Forum médical Atoute.org Lisez le document rédigé collectivement par les membres du forum Alcool : L'alcool, c'est pas un problème...

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Arrêter l'alcool
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Arrêter l'alcool Ce forum est destiné aux personnes ayant un problème avec l'alcool. Son objet est l'entraide et les échanges.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 26/09/2005, 18h15   #1
road-runner
 
Messages: n/a
évolution

Bonsoir, voilà, juste un petit coucou pour dire que çà va, je poursuis mon chemin. Juste un truc quand même depuis début septembre je m'efforce de diminuer ma consommation d'alcool, sachant qu'il m'est impossible d'arrêter comme çà direct sans cure ou autre, et comme je n'en veux pas (tjrs pas Andreh). Donc j'ai diminué, et surtout, pas de grosse cuite, mais ce n'est pas mieux, une conso journalière élevée tjrs, en fait , une régulation, dans la consommation. Mais en diminuant très peu, doucement, en y pensant tout le temps. Et je m'apperçois que ma sensibilité a changé, que je retrouve des sensations, et même maintenant l'alcool, je sens quand j'en bois, je sens quand c'est fort, le danger je trouve c'est qu'en retrouvant ma sensibilité, je retrouve aussi les sensations de l'alcool, et là, pas bon, même étant très motivé. Je vais continué sur le même chemin, jusqu'à arriver au stade où je pourrais me dire : c'est bon ! Tu peux stopper définitivement, ou : fais une cure ou prends un traitement. Je verrais à ce moment, je le sentirais, si je le peux, du moi j'espère. Mais j'y verrais déjà plus clair. Cà m'aide à comprendre vous tous abstinents qui rabachez sans cesse : alcool zéro ! Je comprends, le vis, la boucle, il faut que tout çà continue à faire son chemin dans ma tête, et celà ne se serait pas fait sans vous, je ne vais pas nommer (j'avais commencé mais j'ai effacé, de peur d'en oublier), vous m'aidez gravement à avancer, pire (enfin façon de parler), tout mon cheminement a démarré en arrivant sur ce forum (enfin, je sais que le plus dur est devant), merci, et dites moi je voudrais savoir si c'est normal, quand on diminue, ou qu'on arrête, qu'on sente plus l'alcool (alors que le corps devrait être tellement demandeur qu'il absorberrait facilement et redemanderait ?). Je voudrais bien savoir comment çà se passe quand on replonge, on doit avoir une énorme gueule de bois le lendemain, et la honte, plus dur encore, çà me fait peur. Enfin bon excusez moi j'écris ce qui me passe par la tête (et j'écris vite !) lol En tout cas vous me faites chaud, c'est bien, d'ailleur je n'arrête pas de venir sur le forum, sincèrement Daddy
  Réponse avec citation
Vieux 26/09/2005, 18h34   #2
lachouette
 
Messages: n/a
Re : évolution

Citation:
Posté par daddy
Bonsoir, voilà, juste un petit coucou pour dire que çà va, je poursuis mon chemin. Juste un truc quand même depuis début septembre je m'efforce de diminuer ma consommation d'alcool, sachant qu'il m'est impossible d'arrêter comme çà direct sans cure ou autre, et comme je n'en veux pas (tjrs pas Andreh). Donc j'ai diminué, et surtout, pas de grosse cuite, mais ce n'est pas mieux, une conso journalière élevée tjrs, en fait , une régulation, dans la consommation. Mais en diminuant très peu, doucement, en y pensant tout le temps. Et je m'apperçois que ma sensibilité a changé, que je retrouve des sensations, et même maintenant l'alcool, je sens quand j'en bois, je sens quand c'est fort, le danger je trouve c'est qu'en retrouvant ma sensibilité, je retrouve aussi les sensations de l'alcool, et là, pas bon, même étant très motivé. Je vais continué sur le même chemin, jusqu'à arriver au stade où je pourrais me dire : c'est bon ! Tu peux stopper définitivement, ou : fais une cure ou prends un traitement. Je verrais à ce moment, je le sentirais, si je le peux, du moi j'espère. Mais j'y verrais déjà plus clair. Cà m'aide à comprendre vous tous abstinents qui rabachez sans cesse : alcool zéro ! Je comprends, le vis, la boucle, il faut que tout çà continue à faire son chemin dans ma tête, et celà ne se serait pas fait sans vous, je ne vais pas nommer (j'avais commencé mais j'ai effacé, de peur d'en oublier), vous m'aidez gravement à avancer, pire (enfin façon de parler), tout mon cheminement a démarré en arrivant sur ce forum (enfin, je sais que le plus dur est devant), merci, et dites moi je voudrais savoir si c'est normal, quand on diminue, ou qu'on arrête, qu'on sente plus l'alcool (alors que le corps devrait être tellement demandeur qu'il absorberrait facilement et redemanderait ?). Je voudrais bien savoir comment çà se passe quand on replonge, on doit avoir une énorme gueule de bois le lendemain, et la honte, plus dur encore, çà me fait peur. Enfin bon excusez moi j'écris ce qui me passe par la tête (et j'écris vite !) lol En tout cas vous me faites chaud, c'est bien, d'ailleur je n'arrête pas de venir sur le forum, sincèrement Daddy

bonsoir daddy,
alors tu commences piano ? ben après tout pourquoi pas ! la prise de conscience est là c'est déjà un pas en avant ! moi aussi le forum me fait avancer. J'espère que tu vas pouvoir y trouver la motivation necessaire et aussi la force. On a l'impression en te lisant que tu as peur de ce qui va arriver. La cure pas tout de suite je comprends, mais ne néglige pas un médecin, meme ton médecin de famille, sans traitement lourd il peut peut etre te donner quelques conseils et pourquoi pas un traitement ? moi je voulais pas, et j'ai eu tord, ça fait maintenant 15 jours que je me soigne, et ma fois c'est bien moins dur je t'assure !!!!
bon courage à toi
  Réponse avec citation
Vieux 26/09/2005, 18h47   #3
road-runner
 
Messages: n/a
Re : évolution

Citation:
Posté par lachouette
bonsoir daddy,
alors tu commences piano ? ben après tout pourquoi pas ! la prise de conscience est là c'est déjà un pas en avant ! moi aussi le forum me fait avancer. J'espère que tu vas pouvoir y trouver la motivation necessaire et aussi la force. On a l'impression en te lisant que tu as peur de ce qui va arriver. La cure pas tout de suite je comprends, mais ne néglige pas un médecin, meme ton médecin de famille, sans traitement lourd il peut peut etre te donner quelques conseils et pourquoi pas un traitement ? moi je voulais pas, et j'ai eu tord, ça fait maintenant 15 jours que je me soigne, et ma fois c'est bien moins dur je t'assure !!!!
bon courage à toi
Merci de ton intérêt lachouette, je te suis depuis que je suis là (premier septembre), je t'ai vu avoir des moments difficiles, d'autres mieux, je m'impraigne de la vie de toutes les personns qi cotouaes (la vache vois la faute !!!) ce forum. Et je suis heureux de voir pour beaucoup que tout va bien, je ne leurs arrive pas à la cheville pour l'instant, je bois tous les jours, je le marque ici je vous connais maintenant, mais j'en ai honte, et t'as raison, j'ai peur, ou , de toutes façons, même mon médecin traitant, qui me voit tous les mois au moins (rapport à mon accident), ne sait rien, je m'arrange....pour être discret...grrrrrrrrr, çà m'énerve d'un coup (lol, je marque ce qui me passe par la tête alros çà risque d'être décousu). Le traitement sincèrement le chemin est encore long avant que je nl'accèpte, c'est clair, alors je vai continuer comme çà, et je verrais....en même temps, là, j'ai mes enfants autour de moi, et je ne bois pas !!!! Même si je sais que je ne consois pas la soirée sans boire un peu, j'ai beaucoup plus conscience, grace à vous tous, (hmmmmm, je m'étale encore !! mdr) voilà, amicalement Daddy
  Réponse avec citation
Vieux 26/09/2005, 18h52   #4
Muriel
 
Messages: n/a
Re : évolution

Bonsoir Daddy,
chacun doit en effet trouver son propre chemin, les outils qui lui conviennent.
Je pense qu'il est difficile pour beaucoup de baisser sa consommation, d'arrêter sans l'aide de médicaments au moins.
Si tu ne souhaites pas faire de cure, es-tu par contre allé voir un médecin, même mieux, un alcoologue. As-tu déjà entendu parlé des centres CCAA, où la structure est non seulement gratuite mais de plus le personnel est compétent et extrèmement à l'écoute: c'est à ton rythme à toi.
Je pense qu'un centre de ce genre serait bien pour toi, et puis çà libère de pouvoir parler de ses difficultés liées à l'alcool.
Bon courage à toi.
  Réponse avec citation
Vieux 26/09/2005, 19h41   #5
André*
 
Messages: n/a
Re : évolution

Citation:
Posté par daddy
Bonsoir, voilà, juste un petit coucou pour dire que çà va, je poursuis mon chemin. Juste un truc quand même depuis début septembre je m'efforce de diminuer ma consommation d'alcool, sachant qu'il m'est impossible d'arrêter comme çà direct sans cure ou autre, et comme je n'en veux pas (tjrs pas Andreh). Donc j'ai diminué, et surtout, pas de grosse cuite, mais ce n'est pas mieux, une conso journalière élevée tjrs, en fait , une régulation, dans la consommation. Mais en diminuant très peu, doucement, en y pensant tout le temps. Et je m'apperçois que ma sensibilité a changé, que je retrouve des sensations, et même maintenant l'alcool, je sens quand j'en bois, je sens quand c'est fort, le danger je trouve c'est qu'en retrouvant ma sensibilité, je retrouve aussi les sensations de l'alcool, et là, pas bon, même étant très motivé. Je vais continué sur le même chemin, jusqu'à arriver au stade où je pourrais me dire : c'est bon ! Tu peux stopper définitivement, ou : fais une cure ou prends un traitement. Je verrais à ce moment, je le sentirais, si je le peux, du moi j'espère. Mais j'y verrais déjà plus clair. Cà m'aide à comprendre vous tous abstinents qui rabachez sans cesse : alcool zéro ! Je comprends, le vis, la boucle, il faut que tout çà continue à faire son chemin dans ma tête, et celà ne se serait pas fait sans vous, je ne vais pas nommer (j'avais commencé mais j'ai effacé, de peur d'en oublier), vous m'aidez gravement à avancer, pire (enfin façon de parler), tout mon cheminement a démarré en arrivant sur ce forum (enfin, je sais que le plus dur est devant), merci, et dites moi je voudrais savoir si c'est normal, quand on diminue, ou qu'on arrête, qu'on sente plus l'alcool (alors que le corps devrait être tellement demandeur qu'il absorberrait facilement et redemanderait ?). Je voudrais bien savoir comment çà se passe quand on replonge, on doit avoir une énorme gueule de bois le lendemain, et la honte, plus dur encore, çà me fait peur. Enfin bon excusez moi j'écris ce qui me passe par la tête (et j'écris vite !) lol En tout cas vous me faites chaud, c'est bien, d'ailleur je n'arrête pas de venir sur le forum, sincèrement Daddy

Daddy

L'important, c'est ton cheminement. Ca ne veut pas dire alcool-zéro subito presto. Mais d'y aller à ton rythme à toi. Je suis très ouvert au rythme de chacun de nous, m'y incluant quoi le miens coté alcool est terminé, je ne bois plus. Mais il m'en a fallu un temps pour en arriver à ce stade.

Ce que je te souhaite Daddy, et plus fort que tout autre chose, c'est ton bonheur, si ton cheminement, si ton rythme à toi t'apporte ne serait ce qu'un peu de bonheurs, c'est déjà beaucoup. Loin de moi l'imposition d'une thérapie ou d'une cure, je ne fait que suggérer au besoin.

Sur ce je vois de la lumière dans tes mots comme sur ton avatars, et franchement c'est merveilleux. Je te souhaite le meilleurs, et surtout selon tes choix à toi. Je suis personnellement tout à toi si tu veux communiquer en message privé. Donc bonne continuation, bonne route, tu y arrivera un jour à l'abstinence, mais pour le moment c'est ta propre évolution qui importe.

Demeure avec nous, tiens nous au courrant de ton cheminement.

En toute amitié et en tout respect à ton égard

Bien à toi

André
  Réponse avec citation
Vieux 26/09/2005, 20h16   #6
loly
Membre
 
Avatar de loly
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: 13, la mer!
Messages: 2 557
Re : évolution

Salut Daddy,

C'est vrai t'es pas très claire et ca me gène un petit peu, alors je crois que je te répondrais plus longtemps demain...
L'alcool c'est comme une spirale et ca tu le comprends, je crois que tu t'infliges une douleur en te restreignant, une frustration terrible au quotidien, et c'est pas bien...tu peux vivre une abstinence heureuse et pour ca il faut te faire aider...se faire aider ce n'est pas forcement un hôpital...c'est un encadrement médical pour une desintoxication physique et psychologique...et pas forcement malheureuse, au contraire tu n'auras que des bonnes surprises en arrêtant ainsi...mais à demain et bonne nuit!
loly is offline   Réponse avec citation
Vieux 26/09/2005, 21h28   #7
Salomé17
 
Messages: n/a
Re : évolution

Bonsoir,

J'adhère totalement avec Loly... c'est terrible de se controler au quotidien

Ce qui te semble le grand saut de l'abstinence est à mon avis beaucoup plus facile !

Je te promets que cela vaut le coup d'essayer... c'est un tel soulagement

BOn courage

Citation:
Posté par loly
Salut Daddy,

C'est vrai t'es pas très claire et ca me gène un petit peu, alors je crois que je te répondrais plus longtemps demain...
L'alcool c'est comme une spirale et ca tu le comprends, je crois que tu t'infliges une douleur en te restreignant, une frustration terrible au quotidien, et c'est pas bien...tu peux vivre une abstinence heureuse et pour ca il faut te faire aider...se faire aider ce n'est pas forcement un hôpital...c'est un encadrement médical pour une desintoxication physique et psychologique...et pas forcement malheureuse, au contraire tu n'auras que des bonnes surprises en arrêtant ainsi...mais à demain et bonne nuit!
  Réponse avec citation
Vieux 27/09/2005, 11h16   #8
road-runner
 
Messages: n/a
Re : évolution

Citation:
Posté par Salomé17
Bonsoir,

J'adhère totalement avec Loly... c'est terrible de se controler au quotidien

Ce qui te semble le grand saut de l'abstinence est à mon avis beaucoup plus facile !

Je te promets que cela vaut le coup d'essayer... c'est un tel soulagement

BOn courage

Bonjour, et merci, je viens de vous relire, et je réfléchis, vous avez peut-être raison. Je suis en train de me dire que si çà se trouve je suis en train de m'autoflageler.Et je me fais une montagne d'un arrêt qui après tout ne serait pas si dur que çà (ben oui, je l'ai bien vu en juillet pendant 15 jours, et çà allait, je me suis retrouvé d'ailleur dans un autre post appelé fatigue, idem, fatigué le soir, au lit tôt, et réveillé à 2h00 !! mais tellement bien). Je commence à savoir pourquoi je me comporte comme çà, je fais le paralèle entre l'alcool et les autres produits qu'il a fallu que j'arrête, de cette façon, en diminuant, doucement, après mon accident, et là croyez moi il y en avait !! Là on me donnait mon dernier cachet le soir, et quand on revenait 1 minute après pour me laver les dents je dormais déjà !! Alors je me rassure quand même j'ai fait du chemin. C'est assez évident en fait la différence, avec les cachets si j'en avais 3, une fois pris c'était fini, jusqu'au lendemain. Avec l'alcool, en réalité, je crois que c'est impossible, on peut toujours en reprendre, jusqu'à ne plus s'en souvenir, jusqu'à dépasser les limites qu'on se fixe. Je progresse, je suis content, je progresse dans mon raisonnement, je sens que je vais y arriver, je crois qu'il faut encore que je me prenne quelques claques, je vous lis tous les jours, et vous me faites énormément réagir, réfléchir. Loly arrive même à savoir si j'ai bu ou pas, si j'ai toute ma tête, je trouve çà incroyable, c'est bien. Vous le saurez, quand j'arrêterais définitivement, j'aurais besoin d'aide sans doute (mais pas mon médecin, c'est le même que celui de mon père ! Et il en a déjà assez vu avec l'accident ! ). Je me vois de plus en plus dans ma tête en train d'aller vers une asso, les AA, je ne sais pas, il faut que je me renseigne. Voilà, merci encore pour tout, et c'est vrai Andreh, je commence à voir la lumière, comme au milieu des bambous (photo prise chez mes parents, il y a une bambouraie, et là j'en ai plein autour de moi !!). Bonne journée, je reste connecté Daddy
  Réponse avec citation
Vieux 27/09/2005, 11h26   #9
RVCat
 
Messages: n/a
Re : évolution

Salut Dadyy,
juste un petit témoignage en passant.
J'ai essayé comme toi au début de réduire/contrôler ma conso. Ca se traduit par : Je suis en état de vigilance permanent dans ma démarche de contrôle. Les dépassements de la "dose autorisée" sont démoralisants, les progrès sont infimes et puisque l'alcool est toujours là, la sollicitation est permanente.
C'est un peu comme si tu arrêtais après chaque verre et que tu rechutais au suivant...
... En deux mots, c'est épuisant physiquement et moralement.

Bien à toi

rv
  Réponse avec citation
Vieux 27/09/2005, 11h36   #10
road-runner
 
Messages: n/a
Re : évolution

Citation:
Posté par RVCat
Salut Dadyy,
juste un petit témoignage en passant.
J'ai essayé comme toi au début de réduire/contrôler ma conso. Ca se traduit par : Je suis en état de vigilance permanent dans ma démarche de contrôle. Les dépassements de la "dose autorisée" sont démoralisants, les progrès sont infimes et puisque l'alcool est toujours là, la sollicitation est permanente.
C'est un peu comme si tu arrêtais après chaque verre et que tu rechutais au suivant...
... En deux mots, c'est épuisant physiquement et moralement.

Bien à toi

rv
Oui RV, je sais que tu as raison, je le vois bien. En plus j'étais en train de me dire que si çà se trouve l 'arrêt total me ferait réagir comme pour la clope, c'est à dire, d'un coup , intolérance, ne plus supporter l'odeur de l'alcool, tout comme je ne supporte plus la fumée quand je ne fume pas. Ce serait pratique !! Je suis en train de me mener en bateau en fait je crois avec ce pseudo contrôle sur ma conso d'alcool, grrrrrr. Je ne supporte le mensonge, et je suis en train de me mentir à moi-même, je suis vraiment nul. Il n'y en a pas un de vous qui pourrait venir sonner à ma porte et me mettre une claque ? (je plaisante) Bon, promis, cet après-midi, pendant que mes enfants seront à l'école, je fais une recherche sur ma ville pour voir les possibilitées de soutien que je peux avoir. Bien à vous Daddy (je vous tiens au courant)
  Réponse avec citation
Vieux 27/09/2005, 12h14   #11
Jackyvivra
 
Messages: n/a
Re : évolution

Bonjour Daddy

Voici ce que j'ai répondu à la question de la modération dans l'alcool....lors d'un post antérieur de Lyla et intitulé:
Peut-on limiter sa consommation sans être coomplétement abstinent?

Si tu veux mon avis c'est carrément NON...
La maladie alcoolique et la modération ça ne marche pas...
ca dure quelques temps...quelques jours et oups! la galère repart...

Mais moi , j'ai eu besoin de vivre mes propres expériences qui n'ont évidemment pas fonctionné. J'ai essayé des programmes de consommations réduites ou je devais limiter mes consommations à 3 par jour 4 jours par semaine.... et le peu de temps que cela a duré... la reprise a été doublement présente... J'ai pris mes grandes résolutions du jour de l'an de ne consommer dorénavant que le samedi.... Malheureusement, lentement le vendredi, le jeudi et le mercredi ainsi que les lundi et mardi sans oublier les dimanches se sont rajoutés sournoisement... J'ai même à un certain moment donné décidé de ne boire que du vin.... Holala! ça ce n'était vraiment pas une très bonne idée... J'adore trop le vin ...J'ai aussi essayé les consommations limitées à la soirée... Mais encore là, il y avait toujours un ami bizarre qui se présentait en après midi pour venir prendre un verre... Ouais...

Et doucement j'en ai conclu que l'abstinence serait pas mal plus logique comme démarche....Mais tout ça , C'est comme un trajet à faire ...essayer de se convaincre qu'on est capable d'un total contrôle face à l'alcool!

Je pense que ça fait partie de l'évolution vers l'abstinence. Une fois qu'on a compris que ça ne marche pas alors on commence à maturer vers une philosophie axée vers l'abstinence totale. Et doucement ça nous rentre dans notre coco alcoolique...
Lorsqu'on a un problème avec l'alcool c'est pas touche! Tu vis sur une track et l'alcool sur l'autre et on s'touche pas...
Et tu sais , dans mon cas... je n'en suis pas du tout malheureuse... et j'en suis à ma 24 ième journée aujourd'hui...
La vie sans alcool c'est pas si pire que ça... Et ça change pas l'monde mais...

Bonne chance dans ta démarche et surtout reste avec nous pour ton trajet... on va t'accompagner et te respecter...

bye bye
Jacky
  Réponse avec citation
Vieux 27/09/2005, 12h18   #12
TRIPLE A
Membre
 
Avatar de TRIPLE A
 
Date d'inscription: août 2005
Messages: 1 397
Re : évolution

Salut,

Je ne crois pas que le plus dur soit devant surtout si tu arrêtes l' alcool.Je te certifie que le plus dur, tu es dedans mais ça bouge et j' en suis heureux.

Bien à toi,

Triple A
__________________
"Les anciens disent qu'à leur mort les vieux alcooliques abstinents ont le regard aux couleurs Arlequin"
UN SEVRAGE D' ALCOOL NE S' IMPROVISE PAS.FAITES VOUS TOUJOURS ACCOMPAGNER PAR UN MEDECIN.
TRIPLE A is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/09/2005, 12h34   #13
road-runner
 
Messages: n/a
Re : évolution

Citation:
Posté par Jackyvivra
Bonjour Daddy

Voici ce que j'ai répondu à la question de la modération dans l'alcool....lors d'un post antérieur de Lyla et intitulé:
Peut-on limiter sa consommation sans être coomplétement abstinent?

Si tu veux mon avis c'est carrément NON...
La maladie alcoolique et la modération ça ne marche pas...
ca dure quelques temps...quelques jours et oups! la galère repart...

Mais moi , j'ai eu besoin de vivre mes propres expériences qui n'ont évidemment pas fonctionné. J'ai essayé des programmes de consommations réduites ou je devais limiter mes consommations à 3 par jour 4 jours par semaine.... et le peu de temps que cela a duré... la reprise a été doublement présente... J'ai pris mes grandes résolutions du jour de l'an de ne consommer dorénavant que le samedi.... Malheureusement, lentement le vendredi, le jeudi et le mercredi ainsi que les lundi et mardi sans oublier les dimanches se sont rajoutés sournoisement... J'ai même à un certain moment donné décidé de ne boire que du vin.... Holala! ça ce n'était vraiment pas une très bonne idée... J'adore trop le vin ...J'ai aussi essayé les consommations limitées à la soirée... Mais encore là, il y avait toujours un ami bizarre qui se présentait en après midi pour venir prendre un verre... Ouais...

Et doucement j'en ai conclu que l'abstinence serait pas mal plus logique comme démarche....Mais tout ça , C'est comme un trajet à faire ...essayer de se convaincre qu'on est capable d'un total contrôle face à l'alcool!

Je pense que ça fait partie de l'évolution vers l'abstinence. Une fois qu'on a compris que ça ne marche pas alors on commence à maturer vers une philosophie axée vers l'abstinence totale. Et doucement ça nous rentre dans notre coco alcoolique...
Lorsqu'on a un problème avec l'alcool c'est pas touche! Tu vis sur une track et l'alcool sur l'autre et on s'touche pas...
Et tu sais , dans mon cas... je n'en suis pas du tout malheureuse... et j'en suis à ma 24 ième journée aujourd'hui...
La vie sans alcool c'est pas si pire que ça... Et ça change pas l'monde mais...

Bonne chance dans ta démarche et surtout reste avec nous pour ton trajet... on va t'accompagner et te respecter...

bye bye
Jacky

Merci Jacky, en fait tu vois, à quel point j'arrive à me cacher les évidences, je l'avais déjà lu ton post au moment où tu l'as écris. Une évidence pour moi aujourd'hui, pour arriver à l'abstinence, c'est clair, il y a tout un cheminement qui doit se faire dans la tête, et sauter des étapes, c'est risquer la rechute, j'espère que je le sentirais quand je serais prêt. Et j'espère que je ne vais pas utiliser cette réflexion pou rme rassurer et continuer à boire en me disant "ah ben là, c'est que je ne dois pas être prêt". Je sais que le plus dur va être ce soir, et demain, comme d'habitude, quand je laisse mes enfants, pour une semaine. Souvent je me saoul pendant deux jours, je dors à n'importe quelle heure, je m'isole du monde, complètement. Je suis seul. Je ne réponds ni au téléphone, ni à ma porte. Heureusement j'ai vous, si çà ne va pas j'irais sur le forum, et j'ai un ami qui m'a très bien compris je crois, même si il ne dit rien, il passe me chercher ce soir pour aller à la pêche en surf-casting. Il faut que je me motive pour ne pas utiliser une pauvre excuse pour ne pas y aller, sinon je sais déjà dans quoi je vais sombrer. Mon excès d'hier soir est dur à supporter aujourd'hui, c'est come si hier j'appréhendais déjà de me retrouver seul. Pourtant la mère de mes enfants passe tous les jours, elle reste là même des fois, en fait je crois qu'elle voit si je suis saoul, si c'est le cas elle gère les enfants un peu pou rm'aider, mais si j'ai trop bu elle me laisse, sinon elle passe la soirée avec moi, me charme, elle m'aime c'est clair, elle connait trop l'alcool avec son père. J'ai énormément trop de choses dans ma tête aujourd'hui, il faut que je réfléchisse, que j'assimile, et que j'aille à la pêche !! Bien à toi, amitiés, Daddy
  Réponse avec citation
Vieux 27/09/2005, 12h35   #14
road-runner
 
Messages: n/a
Re : évolution

Citation:
Posté par TRIPLE A
Salut,

Je ne crois pas que le plus dur soit devant surtout si tu arrêtes l' alcool.Je te certifie que le plus dur, tu es dedans mais ça bouge et j' en suis heureux.

Bien à toi,

Triple A

Puisses tu avoir raison, Daddy
  Réponse avec citation
Vieux 27/09/2005, 13h05   #15
Jackyvivra
 
Messages: n/a
Re : évolution

Donne-toi un peu de temps, Dady...
Assimile doucement... Je sens que ça travaille dans ton coco-alcoolique...
Et ça c'est important...
Et tu le dis très bien:
J'ai énormément trop de choses dans ma tête aujourd'hui, il faut que je réfléchisse, que j'assimile, et que j'aille à la pêche !!


Et accroche-toi à ça:.....
....Mon excès d'hier soir est dur à supporter AUJOURD,HUI!

Un bon matin tu vas en avoir marre.... très très marre DE CES "AUJOURD'HUI" DURS À SUPPORTER.........de ces AUJOURD'HUI dérobés.....

Tu vas alors comprendre que tes AUJOURD,HUI , ils sont à toi... et qu'actuellement tous tes AUJOURD'HUI, tu te les fais VOLER par L'ALCOOL....
Et plus cet alcool te vole tes AUJOURD,HUI, plus fort il devient... jour après jour l'alcool s'empare de ta vie....Et chaque minute que l'alcool te vole constitue ton passé et deviendra ton futur...C'est comme ça que l'alcool agit et prend possession de nos AUJOURD,HUI....de toute notre VIE....
Bientôt tu vas reprendre possession de TES AUJOURD,HUI...je sens que ça se travaille dans ton coco....


J'aime bien le nom du mouvement VIE LIBRE.... Il tire tout son sens...

bye bye

Jacky


Citation:
Posté par daddy
Merci Jacky, en fait tu vois, à quel point j'arrive à me cacher les évidences, je l'avais déjà lu ton post au moment où tu l'as écris. Une évidence pour moi aujourd'hui, pour arriver à l'abstinence, c'est clair, il y a tout un cheminement qui doit se faire dans la tête, et sauter des étapes, c'est risquer la rechute, j'espère que je le sentirais quand je serais prêt. Et j'espère que je ne vais pas utiliser cette réflexion pou rme rassurer et continuer à boire en me disant "ah ben là, c'est que je ne dois pas être prêt". Je sais que le plus dur va être ce soir, et demain, comme d'habitude, quand je laisse mes enfants, pour une semaine. Souvent je me saoul pendant deux jours, je dors à n'importe quelle heure, je m'isole du monde, complètement. Je suis seul. Je ne réponds ni au téléphone, ni à ma porte. Heureusement j'ai vous, si çà ne va pas j'irais sur le forum, et j'ai un ami qui m'a très bien compris je crois, même si il ne dit rien, il passe me chercher ce soir pour aller à la pêche en surf-casting. Il faut que je me motive pour ne pas utiliser une pauvre excuse pour ne pas y aller, sinon je sais déjà dans quoi je vais sombrer. Mon excès d'hier soir est dur à supporter aujourd'hui, c'est come si hier j'appréhendais déjà de me retrouver seul. Pourtant la mère de mes enfants passe tous les jours, elle reste là même des fois, en fait je crois qu'elle voit si je suis saoul, si c'est le cas elle gère les enfants un peu pou rm'aider, mais si j'ai trop bu elle me laisse, sinon elle passe la soirée avec moi, me charme, elle m'aime c'est clair, elle connait trop l'alcool avec son père. J'ai énormément trop de choses dans ma tête aujourd'hui, il faut que je réfléchisse, que j'assimile, et que j'aille à la pêche !! Bien à toi, amitiés, Daddy
  Réponse avec citation
Vieux 27/09/2005, 15h12   #16
loly
Membre
 
Avatar de loly
 
Date d'inscription: avril 2005
Localisation: 13, la mer!
Messages: 2 557
Re : évolution


Bonne pêche et bonjour a l' Atlantique pour moi....
loly is offline   Réponse avec citation
Vieux 27/09/2005, 15h28   #17
André*
 
Messages: n/a
Re : évolution

Salut Daddy

Comme tu semble l'émettre, effectivement, il y a beaucoup de prises de conscience à faire avant d'entamer le grand pas de l'abstinence. La rendre subite amène souvent la rechute, souvent mais pas nécessairement. Je crois que ton cheminement personnel et tes propres démarches intérieures t'amèneront à "préparer le terrain à l'abstinence".

Quand celui ci sera prêt, s'il le faut, ne t'empêche pas à l'aide externe. Je rejoins les propos de Loly à l'effet de se faire aider.

Plusieurs (ceux et celles qui consomment et qui cherchent) y voit une faiblesse alors que c'est tout à fait le contraire, c'est un immense cadeau que tu te donnera à toi.

Je me suis fait ce cadeau en m'engageant dans une thérapie alcoolique, et à ce jour c'est le plus grand cadeau que j'ai pu me faire. Je m'y suis refusé pendant si longtemps. Par contre, les regrets n'ont aucune place dans mon esprit à cet effet.

Je te souhaite une bonne continuation, et une grande place qui se confirme de jour en jour en toi pour une abstinence qui se fera heureuse.

Bien à toi

André
  Réponse avec citation
Vieux 27/09/2005, 16h02   #18
Ankha
 
Messages: n/a
Re : évolution

Citation:
Posté par Jackyvivra
Bonjour Daddy

Peut-on limiter sa consommation sans être coomplétement abstinent?

Si tu veux mon avis c'est carrément NON...
Jacky

daddy bonjour,

je suis d'accord avec jacky.... et je vais te dire pourquoi

un jour je me suis rendu compte que de limiter ma consommation d'alcool était encore plus FRUSTRANT que de ne pas boire

pourquoi

parce que si je décide de ne pas boire... ben l'effort sera constant tout au long de la soirée (si t'es en soirée par exemple, mais c'est valable si tu bois la journée) ... je bois pas, je bois pas... point... effort plus ou moins difficile mais constant

si je décide de me controler... quel est le verre auquel je dois m'arréter... ah mince j'avais prévu au troisième... mais je suis tellement bien... puis y a machin qui m'en propose un ... ou... y a juste a tendre le bras pour me resservir

bah un de plus ou un de moins...

la frutration est encore plus grande... tu vas de verre en verre donc ... de frustration en frustration... ou de culpabilité en culpabilité...

tu bois celui que t'as dans les mains en pensant a celui d'aprés qui t'es interdit...pfff ou tu bois celui qui t'es interdit en culpabilisant de le boire... re pfff

tu culpabilise... ou tu te frustre ... alors tu te dis ... a quoi bon... de toute facon j'ai pas tenu parole... on verra demain



mais bon a voir on est tous différents

bien atoi

ankha

Dernière modification par Ankha 27/09/2005 à 16h09.
  Réponse avec citation
Vieux 27/09/2005, 18h05   #19
road-runner
 
Messages: n/a
Re : évolution

Citation:
Posté par Ankha
daddy bonjour,

je suis d'accord avec jacky.... et je vais te dire pourquoi

un jour je me suis rendu compte que de limiter ma consommation d'alcool était encore plus FRUSTRANT que de ne pas boire

pourquoi

parce que si je décide de ne pas boire... ben l'effort sera constant tout au long de la soirée (si t'es en soirée par exemple, mais c'est valable si tu bois la journée) ... je bois pas, je bois pas... point... effort plus ou moins difficile mais constant

si je décide de me controler... quel est le verre auquel je dois m'arréter... ah mince j'avais prévu au troisième... mais je suis tellement bien... puis y a machin qui m'en propose un ... ou... y a juste a tendre le bras pour me resservir

bah un de plus ou un de moins...

la frutration est encore plus grande... tu vas de verre en verre donc ... de frustration en frustration... ou de culpabilité en culpabilité...

tu bois celui que t'as dans les mains en pensant a celui d'aprés qui t'es interdit...pfff ou tu bois celui qui t'es interdit en culpabilisant de le boire... re pfff

tu culpabilise... ou tu te frustre ... alors tu te dis ... a quoi bon... de toute facon j'ai pas tenu parole... on verra demain



mais bon a voir on est tous différents

bien atoi

ankha

Bonsoir Ankha, non non mais tu as raison, c'est clair. Là je suis content, je suis en train de boire de l'ice-the, mon fils l'a vu, et j'ai trouvé çà dingue, il a été surpris !! Et il a dit :"il n'y a pas d'alcool dans l'ice-the". Comme quoi, il est tant que je m'inquiète, si mon fils réagit comme çà, c'est qu'il voit bien, je ne pensais pas, il voit bien quand j'ai bû, c'est grave çà. cà me percute, et me déstabilise un peu aussi. Je sais (je suis désolé, ce sera plus fort que moi, mais déjà de le marquer c'est quelque chose), je sais que dès qu'ils seront partis avec leur maman, je vais boire, avant d'aller à la pêche, je ne conduis pas, mais je sens que je me résonne de plus en plus, malgré le fait que je consomme toujours. Si je dis que je régule, ce n'est pas me mentir pour pouvoir continuer à consommer, je veux réelement arrêter tout çà, mais je sens bien que là je me ferais mal, ce serait trop dur. Je sais que, grace à vous en partie, ma psychologie sur ma dépendance à l'alcool va encore évoluer, je le sens. Et je me fais confiance là-dessus, je crois qu'à un moment (j'espère), je sentirais ce qu'il faut que je fasse. Et j'ai peur aussi de la réalité qui va me sauter au visage, çà me fait comme si en fait j'allais revenir dans ma tête à l'époque de mon accident, à l'hopital, derniers moments en fait où j'étais clair, puisqu'après j'ai remplacé petit à petit les médicaments par l'alcool. C'est bizarre çà me fait comme si le temps s'était arrêté il y a 4 ans et que j'allais revenir à ce moment-là. Comme si en fait je n'avais strictement rien fait derrière, ou si ce n'était pas moi, comme quand on se défonce une soirée, et que le lendemain quand on redescend, on réalise tout ce qu'on a fait, à ce moment-là, et tout çà est regroupé dans un "trip", un voyage, de quelques heures. Seulement là le trip dure quand même depuis 4 ans. J'ai presque oublié comment j'étais à l'époque, si çà se trouve je ne saurais plus comment faire. Enfin bon je m'étale, tu as raison Ankha, la seule solution est l'abstinence, je sens que je vais y arriver, reçois toi et les autres, toutes mes amitiées sincères, Daddy
  Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 15h25.


Édité par : vBulletin version 3.5.6
Copyright © 2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #7 par l'association vBulletin francophone
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.

Ce forum n'est pas un chat



Rechercher uniquement sur le forum "maladies" du nouveau forum :