Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Maladies, traitements, médicaments
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Maladies, traitements, médicaments Sur ce forum, vous pouvez parler des maladies et de leurs traitements. Ne venez jamais chercher un diagnostic ou une réponse personnalisée en exposant vos symptômes, ce forum ne remplace pas une consultation médicale et votre message serait effacé.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 26/12/2005, 20h12   #1
nath.stiph
 
Messages: n/a
Problème neurologique (leucoaraiose)

Bonjour,
Ma belle mère vient d'apprendre qu'elle a la leuco araiose, et le médecin lui a dit de se rendre rapidement à paris car il n'y a qu'un spécialiste. J'ai fait des recherches sur internet pour savoir qu'est ce que c'est comme maladie, c'est compliqué à comprendre et ça n'est pas rassurant du tout, ça à l'air très grave. Est ce que vous pouvez m'éclaircir sur cette maladie, qu'est ce que cela va provoquer ?
Je vous remercie par avance de bien vouloir répondre à ces questions. Cordialement.
  Réponse avec citation
Vieux 26/12/2005, 22h21   #2
Cafe_Sante
Administrateur
 
Avatar de Cafe_Sante
 
Date d'inscription: février 2005
Messages: 4 890
Re : Problème neurologique (leucoaraiose)

Bonsoir,

La leucoaraiose n'est pas une maladie, mais quelque chose qui est vu à l'IRM du cerveau. Ce peut être le signe de maladies graves, mais certaines personnes ont une leucoaraiose et ne sont pas malades.
http://www.alzheimer-montpellier.org/imagerie.html
__________________
Philippe, médecin à la campagne
Cafe_Sante is offline   Réponse avec citation
Vieux 24/01/2009, 20h45   #3
mariethé
Membre
 
Date d'inscription: janvier 2009
Messages: 1
Re : Problème neurologique (leucoaraiose)

Bonjour,
Plusieur personnes de ma famille sont atteinte de leucoaraiose, le médecin ne propose aucun traitements. Quelqu'un connait-il un traitement?
D'avance merci.
mariethé is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/08/2009, 12h36   #4
Maryf
Membre
 
Date d'inscription: août 2009
Messages: 5
Re : Problème neurologique (leucoaraiose)

Bonjour
Je reste toujours très surprise par le refus de la corporation médicale d'expliquer avec des mots simples et clairs les atteintes pathologiques que les personnes connaissent.
Certes la perte du pouvoir médical est un enjeu pour le médecin qui n'y voit pas très clair quant à ce pouvoir, néanmoins...
La leucoaraïose est décelée par un IRM : c'est une pathologie du cerveau qui concerne les personnes âgées de >65 ans mais qui apparaît globalement bien plus tard (et plus tardivement chez les femmes). C'est ce que l'on appelle un trouble cognitif dû essentiellement au vieillissement du cerveau (ce que l'on appelle aussi une démence). Ce trouble se manifeste de plusieurs manières et pas toujours en cohérence : difficulté de mémorisation, absences, difficulté de suivre une conversation complexe, difficultés de lecture etc..
Mais on peut se rendre compte d'une difficulté ou de plusieurs, selon la personne (un médecin parlera de "patient"...).
Maintenant sur internet sont publiées des thèses de médecine (ça va jamais à plus de 150 pages, c'est pas une thèse d'Histoire de 900 pages...) ou des publications. C'est lisible ! Ne pas confondre "comprendre", "diagnostiquer" et "faire un acte chirurgical".
Un médecin qui ne permet pas de comprendre n'a fait que la moitié de son travail.
Alors la leucoaraïose c'est pas quelque chose de compliqué; y a pas besoin d'être spécialiste pour comprendre et c'est bien là tout l'enjeu !
Maryf is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/08/2009, 13h16   #5
letotor
multiposteur
 
Date d'inscription: mars 2005
Messages: 5 443
Re : Problème neurologique (leucoaraiose)

Citation:
Posté par Maryf
Bonjour
Je reste toujours très surprise par le refus de la corporation médicale d'expliquer avec des mots simples et clairs les atteintes pathologiques que les personnes connaissent.
Certes la perte du pouvoir médical est un enjeu pour le médecin qui n'y voit pas très clair quant à ce pouvoir, néanmoins...
La leucoaraïose est décelée par un IRM : c'est une pathologie du cerveau qui concerne les personnes âgées de >65 ans mais qui apparaît globalement bien plus tard (et plus tardivement chez les femmes). C'est ce que l'on appelle un trouble cognitif dû essentiellement au vieillissement du cerveau (ce que l'on appelle aussi une démence). Ce trouble se manifeste de plusieurs manières et pas toujours en cohérence : difficulté de mémorisation, absences, difficulté de suivre une conversation complexe, difficultés de lecture etc..
Mais on peut se rendre compte d'une difficulté ou de plusieurs, selon la personne (un médecin parlera de "patient"...).
Maintenant sur internet sont publiées des thèses de médecine (ça va jamais à plus de 150 pages, c'est pas une thèse d'Histoire de 900 pages...) ou des publications. C'est lisible ! Ne pas confondre "comprendre", "diagnostiquer" et "faire un acte chirurgical".
Un médecin qui ne permet pas de comprendre n'a fait que la moitié de son travail.
Alors la leucoaraïose c'est pas quelque chose de compliqué; y a pas besoin d'être spécialiste pour comprendre et c'est bien là tout l'enjeu !
Bonjour,
Non la leucoaraïose n'est pas une maladie, vous confondez. Il s'agit d'un terme purement descriptif de l'IRM ou du scanner cérébrale qui traduit une atteinte diffuse du cerveau liée à de multiples atteintes vasculaires. Elle peut faire le lit d'une démence dite vasculaire.
Le traitement est celui de l'athérosclérose: Antiaggrégants plaquettaire, traitement d'une hypertension, d'un diabète, d'une hypercholestérolémie.
Comme le disait Café Santé, il y a plein de gens qui sont porteurs de telles images et ne sont pas malades.
letotor is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/08/2009, 18h39   #6
adia
Membre
 
Avatar de adia
 
Date d'inscription: mai 2008
Messages: 1 154
Re : Problème neurologique (leucoaraiose)

on soigne des patients, pas des images la leucoaraïose est une simple blancheur à l'IRM sur certaines zones du cerveau (ou noir au scan) et ne se traduit par aucun symptome ; on les retrouve plus fréquemment chez les patients avec des facteurs de risque cardiovasculaires, qu'il convient de prendre en charge comme pour tout patient.
__________________
Interne.
Je ne réponds pas aux questions personnalisées par mp.
Pour tout renseignement concernant votre état, contactez votre médecin !

adia is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/08/2009, 19h23   #7
Maryf
Membre
 
Date d'inscription: août 2009
Messages: 5
Re : Problème neurologique (leucoaraiose)

Il est vrai que l'on ne va pas ratiociner ; les tâches blanches détectées à l'IRM ne sont pas à proprement parler une pathologie mais le signe d'une éventuelle pathologie !
Bien la médecine qui coupe les cheveux en quatre !
Néanmoins dans tous les cas de troubles cognitifs décelés chez des personnes (patient ne signifie qu'être "client d'un médecin") de sexe masculin, d"un âge supérieur à 65 ans, l'IRM donne cette image !
Maintenant que la médecine ne comprenne pas trop le sens qu'il faut lui donner prenons en acte !
Mais qu'on ne nous fasse pas croire que "circulez y a rien à voir !..." ou pire allez demander au médecin... spécialiste ("dreling.. dreling.. la caisse !").
Quand l'on fait passer un IRM à une personne ce n'est pas gratuit, c'est le médecin qui demande, c'est la sécu qui paye ! Et si c'est pour rien, cela signifierait que la médecine fait perdre beaucoup de sous à la sécu !
Si c'est pour quelque chose que le médecin le dise ! explique et justifie cet acte !

à suivre...
Maryf is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/08/2009, 19h44   #8
adia
Membre
 
Avatar de adia
 
Date d'inscription: mai 2008
Messages: 1 154
Re : Problème neurologique (leucoaraiose)

L'IRM est justifiée dans tout bilan de démence. Mais ce n'est pas la leucoaraïose qui va intéresser le médecin, ça c'est sûr...
__________________
Interne.
Je ne réponds pas aux questions personnalisées par mp.
Pour tout renseignement concernant votre état, contactez votre médecin !


Dernière modification par adia 03/08/2009 à 19h47.
adia is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/08/2009, 20h48   #9
letotor
multiposteur
 
Date d'inscription: mars 2005
Messages: 5 443
Re : Problème neurologique (leucoaraiose)

Citation:
Posté par Maryf
Il est vrai que l'on ne va pas ratiociner ; les tâches blanches détectées à l'IRM ne sont pas à proprement parler une pathologie mais le signe d'une éventuelle pathologie !
Bien la médecine qui coupe les cheveux en quatre !
Néanmoins dans tous les cas de troubles cognitifs décelés chez des personnes (patient ne signifie qu'être "client d'un médecin") de sexe masculin, d"un âge supérieur à 65 ans, l'IRM donne cette image !
Maintenant que la médecine ne comprenne pas trop le sens qu'il faut lui donner prenons en acte !
Mais qu'on ne nous fasse pas croire que "circulez y a rien à voir !..." ou pire allez demander au médecin... spécialiste ("dreling.. dreling.. la caisse !").
Quand l'on fait passer un IRM à une personne ce n'est pas gratuit, c'est le médecin qui demande, c'est la sécu qui paye ! Et si c'est pour rien, cela signifierait que la médecine fait perdre beaucoup de sous à la sécu !
Si c'est pour quelque chose que le médecin le dise ! explique et justifie cet acte !

à suivre...
Votre propos sur le sens à donner à des images est trés pertinent. On ne soigne pas des images. La leucoaraïose n'est qu'un des éléments permettant de conduire au diagnostic de démence vasculaire.
letotor is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/08/2009, 18h17   #10
Maryf
Membre
 
Date d'inscription: août 2009
Messages: 5
Re : Problème neurologique (leucoaraiose)

...il faut aller plus loin : que recherche un médecin qui prescrit un IRM du cerveau d'un patient âgé (on va dire après 71 ans pour respecter la statistique) ?
Telle est la question : quel intérêt y a-t-il à ce que la Sécu paye un tel acte ?
Recherche de démence... (il y a bien d'autres moyens bien moins onéreux), Alzheimer ?.. on n'en guérit pas... Alors ?

La question reste ouverte et j'avoue que les réponses sont loin de foisonner ou alors c'est la langue de bois, du genre chaque personne est un cas...

Maryf is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/08/2009, 19h05   #11
adia
Membre
 
Avatar de adia
 
Date d'inscription: mai 2008
Messages: 1 154
Re : Problème neurologique (leucoaraiose)

on recherche une hydrocéphalie, une tumeur, un saignement, une malformation, un AVC...
__________________
Interne.
Je ne réponds pas aux questions personnalisées par mp.
Pour tout renseignement concernant votre état, contactez votre médecin !

adia is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/08/2009, 19h19   #12
letotor
multiposteur
 
Date d'inscription: mars 2005
Messages: 5 443
Re : Problème neurologique (leucoaraiose)

Citation:
Posté par adia
on recherche une hydrocéphalie, une tumeur, un saignement, une malformation, un AVC...
Et une atrophie hippocampique, fronto temporale...
letotor is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/08/2009, 19h23   #13
letotor
multiposteur
 
Date d'inscription: mars 2005
Messages: 5 443
Re : Problème neurologique (leucoaraiose)

Citation:
Posté par Maryf
...il faut aller plus loin : que recherche un médecin qui prescrit un IRM du cerveau d'un patient âgé (on va dire après 71 ans pour respecter la statistique) ?
Telle est la question : quel intérêt y a-t-il à ce que la Sécu paye un tel acte ?
Recherche de démence... (il y a bien d'autres moyens bien moins onéreux), Alzheimer ?.. on n'en guérit pas... Alors ?

La question reste ouverte et j'avoue que les réponses sont loin de foisonner ou alors c'est la langue de bois, du genre chaque personne est un cas...

Il est important de diagnostiquer les démences.
Pour informer le patient et son entourage.
Pour commencer une prise en charge médicale (traitement des facteurs de risque vasculaire, traitement symptomatique de l'alzheimer...), une prise en charge sociale (quelle est l'autonomie, les besoins en aides diverses), psychologique (accompagner le patient, son entourage)
Enfin c'est au cas par cas
Et je vous retourne la question: pourquoi faire des IRM à des patients lombalgiques chronique, vu qu'on en guérit pas?
letotor is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/08/2009, 19h23   #14
adia
Membre
 
Avatar de adia
 
Date d'inscription: mai 2008
Messages: 1 154
Re : Problème neurologique (leucoaraiose)

tiens letotor, tant qu'on est sur les démences... tu prescris des anticholinestérasiques (+/- mémantine) à tes patients déments parce que ça a l'AMM ou tu t'abstiens compte tenu du SMR et des effets secondaires ? il y a toutes les écoles à ce sujet...
moi je vote abstension personnellement... mais je suis curieuse de connaître ton avis de gériatre à ce sujet
__________________
Interne.
Je ne réponds pas aux questions personnalisées par mp.
Pour tout renseignement concernant votre état, contactez votre médecin !


Dernière modification par adia 04/08/2009 à 19h25.
adia is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/08/2009, 19h31   #15
letotor
multiposteur
 
Date d'inscription: mars 2005
Messages: 5 443
Re : Problème neurologique (leucoaraiose)

Citation:
Posté par adia
tiens letotor, tant qu'on est sur les démences... tu prescris des anticholinestérasiques (+/- mémantine) à tes patients déments parce que ça a l'AMM ou tu t'abstiens compte tenu du SMR et des effets secondaires ? il y a toutes les écoles à ce sujet...
moi je vote abstension personnellement... mais je suis curieuse de connaître ton avis de gériatre à ce sujet
Bonjour Adia,
En fait je suis en plein questionnement sur ce sujet (je suis gériatre en cours de finition)
Les anticholinestérasiques et la mémantine me semblent surtout intéressant pour leurs effets sur les troubles du comportement, sachant que c'est le facteur majeur d'entrée en institution. Je crois que l'attitude que je vais adopter est celle d'interrompre le traitement au bout de quelques mois en l'absence d'amélioration de la symptomatologie. J'ai informé les 4 ou 5 patients que j'ai déjà traité de la possibilité d'arrêter le traitement, ainsi que de la faible efficacité de celui ci.
letotor is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/08/2009, 19h35   #16
adia
Membre
 
Avatar de adia
 
Date d'inscription: mai 2008
Messages: 1 154
Re : Problème neurologique (leucoaraiose)

oki doki
ayant vu trop de patients sous ces traitements finir avec un pace... je suis assez réticente à en prescrire... mais bon, je laisserai le choix aux gens : faible efficacité, effets secondaires potentiels... à eux de décider s'ils le peuvent...
je serai plus adepte de la stimulation intensive, par l'entourage, de la kiné, de l'orthophonie...
j'ai vu assez peu de patients avec des troubles majeurs du comportement... souvent ça s'améliorait sous antidépresseur en fait ^^... on n'a jamais shooté des patients aux neuroleptiques d'ailleurs... parfois un peu d'atarax per os pour les patients agressifs et ça marchait...
il me reste quelques années à méditer à ce sujet avant d'être prescriptrice (car future spé habilitée à l'initier).
marchi letotor
__________________
Interne.
Je ne réponds pas aux questions personnalisées par mp.
Pour tout renseignement concernant votre état, contactez votre médecin !


Dernière modification par adia 04/08/2009 à 19h39.
adia is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/08/2009, 20h05   #17
letotor
multiposteur
 
Date d'inscription: mars 2005
Messages: 5 443
Re : Problème neurologique (leucoaraiose)

Citation:
Posté par adia
oki doki
ayant vu trop de patients sous ces traitements finir avec un pace... je suis assez réticente à en prescrire... mais bon, je laisserai le choix aux gens : faible efficacité, effets secondaires potentiels... à eux de décider s'ils le peuvent...
je serai plus adepte de la stimulation intensive, par l'entourage, de la kiné, de l'orthophonie...
j'ai vu assez peu de patients avec des troubles majeurs du comportement... souvent ça s'améliorait sous antidépresseur en fait ^^... on n'a jamais shooté des patients aux neuroleptiques d'ailleurs... parfois un peu d'atarax per os pour les patients agressifs et ça marchait...
il me reste quelques années à méditer à ce sujet avant d'être prescriptrice (car future spé habilitée à l'initier).
marchi letotor
Ben, l'atarax avec ses propriétés anticholinergiques chez un patient alzheimer au tonus cholinergique déficient c'est pas le top
Outre les anticholinestérasiques et la mémantine, le valproate de sodium est pas mal (hors AMM) et les neuroleptiques atypiques à dose filées sont reconnus comme étant efficaces (toujours hors AMM)
letotor is offline   Réponse avec citation
Vieux 05/08/2009, 11h28   #18
Maryf
Membre
 
Date d'inscription: août 2009
Messages: 5
Re : Problème neurologique (leucoaraiose)

... très heureuse de lire ces "fragments d'hébétude" que sont les questionnements qui se veulent savants !
C'est un refrain : que privilégie-t-on ? le médicament ou la prise en charge globale de la personne (et à ce sujet les institutions restent d'une pauvreté.. j'allais dire "maligne"... comme l'est une tumeur..).
C'est une question de coût !... et en même temps d'emplois.
Reste une solution, celle des Apaches Chiricahuas... mais là il n'y a vraiment que le sorcier pour s'en sortir... la médecine occidentale reste muette... et parfois cela fait du bien !

bon vent...
Maryf is offline   Réponse avec citation
Vieux 05/08/2009, 11h59   #19
letotor
multiposteur
 
Date d'inscription: mars 2005
Messages: 5 443
Re : Problème neurologique (leucoaraiose)

Citation:
Posté par Maryf
... très heureuse de lire ces "fragments d'hébétude" que sont les questionnements qui se veulent savants !
C'est un refrain : que privilégie-t-on ? le médicament ou la prise en charge globale de la personne (et à ce sujet les institutions restent d'une pauvreté.. j'allais dire "maligne"... comme l'est une tumeur..).
C'est une question de coût !... et en même temps d'emplois.
Reste une solution, celle des Apaches Chiricahuas... mais là il n'y a vraiment que le sorcier pour s'en sortir... la médecine occidentale reste muette... et parfois cela fait du bien !

bon vent...
Bonjour,
C'est quoi votre problème?
Celà vous fait il mal quelque part que nous soyons un tantinet savants?
Si vous avez des comptes à régler avec les médecins, tournez vous vers ceux qui s'occupent de vous.
Je ne connais pas bien la culture des Apaches machins, mais il me semble que chez les indiens d'amérique, le vieillard devenu inutile allait se laisser mourir à distance du campement. Est-ce celà que vous proposez en lieu et place de la prise en charge "médico-psycho-sociale" des déments?

Edit: Ca sent le Troll a plein nez je crois qu'il ne faut plus répondre, je m'en abstiendrai désormais.

Dernière modification par letotor 05/08/2009 à 12h05.
letotor is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/08/2009, 10h41   #20
Maryf
Membre
 
Date d'inscription: août 2009
Messages: 5
Re : Problème neurologique (leucoaraiose)

Citation:
Posté par letotor
Bonjour,
C'est quoi votre problème?
Celà vous fait il mal quelque part que nous soyons un tantinet savants?
Si vous avez des comptes à régler avec les médecins, tournez vous vers ceux qui s'occupent de vous.
Je ne connais pas bien la culture des Apaches machins, mais il me semble que chez les indiens d'amérique, le vieillard devenu inutile allait se laisser mourir à distance du campement. Est-ce celà que vous proposez en lieu et place de la prise en charge "médico-psycho-sociale" des déments?

Edit: Ca sent le Troll a plein nez je crois qu'il ne faut plus répondre, je m'en abstiendrai désormais.

Surprenant : dès que sur un forum presque "médical" on ose poser des questions, que l'on s'interroge sur une pratique médicale on est qualifié de 'troll" !
D'un côté c'est rassurant car cela signifie qu'aucune science n'est exacte ! De l'autre c'est inquiétant car des médecins sont dans la toute-puissance... aujourd'hui nuancée par quelques questionnements qui, hélas doivent passer par la justice. Diantre, là n'est pas la question (quoique...).
Elle reste, la question : est-ce que le médecin dit le pourquoi d'un IRM du cerveau à la personne à qui elle le prescrit ? Est-ce qu'il explique sa démarche ?
D'où le questionnement sur des forums !
Sinon la question ne serait pas posée, CQFD !
Alors je ne sais pas qui est le troll dans l'affaire...
Ca me fait penser à ces questionnaires que l'on fait remplir à de futurs opérés où on leur demande s'ils acceptent d'être débranchés en cas de... tout cela pour que l'assurance paye et que le médecin soit sauf !

Enfin... s'il n'y avait pas de Sécu en France les médecins auraient du mal à vivre !

Je ne me suis pas présentée : Responsable CRAM... dans une région où les médecins manquent et très partisane de ne conventionner que ceux qui iront là où on le leur dira !

Bisous.
Maryf is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/08/2009, 11h20   #21
letotor
multiposteur
 
Date d'inscription: mars 2005
Messages: 5 443
Re : Problème neurologique (leucoaraiose)

Citation:
Posté par Maryf
Elle reste, la question : est-ce que le médecin dit le pourquoi d'un IRM du cerveau à la personne à qui elle le prescrit ? Est-ce qu'il explique sa démarche ?
Bonjour,
Je l'espère comme vous. Mais je ne peux parler que de mes pratiques, pas de celles de mes confrères.
letotor is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/11/2009, 21h15   #22
OLDOC
Membre
 
Date d'inscription: novembre 2009
Messages: 1
Re : Problème neurologique (leucoaraiose)

Puisque vous vous présentez comme fonctionnaire de la CRAM et que vous voudriez déconventionner les médecins qui ne voudraient pas s'installer où vous le voudriez, je vous signale qu'il y a un moyen simple de résoudre le problème qui n'est jamais évoqué : comme pour le Service de Santé des Armées : payez les études à des volontaires en échange d'un certain nombre d'années où vous en ferez ce que vous voudrez une fois la thèse passée.On dirait que ce n'est jamais venu à l'idée de nos têtes pensantes.
Je me demande bien pourquoi ?


Citation:
Posté par Maryf
Surprenant : dès que sur un forum presque "médical" on ose poser des questions, que l'on s'interroge sur une pratique médicale on est qualifié de 'troll" !
Citation:
Posté par Maryf
D'un côté c'est rassurant car cela signifie qu'aucune science n'est exacte ! De l'autre c'est inquiétant car des médecins sont dans la toute-puissance... aujourd'hui nuancée par quelques questionnements qui, hélas doivent passer par la justice. Diantre, là n'est pas la question (quoique...).
Elle reste, la question : est-ce que le médecin dit le pourquoi d'un IRM du cerveau à la personne à qui elle le prescrit ? Est-ce qu'il explique sa démarche ?
D'où le questionnement sur des forums !
Sinon la question ne serait pas posée, CQFD !
Alors je ne sais pas qui est le troll dans l'affaire...
Ca me fait penser à ces questionnaires que l'on fait remplir à de futurs opérés où on leur demande s'ils acceptent d'être débranchés en cas de... tout cela pour que l'assurance paye et que le médecin soit sauf !

Enfin... s'il n'y avait pas de Sécu en France les médecins auraient du mal à vivre !

Je ne me suis pas présentée : Responsable CRAM... dans une région où les médecins manquent et très partisane de ne conventionner que ceux qui iront là où on le leur dira !

Bisous.
OLDOC is offline   Réponse avec citation
Vieux 09/07/2010, 19h04   #23
DS71
Membre
 
Date d'inscription: juillet 2010
Messages: 1
Re : Problème neurologique (leucoaraiose)

Citation:
Posté par letotor
Il est important de diagnostiquer les démences.
Pour informer le patient et son entourage.
Pour commencer une prise en charge médicale (traitement des facteurs de risque vasculaire, traitement symptomatique de l'alzheimer...), une prise en charge sociale (quelle est l'autonomie, les besoins en aides diverses), psychologique (accompagner le patient, son entourage)
Enfin c'est au cas par cas
Et je vous retourne la question: pourquoi faire des IRM à des patients lombalgiques chronique, vu qu'on en guérit pas?


Bonjour,

merci pour votre langue qui est tout sauf de bois, surtout émanant de responsables actuels ou futurs acteurs majeurs de la santé !!!

Débat passionnant, pile à l'intersection des sciences médicales et sociales (très intriquées aujourd'hui où l'espérance de vie fait apparaitre des pathologies et des situations délicates à gérer par l'entourage) -> vos arguments respectifs sont très justes et montrent la situation réelle dans laquelle se trouvent les malades (patients, personnes, ayant droit etc...., en fonction de leur situation du moment)

Je réagis à votre discussion car j'essaye de gérer une soudaine situation de dépendance touchant ma mère, suite à plusieurs chimio liées à un adénocarci ovarien, et on voit bien qu'entre être traité en ambulatoire sans souci particulier ou être carrément en HAD, entre les 2 il n'y a rien !!! ou alors il faut 2 mois pour monter un dossier APA et le CCAS local me dit que juillet et Août ne sont pas des mois durant lesquels il faut devenir dément sinon on se débrouille tout seul quand ses enfants travaillent !!

Le souci est bien, par n'importe quel moyen, de diagnostiquer et faire reconnaitre EXPRESSEMENT auprès des instances médico-sociales une situation de dépendance liée à une démence :
Je peux vous affirmer que je ne laisserai pas ma mère seule pour s'alimenter et prendre ses médicaments depuis que je l'ai observée pendant 3 jours, c'est bp trop dangereux.
Mais qui va venir prendre ma place auprès d'elle quand je reprendrai très prochainement le travail ?? --> avec ou sans son scanner annoté " présence de lésions de la substance blanche disséminées - Leucoaraïose etc..." la situation reste une urgence vitale pour elle, puisque si elle doit être institutionnalisée en urgence par manque d'évaluation et de moyens mis à disposition pour la garder chez elle, l'état confusionnel en sera d'autant aggravé !!

Donc, quel élément est primordial : le seul diagnostic du médecin devant le tableau clinique ou le scanner (voir une IRM ?) ou les 2 mon commandant ? Et qui va lancer une procédure d'urgence de surveillance à domicile ? J'ai 15 jours pour trouver une solution pas 1 de plus

Le jeune médecin de famille actuel de ma mère a rempli le certificat du dossier APA (2 mois de délai) parce que j'ai insisté pour qu'il se déplace, il ne parait pas très concerné et ressemble plus à un SOS médecin qu'un médecin de proximité proche de ses malades comme l'était le précedent (décédé à son cabinet d'ailleurs !! je vous le jure), l'oncologue en charge du traitement depuis + d'un an et que j'ai rencontré hier a examiné ma mère 10 minutes puis son scanner et l'a renvoyée chez elle.

Je vous cite : Il est important de diagnostiquer les démences : Oui mais vite et par qui, comment, où ? Si le malade est veuf et ses enfants en activité il ne s'agit même plus d'informer mais d'agir ! 1380 euros de pension de reversion du conjoint décédé ne laissent pas beaucoup de latitude pour rester chez soi et justement faire économiser à la société des journées d'hospitalisation

Dans le cas présent, on voit bien qu'une situation de dépendance modérée mais soudaine et avérée reste une situation bien difficile à gérer quand on est seul avec des enfants éloignés et en activité (ou en couple avec un conjoint âgé incapable de jouer un rôle de soutien et ce doit être souvent le cas) ?

Merci pour votre patience si vous en êtes à ce stade de la lecture mais quel est votre avis et vos recommandations sur la question ?

Votre expérience de professionnels sur un espace de comm neutre comme celui-ci est de toute première importance, on saura peut-être comment voter dans le futur !!

Vous avez de la chance d'exercer des professions aussi passionnantes et on sent bien que vous l'êtes "passionnés", du débat naîssent les solutions, continuez à exposer vos arguments et contre arguments

Tous mes voeux afin que vous continuiez à vous éclater dans vos jobs !!
a+ avec plaisir
__________________
______
DS71
DS71 is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/11/2012, 16h52   #24
domdom
domdom
 
Date d'inscription: novembre 2012
Localisation: paris
Messages: 6
Re : Problème neurologique (leucoaraiose)

J'ai 66 ans. Je viens de passer une IRM du cerveau. Verdict leucoaraïose. J'ai cherché sur internet ce que voulait dire ce mot barbare et je suis absolument affolée par ce que j'ai lu.Je n'ai rendez-vous que dans 1mois avec un neurologue.
Vais-je vraiment devenir démente ?
domdom is offline   Réponse avec citation
Vieux 14/11/2012, 18h30   #25
letotor
multiposteur
 
Date d'inscription: mars 2005
Messages: 5 443
Re : Problème neurologique (leucoaraiose)

Citation:
Posté par domdom
J'ai 66 ans. Je viens de passer une IRM du cerveau. Verdict leucoaraïose. J'ai cherché sur internet ce que voulait dire ce mot barbare et je suis absolument affolée par ce que j'ai lu.Je n'ai rendez-vous que dans 1mois avec un neurologue.
Vais-je vraiment devenir démente ?
Bonjour,
La leucoaraïose, n'est que la description d'un certain type d'image.
Seul le bilan neuropsychologique vous permettra d'en savoir plus, et entre autre, de voir s'il y a une traduction clinique des images de l'IRM.
Mais au fait, pourquoi vous a t'on fait une IRM?
letotor is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 16h55.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.