Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > La médecine, les soignants et les soignés
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

La médecine, les soignants et les soignés Ethique médicale, bonnes ou mauvaises relations entre patients et médecins, coups de coeur ou coups de gueule médicaux, exercice professionnel : c'est ici.

Réponse
 
Outils de la discussion Rechercher uniquement dans cette discussion Modes d'affichage
Vieux 06/10/2011, 21h17   #1
Jean-Jacques Fraslin
Alias Dr Hy2.0
 
Avatar de Jean-Jacques Fraslin
 
Date d'inscription: février 2006
Messages: 536
Désert médicaux

Le Généraliste du 6 octobre 2011
Citation:
Les socialistes s’affrontent sur les déserts médicaux
Enfin ! Pour leur troisième et dernier débat télévisé, les candidats à la primaire socialiste ont abordé le sujet de la santé. Des divergences assez fortes sont apparues, en particulier sur la question de la liberté d’installation. Martine Aubry et Arnaud Montebourg sont partisans de la manière forte. François Hollande et Manuel Valls se montrent plus libéraux. Jean-Michel Baylet et Ségolène Royal bottent en touche.

Martine Aubry et Arnaud Montebourg tombent d’accord au moins sur une chose. Interrogés mercredi soir comme les quatre autres prétendants à l’investiture socialiste pour la présidentielle, lors du dernier débat télévisé, ils estiment que les mesures incitatives ne suffisent pas pour attirer les généralistes dans les zones déficitaires. Arnaud Montebourg s’est, en effet, rangé du côté des partisans d’une ligne dure en proposant qu’à « la sortie des études de médecine, il y ait plusieurs années destinées à aider les populations déficitaires » en termes de professionnels de santé. L’élu de Saône-et-Loire a sermonné les médecins, en leur rappelant la mission de « service public » à laquelle ils sont appelés. « La liberté d’établissement ne peut pas nuire à l’égalité des territoires et des citoyens » a-t-il affirmé.

Aubry se montre ferme et volontariste
La maire de Lille qui, en renouant avec le passé, a tenu à se présenter comme « celle qui a redressé les comptes de la Sécu tout en faisant la CMU » a confirmé un positionnement similaire. « Les mesures incitatives, ça ne marche pas » a-t-elle affirmé. Favorable à l’introduction de mesures coercitives concernant la liberté d’installation des médecins, elle a mis en avant le modèle allemand où « des commissions » fixent les endroits interdits à l’installation pour cause de densité déjà importante et donnent la liste des lieux où ils peuvent s’installer. « Au bout de 10 ans, a-t-elle nuancé, les médecins généralistes pourraient choisir leur installation ». L’ancienne ministre des Affaires sociales, qui est aussi présidente du « plus grand hôpital de France », le CHRU de Lille, a, en outre, reproché aux jeunes médecins une certaine forme d’ingratitude vis-à-vis des citoyens français qui « ont payé 10 à 12 ans de leurs études » et de l’Assurance-maladie qui « va rendre solvables tous les clients qui rentrent chez eux ».

Hollande se veut pragmatique
Opposé à cette ligne dure, François Hollande s’est d’abord interrogé sur la possibilité de mettre en place ce type de politique sanitaire. « Vous pensez qu’aujourd’hui on peut obliger quelqu’un à s’installer ? On ne peut pas agir par la contrainte » a-t-il dit. En revanche, le favori des sondages estime que « il faut essayer d’interdire certaines installations, là où il y a des zones de fortes densités médicales ». Nicolas Sarkozy ne proposait d’ailleurs pas autre chose en 2007, lorsqu’il louait les accords qu’avaient conclu en ce sens les syndicats d’infirmiers avec l’Assurance maladie. Partisan de mesures incitatives mais aussi d’une rémunération mixte des professionnels de santé, le président du Conseil Général de Corrèze a suggéré aussi que les médecins soient payés « à la fois à l’acte et avec un forfait », un complément de rémunération « en retour de la mission de service public » de prévention et de PDS qu’ils assument.

« On ne peut pas agir par la contrainte. Il faut créer une mobilisation, un pacte de confiance » a renchéri Manuel Valls, tandis que Jean-Michel Baylet a préféré, lui, positiver en citant l’exemple des maisons de santé pluridisciplinaires de Tarn-et-Garonne qui ont eu, d’après lui, « un certain succès », des jeunes médecins étant venus s’y installer. Ségolène Royal, de son côté, penche pour un mode d’exercice autre que le libéral et propose d’« expérimenter la création de dispensaires où les médecins seraient salariés ». L’ancienne candidate du Parti socialiste à la présidentielle avait d’ailleurs déjà fait cette même proposition en 2007.

Dernière modification par Jean-Jacques Fraslin 06/10/2011 à 21h24.
Jean-Jacques Fraslin is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/10/2011, 22h30   #2
petal_jam
Membre
 
Avatar de petal_jam
 
Date d'inscription: avril 2007
Messages: 412
Re : Désert médicaux

J'aurais bien aimé que ce soit accompagné d'un avis personnel. Vous en avez forcément un, je suppose. Autrement je trouve que cela fait un peu trop D.S. genre "commentaire de texte".
petal_jam is offline   Réponse avec citation
Vieux 22/11/2011, 12h56   #3
Pandore
Pandore
 
Avatar de Pandore
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Paris
Messages: 10 035
Re : Désert médicaux

Un reportage qui a été diffusé sur Arte le 15 novembre 2011
"Des médecins formidables"
sur la maison médicale de Saint-Amand-en-Puysaye dans la Nièvre.


http://videos.arte.tv/fr/videos/des_...s-4252224.html
__________________
Pandore

« Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
Paul Valéry



Pandore is offline   Réponse avec citation
Vieux 22/11/2011, 17h06   #4
Bat le Ouf
Membre
 
Date d'inscription: août 2010
Messages: 48
Re : Désert médicaux

Citation:
Posté par coeurfidele
Pour l'avoir vecu, les medecins ruraux sont ecrases entre une administration outranciere et une tache eccrasante

Oh là, dis donc mais c'est vraiment terrible d'être médecin. Quand on pense à tous ces OS qui se la coulent douce pour 1000 euros par mois!


Citation:
Posté par coeurfidele
Il nous révèle un monde de souffrance et d’espérance, le tout écrasé par une dictature administrative que nous ne soupçonnions pas.
Dictature administrative? Rien que ça? Vous le saviez pas mais le fonctionnaire français c'est Pol Pot et Staline réunis!

Citation:
Posté par coeurfidele
Il nous pousse à nous révolter contre cette entreprise de démolition de la médecine libérale, qui, autrefois, faisait la fierté de notre spécificité française, tout comme les libertés individuelles, de plus en plus menacées par un état devenu difficilement supportable.

La médecine libérale comme fierté de notre spécificité française? Ah bon, moi je croyais que c'était la santé gratuite et solidaire. On m'aurait menti?
Quand au passage sur l'Etat au milieu de la crise financière qu'on traverse, au moment où le libéralisme est sauvé par l'Etat en question c'est pour le moins risible.
"L'Etat n'est pas la solution, c'est le problème". Au moins R Reagan avait l'excuse de ne pas connaitre la crise actuelle!
Bat le Ouf is offline   Réponse avec citation
Vieux 22/11/2011, 17h25   #5
Bat le Ouf
Membre
 
Date d'inscription: août 2010
Messages: 48
Re : Désert médicaux

Merci de me souhaiter bonne santé.
Juste pour préciser je suis moi même médecin généraliste...
Bat le Ouf is offline   Réponse avec citation
Vieux 22/11/2011, 22h02   #6
Sybille
Sybille
 
Date d'inscription: janvier 2007
Messages: 1 817
Re : Désert médicaux

Citation:
Posté par Bat le Ouf
Oh là, dis donc mais c'est vraiment terrible d'être médecin. Quand on pense à tous ces OS qui se la coulent douce pour 1000 euros par mois!


Dictature administrative? Rien que ça? Vous le saviez pas mais le fonctionnaire français c'est Pol Pot et Staline réunis!


La médecine libérale comme fierté de notre spécificité française? Ah bon, moi je croyais que c'était la santé gratuite et solidaire. On m'aurait menti?
Quand au passage sur l'Etat au milieu de la crise financière qu'on traverse, au moment où le libéralisme est sauvé par l'Etat en question c'est pour le moins risible.
"L'Etat n'est pas la solution, c'est le problème". Au moins R Reagan avait l'excuse de ne pas connaitre la crise actuelle!
Je vous trouve très thérapeutique, Bat le Ouf. Pas besoin de se fatiguer, vous dites exactement ce que j'aurais écrit. Un bon toubib, quoi.
Sybille is offline   Réponse avec citation
Vieux 22/11/2011, 22h15   #7
d_dupagne
Administrateur et responsable légal du site
 
Avatar de d_dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: France
Messages: 13 639
Re : Désert médicaux

Citation:
Posté par coeurfidele
helas cher confrere, etre medecin ne dispense pas de tomber malade comme les autres, et d'avoir peut etre un jour soi meme besoin, ou pour ses proches, d'un acces aux soins performant et coherent. Je vous souhaite longue vie et brillante carriere.

Bonsoir Coeurfidele

Si vous pouviez arrêter de balancer des pubs pour votre livre un peu partout, ça serait bien.
d_dupagne is online now   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion Rechercher uniquement dans cette discussion
Rechercher uniquement dans cette discussion:

Recherche avancée
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 17h11.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.