Forum médical Atoute.org

Recherche :
Derniers articles publiés :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Discussions-Psy
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Discussions-Psy Ce forum traite de santé psychique et de santé mentale. Il est ouvert à tous, et surtout aux personnes désireuses de s’informer à propos des soins psychologiques et psychiatriques.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 15/03/2005, 22h11   #1
kroxdg
 
Messages: n/a
Comment réagir face à enfant menteur ?

Mon petit garçon a dix ans et vient de voler pour la seconde fois. La première fois c'était des petits jouets à une camarade de classe et maintenant la seconde fois un stylo et une gomme à sa cousine lors des vacances de février. La première fois nous lui avons expliqué le côté illégal de la chose et lui avons demandé de le rendre. Mais comment réagir cette fois ci ? Doit on en faire une affaire d'état ou doit on juste rappeler les règles ? Merci par avance de vos réponses
  Réponse avec citation
Vieux 15/03/2005, 22h29   #2
Poulou
 
Messages: n/a
Re : Comment réagir face à enfant menteur ?

Citation:
Posté par kroxdg
Mon petit garçon a dix ans et vient de voler pour la seconde fois. La première fois c'était des petits jouets à une camarade de classe et maintenant la seconde fois un stylo et une gomme à sa cousine lors des vacances de février. La première fois nous lui avons expliqué le côté illégal de la chose et lui avons demandé de le rendre. Mais comment réagir cette fois ci ? Doit on en faire une affaire d'état ou doit on juste rappeler les règles ? Merci par avance de vos réponses

Bonsoir

Vous avez demandé à votre fils pourquoi il avait volé
des jouets à sa camarade et à présent un stylo et une gomme à sa cousine ?

Poulou
  Réponse avec citation
Vieux 16/03/2005, 06h42   #3
svaincra
Membre
 
Avatar de svaincra
 
Date d'inscription: février 2005
Messages: 11 435
Re : Comment réagir face à enfant menteur ?

salut !

Je n'ai pas la réponse... car idem... ma fille de 12 ans, a été prise en flagrant délit (enfin nan, nous l'avons su par regroupement... et elle a été obligé d'avouer !). Elle a piqué des baskets à une de ses copines.
Alors, on pourrait croire que c'est pas bien méchant... oui, oui, on pourrait... mais, là ou je trouve ça "pas cool du tout du tout", c'est qu'elle l'a fait avec tout un tas de combines. Je peux pas expliquer ici toute l'histoire ça serait un peu long... toujours est-il que les pompes ont fini à la poubelle (c'est elle-même qui les a mises dedans avant la levée des ordures - pour que je ne les trouve pas !!!). Et ça j'aime pas du tout !!!
Comme tu dis, c'est le mensonge qui m'inquiète... pas le fait de voler en lui-même (ben voui ! Moi aussi lorsque j'étais petite, j'ai volé du rouge à lèvre dans les supermarchés, des bonbons, de l'alcool (!)...). (j'ai fini par me faire pincer... ça m'a bien calmé !)

Bref, elle a fait tout un truc et nous a menti, en nous regardant droit dans les yeux !!! Berk et inquiétudes...
Elle a été obligé de rembourser (lavage de la voiture, nettoyage des carreaux... et paf ! nan mais !!!).
Ce qui m'ennuie aujourd'hui, c'est la confiance perdue... Un doute...
Dernièrement une montre a disparu... "tu l'a vu ???" - "nan !"... et, et, et je crois vraiment que c'est elle... malheureusement...

Sans en faire tout un fromage (avec reproches et tout l’tremblement = l'enfant se sent pas super bien), il me semble que, de fait, il faut "surveiller" ça de près... Le pourquoi d'la chose !
Alors, oui, il me semble que c'est "un peu normal" de piquer quelques bricoles à ses copines, copains (pas d'alerte rouge) mais de la vigilance, et ... et ... et... de chai pas quoi !!! Comme je te l'ai dit, je n'ai pas la réponse.
Si ce n'est que la deuxième fois (oui, oui, je sais c'est déjà trop), il me semble que justement il ne faut pas en faire une affaire d'état (le gamin sait que c'est pas bien !!! Faut pas les prendre pour des c..s !), encore et toujours répéter (c'est notre lot de parents !) les principes de la vie en communauté (et oui ! nous sommes nombreux sur terre et y a des p'tites choses à respecter : genre : ne pas voler, débarrasser la table, ranger tes chaussures au bon endroit, mettre tes fringues dans le panier à linge, manger proprement (surtout pas la bouche ouverte en faisant plein de bruit (ça j'aime pas ! ) etc... Mais voui, c'est pour ton bien, mais voui, j'te dis ça parce que je t'aime et que je veux que tu sois 'quelqu'un de bien' et oui, je veux que plus tard tu es le choix !!!!
Bref, une chite morale (car il ne faut pas prendre tout ça à la légère pour autant), et surtout qu'il rende lui-même les affaires dérobées. C'est pas super marrant, c'est même un peu humiliant... mais, il faut aussi le mettre devant ses propres responsabilités (je crois qu'à dix ans, il peut tout à fait comprendre !!!).
Voili, voilou...
Si t'as un tuyau, je suis preneuse !
s.
svaincra is offline   Réponse avec citation
Vieux 16/03/2005, 09h24   #4
anya
Monde cruel
 
Avatar de anya
 
Date d'inscription: février 2005
Messages: 10 870
Re : Comment réagir face à enfant menteur ?

Citation:
Posté par kroxdg
Mon petit garçon a dix ans et vient de voler pour la seconde fois. La première fois c'était des petits jouets à une camarade de classe et maintenant la seconde fois un stylo et une gomme à sa cousine lors des vacances de février. La première fois nous lui avons expliqué le côté illégal de la chose et lui avons demandé de le rendre. Mais comment réagir cette fois ci ? Doit on en faire une affaire d'état ou doit on juste rappeler les règles ? Merci par avance de vos réponses

Bonjour,
Ma fille de 12 ans m'a eu volé de l'argent (jusqu'à 10 €uros), je m'en suis rendu compte parcequ'un billet de 10 €uros qui disparait, c louche quand même. Elle m'a soutenu qu'elle n'avait rien pris jusqu'à ce que je fouille dans sa chambre et qu'évidement je retrouve le billet ...
Elle ment avec applomb, mais je ne sais pas pourquoi, je le devine maintenant et j'insiste jusqu'à ce qu'elle me dise enfin la vérité ... du coup elle ment moins , mais j'ai toujours des pièces qui disparaissent de mon sac
anya is offline   Réponse avec citation
Vieux 16/03/2005, 13h22   #5
ACRO
 
Messages: n/a
Re : Comment réagir face à enfant menteur ?

Citation:
Posté par anya
Bonjour,
Ma fille de 12 ans m'a eu volé de l'argent (jusqu'à 10 €uros), je m'en suis rendu compte parcequ'un billet de 10 €uros qui disparait, c louche quand même. Elle m'a soutenu qu'elle n'avait rien pris jusqu'à ce que je fouille dans sa chambre et qu'évidement je retrouve le billet ...
Elle ment avec applomb, mais je ne sais pas pourquoi, je le devine maintenant et j'insiste jusqu'à ce qu'elle me dise enfin la vérité ... du coup elle ment moins , mais j'ai toujours des pièces qui disparaissent de mon sac


Je pense que ça fait partie des défauts de l'humain ;
il est bien de lui faire remarquer GENTIMENT avec beaucoup d'AMOUR
que ce n'est pas bien ; mais si l'enfant constate que ce défaut vous fait réagir, il en usera. C'est peut être par manque d'intérêt que vous lui portez.

J'ai fait cela aussi ; mes parents ont dramatisé, m'ont vexée .... maintenant en tant qu'adulte je sais pourquoi je le faisais ; en tout cas ce n'était pas la bonne solution pour faire comprendre qu'il ne fallait plus recommencer.

Ma fille a aussi pris des pièces dans mon porte-monnaie ; bien sûr, sans tout compter, c'est visible. Je lui ai dit gentiment de me le demander plutôt que de prendre. Et ça c'est passé tout seul.

Quand on aime ses enfants, on ne les vexe pas. Ce serait faire plus de mal que de bien.
  Réponse avec citation
Vieux 16/03/2005, 13h58   #6
Tartinath
 
Messages: n/a
Re : Comment réagir face à enfant menteur ?

Pour les petits vols scolaire je n'en ai pas entendue
parler même si je suis sur qu'il y en a eu...
Pour les plus grosse envies Basquet, blouson...
on vois ce que l'on peux faire au prochain bulletin scolaire, anniversaire
.etc...
Nous fonctionnons beaucoup sur le prêts...
Quand il en a envies il demande a son camarade du lui prêter
ce qui calme l'envie de posséder l'objet...
Pour l' argent ils savent que le porte monnaie est a leurs disposition.
qu'il suffit juste de demander pour avoir quelque sous...
tous dépends de la somme, de l'utilité... la plupart du temps
je leur dis de se sévir....
Personne n'a la solution idéal...
celle ci fonctionne chez moi...
  Réponse avec citation
Vieux 16/03/2005, 14h07   #7
Poulou
 
Messages: n/a
Re : Comment réagir face à enfant menteur ?

Bonjour tous

Vous avez posé la question à vos enfants, sans pression, sans jugement :
"Pourquoi tu as pris X (l'obet volé) ?"
Et attendu la réponse sans pression non plus jusqu'à ce que votre enfant vous la donne ?

Poulou
  Réponse avec citation
Vieux 16/03/2005, 14h49   #8
ACRO
 
Messages: n/a
Re : Comment réagir face à enfant menteur ?

Citation:
Posté par Poulou
Bonjour tous

Vous avez posé la question à vos enfants, sans pression, sans jugement :
"Pourquoi tu as pris X (l'obet volé) ?"
Et attendu la réponse sans pression non plus jusqu'à ce que votre enfant vous la donne ?

Poulou

L'enfant n'a généralement pas de réponse à formuler sur le moment ; c'est son inconscient qui le fait agir ; n'attendez donc pas de réponse constructive. Evitez surtout de le blesser, de le vexer, tout au contraire, montrez que vous êtes de son côté, soutenez-le, vous aurez alors une meilleure communication qui le mettra en confiance et qui évitera la répétition des larcins regrettables.

L'accuser, le montrer du doigt, surtout pas, essayez plutôt de voir le problème qui n'est pas chez lui mais entre ses parents et lui.

Ne lui refusez pas systématiquement ce dont il a besoin ou ce à quoi il aspire ; s'il a de bonnes notes ou s'il mérite une récompense, demandez-lui ce qui lui ferait plaisir, essayez de voir ce que ses copains ont qu'il n'a pas, c'est à nous parents d'être vigilants ; aimer son enfant, c'est aussi se mettre à sa portée.

Et nous aimons tous nos enfants ! ....

Dernière modification par ACRO 16/03/2005 à 19h22.
  Réponse avec citation
Vieux 16/03/2005, 15h41   #9
dom
 
Messages: n/a
Re : Comment réagir face à enfant menteur ?

Bonjour ,

Très intéressante cette discussion, et je vois qu'on n'a pas vraiment de conseils à donner, c'est très délicat.

Je me souviens que ma fille me prenait de l'argent sans mon conscentement..., pour s'acheter des clopes, je ne savais pas qu'elle fumait , on a pu mettre tout ça au clair, je fume également et je faisais l'ânerie de l'envoyer chercher mes cigarettes au tabac...
"Voler" chez soi, l'enfant ne prend aucun risque, donc quelque part c'est calculé intelligemment, même si cela n'est pas bien.
"Voler" les autres, cela me poserait plus de problèmes, je ne sais pas comment je réagirais, je crois que j'envisagerais d'envoyer mon enfant rendre l'objet, mais tout dépend de la famille victime du vol.

Une bonne discussion, mettre en position virtuelle de volé et non voleur votre enfant, peut-être que la leçon suffirait, lui demander ce qu'il penserait s'il était de l'autre côté, rechercher même si c'est inconscient ce qui l'a mené à ça et puis point barre, on n'en parle plus, même si on y pense quand même et qu'on reste vigilant.

@+

dom
  Réponse avec citation
Vieux 16/03/2005, 15h57   #10
ACRO
 
Messages: n/a
Ces bons vieux principes ! ...

Autrefois, nous apprenions en classe la morale :
chaque jour une phrase, en écriture appliquée
sur le cahier ; parfois un commentaire de
l’enseignant ... afin d’expliquer ... les bons comportements
ou les mauvais comportements dans le but de rendre
meilleur le citoyen ou la citoyenne en devenir que nous fûmes.

De nos jours, il est question de recadrer dans les programmes
scolaires la morale et l’instruction civique.

Certes, ces bons principes ne désempliront pas les prisons
ces belles phrases ne feront pas baisser miraculeusement le taux
de délinquance, mais l’intention est louable.

Nous exigeons de nos enfants des comportements de civisme
et de morale .... comme s’ils étaient adultes. Erreur, ils sont
en devenir d’adultes, il faut donc prendre conscience qu’il faille
les éduquer, leur expliquer, et surtout leur donner les moyens
de recevoir, d’intégrer et d’appliquer les principes de cette éducation.

N’ayons pas l’air indignés ou choqués lorsqu’ils se détournent du
droit chemin. Souvent, un manque d’affection ou de reconnaissance,
des frustrations, des refus non expliqués ou injustifiés, des différences
matérielles, suffisent à expliquer ces comportements.

Il faut savoir punir, mais aussi récompenser, expliquer, réconforter
et aimer pour construire un petit homme qui accepte
et respecte les lois de notre société.
  Réponse avec citation
Vieux 16/03/2005, 16h22   #11
dom
 
Messages: n/a
Re : Ces bons vieux principes ! ...

Citation:
Posté par ACRO
Autrefois, nous apprenions en classe la morale :
chaque jour une phrase, en écriture appliquée
sur le cahier ; parfois un commentaire de
l’enseignant ... afin d’expliquer ... les bons comportements
ou les mauvais comportements dans le but de rendre
meilleur le citoyen ou la citoyenne en devenir que nous fûmes.

De nos jours, il est question de recadrer dans les programmes
scolaires la morale et l’instruction civique.

Certes, ces bons principes ne désempliront pas les prisons
ces belles phrases ne feront pas baisser miraculeusement le taux
de délinquance, mais l’intention est louable.

Nous exigeons de nos enfants des comportements de civisme
et de morale .... comme s’ils étaient adultes. Erreur, ils sont
en devenir d’adultes, il faut donc prendre conscience qu’il faille
les éduquer, leur expliquer, et surtout leur donner les moyens
de recevoir, d’intégrer et d’appliquer les principes de cette éducation.

N’ayons pas l’air indignés ou choqués lorsqu’ils se détournent du
droit chemin. Souvent, un manque d’affection ou de reconnaissance,
des frustrations, des refus non expliqués ou injustifiés, des différences
matérielles, suffisent à expliquer ces comportements.

Il faut savoir punir, mais aussi récompenser, expliquer, réconforter
et aimer pour construire un petit homme qui accepte
et respecte les lois de notre société.

Coucou Acro,

Malgré tout, ces aides extérieures en étaient et en sont.

Mes enfants n'ont aucune culture religieuse, tous leurs cousins et cousines sont en "plein dedans", et bien, même s'ils font aussi quelques conneries, ils savent avant que cela en est une
Plus sérieusement, cela peut donner une certaine ligne de conduite, à laquelle je n'adhére pas dans les moyens.
Quand l'un de mes enfants fait une bêtise qui peut nuire à autrui, je me dis que je n'ai pas bien fait mon boulot.
Par contre, la désobéissance c'est différent, on a été pré-ado et ado, et y a pas grand chose à faire, c'est l'âge auquel, ils "n'entendent" pas tout, ils ont besoin de se faire répéter, sans forcément avoir des explications, ils les ont eu avant, quand ils étaient petits, quand nous étions des rois et des reines et c'est acquit. A l'âge ingrât, ils savent, ils pensent savoir déjà, souvent mieux que nous.

Et on les aime

dom
  Réponse avec citation
Vieux 16/03/2005, 16h24   #12
Poulou
 
Messages: n/a
Re : Comment réagir face à enfant menteur ?

Un jour, mon second fils, accompagné d'un copain, ont fait le tour des maisons du village où nous habitions pour récupérer des pièces jaunes avec une boîte prévue à cet effet que leur avait confié un mandataire de cette collecte dans leur école :

Mon fils et son ami se sont rempli les poches de bonbons avec la recette dorée.

Lorsque j'ai appris ça (les parents, ça apprend toujours ce genre de chose ), j'ai demandé à mon fils de vider sa tire-lire et de remplacer les pièces utilisées pour les bonbons par ses pièces à lui, sans compter le sermon de plus d'une heure qu'il a dû écouter sur le respect de l'argent d'autrui etc etc...

Mais quelque part au fond de moi, je ne trouvais pas l'acte de mon fils bien grave, quelque chose me faisait sourire au contraire :
Je comprenais qu'il ait été tenté, à son âge, de s'acheter des bonbons avec tout ce butin qui lui avait demandé du temps et de l'énergie pour le "gagner", en passant quémander de porte en porte, butin qu'il devait verser dans une poche inconnue, pour une destination encore plus inconnue ou abstraite, dans sa tête d'enfant...
Bien sûr, je ne lui en ai jamais rien dit.

Poulou

* Mais si un de mes enfants était revenu avec des objets apartenant à un autre enfant, j'aurais vraiment eu besoin de savoir pourquoi il avait pris ces objets à la personne...Je crois que j'aurais pu attendre des heures et des jours jusqu'à ce que j'aie la réponse. Pour "moi", pour savoir pourquoi.
Parce que je ne pourrais pas vivre avec mon enfant sous mon toit si je ne pouvais pas avoir confiance en lui, si je ne le connaissais pas vraiment.

Pour ce qui est des sous dans mon porte monnaie, mes enfants savent que je n'apprécierais pas du tout du tout qu'ils prennent de l'argent sans me prévenir, d'autant plus que je leur dis souvent de me demander s'ils ont besoin de quoi que ce soit.
Je pourrais me fâcher vraiment trés fort sils devaient me "voler".
Je sais toujours à quelques pièces prés, ce que j'ai dans mon porte-monnaie; Non par méfiance, mais parce que c'est comme ça. J'évite d'avoir trop d'argent liquide sur moi, je paie le plus souvent par carte bleue.
Mes enfants, par contre, ont chacun leur compte enfant ou jeune à la banque (etrennes du jour de l'an, sous des anniversaires pour la plus jeune, et salaires des travaux saisonniers, des bourses ou autre pour les plus grands...)
Lorsque ma fille de 10 ans veut s'acheter quelque chose de précis comme un cadeau pour l'anniversaire d'une amie à elle, quelque chose pour sa collection de "Deadles"... elle me demande de lui retirer les sous de la banque et se l'achète, ou je les lui avance et me rembourse ensuite en retirant la somme sur son compte (je me force à le faire, sinon ça ne serait pas du "jeu", j'aurais la sensation de la trahir quelque part, en étant trop "gentille"; L'autonomie d'un enfant vaut son pesant d'or ).
  Réponse avec citation
Vieux 16/03/2005, 18h32   #13
Melisane
Membre
 
Date d'inscription: mars 2005
Messages: 18
Re : Comment réagir face à enfant menteur ?

...

Dernière modification par Melisane 20/10/2008 à 22h42.
Melisane is offline   Réponse avec citation
Vieux 16/03/2005, 19h18   #14
ACRO
 
Messages: n/a
Re : Comment réagir face à enfant menteur ?

Citation:
Posté par Melisane
au risque de paraphraser ce qui a déjà été dit, je vous livre quelques réflexions :

Le sens des comportements de l'enfant ne donne pas d'indication de sa personnalité (car elle est en devenir), mais renseigne sur son parcours d'évolution : difficultés, interprétation de son vécu : incompréhension, blocages, non-dits, conflits…
le vol peut avoir plusieurs sens :

· le manque d'amour : chercher d'abord de ce coté-là ; l'amour ne suffit pas : l'enfant a besoin de preuves : du temps, de l'écoute, du partage, de l'attention, des soins, de l'éducation, de l'accueil

· le manque matériel : hum, embarassant ; si vous n'avez pas les moyens de lui acheter une gomme, que faire ? dans un premier temps, relativiser sa souffrance parentale aidera l'enfant à mieux vivre la sienne (..ou la votre?), et ça peut suffire ; soyons fiers de ce que nous sommes et non de ce que nous possédons et nos enfants feront de même

· l'interdit : parfois les moyens ne manquent pas, mais l'éducation trop stricte peut conduire l'enfant à penser que faute de pouvoir demander et recevoir, il ne lui reste qu'à prendre là où ce n'est pas interdit, cad chez les autres ; dans ce cas, il se sent moins voleur en volant à l'autre qu'à demander à sa famille

· la jalousie : lié à la croyance, à tort ou à raison, que l'autre a plus de valeur que lui ; un aîné surestimé, un nouveau-né, des voisins jalousés… par les parents, … attention danger, il peut prendre une mauvaise direction pour longtemps ; cherchez en-lui et cherchez en vous : lui avez-vous dit que vous l'aimez autant que sa petite sœur, qu'un jour il aura les même droits que son grand frère …

· l'envie : vouloir s'approprier les biens ou les qualités de l'autre … c'est un bon début ; il faut apprendre à ce petit bonhome les joies de l'apprentissage, de l'entrainement, du travail, afin que sa première victoire soit l'occasion pour lui de constater que rien ne vaut d'acquérir ce que l'on désire par soi-même ; ce qui est sur, c'est que ce gamin a des qualités qui demandent à s'épanouir

· la colère : peut-être que l'instant d'avant, cette petite pimbêche lui a fait une méchanceté qui l'a laissé sans voix, la réponse n'est pas terrible ; il faut qu'il apprenne à s'affirmer, affronter les conflits, s'exprimer afin de ne pas emmagasiner le ressentiment : sa parole est-elle entendue à la maison ?

· la provocation : un parent qui court après le zéro défaut fabrique des rebelles : ça n'existe pas !

· le message : aujourd'hui les enfants ont tous les droits, en particulier celui d'être livrés à eux-même, sans repères ni limites, ceux-là volent inconsciemment pour pouvoir enfin rencontrer leur censeur, ceux sont ceux qui se font attraper, penauds, ne sachant quelle explication donner ; l'être humain supporte mieux la prison que l'abandon ; les parents vexés … et mal à l'aise : 'je ne comprend pas, il a tout' ; justement, contrairement au premier, il ne sait pas ce qui lui manque



chercher le destinataire de l'acte : un membre de la famille, l'objet volé, la personne volée, lui-même ?

permettra de comprendre le mobile, la petite fille qu'il a volé n'a peut-être pas à voir avec la cause, et la gomme non plus, mais peut-être que oui :c'est peut-être sa façon de gérer une difficulté relationnelle (entre enfants c'est souvent le cas)



parfois on pourra résoudre le problème en donnant régulièrement un peu d'argent de poche à son enfant ; aussi peu soit-il, l'enfant aura le sentiment d'avoir quelque chose à lui, dont il peut disposer comme il l'entend, ce n'est pas la somme qui compte mais la portée symbolique du geste (droit de propriété, garder, gérer : quelle motivation pour grandir !).



mais le plus souvent, l'acte de l'enfant ramène à la position parentale vis à vis de l'enfant ; voler c'est transgresser la loi : ou bien, il ne connaît pas la loi (la limite, manque de repères), ou bien il la cherche (appel aux parents), ou il la provoque (conflit familial) ; le plus souvent, ils en ont vaguement conscience … après tout, ceux sont encore des enfants, ce n'est pas grave ; il faut simplement réagir (surtout ne pas laisser passer) mais par de la pédagogie ferme, sereine (ne pas reprocher les erreurs passées, mais passer un contrat de confiance sur l'avenir)


cordialement


Assez d'accord avec ton discours, dans son ensemble, Melisane.

Il me semble que chaque enfant est un cas particulier auquel on ne peut appliquer une régle absolue, mais aux parents d'analyser et comme tu le dis, Melisane, de chercher ce qui ne va pas chez l'enfant. Il ne sait pas toujours l'expliquer, n'en a pas toujours pleinement conscience, et parfois, il est même inutile de lui poser de questions, il ne sait pas dire. Donc, il faut lui ficher la paix et se mettre en qûete, en qualité de parents afin de trouver la raison de son comportement.

La venue d'un petit frère, est facile à détecter ; le divorce de ses parents également. Plus difficiles sont les manques d'amour ou les frustrations ; ce comportement peut être aussi un signe de provocation, de signal d'alarme.

Ne pas se résigner à n'y voir qu'un geste "illicite" c'est parfois, un appel au secours.

Chaque enfant a ses propres moyens d'expression ; il est certain que la non action ou réaction des parents compromettrait sérieusement l'avenir et les chances d'avenir de l'enfant. Certains se suicident ; d'autres commettent des méfaits, il faut absolument savoir ce qu'il se passe.

L'âge de l'enfant est également une indication.

Il est parfois nécessaire de se faire aider pour éviter les récidives, qui conduisent aux habitudes et qui amènent à banaliser ces comportements.

Si votre enfant ressent un mal être, un état de détresse, il aura envie de transgresser la loi. Là c'est très dangereux parce qu'il se créée une dépendance à ce comportement. Le fait de voler lui apporte une décharge d'adrénaline dont il va dépendre. Il va agir sous impulsion. Il deviendra cleptomane.

Dans tous les cas, votre enfant a besoin de plus d'aide, d'écoute, d'amour que de sermons. Il faut instaurer un climat de confiance entre vous et lui.
C'est son avenir qui en dépend.

Comme le suggère Melisane l'argent de poche est une bonne idée, mais attention aux dérives, proposez-lui, selon son âge, l'ouverture d'un compte ou d'un livret, qui lui permettra d'apprendre à gérer lui-même son petit capital.

Ne le forcez jamais, amenez-le à ce que vous souhaitez en lui expliquant et en le dirigeant. Je trouve que c'est plus éducatif.

Dernière modification par ACRO 16/03/2005 à 19h36.
  Réponse avec citation
Vieux 16/03/2005, 20h43   #15
Melisane
Membre
 
Date d'inscription: mars 2005
Messages: 18
Re : Comment réagir face à enfant menteur ?

...

Dernière modification par Melisane 20/10/2008 à 22h41.
Melisane is offline   Réponse avec citation
Vieux 16/03/2005, 21h27   #16
kroxdg
 
Messages: n/a
Re : Comment réagir face à enfant menteur ?

Merci à tous pour ces partages d'expérience et tous ces conseils.

J'ai bien peur en vous lisant de n'avoir pas réagit si bien que ça. En effet, je lui ai bien demandé le pourquoi du vol mais la seule réponse a été : "je ne sais pas j'en ai eu envie" et à la question "je t'avais déjà expliqué que c'était mal alors pourquoi as tu recommencé ?" la réponse fut :"oui je savais mais c'était un stylo DIDDL et j'ai eu envie de le prendre car il était sous son lit alors ça montrait qu'elle ne s'en servait pas".
Je lui ai fait la tête et lui ai dit qu'il m'avait trahit et que je n'avais plus confiance. Pour résumer le contexte mon frère qui l'hébergeait à ce moment là venait de l'amener avec sa petite famille passer 15 jours en Floride à visiter les parcs d'attraction et mon fils a conscience que c'est exceptionnel comme voyage car ses amis à l'école l'envie encore aujourd'hui. C'est un enfant très tranquille, qui ne se vexe que très rarement et qui est plutôt "bon pèpère "
Je n'ai pas d'explication logique peut être juste l'envie sans autre problème apparent car si il nous l'avait demandé il l'aurait eu...
Depuis le début de la semaine (on l'a découvert lundi dans son cartable) je ne l'embrasse plus au coucher et ferme la porte de sa chambre le soir. J'ai du mal à tenir mais je crois que mon attitude le marque. Il m'a dit cet après midi qu'il ne recommencerai plus. Hier soir mon frère à appeler pour autre chose et nous avons demandé de s'excuser par téléphone (ce qu'il a fait de façon maladroite et c'était très mignon de sa part). De plus pour finir car après nous n'en parlerons pas, nous lui avons demandé d'écrire une lettre d'excuses à sa cousine en rendant les objets en question. J'espère que nous ne me jugerez pas trop dur mais je crois sincèrement que la prochaine fois qu'il aura ce type d'envie il repensera à ce que ça lui a couté cette fois-ci.
  Réponse avec citation
Vieux 16/03/2005, 22h07   #17
Poulou
 
Messages: n/a
Re : Comment réagir face à enfant menteur ?

Bonsoir

Pour parler de moi lorsque je dépendais de mes parents, je me souviens m'être servie trés régulièrement et ce pendant plusieurs années au cours de mon adolescence, dans le porte-monnaie maternel ou dans la "boîte à sous" où mes parents laissaient la monnaie (ils étaient commerçants).
L'argent liquide circulait facilement chez mes parents, et quelques billets par ci par la de plus ou de moins ne se remarquaient pas, ou s'ils le remarquaient, ils ne m'en disaient jamais rien.

Rien n'était dit, c'était l'horreur, parce que moi, je savais, et inconsciemment, je me sentais coupable, fautive, honteuse et voleuse, même si je voulais me faire croire, comme mes parents, que tout était normal dans ce qu'il se passait.

Le peu de fois où je demandais de l'argent à ma mère, qui tenait les cordons de la bourse comme on dit, elle faisait toujours des commentaires pesants au lieu de me dire carrément oui ou non, et jugeait systématiquement mes besoins ou envies :
"Mmmh ? Tu veux t'acheter ce livre alors que tu n'as même pas lu celui que tante X t'a offert pour ton anniversaire ?"
ou
" Encore de l'essence dans ta mobylette ?! Mais tu fais quoi avec toute cette essence !? (On habitait en campagne et j'allais au lycée tous les jours en mobylette)"
Etc etc
Je devais "payer" l'argent que je lui demandais.

Petit à petit, j'ai pris l'habitude de prendre l'argent au lieu de le demander, ce qui me mettait toujours mal à l'aise.
De plus, j'avais la tacite approbation de mes parents puisqu'ils ne disaient rien.

Je ne savais pas à cet âge qu'en prenant cet argent sans le demander, je participais à la manipulation malsaine du NON DIT dans laquelle était plongée ma mère malade.

Je ne l'ai JAMAIS entendue me demander si je lui prenais de l'argent, jamais !
Et pourtant ! :
Je m'achetais des cigarettes, mettais de l'essence dans ma mobylette, et ne lui demandais jamais d'argent de poche.
Il sortait d'où cet argent puisque j'étais lycéenne et ne travaillais donc pas ?!

Aucun commentaire là dessus.

C'est grave de ne pas se soucier d'où sort l'argent que nos enfants dépensent, et de ne pas leur en parler, je trouve.
Ou alors, sous prétexte de me faire "confiance", elle laissait son argent à ma disposition comme si c'était le mien.
Mais là aussi ça n'allait pas, parce que lorsqu'on est un enfant, l'argent des parents ne doit pas être laissé à notre disposition comme si c'était le nôtre ! :
On sait, nous, enfant, que ce n'est pas notre argent, qu'on ne l'a pas gagné; Cet argent nous brûle les doigts si on y a accés sans limites, il nous détruit au lieu de nous aider à nous construire.
Ce n'est pas faire confiance à un enfant que de lui laisser libre accés à la bourse de ses parents !

Dans ma famille d'origine, on pouvait prendre sans que ce soit "dit", il ne fallait pas demander à moins de le payer trés cher.
C'est ce que j'avais enregistré que m'avait transmis mes parents à travers leur éducation dysfonctionnelle basée sur la dépendance.

J'en suis sortie, grand bien m'a fait, à moi d'abord, à mes enfants ensuite !

Poulou
  Réponse avec citation
Vieux 16/03/2005, 22h25   #18
Melisane
Membre
 
Date d'inscription: mars 2005
Messages: 18
Re : Comment réagir face à enfant menteur ?

...

Dernière modification par Melisane 20/10/2008 à 22h39.
Melisane is offline   Réponse avec citation
Vieux 16/03/2005, 23h03   #19
kroxdg
 
Messages: n/a
Re : Comment réagir face à enfant menteur ?

Citation:
Posté par Melisane
faire la tête, trahison, perte de confiance, plus de bisous, mot d'excuses : s'il passe à la vitesse supérieure, vous allez vous aussi passer à la vitesse supérieure ? la barre est déjà haute ; ou y-a-t-il déjà des antécédents ?
la règle : une fois ça passe, deux fois ça lasse, trois fois ça casse
parce que sévir d'emblée, c'est présumer imprudement que ça va marcher : et si ça ne marche pas, vous allez faire quoi ? ne vous mettez pas dès le départ en position de risquer vos propres limites ; n'êtes-vous pas du genre à jouer le tout pour le tout ? la situation est dangereuse pour qui ?

qu'est ce qui importe le plus à vos yeux :
  • pouvoir être fier de l'image de votre fils en toute circonstance
  • être en relation avec la personne réelle qu'est votre fils
votre fils ne tente-t-il de suivre un chemin déjà tracé à l'avance : être ce qu'il n'est pas ... à cause de cette satanée envie

l'envie c'est l'ignorance de soi-même, c'est renoncer au parcours initiatique, à la connaissance de soi, par mimétisme, par amour pour ce modèle idéalisé qui ne saurait être lui dans l'erreur
alors le vol prendrait un sens nouveau : retirer à cet autre, cet objet inutile qui l'empêche d'être lui-même et enfin entrer en relation

correctif : votre fils n'a pas volé un objet précieux de la marque DIDDL, votre fils a volé un stylo !

cordialement




Alors comment doit on réagir ?
Ne rien faire ?..
Faire comme si ?...
Discuter, encore et encore ?...
J'ai toujours peur de mal faire mais ne rien faire est ce mieux ?...
Je sais qu'il n'y a pas de solution miracle mais ne pas marquer le coup est peut être lui laisser le champ libre pour recommencer ?...
Tant et tant de questions...
  Réponse avec citation
Vieux 16/03/2005, 23h29   #20
Melisane
Membre
 
Date d'inscription: mars 2005
Messages: 18
Re : Comment réagir face à enfant menteur ?

...

Dernière modification par Melisane 20/10/2008 à 22h37.
Melisane is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/03/2005, 08h09   #21
dom
 
Messages: n/a
Re : Comment réagir face à enfant menteur ?

Citation:
Posté par kroxdg
Merci à tous pour ces partages d'expérience et tous ces conseils.

Depuis le début de la semaine (on l'a découvert lundi dans son cartable) je ne l'embrasse plus au coucher et ferme la porte de sa chambre le soir. J'ai du mal à tenir mais je crois que mon attitude le marque. Il m'a dit cet après midi qu'il ne recommencerai plus. Hier soir mon frère à appeler pour autre chose et nous avons demandé de s'excuser par téléphone (ce qu'il a fait de façon maladroite et c'était très mignon de sa part). De plus pour finir car après nous n'en parlerons pas, nous lui avons demandé d'écrire une lettre d'excuses à sa cousine en rendant les objets en question. J'espère que nous ne me jugerez pas trop dur mais je crois sincèrement que la prochaine fois qu'il aura ce type d'envie il repensera à ce que ça lui a couté cette fois-ci.

Bonjour,

Ce qui me choque c'est le bisou du soir, nos enfants sont souvent anxieux, le bisou du soir est important. Jouer sur les sentiments me ferait mal.

De plus, dans quelques temps, (mon plus jeune a 16 ans passé,) il n'y aura peut-être plus de bisous, donc profitez en.

J'ai eu un souci avec mon ado, avant Noël, j'avais donc mis "les pendules à l'heure", pour me contrarier il a refusé de me souhaiter la nouvelle année.... ça fait très mal. C'est un ado.... mais nous sommes des adultes.

Bonne journée

dom
  Réponse avec citation
Vieux 17/03/2005, 08h46   #22
Tartinath
 
Messages: n/a
Re : Comment réagir face à enfant menteur ?

On ne peux punir indefiniment un enfant pour un betise faite...
bêtise egale punition puis stop la vie reprend ne plus donner le bisous , le sourire, un calin... c'est un peu dur a mon gout...
la punition ne doit pas etre trop longue non plus chez un jeune enfant...
- privé de jeu video le soir pendant 1 semaine...
- apprendre les table de multiplication utile
- etc...
Lui expliquer les régle demmander puis arreter... il a compris...
Ne pas l'humilier sans cesse avec cette histoire...
  Réponse avec citation
Vieux 17/03/2005, 12h34   #23
ACRO
 
Messages: n/a
Re : Comment réagir face à enfant menteur ?

Citation:
Posté par Tartinath
On ne peux punir indefiniment un enfant pour un betise faite...
bêtise egale punition puis stop la vie reprend ne plus donner le bisous , le sourire, un calin... c'est un peu dur a mon gout...
la punition ne doit pas etre trop longue non plus chez un jeune enfant...
- privé de jeu video le soir pendant 1 semaine...
- apprendre les table de multiplication utile
- etc...
Lui expliquer les régle demmander puis arreter... il a compris...
Ne pas l'humilier sans cesse avec cette histoire...


Je ne punis jamais par les sentiments.
Il ne faut pas que les enfants subissent les "non sentiments"
Ce serait trop grave de conséquences (repli, récidive, etc ...)
Voler un stylo, ne mérite pas tout ce que nous avons pu écrire sur ce thread.
Dérober de l'argent, c'est différent.

Montrer sa désapprobation oui,
mais ne pas priver de sentiments.
Il appartient aux parents justement de montrer les limites :
tu as commis une faute, mais je t'aime, parce que tu es mon enfant
et que mon rôle et de t'empêcher de faire des bêtises.

L'enfant ne sait pas reconnaître le bien du mal.
Les limites s'apprennent très très jeune.
Aux parents ce boulot, aux parents de montrer qu'ils sont solides,
au parents de montrer qu'ils sont crédibles et justes.
  Réponse avec citation
Vieux 17/03/2005, 13h26   #24
Melisane
Membre
 
Date d'inscription: mars 2005
Messages: 18
Re : Comment réagir face à enfant menteur ?

...

Dernière modification par Melisane 20/10/2008 à 22h36.
Melisane is offline   Réponse avec citation
Vieux 17/03/2005, 17h25   #25
dom
 
Messages: n/a
Re : Comment réagir face à enfant menteur ?

Citation:
Posté par Melisane
d'accord sur le principe, simplement il ne faut pas mélanger les deux ; faire un reproche avec le sourire ou faire un bisou avec des yeux noirs, c'est pareil, ceux sont des messages paradoxaux (voir double-bind) impossibles à interpréter ni dans un sens ni dans l'autre.
il faut avoir le courage de gronder sans chercher à se faire pardonner, et ne pas mélanger les temps ; l'heure du bisou, c'est l'heure du bisou quoi qu'il se soit passé dans la journée.

cordialement



dom
  Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 15h25.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.



Ce forum n'est pas un chat

Cliquez pour en savoir plus sur le Retour des zappeurs-TDAH !