Forum médical Atoute.org Lisez le document rédigé collectivement par les membres du forum Alcool : L'alcool, c'est pas un problème...

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Arrêter l'alcool
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Arrêter l'alcool Ce forum est destiné aux personnes ayant un problème avec l'alcool. Son objet est l'entraide et les échanges.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 25/09/2017, 14h53   #1
infoetaide996
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2017
Messages: 1
besoin de votre aide

bonjour,
Je me présente...
Je suis mariée depuis 12 ans. Mon mari a toujours consommé une bière en fin de journée, en rentrant du travail. Personnellement, je ne bois aucun alcool, ni a la maison,ni en soirée.
Il y a une semaine, il m'a avoué qu'il pensait avoir un probleme de dépendance à l'alcool. Bien sur je n'avais rien vu...
Il m'a expliqué qu'il y a 1 an 1/2-2 ans lorsqu'il a pris des responsabilités au travail il lui arrivait de prendre une biére au travail. Puis une seconde avec les collégues...
Il buvait en moyenne 4 bières /jour(il ne consomme pas d'autres alcool au quotidien) alors que je pensais qu'il n en consommait qu'une seule.(ce qui me parraissait deja trop ).
Il y a 5 mois l'entreprise a été fermé donc licenciement économique. Il pensait pouvoir réduire sa consommation hors il s'est aperçu qu'il avait du mal.Il a eu peur que cela s'aggrave, il a donc préféré m en parler. Il a mis du temps car il avait honte. Je l'ai rassuré sur ce point, je serais la pour l'aider.
Il a rdv demain avec un addictologue afin de faire un point. Lorsqu'il m'a annoncé cela la semaine dernière il était choqué de devoir me l'annoncer.
Il n'a rien bu depuis une semaine, aucun symptôme lors du sevrage.
Je sais qu'il est tres volontaire mais avait besoin d'une aide.
Y a t il des personnes qui consommaient la même quantité?
Pourquoi n'a t il pas eu de symptôme de sevrage ?
merci a vous

Il
infoetaide996 is offline   Réponse avec citation
Vieux 25/09/2017, 15h31   #2
renais-sance
détabalcoolisé 10e dan
 
Avatar de renais-sance
 
Date d'inscription: novembre 2006
Localisation: sur la voie de la détabalcoobésitance
Messages: 9 276
Re : besoin de votre aide

Citation:
Posté par infoetaide996
bonjour,
Je me présente...
Je suis mariée depuis 12 ans. Mon mari a toujours consommé une bière en fin de journée, en rentrant du travail. Personnellement, je ne bois aucun alcool, ni a la maison,ni en soirée.
Il y a une semaine, il m'a avoué qu'il pensait avoir un probleme de dépendance à l'alcool. Bien sur je n'avais rien vu...
Il m'a expliqué qu'il y a 1 an 1/2-2 ans lorsqu'il a pris des responsabilités au travail il lui arrivait de prendre une biére au travail. Puis une seconde avec les collégues...
Il buvait en moyenne 4 bières /jour(il ne consomme pas d'autres alcool au quotidien) alors que je pensais qu'il n en consommait qu'une seule.(ce qui me parraissait deja trop ).
Il y a 5 mois l'entreprise a été fermé donc licenciement économique. Il pensait pouvoir réduire sa consommation hors il s'est aperçu qu'il avait du mal.Il a eu peur que cela s'aggrave, il a donc préféré m en parler. Il a mis du temps car il avait honte. Je l'ai rassuré sur ce point, je serais la pour l'aider.
Il a rdv demain avec un addictologue afin de faire un point. Lorsqu'il m'a annoncé cela la semaine dernière il était choqué de devoir me l'annoncer.
Il n'a rien bu depuis une semaine, aucun symptôme lors du sevrage.
Je sais qu'il est tres volontaire mais avait besoin d'une aide.
Y a t il des personnes qui consommaient la même quantité?
Pourquoi n'a t il pas eu de symptôme de sevrage ?
merci a vous

Il

Bonjour,

l'alcoolisme n'est pas une question de quantité, mais pourrait se définir comme la perte de liberté vis-à-vis de l'alcool.
Ton mari se rend compte qu'il a du mal à limiter sa consommation, il se sent être / devenir dépendant : il agit comme il le faut, il en parle et va consulter des professionnels.
En plus tu es prête à l'aider ! Mais attention, les proches n'agissent pas toujours comme il le faudrait malgré leurs meilleures intentions. Essaie d'en discuter toi-même avec des professionnels ou des personnes dans ton cas (ou sur ce forum, il y a de multiples témoignages).
Principe n°1 : encourager, remercier, ne pas surveiller, ne pas déresponsabiliser...

Pour les symptômes de sevrage, nous ne sommes pas tous égaux : s'il n'en a pas, tant mieux pour lui ! Et sa consommation de bières, il faut voir si ce sont des 25, 33 ou 50 cl, leur degré (de 5° à plus de 10°). Mais de toute façon je le répète ce n'est pas une question de quantité.

Félicite-le ! Il se prend en charge face à sa maladie, comme un adulte responsable qu'il est. Il peut venir ici aussi, vous êtes les bienvenus !
Et je lui souhaite de retrouver du travail rapidement.

René
__________________
Bonjoir à tou(te)s ! Prudence : rien de tel que les petits remontants pour descendre bien bas.
renais-sance is online now   Réponse avec citation
Vieux 25/09/2017, 17h58   #3
jojo035
Membre qui incite systématiquement à converser en privé mais qui n'a pas de mauvaises intentions. Depuis le temps on le saurait ;-)
D. Dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Messages: 6 381
Re : besoin de votre aide

Bonjour

très bonne décision de ton conjoint
il.va y arriver comme moi
il faut se faire aider par le dialogue
Qui ne peut mieux en.parler que celui qui est passer par la. ?
je buvais beaucoup + que ton conjoint et je n'ai eu aucun symptôme de sevrage !
on peut devenir dépendant qu'avec 1 seul verre d'alcool par jour ! ce sont les habitudes qui occasionnent la dépendance !
va voir message privé
amitiés sincères
jojo

Dernière modification par jojo035 25/09/2017 à 18h21.
jojo035 is offline   Réponse avec citation
Vieux 26/09/2017, 09h12   #4
JiCiFi
Membre
 
Avatar de JiCiFi
 
Date d'inscription: juillet 2017
Localisation: Mon tpellier
Messages: 129
Re : besoin de votre aide

Bravo à ton conjoint de se prendre en charge volontairement et sérieusement. Les signes de manque ne sont pas obligatoires surtout que les quantités évoquées ne sont pas énormes. Mais il a vu la dépendance et la maladie venir... d'après moi ça va bien se passer. L'addictologue le conseillera mieux que moi mais je pense qu'il doit envisager l'abstinence pour faire le point. Tout cela sera d'autant plus facile que tu ne bois pas
JiCiFi is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 20h38.


Édité par : vBulletin version 3.5.6
Copyright © 2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #7 par l'association vBulletin francophone
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.

Ce forum n'est pas un chat



Rechercher uniquement sur le forum "maladies" du nouveau forum :