Site www.i-web.fr Forum

Précédent   Forum > Forum professionnel > I-Med
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

I-Med Forum attaché au site www.i-med.fr dédié au nouvelles technologies de l'information appliquées à la santé et à la sécurité sociale.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 16/03/2008, 14h01   #1
Jean-Jacques Fraslin
Alias Dr Hy2.0
 
Avatar de Jean-Jacques Fraslin
 
Date d'inscription: février 2006
Messages: 536
Médecine 2.0: La prescription 2.0 viendra du web

Cela fait des années que certains médecins dénoncent le manque d’utilisabilité et d’ergonomie fonctionnelle des outils métiers de surveillance des prescriptions, ainsi que leur peu d’utilité pratique dans le cadre de l’aide assistée à la rédaction informatique des ordonnances.
L’internet a horreur du vide. On peut donc prédire l’avènement d’une sorte de Wikividal où l’information sur le médicament, ses interactions, ses effets secondaires et même ses indications, sera constituée progressivement et collectivement par les données mutualisées dans le cadre de réseaux sociaux indépendants de l’industrie pharmaceutique. (...)

Article original sur i-med :
http://www.i-med.fr/spip.php?article98

Autre discussion plus générale sur Atoute.org (Web sémantique):
http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php?t=74977

Dernière modification par Jean-Jacques Fraslin 16/03/2008 à 19h40.
Jean-Jacques Fraslin is offline   Réponse avec citation
Vieux 24/03/2008, 19h39   #2
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : Médecine 2.0: La prescription 2.0 viendra du web

Citation:
Posté par Jean-Jacques Fraslin
Cela fait des années que certains médecins dénoncent le manque d’utilisabilité et d’ergonomie fonctionnelle des outils métiers de surveillance des prescriptions, ainsi que leur peu d’utilité pratique dans le cadre de l’aide assistée à la rédaction informatique des ordonnances.
L’internet a horreur du vide. On peut donc prédire l’avènement d’une sorte de Wikividal où l’information sur le médicament, ses interactions, ses effets secondaires et même ses indications, sera constituée progressivement et collectivement par les données mutualisées dans le cadre de réseaux sociaux indépendants de l’industrie pharmaceutique. (...)

Article original sur i-med :
http://www.i-med.fr/spip.php?article98

Autre discussion plus générale sur Atoute.org (Web sémantique):
http://www.atoute.org/n/forum/showthread.php?t=74977

Génial le WikiVidal.
Y a plus qu'à
  Réponse avec citation
Vieux 18/04/2008, 11h08   #3
Dr Hy2.0
Fraslincognito ;-)
 
Avatar de Dr Hy2.0
 
Date d'inscription: mars 2008
Localisation: Neuilly, dans un hôtel particulier du XIX siècle gardé par des rottweilers.
Messages: 678
Re : Médecine 2.0: La prescription 2.0 viendra du web

Citation:
Posté par Jean-Jacques Fraslin
Cela fait des années que certains médecins dénoncent le manque d’utilisabilité et d’ergonomie fonctionnelle des outils métiers de surveillance des prescriptions, ainsi que leur peu d’utilité pratique dans le cadre de l’aide assistée à la rédaction informatique des ordonnances.
L’internet a horreur du vide. On peut donc prédire l’avènement d’une sorte de Wikividal où l’information sur le médicament, ses interactions, ses effets secondaires et même ses indications, sera constituée progressivement et collectivement par les données mutualisées dans le cadre de réseaux sociaux indépendants de l’industrie pharmaceutique. (...)

Article original sur i-med :
http://www.i-med.fr/spip.php?article98

HealthCore Inc, une filiale spécialisée en recherche évaluative sur la santé, filiale du plus gros assureur américain WellPoint, a annoncé le 15 avril 2008 qu’elle travaillait sur le Safety System Sentinel (SSS).
La compagnie WellPoint a obtenu six prix depuis le début 2008 pour son leadership dans les soins de santé au début de 2008.

SSS, ce novateur système de sécurité sentinelle se doit de répondre à la demande croissante du public et des agences gouvernementales de trouver une manière plus efficace et rapide de contrôler la sécurité des produits pharmaceutiques et d’autres thérapies médicales après leur approbation par la Food and Drug Administration américaine.

Le secrétariat américain aux aliments et drogues (United States Food and Drug Administration ou US FDA) peut imposer aux entreprises pharmaceutique, de mener des études de post-commercialisation, comme condition d'autorisation de mise sur le marché de certains médicaments. Mais cela n'est possible que dans des circonstances particulières comme lors des procédures d'aprobation accélérée de thérapies nouvelles pour des maladies graves ou parfois mortelles où il est iùmpossible de procéder à des études d’efficacité des médicaments menées sur des sujets humains. C'est aussi le cas si ces érudes iraient à l’encontre de l’éthique ou si les nouveaux médicaments destinés sont destinés à des populations particulières comme les enfants.

L'objectif de la SSS est d'apporter une réponse à la FDA à qui le Congrès a demandé de trouver des solutions pour que ne se reproduisent pas les polémiques autour du retrait du Vioxx à l'automne dernier et plus récemment, des préoccupations relatives au médicament Avandia dans le traitement du diabète et du Zyprexa dans la schizophrénie. Comment résoudre le problème de la surveillance des effets des nouveaux médicaments pourtant approuvés par la FDA après commercialisation ? Aujourd'hui, les phases III des essais cliniques ne comprennent généralement pas plus de 1500 candidats. Cela semble insuffisant pour tester l'efficacité et les risques d'autant plus que la médiatisation de médicaments comme le Vioxx peut entrainer sa prescription rapide à des millions de personnes. Certains types de patients peuvent présenter une réaction indésirable grave à un médicament donné. L'industrie pharmaceutique n'a pas les moyens de faire des tests sur des millions de personnes. De plus nous ne disposont pas d'une technologie permettant une médecine personnalisée basée sur le profil génétique permettant d'identifier des sous-populations qui pourraient présenter des risques.

« Nos premiers travaux sur le développement de WellPoint Sentinel’s Safety System a clairement démontré sa capacité de détecter des événements indésirables rapidement », a déclaré le Docteur Sam Nussbaum médecin-chef de WellPoint. « Nous avons été en mesure d’avoir une alerte de sécurité en quelques mois sur certains médicaments, alors qu’avec le système actuel de pharmacovigilance, cela peut prendre prendre plus de 5 ans. »

Ce système sentinelle de surveillance des effets secondaires des thérapies est en cours d’élaboration en étroite collaboration avec la FDA, d'autres organismes gouvernementaux, les établissements universitaires (notamment l’Université Harvard, l’Université de Caroline du Nord et l’Université de Pennsylvanie), et devrait faire progresser les efforts nationaux visant à identifier les risques iatrogènes. Ce système devrait permettre aux médecins et autres professionnels de la santé de prendre des décisions plus éclairées et surtout plus rapides sur la façon de traiter leurs patients.
Jerry Avorn, professeur de médecine à la Harvard Medical School et chef de la division de pharmaco-épidémiologie et de pharmaco-économie au Brigham and Women’s Hospital, a déclaré : « La découverte d’importants risques de médicaments comme le Vioxx et Avandia a démontré que le système de soins de santé n’a actuellement pas de moyen fiable de contrôler rapidement la sécurité des médicaments une fois qu’ils ont été largement utilisés. »

Le nouveau système, qui sera lancé à la mi-2009, devrait être capable de surveiller continuellement les 35 millions d'assurés de WellPoint. L'analyse en tempe réel de la base de données concentrant les données de santé de millions de patients, devrait permettre l'identification des problèmes de santé en augmentation parmi les patients consommant un médicament, ce qui indique un risque d'effets indésirables graves et donc d'anticiper les problèmes majeurs.
Il est prévu que le système puisse tester l’association de traitements pouvant causer de graves problèmes de santé, en particulier chez les patients atteints de maladies particulières. Il reste à définir comment les infos glanées à partir du système seront partagées entre la FDA, les médecins, les assurés et les laboratoires pharmaceutiques. En effet « Parfois, nous pouvons faire plus de mal que de bien, en communiquant des infos trop tôt», explique Marcus Wilson qui dirige l'unité WellPoint's HealthCore mais « cependant, nous ne voulons pas attendre jusqu'à ce qu'il soit trop tard.»

SSS peut avoir d'autres applications en particulier pour la surveillance des risques associés à des protocoles thérapeutiques. Par exemple, une femmes ayant un cancer du sein à 3 fois plus de probalité de subir une mastectomie radicale à Longview (Texas) qu'une femme à Fort Lauderdale. Un tel écart est-il justifiée? Peut-être qu'un outil comme SSS pourra en analyser les causes et fournir au consommateur une meilleure orientation pour les stratégies thérapeutiques et diagnostiques...

WellPoint vient de prendre aussi le contrôle de Résolution Health Inc, un des leaders en analyses de données axées sur l'orientation des soins de santé personnels. Cette acquisition permettra d'accroître ses efforts pour améliorer les soins de santé de qualité et à réduire les coûts des soins de santé de ses clients. L'objectif est de contribuer à améliorer le traitement des assurés en identifiant les risques d'interactions médicamenteuses ou les lacunes dans les soins.
Earl Steinberg, la présidente et directrice générale de la Résolution Health explique qu'elle a la conviction que la qualité et la rentabilité des soins de santé peut être améliorée de façon spectaculaire à grâce aux nouvelles technologies de communication. Devenir une filiale de WellPoint, une entreprise qui partage ces mêmes valeurs, favorise l'objectif d'aider chaque individu à recevoir les meilleurs et les moins couteux soins de santé possibles.

Dernière modification par Dr Hy2.0 19/04/2008 à 14h50.
Dr Hy2.0 is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 15h09.


Édité par : vBulletin version 3.5.6
Copyright © 2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #7 par l'association vBulletin francophone
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.