J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse - Page 38 - Forum
Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Arrêter de fumer
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Arrêter de fumer Echanges et soutien dans le cadre du sevrage tabagique

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 05/01/2017, 22h02   #926
cocsi
Membre
 
Avatar de cocsi
 
Date d'inscription: février 2016
Messages: 3 385
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

Citation:
Posté par Bulle*
Ah ben c'est pour ça que je comprends que dalle!!

T'inquiète, c'est l'effet "blabla". Ils y sont depuis tellement longtemps qu'ils sont "déformés" . Si t'as du temps ou si tu t'embêtes, vas jeter un oeil, mais surtout faut pas chercher à comprendre, sinon, ça peut mener à la dépression

__________________
Souvenir
https://youtu.be/XDIYOiQUi2s?list=RDUNUh3JZ7h7E


L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant (proverbe japonais)


cocsi is offline   Réponse avec citation
Vieux 31/01/2017, 18h46   #927
Balzy
Membre
 
Avatar de Balzy
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Rochefort
Messages: 14 746
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

Désolée par avance pour les phrases compliquées, mais je sens que je ne vais pas pouvoir faire dans le simple pour décrire mon état d'âme actuel (sinon, il y a aussi la solution qui consiste à ne pas lire ce qui suit, je n'en voudrai à personne, hein ).

Cinq mois se sont écoulés depuis que j'ai écrasé la dernière, je n'ai presque plus de nicotine dans ma vapoteuse (du 12mg dilué à 75%, je laisse les chimistes chercher le taux que ça fait) et je suis toujours aussi indifférente à l'odeur de la clope des autres. Par-dessus le marché, je me suis sentie suffisamment solide dans ma défume pour m'attaquer aux kilos en trop (rien à voir avec l'effet sevrage : ils étaient là avant). Ça marche plutôt bien : trois semaines, moins trois kilos, le rythme idéal, quoi... L'Homme yoyotte davantage, mais chacun sa m... hein ?

Mais il fallait bien qu'une tuile arrive au milieu de mon océan de bonheur. Elle est professionnelle, cette fois, avec un des trucs les plus lourds que j'aie eu à gérer dans ma longue carrière et dont je ne dirai rien de plus, tellement mon anonymat est tout ce qu'il y a de plus relatif ici...

Et là, je constate que je n'ai plus de béquille pour m'aider à porter le bazar qui me fait monter les larmes aux yeux dès que je n'ai pas de rôle à jouer devant mon "public", tout en gérant du moins mal possible le reste du temps.
Je pense aux clopes que j'aurais bombardées il y a seulement quelques mois dans de telles circonstances et je les vois comme le truc qui me compliquerait encore plus la vie, puisqu'il faudrait que je quitte mon poste plusieurs fois par jour pour aller les griller clandestinement, et j'ai vraiment besoin de tout mon temps.
Je pense aux AD et aux anxyos dont j'ai usé et abusé pas plus tard que l'été dernier et je me dis que je ne veux pas être dans un état émotionnel plus "neutre" grâce à la chimie.
J'ai même pensé à boire un apéro en rentrant du boulot, certains soirs, histoire de "décompresser". Mais, outre que l'alcool n'a jamais été pour moi d'un quelconque secours, ça coûte vachement cher en smartpoints, et je tiens à garder le cap sur la balance

Je souffre pourtant, mais je n'ai pas envie de gommer cette souffrance, par quelque moyen que ce soit, juste aller jusqu'au bout du truc en essayant de rester debout. J'essaie de comprendre aussi pourquoi cela m'affecte autant, dans la mesure où je ne suis pas directement mise en cause dans cette histoire, et je me dis que c'est une nouvelle expérience de vie qui s'ajoutera aux précédentes et qui me permettra de mieux me connaître encore, de discerner des fragilités en moi dont je n'ai pas encore conscience et de me donner les moyens de les surmonter.

J'ai peur, d'un coup : serais-je en train de devenir adulte ?
__________________

Balzy is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/02/2017, 18h01   #928
gOuLpEtH
Vraie enflure
 
Avatar de gOuLpEtH
 
Date d'inscription: avril 2012
Localisation: Bretzel and shookroot
Messages: 25 478
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

Citation:
Posté par Balzy
Désolée par avance pour les phrases compliquées, mais je sens que je ne vais pas pouvoir faire dans le simple pour décrire mon état d'âme actuel (sinon, il y a aussi la solution qui consiste à ne pas lire ce qui suit, je n'en voudrai à personne, hein ).

J'ai lu des phrases au hasard (au pif). Trop compliqué (on konpren keudal)
Alors je lis rien.
Merci de ton autorisation
__________________
Versailles, Chambord et Chenonceau se trouvent sur un même cercle .
Plus fort : le centre de ce cercle est à la même distance de ces 3 châteaux
gOuLpEtH is offline   Réponse avec citation
Vieux 05/02/2017, 18h37   #929
Edmie
22/03/2016
 
Avatar de Edmie
 
Date d'inscription: juillet 2013
Localisation: le centre du centre
Messages: 4 323
Re : J'ai tiré ma dernière cartouche ou chronique d'une défume verbeuse

Citation:
Posté par Balzy

J'ai peur, d'un coup : serais-je en train de devenir adulte ?
ça me donne espoir, je deviendrais peut-être adulte un jour
__________________
défume le 22 mars 2016 à 19h25
Edmie is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.