Forum médical Atoute.org

Recherche :
Derniers articles publiés :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Discussions-Psy
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Discussions-Psy Ce forum traite de santé psychique et de santé mentale. Il est ouvert à tous, et surtout aux personnes désireuses de s’informer à propos des soins psychologiques et psychiatriques.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 28/08/2005, 01h10   #1
Omega
 
Messages: n/a
dites moi ce que vous en dites...

Bonjour, je suis arrivée sur ce forum en cherchant des discussion sur ce que je ressent en ce moment, pour situé un peu ou j'en suis, voilà l'histoire:
Il y a 4 ans maintenant que j'ai fait ma dépression, première année au lycée, je ne savais pas quoi faire en sortant du collège donc je me suis mis dans l'hostellerie car j'avais la passion de la cuisine, j'étais en internat, pendant les 4 mois passé là bas cela c'est dégradée énormément. Un jour pendant que ma mère me mené au lycée pour la semaine, ma mère me demande si j'ai pris mes clef de ma chambre et de mon armoire, je vérifie et là .... rien, j'avais oublié mes clefs a la maison, cela semble anodin mais c'etait la goutte qui a fait débordé le vase, ma mère a commencé a me faire une crise car on se trouvé assez loin de la maison déjà, et j'ai commencé a pleuré sans m'arrêté pendant plusieurs jours. Pendant ces même jour de pleurs je suis partit voir le docteur qui ma conseillé de voir un psychiatre. Entre le temps de la visite chez le docteur et la visite chez le psy. mon état avais empiré au point que je parlé de suicide. Après une premier visite chez le psychiatre, ce même docteur en à déduit mon problème: ma mère m'avais trop couver (maman poule) et je n'ai pas sus faire face au "monde extérieur", pendant mes 4 ans de collège je n'arrivai pas a me démarqué des autres j'etait le gros bonhomme qui a une tête de con pour certain et une tête a claque pour d'autres, pendant ces 4 ans j'en ai vue des vertes et des pas mûrs, après ma dernière année je me suis dis que le faite que j'aille au lycée cela allé changé et pis non.... voilà ce qui a lancé ma dépression. J'ai passé un an à la maison pour me soigné, après cette "sabbatique", j'ai repris un BEP qui n'avais rien a voir avec mon premier choix mais m'étant repris trop tard pour les inscription je n'avais pas le choix, 2 ans ou je me suis trouver dans une classe de jeune de cité, j'en ai bavé mais je me suis endurcit, j'ai passé c'est 2 année nickel, appreciation parfaite sur chaque bulletin et cetera...., j'ai choisis de faire une première d'adaptation pour me rapprocher de ma passion qu'est l'informatique. Mon année en BAC STI c'est plutôt bien passé. pour revenir à la relation avec mes parents cela a changé , sur 4 ans je suis passé de fils a sa maman à un jeune de 19 ans plus ou moins normal. mais depuis que je n'ai plus ce que j'avais de la part de ma mère, je ressent un très grand malaise, je suis un peu mélancolique, je recherche un peu de la tendresse un peu partout, et je me rend compte que je suis dans un monde ou la plupart de gens profite de la faiblesse des autres, je me suis fâché avec mes pseudos ami(e)s car il profitaient de ma naïveté et de ma gentillesse, là ou j'habite (un petit village) je suis le dernier garçons de ma génération a sortir dans le village comme les jeune de 15 à 17 ans, mais le problème est que je n'arrive pas a me faire accepté par les jeune de mon âges et plus jeunes, on profite de moi puis on me jette comme de la .... Je ne trouve toujours pas ce qui me manque depuis tout ce temps et ce manque devient obsessionnel, je cherche des gens qui m'apprécierons pour ce ue je suis et non pour ce que je devrais etre, une peur grandis en moi depuis quelque temps le faite de me retrouvé tout seule et le faite que l'on ne me juge pas a ma juste valeur a cause de je ne sais quoi.
excuse moi si mon texte parait un peu bizarre, mais j'ai écrit comme je sentait.
je voulais en parlé et avoir des avis sur ce problème.
PS: s'il vous plaît, ne me dites pas que j'ai toute la vie devant moi parce que je suis jeune et que j'ai le temps de trouver ce que je cherche, comprenais que la dessus toute ces expérience ont fait que je suis mûrt sur ce genre de sujet, et que le faite que je sois jeune ne change rien au problème.
Un manque de considération et d'amour à19 ans et pareil qu'à 30 ans même si a 30 ans sa parait un peu plus problématique.
  Réponse avec citation
Vieux 28/08/2005, 12h12   #2
ma_titine
 
Messages: n/a
Re : dites moi ce que vous en dites...

Citation:
Posté par Omega
PS: s'il vous plaît, ne me dites pas que j'ai toute la vie devant moi parce que je suis jeune et que j'ai le temps de trouver ce que je cherche, comprenais que la dessus toute ces expérience ont fait que je suis mûrt sur ce genre de sujet, et que le faite que je sois jeune ne change rien au problème.
Un manque de considération et d'amour à19 ans et pareil qu'à 30 ans même si a 30 ans sa parait un peu plus problématique.

bonjour omega,

souffrir d un manque de consideration et d amour, ca n a pas d age !!! et ca n est pas forcement plus problematique à 30 ans !
ce sentiment je le ressens encore aujourd hui. apres 1 an de therapie, j ai decouvert que toute ma vie j ai souffert de ca, de par l education de mes parents.
perso, j ai decouvert que toute ma vie etait basee sur le sentiment d etre jugée et formatée par ma famille. j avais toujours peur de ne pas etre appreciée si je ne faisais pas les choses telles que les gens peuvent les attendre de moi et ainsi je doutais toujours de moi etant donne que je n agissais pas en fonction de moi mais en fonction des autres !

j essaie desormais de prendre confiance en moi et d acquerir une certaine estime de moi !
pas facile mais je me rend compte que c est presque jouissif d arriver à s affirmer meme si c est dur d avoir ce sentiment de generer un dialogue plus conflictuel qu il ne l aurais ete si j avais dit "amen" à l autre ! et si dans ce cas, les autres ne sont pas d accord avec moi !!!

ce sentiment est tres important, il faut arriver à savoir d ou il vient et ainsi tu comprendra mieux pourquoi il existe en toi. apres ton travail se fera progressivement avec l aide de ton psy et de certaines personnes. (malheureusement on se rend tres vite compte qu on n aime pas tout le monde et que tout le monde ne peut pas t aimer)

j abrege la discussion car le sujet est tellement vaste !

bon courage et surtout avant de penser aux autres, pense à toi !!!
  Réponse avec citation
Vieux 28/08/2005, 16h29   #3
Omega
 
Messages: n/a
Re : dites moi ce que vous en dites...

Bonjour, merci Ma_titine d'avoir pris le temps de lire et de répondre à ce poste. Tu a résumé ce que je ressenté, et sa me remonte le morale e savoir qu'une autre personne est dans le même besoin que moi.
Tout à l'heure j'ai réfléchis a tout sa et je me rend compte que ce malaise viens en partit de l'ambiance à la maison, un de mes frères ne supportant pas cette ambiance lourde et conflictuelle fait tout pour partir, et le faite que son travaille le fasse attendre a la maison le stresse énormément, ce qui devient une source de dispute, mon autre frère qui lui travaille se plaint de manque de considération de son employeur et ne comprend pas qu'il n'est pas rénuméré pour son surplus de travaille, ensuite mon père qui sort de dépression ou qui est encore dedans je ne saurais pas vous dire car je ne tiens pas a me disputé avec lui, tout ce que je sais c'est que sa vient de son travaille: sont patron ne payent pas mon père comme il le devrais (conséquence: mauvaise ambiance au boulot, attaque en justice et cetera...) du coup sa se fait ressentir a la maison, et pour finir ma mère (vous allez sûrement pensé que je n'acharne dessus, mais en faite je la côtoie tellement souvent que je sais tout les problème qu'elle à) qui est une femme qui ne supporte pas le monde, les invitées, les problèmes.... elle se tracasse pour tout et n'importe quoi, s'en rend malade, et se dis vieille et parle déjà de sa mort (exemple: "j'ai déjà un pied dans la tombe" elle n'a que 52 ans) se pleins de tout ce qui ne va pas chez elle, ne supporte pas d'allé chez le médecin (conclusion=cercle vicieux) intolérante sur tout les sujets (elle rêve d'un monde ou tout marcherai comme elle le veus et elle nous le fais comprendre tout les jours) et je ne dis pas tout. Comme je disait en haut je ne n'acharne pas dessus, mais le faite que je la côtoie le plus souvent fait qu'on se parle et qu'on se dispute tout les jours.

Pour finir moi je me retrouve au milieu et je m'en prend plein la figure de tout les coté, je suis curieux de tout, voir trop, je suis du genre a toujours avoir raison ce qui n'arrange pas le dialogue avec la famille, je suis le dernier de la famille (6 ans de différence avec le deuxième enfant et 10 ans avec le premier) tout sa fait que je m'en prend plein la figure de tout les coté et j'ai l'impression que sa viens de moi, même si tout montre que ce n'est pas le cas.

J'aimerai savoir quoi faire pour ne plus avoir a supporter tout sa au quotidien, le seule moyens trouvé depuis trois mois de vacances sans avoir trouvé de travaille, et de rester le plus souvent dans ma chambre pour ne pas a avoir affaire avec la famille, de sortir de temps en temps quand je le peut pour échappé au stresse, mais je sais pertinemment que ce n'est pas la solution.
  Réponse avec citation
Vieux 28/08/2005, 19h57   #4
orely
 
Messages: n/a
Re : dites moi ce que vous en dites...

Citation:
Posté par ma_titine
perso, j ai decouvert que toute ma vie etait basee sur le sentiment d etre jugée et formatée par ma famille. j avais toujours peur de ne pas etre appreciée si je ne faisais pas les choses telles que les gens peuvent les attendre de moi et ainsi je doutais toujours de moi etant donne que je n agissais pas en fonction de moi mais en fonction des autres !

je ssui contente de voir que je ne suis pas la seule, j'en recherche les causes ...la famille en est elle toujours la cause? ce sentiment m'a fait rater des tas de choses et perdre meme des gens qui m'estimaient...car mm avec eux jen 'arrivais pas à avoir l'estime de moi, me posait bcp de question et me disais que si ils s'interessaient à moi c'était qu'il ya avait qqch derrière...j'aurais du consulter bcp + tot, je commence juste!
AIMONS NOUS!
  Réponse avec citation
Vieux 29/08/2005, 20h28   #5
ma_titine
 
Messages: n/a
Re : dites moi ce que vous en dites...

Citation:
Posté par orely
je ssui contente de voir que je ne suis pas la seule, j'en recherche les causes ...la famille en est elle toujours la cause? ce sentiment m'a fait rater des tas de choses et perdre meme des gens qui m'estimaient...car mm avec eux jen 'arrivais pas à avoir l'estime de moi, me posait bcp de question et me disais que si ils s'interessaient à moi c'était qu'il ya avait qqch derrière...j'aurais du consulter bcp + tot, je commence juste!
AIMONS NOUS!

c est clair que nous ne sommes pas les seules !

concernant la famille, l education est à meme d expliquer beaucoup de choses mais il ne faut pas non plus leur rejeter toujours la faute...
perso, je n ai rien de particulier à leur reprocher de concret, c est surtout dans la facon d agir, de faire ressentir les choses, le manque de tendresse de mon pere et ma mere qui s est toujours voilee la face et de cacher les choses.

ma mere m a avoué quelque chose il n y a pas si longtemps : elle m a dit qu elle n avait jamais ete heureuse, mais pas malheureuse pour autant.
etrangement, c est ce que je me dis depuis plusieurs annees !!!
j etais bleuffée quand elle m a dit ca !
comment veux tu qu un enfant soit heureux s'il ressent que sa mere n est pas heureuse, comment veux tu qu un enfant accepte les absences de son pere si elles sont reprochees par la mere , ...etc, etc, etc...

concernant tes regrets, on a du deja te dire des tas de fois : il ne faut jamais regretter !!! mais c est vrai, on fait les choses à un moment parce qu on ne peut pas à ce moment precis de notre vie les faire autrement, physiquement, ou tout simplement psychologiquement !
certaines choses que tu fais aujourd hui, tu les ferais differemment si tu avais 1, 2, ou "x" années d experience de plus.

mais on m a dit une fois que les evenements n arrivent jamais par hasard et que la vie nous offre tres souvent une "chance de nous rattraper" !
les choses se repetent, ce qui nous permet de ne pas reproduire les memes "erreurs" !
aujourd hui j arrive à m affirmer face à certaines choses, ce qui me permet d amoindrir certains elements du passé. parfois j ai vraiment l impression de prendre ma revanche ! et avec fierté ! c est tellement bon d etre fiere de soi ...
  Réponse avec citation
Vieux 29/08/2005, 20h34   #6
Omega
 
Messages: n/a
Re : dites moi ce que vous en dites...

Bonjour, ce qui me fait peur, c'est que dans tes message, Ma-titine, j'ai l'impression de comprendre que même si ces sentiment sont mieux gérée, elles ne disparaîtront jamais, est ce moi qui me fait des idée ou est-ce en partie vrai?
  Réponse avec citation
Vieux 29/08/2005, 20h47   #7
ma_titine
 
Messages: n/a
Re : dites moi ce que vous en dites...

Citation:
Posté par Omega
Bonjour, ce qui me fait peur, c'est que dans tes message, Ma-titine, j'ai l'impression de comprendre que même si ces sentiment sont mieux gérée, elles ne disparaîtront jamais, est ce moi qui me fait des idée ou est-ce en partie vrai?

Oh non, il ne faut pas avoir peur !
aujourd hui je sais tres bien que je ne suis pas totalement "guerie", alors point de vue "vérité", je ne suis pas a meme de te repondre.
mais ce que je sais c est qu au moment ou je t ecris je suis beaucoup plus heureuse qu il y a 1 an de ca !
et je suis heureuse de voir les choses evoluer pour moi et en BIEN !
tu sais, on ne peut pas changer du tout au tout, et peut importe quelle therapie tu decide de suivre (psy, medoc, sport, ...), on est comme on est, et c est pour ca que le plus important c est d arriver à s accepter, a s affirmer ... à vivre quoi !
  Réponse avec citation
Vieux 29/08/2005, 20h52   #8
ma_titine
 
Messages: n/a
Re : dites moi ce que vous en dites...

Citation:
Posté par Omega
J'aimerai savoir quoi faire pour ne plus avoir a supporter tout sa au quotidien, le seule moyens trouvé depuis trois mois de vacances sans avoir trouvé de travaille, et de rester le plus souvent dans ma chambre pour ne pas a avoir affaire avec la famille, de sortir de temps en temps quand je le peut pour échappé au stresse, mais je sais pertinemment que ce n'est pas la solution.

je ne pense pas qu il y ait de recette miracle !
peut etre devrais tu essayer de te detacher un peu plus des problemes qui ne te concernent pas; comme on dit : CHACUN SON PAQUET ! arriver à distinguer ce qui est ton probleme et ce qui doit etre gere par les autres !
ca te permettrait de liberer ton esprit de certaines choses.
ma methode pour me relaxer c est de prendre mon appareil photo et de me ballader, la, je ne pense a rien ! est ce que tu as une passion toi ?
  Réponse avec citation
Vieux 30/08/2005, 10h16   #9
Omega
 
Messages: n/a
Re : dites moi ce que vous en dites...

Citation:
Posté par ma_titine
tu sais, on ne peut pas changer du tout au tout, et peut importe quelle thérapie tu décide de suivre (psy, medoc, sport, ...), on est comme on est, et c est pour ça que le plus important c est d arriver à s accepter, a s affirmer ... à vivre quoi !

Bonjour, en parlant de thérapie, j'aimerai savoir, comment a-tu fait pour t'affirmer?Quel thérapie?...
Aujourd'hui je en vois plus mon psy depuis quelque temps car le principale souci est guéri, non grâce au Psy (qui ne c'est pas beaucoup foulé pour m'aidé), mais grâce au médicament qui m'ont fait largement supporté tout ce que je n'arrivai pas auparavent (ce qui ma permis d'apprendre a mieux me sentir par moi même), maintenant je ne prend plus de médicament, malgré mes quelque soucie, j'arrive a vivre normalement (façons de parlé), donc je n'ai plus besoin de médicament pour m'aidé, je gère tout ça par moi même.
Hier une personne ma tiré les cartes (tarot), et ma dis que j'etait quelqu'un qui se renfermé dans son monde et que si je veux recevoir ce que j'attends, mon principale objectif serait de sortir de ce "faux" monde.
  Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 17h08.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.



Ce forum n'est pas un chat

Cliquez pour en savoir plus sur le Retour des zappeurs-TDAH !