mode, particulièrement dans la sphère psy, "Pardonnez et vous vivrez heureux". On y associe une certaine forme de pseudo-sagesse. Aujourd'hui j'ai du mal à y croire.

Personnellement je n'ai pas pardonné. Je suis certainement, sinon plus heureuse, au moins plus lucide. Peut-être que je me trompe, mais je ne pense pas que le pardon m'apporterait "un supplément" de bonheur. S'il arrive un jour je l'accepterait, mais ça n'est pas une fin en soi. Enfin pour le moment...

Voilà, je suis impatiente de lire l'opinion des autres à ce sujet
  Réponse avec citation
Vieux 05/10/2005, 22h37   #3
fti/pte6yru
 
Messages: n/a
Re : le pardon.... une forme de liberté?

[quote=sourinette]
Personnellement je n'ai pas pardonné. Je suis certainement, sinon plus heureuse, au moins plus lucide. Peut-être que je me trompe, mais je ne pense pas que le pardon m'apporterait "un supplément" de bonheur. S'il arrive un jour je l'accepterait, mais ça n'est pas une fin en soi. Enfin pour le moment...

Voilà, je suis impatiente de lire l'opinion des autres à ce sujet

Dernière modification par fti/pte6yru 17/04/2006 à 00h39.
  Réponse avec citation
Vieux 06/10/2005, 00h21   #4
maggy
 
Messages: n/a
Re : le pardon.... une forme de liberté?

Bonjour


Le pardon est un thème qui m'intéresse. Le pardon, pour moi, demande une participation des deux protagonistes. Quel sens cela a-t-il de pardonner à quelqu'un qui vous a gravement agressé et qui refuse de réparer et même de reconnaître qu'il vous a fait du mal ?

Je parle ici bien entendu d'actes graves commis par un adulte sur la personne d'un enfant.

Pour cet enfant devenu adulte, il est avant tout nécessaire de reconnaître le mal qui lui a été fait. De se reconnaître victime. Et ce n'est pas si simple car il se croit coupable de ce qui lui est arrivé.

Il doit se reconnaître victime afin de ne pas reproduire ce qui lui est arrivé et afin de ne pas retourner sa haine contre lui-même.

Oublier ?
Certainement pas. Mais apprendre à vivre avec ce manque, cette blessure (ou cicatrice) qui est en nous sans qu'elle nous envahisse. Se souvenir seulement dans certains moments de crise. Exemple personnel. J'ai donné une gifle à ma fille. Que m'arrive-t-il ?

Pardonner ?
Parfois il y a des choses impardonnables. Pardonner peut-être, si le dialogue avec l'adulte "agresseur" est possible. Sinon, pardonner n'a pas de sens. Ce qu'il faut éviter par contre, c'est la rancune, l'idée de vengeance. Cela oui, cela pourri la vie.
  Réponse avec citation
Vieux 07/10/2005, 17h54   #5
Paul69
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2005
Messages: 502
Re : le pardon.... une forme de liberté?

Citation:
Posté par fti/pte6yru

Bonsoir,

Ceux qu’il nous arrive d’ accuser d'agression, pourquoi leur donner tant de place
dans notre vie et nos pensées, il faut les oublier et cela ira mieux.
Les autres n'ont que le pouvoir que nous leur prêtons.
Le pardon sert à enlever la souffrance provoquée par la haine qui
détruit la victime. Le pardon est indépendant de l'auteur de
l'agression...

est-ce vraiment aussi simple que cela?

Oublier surement pas, dépasser, oui.
Pour les petites (et moyennes) blessures de la vie quotidienne un exercice interessant c'est de prendre du recul en s'interrogeant sur les motivations de l'agresseur , sur le fonctionnement du couple agresseur agressé , et enfin sur le pourquoi de notre propre sensibilité à l'agression. On arrive à des choses étonnantes, cela permet de prévoir, de comprendre, et de rendre les coups quasiment indolores, et même de prendre le contrôle de la situation....pas simple à expliquer et cela demande un travail certain mais quand on arrive à sortir de sa coquille et à regarder avec suffisamment de recul beaucoup de choses s'éclaircissent.
Il ne s'agit pas là de pardon mais de compréhension et de se mettre hors d'atteinte de jeux plus ou moins pervers.
Paul69 is offline   Réponse avec citation
Vieux 07/10/2005, 18h22   #6
cléo
 
Messages: n/a
Re : le pardon.... une forme de liberté?

J'ai commencé à envisager le pardon quand j'ai su que moi-aussi j'étais faillible.
Cela n'efface rien, mais ça apaise l'esprit.
Quand je ronge ma haine, je sais que je vais mal et qu'en plus, ça ne sert à rien, ça ne m'aide en rien, et ça ne change rien autour de moi.
Je ne fais de mal qu'à moi-même, dans ces cas-là, alors...
cléo
  Réponse avec citation
Vieux 08/10/2005, 00h41   #7
Paul69
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2005
Messages: 502
Re : le pardon.... une forme de liberté?

Citation:
Posté par cléo
J'ai commencé à envisager le pardon quand j'ai su que moi-aussi j'étais faillible.
Cela n'efface rien, mais ça apaise l'esprit.
Quand je ronge ma haine, je sais que je vais mal et qu'en plus, ça ne sert à rien, ça ne m'aide en rien, et ça ne change rien autour de moi.
Je ne fais de mal qu'à moi-même, dans ces cas-là, alors...
cléo
la haine ça fait aussi du mal autres, surtout à ceux qui vous aiment, mais aussi aux autres.
Paul69 is offline   Réponse avec citation
Vieux 08/10/2005, 11h01   #8
cléo
 
Messages: n/a
Re : le pardon.... une forme de liberté?

Pas la mienne.Elle ne fait de mal qu'à moi.Inutile.
  Réponse avec citation
Vieux 08/10/2005, 14h57   #9
sourinette
 
Messages: n/a
Re : le pardon.... une forme de liberté?

Personnellement je n'oppose pas la notion de pardon avec la notion de haine

On peut n'avoir pas pardonné et n'en avoir aucune envie, sans pour autant ressentir de la haine. En ce qui me concerne en tout cas...
  Réponse avec citation
Vieux 12/10/2005, 05h00   #10
benParis
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2005
Messages: 226
Re : le pardon.... une forme de liberté?

Citation:
Posté par sourinette
Depuis, je me suis souvent questionnée sur cette question du pardon. Il me semble que c'est un concept à la mode, particulièrement dans la sphère psy, "Pardonnez et vous vivrez heureux". On y associe une certaine forme de pseudo-sagesse. Aujourd'hui j'ai du mal à y croire.

Bonjour,

C'est à la mode ds la sphère psy mais aussi certaines Eglises. Personnellement, j'ai beau essayer de pardonner, si je suis honnête avec moi-même, je sais qu'une rancoeur subsiste. Là encore, je pense qu'il n'y a pas à se se sentir coupable de ne pas pouvoir/vouloir pardonner.Il y a parfois beaucoup de mise en scène ds le pardon et plus d'honnêteté ds son refus.

benoît
benParis is offline   Réponse avec citation
Vieux 12/10/2005, 08h39   #11
pleasehelp
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2005
Messages: 78
Re : le pardon.... une forme de liberté?

Citation:
Posté par cléo
Pas la mienne.Elle ne fait de mal qu'à moi.Inutile.

sans vouloir remettre ta capacité de passer de la haine au pardon, je ne pense pas que ça dépende vraiment de notre volonté à pardonner ou pas..
Petite anecdote personnelle si je peux me permettre de faire un écart, je croyais avoir pardonné à mon père alcoolique suicidé (tout du moins je pensais être arrivé à ce qu'il me soit indifférent) puis un évènement récent (je pense que ça a joué avec ma décompensation) m'a fait prendre conscience qu'au + profond de moi je le hais tjours et je le hais à un pt que j'ignorais encore possible.. Donc je ne pense pas qu'on puisse décider de ne plus haïr qqun pour aller mieux, c'est malgré tout dans notre fort intérieur que les sentiments (car la haine est un sentiment intimement lié à l'amour je pense) se passent..
C'est mon avis personnel mais je voulais le partager car je ne suis pas d'accord avec ton point de vue.. Mais ceci étant si t'arrives à passer de la haine au pardon et si t'en ai convaincue, tant mieux !
A+
pleasehelp is offline   Réponse avec citation
Vieux 12/10/2005, 18h51   #12
coquelicot
Membre
 
Avatar de coquelicot
 
Date d'inscription: avril 2005
Messages: 1 577
Re : le pardon.... une forme de liberté?

Citation:
Posté par sourinette
Personnellement je n'oppose pas la notion de pardon avec la notion de haine

On peut n'avoir pas pardonné et n'en avoir aucune envie, sans pour autant ressentir de la haine. En ce qui me concerne en tout cas...

Dans ce cas, à mon avis, c'est que c'est devenu de l'indifférence et les choses sont plus simples à gérer. Pas de pardon peut etre, mais du désinteressement à la personne donc plus de blessure ouverte non plus, et dans ces conditions, je pense qu'effectivement cette sorte de pardon est devenu liberté.

A mon sens, on peut pardonner, et donc toujours ressentir de la tendresse, mais pour peu que celui ou celle qui a fait mal refuse toute discussion, alors on ne peut guérir par manque de savoir pourquoi et la blessure infligée est toujours là, béante. Dans ce cas c'est dans sa propre vie qu'on a du mal à avancer, et cela n'a rien à voir avec les sentiments que l'on peut encore ressentir envers "l'agresseur".

Bien sur, il peut y avoir des cas extrèmes où le pardon ne peut etre envisagé, contrairement à tous les bons principes qu'on essaie de nous faire ingurgiter, cela ne veut pas dire qu'il faut forcément se venger, mais on est bien loin de l'indifférence dont je parlais au début, et au contraire plus proche de la haine ou au moins du ressentiment.

Le temps, peut etre est le seul à pouvoir appaiser les souffrances, mais parfois il en faut beaucoup, et il ne fait que les "masquer". On apprend à vivre avec, peut etre même est il possible de croire qu'on a fini par oublier les blessures, et puis, une parole, une image, et tout resurgit, au moment où on s'y attend le moins.
__________________
la vieillesse commence quand les regrets l'emportent sur les rêves.
coquelicot is offline   Réponse avec citation
Vieux 12/10/2005, 20h35   #13
*louise*
Givrée Acidulée
 
Avatar de *louise*
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: un petit coin tout petit
Messages: 32
Re : le pardon.... une forme de liberté?

Citation:
Posté par sourinette
Personnellement je n'oppose pas la notion de pardon avec la notion de haine

On peut n'avoir pas pardonné et n'en avoir aucune envie, sans pour autant ressentir de la haine. En ce qui me concerne en tout cas...
Bonjour
Je réagis moi je dirai plus volontier accepter de vivre
mais pardonner... je ne comprends pas comment on peut
pardonner a quelqu'un de nous avoir fait du mal...
- c'est recevoir une claque et dire pardon..!non
__________________
louise
*louise* is offline   Réponse avec citation
Vieux 12/10/2005, 21h11   #14
coquelicot
Membre
 
Avatar de coquelicot
 
Date d'inscription: avril 2005
Messages: 1 577
Re : le pardon.... une forme de liberté?

Citation:
Posté par *louise*
Bonjour
Je réagis moi je dirai plus volontier accepter de vivre
mais pardonner... je ne comprends pas comment on peut
pardonner a quelqu'un de nous avoir fait du mal...
- c'est recevoir une claque et dire pardon..!non

Il y a surement plusieur formes de pardon, parce qu'on aime, ou parce qu'on accepte d'excuser tout simplement mais sans aimer pour autant la personne qui a fait du mal, et effectivement il y a des cas où pardonner est surhumain.
__________________
la vieillesse commence quand les regrets l'emportent sur les rêves.
coquelicot is offline   Réponse avec citation
Vieux 12/10/2005, 22h45   #15
ACRO
 
Messages: n/a
Re : le pardon.... une forme de liberté?

Citation:
Posté par *louise*
Bonjour
Je réagis moi je dirai plus volontier accepter de vivre
mais pardonner... je ne comprends pas comment on peut
pardonner a quelqu'un de nous avoir fait du mal...
- c'est recevoir une claque et dire pardon..!non


Bonsoir Louise,

Le pardon est un acte qui libère, qui soulage.
Ne pas pardonner c'est garder en mémoire des faits douloureux qui perturbent et qui se font bloquants.

Il y a plusieurs degrés dans le pardon. Selon l'affect, selon la sensibilité de chacun. Je compare le pardon à un estomac qui digère ; parfois il faut beaucoup de temps, beaucoup de volonté. Pour ma part, ce n'est pas être altruiste que de pardonner. Je ne pardonne pas pour que les autres aillent bien ou mieux, mais pour me permettre d'accéder à la sérénité, ou à une certaine sérénité.

Pardonner ce n'est pas oublier.
  Réponse avec citation
Vieux 13/10/2005, 00h30   #16
zut
 
Messages: n/a
Re : le pardon.... une forme de liberté?

Bonsoir,


je suis croyante - catholique - et j'ai une histoire chargée...je me suis souvent posé la question du pardon.

Je crois que pour pardonner vraiment il faut d'abord reconnaître la faute ou l'acte qui nous a fait souffrir, mesurer notre blessure ou bien l'erreur de l'autre, mais que sans cette reconnaissance, on ne peut pas pardonner vraiment.

Et puis un jour une amie également chrétienne m'a dit ces mots tous simples qui eux, m'ont délivrée de l'obligation ou de la culpabilité que je pouvais avoir : "mais tu sais, pour pardonner, il faut que l'autre te demande pardon."

je trouve cela très juste. Le pardon n'a de sens que dans la relation à celui à qui l'on pardonne. S'il ne veut pas être pardonné, s'il ne demande pas pardon, on ne peut pas lui pardonner vraiment...

bises
zut
  Réponse avec citation
Vieux 13/10/2005, 00h45   #17
ACRO
 
Messages: n/a
Re : le pardon.... une forme de liberté?

Citation:
Posté par zut
Bonsoir,


je suis croyante - catholique - et j'ai une histoire chargée...je me suis souvent posé la question du pardon.

Je crois que pour pardonner vraiment il faut d'abord reconnaître la faute ou l'acte qui nous a fait souffrir, mesurer notre blessure ou bien l'erreur de l'autre, mais que sans cette reconnaissance, on ne peut pas pardonner vraiment.

Et puis un jour une amie également chrétienne m'a dit ces mots tous simples qui eux, m'ont délivrée de l'obligation ou de la culpabilité que je pouvais avoir : "mais tu sais, pour pardonner, il faut que l'autre te demande pardon."

je trouve cela très juste. Le pardon n'a de sens que dans la relation à celui à qui l'on pardonne. S'il ne veut pas être pardonné, s'il ne demande pas pardon, on ne peut pas lui pardonner vraiment...

bises
zut


Bonsoir zut,

A mon humble avis, il est vrai que l'on peut pardonner à une personne qui nous en fait la demande ; mais également sans que cette personne ne se manifeste, intrinséquement, nous avons le pouvoir de pardonner, afin de satisfaire une paix intérieure.
  Réponse avec citation
Vieux 13/10/2005, 10h06   #18
fti/pte6yru
 
Messages: n/a
Re : le pardon.... une forme de liberté?

Bonjour,

Je vous remercie d'avoir participé, à cette discussion.
Dans l'ensemble, pardonner.... ce n'et pas aussi simple que les agresseurs,où d'autres peuvent où pourraient se l'imaginer...
....

Dernière modification par fti/pte6yru 17/04/2006 à 00h41. Motif: besoin de compélter
  Réponse avec citation
Vieux 13/10/2005, 19h56   #19
ACRO
 
Messages: n/a
Re : le pardon.... une forme de liberté?

Citation:
Posté par fti/pte6yru
... J'ai simplement besoin de comprendre

Bonsoir fti/pte6yru,

C'est vrai que ce que l'on comprend est pardonné plus facilement.

Mais est-il nécessaire de tout devoir comprendre ?
Est-il impératif de trouver des réponses à toutes les questions posées ?
Il faut accepter que certaines questions ne trouvent pas de réponses au bon moment. Parfois, dans le temps, cette réponse arrive enfin et permet de passer à autre chose.

Croyez-vous que la médecine ait un traitement ou une explication pour toutes les maladies répertoriées ? Pourtant la santé, tout être humain y a droit.
  Réponse avec citation
Vieux 13/10/2005, 20h41   #20
coquelicot
Membre
 
Avatar de coquelicot
 
Date d'inscription: avril 2005
Messages: 1 577
Re : le pardon.... une forme de liberté?

Citation:
Posté par ACRO
Bonsoir fti/pte6yru,

C'est vrai que ce que l'on comprend est pardonné plus facilement.

Mais est-il nécessaire de tout devoir comprendre ?
Est-il impératif de trouver des réponses à toutes les questions posées ?
Il faut accepter que certaines questions ne trouvent pas de réponses au bon moment. Parfois, dans le temps, cette réponse arrive enfin et permet de passer à autre chose.

Croyez-vous que la médecine ait un traitement ou une explication pour toutes les maladies répertoriées ? Pourtant la santé, tout être humain y a droit.

Bonsoir Acro,

Je comprends ce que fti/pte6yru (heureusement que le copié/collé existe )ressent, j'ai moi aussi un besoin quasi viscéral de comprendre. Je ne peux accepter les choses que je ne comprends pas, mais ça ne concerne que moi, ça ne m'empeche pas de pardonner dans certains cas, ce sont deux notions différentes.
__________________
la vieillesse commence quand les regrets l'emportent sur les rêves.
coquelicot is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/10/2005, 14h08   #21
Ziamim
 
Messages: n/a
Re : le pardon.... une forme de liberté?

je pense qu'il faut pardonner pour être en paix avec soi - même mais surtout ne jamais oublier ce que l'on a pu nous faire.
  Réponse avec citation
Vieux 14/10/2005, 18h50   #22
ACRO
 
Messages: n/a
Re : le pardon.... une forme de liberté?

Bonsoir,


Entièrement d'accord avec toi, Ziamim, sur toute la ligne !
  Réponse avec citation
Vieux 14/10/2005, 22h10   #23
coquelicot
Membre
 
Avatar de coquelicot
 
Date d'inscription: avril 2005
Messages: 1 577
Re : le pardon.... une forme de liberté?

Citation:
Posté par ACRO
Bonsoir,


Entièrement d'accord avec toi, Ziamim, sur toute la ligne !


Pas sure du tout Acro que le fait de pardonner te laisse en paix avec toi meme.
Ce sont deux choses qui peuvent etre totalement différentes, meme si elles peuvent se rejoindre certaines fois, ça ne fonctionne pas à tous les coups, loin s'en faut.
D'habitude on est plutot d'accord , mais là je ne te suis pas.
__________________
la vieillesse commence quand les regrets l'emportent sur les rêves.
coquelicot is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/10/2005, 23h22   #24
ACRO
 
Messages: n/a
Re : le pardon.... une forme de liberté?

Coquelicot,

Ce n'est pas un problème de ne pas partager ce point de vue.
C'est seulement un concept, une façon de fonctionner qui me rend zen.
Et jusqu'ici, ça me réussi parfaitement.

Bonne cueillette de Pommes !

Bises
  Réponse avec citation
Vieux 15/10/2005, 16h54   #25
fti/pte6yru
 
Messages: n/a
Re : le pardon.... une forme de liberté?

SUPPRIME

Dernière modification par fti/pte6yru 15/10/2005 à 22h26. Motif: CRAINT D'ETRE RECONNU
  Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.