Forum médical Atoute.org Lisez le document rédigé collectivement par les membres du forum Alcool : L'alcool, c'est pas un problème...

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Arrêter l'alcool
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Arrêter l'alcool Ce forum est destiné aux personnes ayant un problème avec l'alcool. Son objet est l'entraide et les échanges.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 23/04/2012, 23h28   #1
lilique11
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 99
abstinence .. et après .. les difficultés commencent

Bonjour,

J'avais écris sur le forum il y a quelques mois. Je viens de temps en temps toujours en tant que spectatrice. Mais là je sens que j'ai besoin de me confier.
Ca fait 7 mois que je ne bois plus une goutte d'alcool. Mon record. Effectivement, comme me l'avait dit mon psychiatre, c'est une nouvelle vie qui commence. Et j'apprends à me connaître moi, sobre, sans artifice. Mais bien que certaines difficultés s'estompent au fil des mois, d'autres apparaissent.
les deux premiers mois je luttais un peu malgré le traitement, mais j'étais aussi très euphorique au réveil car pas de gueule de bois, quel changement et quel bien fou de se sentir frais au petit matin si soudainement ! Quelle magnifique sensation, si nouvelle ! Mais là maintenant, en faisant le bilan, c'est la grosse claque. D'un côté, jamais je ne me suis sentie aussi bien, et de l'autre, je me sens complètement paumée. Je ne sors plus le soir ou presque, je me contente de faire mes activités en journée (travail ou loisirs), et moi qui pensais avoir beaucoup d'amis, je me surprends à en avoir que un très proche. Heureusement, je suis proche de ma famille aussi et je vis un couple harmonieux. Mais quand même .. Les soirées ne m'intéressent plus. Il faut dire aussi que je vis au sein d'une communauté d'artistes/intermittents (travail) avec lesquels les soirées arrosées sont quasi systématiques, avec ceux-là en tous cas . J'ai commencé l'alcool très tôt (14 ans) et c'est vite devenu une habitude. Aujourd'hui, à 26 ans, je découvre réellement qui je suis. Quelqu'un de plutôt introvertie, discrète. Moi qui croyais être une grande gueule, bruyante et agitée! Il y a aussi de très bons côtés et je les découvre. Plus sereine, moins de crises d'angoisses, plus de temps, économies .. Fidèle à qui je suis et à mes principes. Mais c'est tout de même très déroutant de se regarder dans une glace et de découvrir une toute autre personne. Puis viennent les moments de nostalgie, les commentaires agaçants des autres du genre "mais non t'es pas alcoolique, t'en fais trop, tu veux te donner un genre et puis t'as toujours eu bonne mine", comme si tous les alcooliques avaient une dégaine de pirate à la gueule bousillée.

Bref ... c'est DUR. Et vous savez à quel point et c'est pour ça que je vous écris. Je suis en forme physiquement, mais mentalement épuisée. Epuisée de toujours devoir avoir une logistique de malade en cas de malaise ou d'inconfort à une soirée. Et en cas de week-end ou vacances en groupe n'en parlons pas. A une heure du matin ils sont au taquet et moi je suis prête à payer 60 euros de taxi pour rentrer quelque part où je pourrai me coucher.

Je crois que je suis toujours en période transitoire. Et c'est la claque au sens où des valeurs que je croyais profondément ancrées en moi se sont totalement écroulées (on annule jamais un dîner au dernier moment. Mes amis c'est pour la vie. Carpe Diem et vive la vie extrême et orgasmique des drogues). J'imagine que quand l'alcool a toujours fait partie de notre vie, ça prend un sacré temps et un joli travail pour se "reconstruire".

Une chose géniale parcontre. Je m'ennuie un peu plus qu'avant, mais au moins j'ai cessé de me trahir.

Merci d'avoir lu mon pavé. Bonne soirée et bon courage
lilique11 is offline   Réponse avec citation
Vieux 24/04/2012, 10h25   #2
Douceur De Vivre
 
Messages: n/a
Re : abstinence .. et après .. les difficultés commencent

Bonjour,

Egalement 26 ans et abstinente depuis un peu plus de 18 mois.
Il m'a fallu jusqu'a il y a peu pour sortir dans des milieux ou l'alcool coule a flot.

Je me suis découverte également sous de nouveaux angles, trés bien mais in-imaginés. Ambitieuse, douce ... Fin bref la totale aprés quelques 10 années de défonce.

Sortir ... Bof trés peu pour moi ... Puis je m'y suis remise. Je suis celle qui part plus tot car je ne suis pas le délire de ceux qui boivent au bout d'un moment. Ils franchissent la limite, sont euphorique, racontent n'importe quoi et moi je pars avant que les embrouilles arrivent ... Car elles arrivent toujours.

Par contre tout le monde a bien assimilé que je ne consomme pas d'alcool.
Et ils sont content pour moi car j'étais grave sous le produit.

A coté j'ai mis des activités laissé de coté : vélo, piscine, promenade au parc, je vais rendre visite a des copains, copines en journée. Ca me suffit.
Les week end je sors de temps en temps mais ce n'est pas une obligation et les soirs de semaine me servent a mes activités lecture, écriture, télé ...

La vie est cool et paisible. Je me fiche de ce que peuvent penser de la nouvelle V. Fin ca ca fait pas longtemps non plus ... j'évitais les sorties justement car je voulais être sure que quand je resortirais je serais apte a supporter les "oh t'as changé" ...

Des amis ? Je m'en suis trouvée de nouveaux et également je n'en ai qu'une de proche.

  Réponse avec citation
Vieux 24/04/2012, 11h18   #3
Espérance92
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2008
Localisation: Tout près de Paris - banlieue nord ouest
Messages: 1 335
Re : abstinence .. et après .. les difficultés commencent

Citation:
Posté par lilique11
Bonjour,

J Il faut dire aussi que je vis au sein d'une communauté d'artistes/intermittents (travail) avec lesquels les soirées arrosées sont quasi systématiques, avec ceux-là en tous cas .
Merci d'avoir lu mon pavé. Bonne soirée et bon courage

Bonjour,

Il faudrait peut-être te trouver des amis moins fêtards, car ça existe !!!

Corinne
Espérance92 is offline   Réponse avec citation
Vieux 24/04/2012, 11h48   #4
lilique11
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 99
Re : abstinence .. et après .. les difficultés commencent

Bonjour,

douceur de vivre, merci beaucoup pour ton temoignage qui me fait enormement de bien. En effet, lecture, télé etc c'est ce que je fais aussi le soir, et je me sens bien comme ça, contrairement à ce que j'aurais pu penser avant. Quant aux soirées, oui, ça part en sucette à tous les coups. Assez tôt d'ailleurs. Moi il m'arrive de partir dès que les effets de l'alcool se font sentir, parfois vers 22h30.
Félicitations en tous cas pour tes 18 mois. J
ai constaté que tu étais très active sur ce forum, (il me semble qu'on a déjà discuté ) et je trouve ça super. Je me rends compte en effet qu'être abstinent ça ne vient pas du jour au lendemain au sens où il ne s'agit pas juste d'arrêter de boire et basta. Il faut quand même une sacre determination derrière.

Corinne,
oui, il va falloir que je me fasse de nouveaux amis . J'y travaille, ou plutôt je me laisse aller au fil des rencontres. Je vois de moins en moins mon autre groupe. Pas facile après 10 ans de fêtes communes hebdomadaires.

Merci encore et bonne journée!
lilique11 is offline   Réponse avec citation
Vieux 24/04/2012, 12h22   #5
Espérance92
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2008
Localisation: Tout près de Paris - banlieue nord ouest
Messages: 1 335
Re : abstinence .. et après .. les difficultés commencent

C'est sûr que ce n'est pas facile.

Mais toi, tu as changé et eux pas. Et si le décalage est trop grand, tu ne te sens plus à ta place .

Corinne
Espérance92 is offline   Réponse avec citation
Vieux 24/04/2012, 13h28   #6
christinevancouver
cerise sur le gateau
 
Date d'inscription: mai 2011
Messages: 348
la bonne nouvelle ;)

tu as 26 ans, bientot, les occasions de bringue vont se faire plus rare, tous le monde en avançant en age va rentrer dans le train train quotidien, gamins etc et apprécier les soirées tranquilles devant la télé

je suis un peu devant toi, et j'avoue que pour moi aussi c'est dur, je suis extremement fatiguée, pas mentalement, genre depression, mais physiquement, je me reveille fatiguée et les journées au boulot sont longues

je pense que c'est un moment à passer, un jour à la fois
__________________
depuis le 13/09/11 debut de mon abstinence et je commence à etre sobre
christinevancouver is offline   Réponse avec citation
Vieux 24/04/2012, 20h07   #7
Gwenlan
9 ans... le temps passe
 
Avatar de Gwenlan
 
Date d'inscription: mars 2011
Localisation: Château de Ker Eol
Messages: 5 754
Re : abstinence .. et après .. les difficultés commencent

Citation:
Posté par lilique11
comme me l'avait dit mon psychiatre, c'est une nouvelle vie qui commence. Et j'apprends à me connaître moi, sobre, sans artifice. Mais bien que certaines difficultés s'estompent au fil des mois, d'autres apparaissent.
As-tu bien fait le tour de ce qui te faisait boire?
Il ne reste pas des petits morceaux à nettoyer?
Gwenlan is offline   Réponse avec citation
Vieux 24/04/2012, 22h35   #8
lilique11
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 99
Re : abstinence .. et après .. les difficultés commencent

Citation:
Posté par Gwenlan
As-tu bien fait le tour de ce qui te faisait boire?
Il ne reste pas des petits morceaux à nettoyer?

Salut Gwenlan .
Ton message m'a fait sourire, oui je pense qu'il y a bien d'autres choses à régler ! En fait, je pense être en plein remue-ménage. Je nettoie je nettoie, et je vois en nettoyant qu'il y a bien plus de tâches que je ne l'avais imaginé ..
Je buvais pour me donner de l'assurance, et être conforme à une image de moi-même que j'ai forgé via une éducation souple en apparence mais quand même un peu rigide. Dans la vie il fait être fort, fonceur etc .. A bas les émotions négative comme la colère etc .. Un tas de croyances qui font que j'ai longtemps pensé que je ne pouvais pas être ... moi-même ! Hypersensible, maladroite .. Et je pense qu'il y a d'autres raisons, mais je ne les ai pas encore trouvées.
lilique11 is offline   Réponse avec citation
Vieux 24/04/2012, 22h39   #9
Gwenlan
9 ans... le temps passe
 
Avatar de Gwenlan
 
Date d'inscription: mars 2011
Localisation: Château de Ker Eol
Messages: 5 754
Re : abstinence .. et après .. les difficultés commencent

Citation:
Posté par lilique11
Et je pense qu'il y a d'autres raisons, mais je ne les ai pas encore trouvées.
Les causes c'est comme les arbres de trains qui cachent la forêt d'un autre.

Ou quelque chose comme ça.
Ça prend du temps à décortiquer, explorer.
Et quand on croit avoir trouvé on découvre autre chose.

Mais avant faut poser le verre.
Tu as lu "Les 3 marches"?
C'est dans "le truc", dans ma signature.
Gwenlan is offline   Réponse avec citation
Vieux 24/04/2012, 22h51   #10
lilique11
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 99
Re : abstinence .. et après .. les difficultés commencent

Merci pour ce lien, c'est TOP!
Effectivement, je pense être entre la deuxième et troisième marche.
Surtout la troisième à vrai dire. Y a de la peur là-dedans ou la la..
Merci encore, je vais continuer cette délicieuse lecture !
lilique11 is offline   Réponse avec citation
Vieux 28/04/2012, 16h40   #11
Douceur De Vivre
 
Messages: n/a
Re : abstinence .. et après .. les difficultés commencent

Citation:
Posté par lilique11
Bonjour,

douceur de vivre, merci beaucoup pour ton temoignage qui me fait enormement de bien. En effet, lecture, télé etc c'est ce que je fais aussi le soir, et je me sens bien comme ça, contrairement à ce que j'aurais pu penser avant. Quant aux soirées, oui, ça part en sucette à tous les coups. Assez tôt d'ailleurs. Moi il m'arrive de partir dès que les effets de l'alcool se font sentir, parfois vers 22h30.
Félicitations en tous cas pour tes 18 mois. J
ai constaté que tu étais très active sur ce forum, (il me semble qu'on a déjà discuté ) et je trouve ça super. Je me rends compte en effet qu'être abstinent ça ne vient pas du jour au lendemain au sens où il ne s'agit pas juste d'arrêter de boire et basta. Il faut quand même une sacre determination derrière.


Bonjour,

Oui nous avons discuté quand j'étais sous Fraicheur
L'abstinence c'est une chose. Se redécouvrir en est une autre et ça fait parfois peur, trés peur.
On ne se connait pas, ne se reconnait pas et malgrés le fait que ce soit bien, on reste avec "le qu'en dira t'on". Enfin pour ma part ...
Fin chez moi le regard des autres est important ... Avec toutes les conneries que j'ai pu faire j'ai encore du mal ...

Les 3 marches sont trés bien : peur, honte, culpabilité. Je suis en plein dedans. Je ne sais même pas si j'ai fini par en gravir une ou si je suis encore au même niveau pour les 3.
Pour ma part, elles sont associées, assemblées.

Ce n'est pas difficile pour les gravir : il faut savoir se pardonner et s'estimer d'une nouvelle maniére.
C'est ce que je fais mais ca prend du temps.

Je ne connais pas bien le parcours qui t'a fait partir dans l'alcool si jeune mais je connais le mien et je sais que j'ai encore bien du mal avec et que ça pourrit un peu ma vie. Moins qu'avant mais c'est encore là.

Mais je suis quand même contente du présent. J'étais une blessure géante suintante ambulante, je suis une blessure géante qui cicatrice. Certaines sont fermés, d'autres font encore mal. Le temps a passé, j'ai accepté le changement et dans l'ensemble je me sens "bien".

L'alcool ou autres cache des douleurs mais pas que ça. Ils cachent nos qualités, nos faiblesses, nos forces, nos envies réelles car tout tourne autour de l'alcool et de la douleur.

Vivre n'existe plus.


A bientot.

  Réponse avec citation
Vieux 28/04/2012, 21h35   #12
avenir1967
Membre
 
Avatar de avenir1967
 
Date d'inscription: mars 2012
Localisation: Hérault, au bord de la mer... le sud quoi !
Messages: 680
Re : abstinence .. et après .. les difficultés commencent

Citation:
Posté par Douceur De Vivre
Bonjour,

Oui nous avons discuté quand j'étais sous Fraicheur
L'abstinence c'est une chose. Se redécouvrir en est une autre et ça fait parfois peur, trés peur.
On ne se connait pas, ne se reconnait pas et malgrés le fait que ce soit bien, on reste avec "le qu'en dira t'on". Enfin pour ma part ...
Fin chez moi le regard des autres est important ... Avec toutes les conneries que j'ai pu faire j'ai encore du mal ...

Les 3 marches sont trés bien : peur, honte, culpabilité. Je suis en plein dedans. Je ne sais même pas si j'ai fini par en gravir une ou si je suis encore au même niveau pour les 3.
Pour ma part, elles sont associées, assemblées.

Ce n'est pas difficile pour les gravir : il faut savoir se pardonner et s'estimer d'une nouvelle maniére.
C'est ce que je fais mais ca prend du temps.

Je ne connais pas bien le parcours qui t'a fait partir dans l'alcool si jeune mais je connais le mien et je sais que j'ai encore bien du mal avec et que ça pourrit un peu ma vie. Moins qu'avant mais c'est encore là.

Mais je suis quand même contente du présent. J'étais une blessure géante suintante ambulante, je suis une blessure géante qui cicatrice. Certaines sont fermés, d'autres font encore mal. Le temps a passé, j'ai accepté le changement et dans l'ensemble je me sens "bien".

L'alcool ou autres cache des douleurs mais pas que ça. Ils cachent nos qualités, nos faiblesses, nos forces, nos envies réelles car tout tourne autour de l'alcool et de la douleur.

Vivre n'existe plus.


A bientot.


Bonsoir,
Satané alcool qui nous faisait voir "la vie en rose ou autrement"... moi, 28ème jour uniquement et déjà je ne suis plus la même, j'évite les situations à risques mais j'avoue que je suis seule de ce fait... aujourd'hui, toute le journée à la maison sans parler à personne... pas envie de quoi que ce soit... demain, je vais me botter les fesses !!! en fait on devient pas une autre, on est celle qu'on aurait toujours dû être... mais que l'alcool a empéché de s'épanouir.....
__________________
---Avenir1967
Traitez les gens comme s'ils étaient ce qu'ils doivent être et vous les aiderez à devenir ce qu'ils sont capables d'être.
(Johann Wolfgang von Goethe)
avenir1967 is offline   Réponse avec citation
Vieux 29/04/2012, 00h41   #13
christian2
Membre
 
Date d'inscription: novembre 2006
Localisation: lille
Messages: 28
Re : abstinence .. et après .. les difficultés commencent

Bonsoir,
Si je peux me permettre une remarque, je pense que ce que vous vivez est parfaitement normal; je suis abstinent depuis presque 7 ans; et j'ai bien connu les phases que vous décrivez. Vous savez bien vous analyser et donc anticiper les situations à risques.
Si je peux maintenant un conseil: faites d'abord attention à vous (pour moi, en tout cas, les phases où je me sens "épuisé" sont autant de situations à risques); et, ce faisant, vous pourrez aller mieux pour les autres; et tant pis pour les valeurs éducatives, les croyances et autres...
Portez vous bien et continuez à voir les deux côtés de la balance en toute lucidité: oui j'ai perdu ceci mais j'ai gagné cela; et soyez fière de vous!
christian2 is offline   Réponse avec citation
Vieux 02/05/2012, 18h59   #14
lilique11
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2011
Messages: 99
Re : abstinence .. et après .. les difficultés commencent

Re-salut douceur de vivre.
Oui, c'est vrai que les 3 marches sont associées, et quelque chose même me dit qu'il n'est pas très bon de les voir comme trois étapes distinctes, ça serait simpliste finalement et du coup très casse-gueule. J'imagine que dans tous les cas se libérer totalement de l'alcool peut prendre des années à partir du 1er jour d'abstinence.
Merci de m'avoir rappelé que l'alcool masque également les choses que l'on est susceptible d'aimer chez soi. C'est vrai, à force de m'auto-flageller j'en arrive à oublier ça !! C'est finalement la meilleure source de motivation. Et puis la raison pour laquelle j'arrete de boire. C'est bon de se rappeler pourquoi on est abstinent.

Merci beaucoup
lilique11 is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/05/2012, 08h56   #15
Douceur De Vivre
 
Messages: n/a
Re : abstinence .. et après .. les difficultés commencent

Citation:
Posté par lilique11
Re-salut douceur de vivre.
Oui, c'est vrai que les 3 marches sont associées, et quelque chose même me dit qu'il n'est pas très bon de les voir comme trois étapes distinctes, ça serait simpliste finalement et du coup très casse-gueule. J'imagine que dans tous les cas se libérer totalement de l'alcool peut prendre des années à partir du 1er jour d'abstinence.
Merci de m'avoir rappelé que l'alcool masque également les choses que l'on est susceptible d'aimer chez soi. C'est vrai, à force de m'auto-flageller j'en arrive à oublier ça !! C'est finalement la meilleure source de motivation. Et puis la raison pour laquelle j'arrete de boire. C'est bon de se rappeler pourquoi on est abstinent.

Merci beaucoup

Bonjour,

Oui il faut tout re-découvrir dans la vie. Le nuage alcoolisé se dissipant, les yeux s'ouvrent également sur nous même, sur le monde qui nous entoure, sur les gens.
Pour ma part en ce moment je re-découvre ou je découvre l'amitié.
Moi qui prend tous les mecs pour des pervers, je t'assure que c'est vraiment difficile.
Je me découvre aimant la compét'. Enfin pas n'importe laquelle. Pendant une discussion je ne vais pas tout faire pour imposer mon avis.
Mais au sport ... Oui ! Et j'avais oublié !
Je suis compétitive !
J'ai joué un match de falckfoot (sais pas trop si ça s'écrit comme ça) et j'suis une battante.
J'ai pas arreté de courir pour faire gagner mon équipe.
De là, je me suis souvenue aussi qu'au vélo, je faisais des courses et ça m'énervait quand je perdais ... A la course de vitesse également.
En fait j'aime bien le sport.

Et j'disais le contraire pour la compét' et le sport.

Je disais aussi ne pas aimer le ciné mais j'aime bien. Juste mon agoraphobie et ma phobie sociale étant à des niveaux élevés je me suis mise à détester les sorties en général.

J'aime marcher et idem les phobies m'ont fait voir le monde à l'envers. L'alcool et autres produits les ont aidé à gagner du terrain car j'ai toujours été d'une nature timide, reservé en présence de gens que je ne connais pas mais dés que je connais les gens, le milieu le contraire se met en place.

La seule chose sur moi que je n'avais pas oublié c'est que j'adore lire. Ca limite quand même alors je suis bien heureuse de découvrir des facettes oubliées.

L'odeur de l'alcool me répugne. Tout comme avant.

Voilà. Alors bonne découverte.

  Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 09h19.


Édité par : vBulletin version 3.5.6
Copyright © 2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #7 par l'association vBulletin francophone
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.

Ce forum n'est pas un chat



Rechercher uniquement sur le forum "maladies" du nouveau forum :