Forum médical Atoute.org

Recherche :
Derniers articles publiés :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Discussions-Psy
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Discussions-Psy Ce forum traite de santé psychique et de santé mentale. Il est ouvert à tous, et surtout aux personnes désireuses de s’informer à propos des soins psychologiques et psychiatriques.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 29/01/2006, 22h21   #1
franceoz
 
Messages: n/a
Exclamation Vivre avec un borderline, et l'aider

je suis avec mon petit ami depuis 2 ans. je l'aime tant, et je pense qu'il est très amoureux aussi, mais notre vie de couple est de plus en plus difficile.
Il s'énerve sans arrêt sans raison, il interprète ce que je dis, il est de très bonne humeur puis l'instant d'après il voit tout en noir, il ment parfois, et surtout il se pose toujours en victime et trouve le moyen de me faire porter le chapeau même si c'est en fait lui qui a mal agi.
J'ai essayé de rester calme et compréhensive face à ces humeurs extrêmes sans aucun résultat, j'ai essayé de lui faire comprendre qu'il suréagissait...mais j'ai l'impression que rien ne marche.
Que faut'il faire? Comment puis-je l'aider? quelle est la réaction la plus adapté à un tel comportement?
Merci de votre aide
  Réponse avec citation
Vieux 30/01/2006, 13h02   #2
borderline
bipoline ou borderlaire?
 
Avatar de borderline
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: Languedoc
Messages: 698
Re : vivre avec un borderline, et l'aider

tout d'abord, a t il été diagnostiqué comme tel? est il suivi et soigné?
borderline is offline   Réponse avec citation
Vieux 31/01/2006, 13h25   #3
franceoz
 
Messages: n/a
Re : vivre avec un borderline, et l'aider

Il a été diagnostiqué comme tel. Mais il n'est pa suivi. Il parle de thérapie mais ne franchit pas le temps.
  Réponse avec citation
Vieux 31/01/2006, 13h25   #4
franceoz
 
Messages: n/a
Re : vivre avec un borderline, et l'aider

il ne franchit pas le pas
  Réponse avec citation
Vieux 31/01/2006, 13h50   #5
borderline
bipoline ou borderlaire?
 
Avatar de borderline
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: Languedoc
Messages: 698
Re : vivre avec un borderline, et l'aider

bon, je veux bien essayer de te répondre vu que je souffre de la même chose, mais je ne sais pas si les expériences sont transposables...
la première chose qu'il faut que tu saches, c'est qu'il ne fait pas ça contre toi, mais pour lui (et contre lui parfois). les mensonges, la mauvaise foi sont là pour le protéger.
pour ma part, j'ai tenté d'expliquer à certains de mes proches comment s'y prendre avec moi. ça peut éventuellement t'aider:
Eviter les questions directes (genre" qu'as tu fait aujourd'hui?"). Pour engager une conversation, parler de soi d'abord ...
Responsabiliser l'autre en lui confiant des missions, sans forcément donner une date "butoir". Ne pas ensuite faire de flicage et proposer son aide si besoin.
Ne pas faire de surenchère en cas de conflit. Expliquer calmement que ça déconne en expliquant pourquoi. Si l'autre ne veut pas entendre, renoncer provisoirement et y revenir (doucement) après.
savoir le laisser seul. Il a besoin de solitude même si parfois il a du mal à la supporter. Dans ces moments là , ne pas aller le chercher mais attendre qu'il vienne....

concernant la thérapie, pas la peine à mon avis d'en faire trop. aiguiller le sujet oui mais ne pas prendre position. attendre q'uil dise pourquoi il ne veut pas suivre une thérapie....et lui expliquer que ça pourrait lui faire du bien et que ça n'engage en rien....mais lui seul peut prendre et doit prendre la décision à mon avis...

j'espère que ces quelques pistes pourront t'aider. Elles n'engagent que moi. D'autres borderlines présents ici sur le forum pourront peut être t'en parler. mais c'est à eux d'en décider...
borderline is offline   Réponse avec citation
Vieux 31/01/2006, 18h14   #6
Niko
 
Messages: n/a
Re : vivre avec un borderline, et l'aider

Le probleme pour la therapie (de mon experience) ... c'est que quelque chose me bloque... et je ne sais absolument pas quoi...

dans ma situation j'aurrais peut-etre justement besoin que quelqu'un me *tienne la main* a ce sujet.

Malgre mon experience je suis pas vraiment dans une phase ou je pourrais aider grand monde :/

je te souhaite bonne chance... sois patiente et sois calme et posee surtout.

ne prend pas la mouche au moindre truc qu'il dirait et ne te decourage pas s'il semble avoir une tendance naturelle a mal interpretter ce que tu dis ou voir des sous-entendu la ou il n'y en a pas...

sois claire et honnete surtout, laisse lui bien savoir le fin-fond de ta pensee.

mais c'est vrai qu'il vaudrait surement mieux pour lui qu'il se fasse suivre... mais surtout aborde ca *delicatement*, ca doit presque venir de lui-meme.

...

j'aurrais vraiment BESOIN de me faire suivre moi... mais je crois que mon esprit serrait capable de se condamner lui-meme sans reussir a franchir le pas ...

(bordel non je ne vais pas bien)
  Réponse avec citation
Vieux 31/01/2006, 19h25   #7
franceoz
 
Messages: n/a
Re : vivre avec un borderline, et l'aider

Merci pour ces conseils.
C'est sur je comprend bien qu' être borderline n'est pas facile à vivre, mais c'est aussi dur pour l'entourage qui essaye tant bien que mal d'être présent, à l'écoute et réconfortant.
C'est vraiment frustrant de faire tous ces efforts, sans résultats, et toutes ces preuves d'amour qu'il ne voit pas. Mais je suis patiente, et compréhensive alors je garde espoir que la situation s'arrangera et qu'il reprendera confiance en lui.
J'espère qu'il prendra la décision de suivre une thérapie et que ça l'aidera.
Je te souhaite d'aller mieux également.
  Réponse avec citation
Vieux 31/01/2006, 19h32   #8
Pandore
Pandore
 
Avatar de Pandore
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Paris
Messages: 10 035
Re : vivre avec un borderline, et l'aider

Citation:
Posté par franceoz
Merci pour ces conseils.
C'est sur je comprend bien qu' être borderline n'est pas facile à vivre, mais c'est aussi dur pour l'entourage qui essaye tant bien que mal d'être présent, à l'écoute et réconfortant.
C'est vraiment frustrant de faire tous ces efforts, sans résultats, et toutes ces preuves d'amour qu'il ne voit pas. Mais je suis patiente, et compréhensive alors je garde espoir que la situation s'arrangera et qu'il reprendera confiance en lui.
J'espère qu'il prendra la décision de suivre une thérapie et que ça l'aidera.
Je te souhaite d'aller mieux également.
Bonjour France,

Il y a peu de chance que la situation de ton ami, et la tienne, s'arrangent sans thérapie.

La psychothérapie, accompagnée éventuellement de médicaments, est le moyen efficace pour que ça aille mieux dans le cas du trouble de la personnalité borderline.

Il faut savoir que ce sera une psychothérapie longue. Et aussi que la psychothérapie est parfois pénible. C'est la raison pour laquelle certaines personnes sont diagnostiquées, mais hésitent à démarrer une thérapie. Parfois il faut d'abord avoir touché le fond pour avoir le déclic.

Vivre avec une personne diagnostiquée borderline qui ne se soigne pas, c'est mettre en jeu ton propre équilibre.

Cordialement.
__________________
Pandore

« Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
Paul Valéry



Pandore is offline   Réponse avec citation
Vieux 01/02/2006, 19h35   #9
iskra
 
Messages: n/a
Re : vivre avec un borderline, et l'aider

Citation:
Posté par Pandore
Bonjour France,

Il y a peu de chance que la situation de ton ami, et la tienne, s'arrangent sans thérapie.

La psychothérapie, accompagnée éventuellement de médicaments, est le moyen efficace pour que ça aille mieux dans le cas du trouble de la personnalité borderline.

Il faut savoir que ce sera une psychothérapie longue. Et aussi que la psychothérapie est parfois pénible. C'est la raison pour laquelle certaines personnes sont diagnostiquées, mais hésitent à démarrer une thérapie. Parfois il faut d'abord avoir touché le fond pour avoir le déclic.

Vivre avec une personne diagnostiquée borderline qui ne se soigne pas, c'est mettre en jeu ton propre équilibre.

Cordialement.

Je suis tout à fait de l'avis de Pandore. Je vis depuis près de 20 ans avec un homme qui ressemble à cette personnalité, peut-être bien en pire. J'ai un enfant de 13 ans et jusqu'à environ 6 mois je croyais pouvoir l'aider.
Quelle erreur ! Sa personnalité très forte est très destructrice (il en arrive à me menacer de mort) et j'ai très peur pour ma fille qui le rejette complètement après avoir été maintes fois malmenée surtout moralement.
Maintenant c'est moi qui suis une psycothérapie, tellement je suis mal et j'ai peur.
J'ai décidé de le quitter, mais voilà, il ne veut pas partir et n'a plus de travail depuis 8 ans.
C'est un enfer quotidien. Je prends des médicaments anti-dépresseurs. Alors je te souhaite qu'il fasse rapidement une thérapie, car moi aussi je l'aimais et vu la souffrance accumulée et les harcelements qu'il nous faits, je me mets à le haïr. Pourtant je n'arrive pas à le mettre dehors et n'arrête plus de penser qu'à tout ça.
Si quelqu'un peut me dire quel moyen je pourrais avoir pour me séparer de lui, ou me conseiller des forums, n'hésitez pas.
  Réponse avec citation
Vieux 01/02/2006, 19h57   #10
franceoz
 
Messages: n/a
Re : vivre avec un borderline, et l'aider

Je pense aussi qu'il doit suivre une thérapie, c'est essentiel. Mais je ne peux malheureusement pas prendre cette décision à sa place.
Je vis une situation similaire et ça s'empire, il est de plus en plus négatif, et violent (verbalement). Mais quelques fois (rarement tout de même) il va mieux et prend conscience qu'il m'a maltraité et fait souffrir et s'excuse, c'est ce qui me fait garder espoir.
Je comprends comment tu te sent, moi aussi je me sens malmenée et rabaissée. Au début, j'étais très compatissante, mais maintenant je réagis même s'il se sent mal je suis là pour l'aimer et l'aider il n'a pas le droit de me traiter comme ça, alors ne te laisse pas faire surtout, et s'il va jusqu'à de graves menaces, je pense aussi qu'il faut que tu le quittes. Je sais c'est dur, mais on ne mérite pas ce traitement, tu a droit à un minimum de respect, surtout après tout le temps et l'amour que tu lui a consacré.
Bonne chance

  Réponse avec citation
Vieux 01/02/2006, 21h28   #11
borderline
bipoline ou borderlaire?
 
Avatar de borderline
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: Languedoc
Messages: 698
Re : vivre avec un borderline, et l'aider

Citation:
Posté par franceoz
Je pense aussi qu'il doit suivre une thérapie, c'est essentiel. Mais je ne peux malheureusement pas prendre cette décision à sa place.
Je vis une situation similaire et ça s'empire, il est de plus en plus négatif, et violent (verbalement). Mais quelques fois (rarement tout de même) il va mieux et prend conscience qu'il m'a maltraité et fait souffrir et s'excuse, c'est ce qui me fait garder espoir.
Je comprends comment tu te sent, moi aussi je me sens malmenée et rabaissée. Au début, j'étais très compatissante, mais maintenant je réagis même s'il se sent mal je suis là pour l'aimer et l'aider il n'a pas le droit de me traiter comme ça, alors ne te laisse pas faire surtout, et s'il va jusqu'à de graves menaces, je pense aussi qu'il faut que tu le quittes. Je sais c'est dur, mais on ne mérite pas ce traitement, tu a droit à un minimum de respect, surtout après tout le temps et l'amour que tu lui a consacré.
Bonne chance

il craint peut être de "changer"...le sujet a été abordé au moins une fois sur ce forum. La crainte de ne plus être soi même, une fois soigné.
j'ai eu la même peur....
quoiqu'il en soit, il faudrait un déclic qui pourrait être une discussion avec un psy, une conversation avec quelqu'un comme lui (s'il a été diagnostiqué comme tu le dis) ou alors un super gros malaise qui le poussera à aller plus loin dans sa thérapie.
C'est vrai que c'est dur à vivre, ma femme pourrait en témoigner.
I
borderline is offline   Réponse avec citation
Vieux 02/02/2006, 20h53   #12
franceoz
 
Messages: n/a
Re : vivre avec un borderline, et l'aider

es-ce qu'on en guérit vraiment de cette maladie?
j'espère sincérement car ça lui gâche sa vie et la mienne par ailleurs. Si seulement il l'admettait et acceptait de se faire aider... Je comprends qu'il peut changer après une thérapie, mais ce sera surement dans le bon sens, et au moins il ne touchera plus le fond.
  Réponse avec citation
Vieux 02/02/2006, 20h56   #13
orion
Dyslexique
 
Avatar de orion
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: lyon
Messages: 10 482
Re : vivre avec un borderline, et l'aider

Oui on peut guerir de cette maladie c'est long et douloureux mais on y arrive
__________________
Deleuzien ....pratiquant !
orion is offline   Réponse avec citation
Vieux 02/02/2006, 21h05   #14
borderline
bipoline ou borderlaire?
 
Avatar de borderline
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: Languedoc
Messages: 698
Re : vivre avec un borderline, et l'aider

Citation:
Posté par franceoz
es-ce qu'on en guérit vraiment de cette maladie?
j'espère sincérement car ça lui gâche sa vie et la mienne par ailleurs. Si seulement il l'admettait et acceptait de se faire aider... Je comprends qu'il peut changer après une thérapie, mais ce sera surement dans le bon sens, et au moins il ne touchera plus le fond.

Pour guérir, il faut d'abord le vouloir.
Pour le vouloir, il faut en avoir assez de cette vie de vide et d'angoisse....
Mais on en guérit,
Du moins je l'espère :o)
borderline is offline   Réponse avec citation
Vieux 02/02/2006, 22h00   #15
lotolc
 
Messages: n/a
Re : vivre avec un borderline, et l'aider

Citation:
Posté par borderline
Pour guérir, il faut d'abord le vouloir.
Pour le vouloir, il faut en avoir assez de cette vie de vide et d'angoisse....
Mais on en guérit,
Du moins je l'espère :o)


C'est comme ça que je vois les choses. Je pense que le site suivant peut vous être utile, vous aider à en sortir.
Je vous souhaite que du bonheur
http://syndrome-de-peter-pan.com

Dernière modification par lotolc 10/06/2006 à 21h56.
  Réponse avec citation
Vieux 03/02/2006, 00h11   #16
Niko
 
Messages: n/a
Re : vivre avec un borderline, et l'aider

Citation:
C'est comme ça que je vois les choses. Je pense que le site suivant peut vous être utile, vous aider à en sortir.
Je vous souhaite que du bonheur
http://syndrome-de-peter-pan.qdo.org

Euh hum... j'espere que tu ne fais pas le rapprochement entre ca et le trouble de personalite borderline ?



Sinon d'apres tout ce que j'ai pu lire, on en guerit mais generalement la psychotherapie (par exemple) est longue... mais ca peut etre que positif... quand on touche le fond...

moi aussi j'espere...

c'est drole, je sais que ce n'est pas toi... mais si tu me disais t'appeler Olivia ca serrait tout a fait credible...

... ces derniers jours je suis completement vide, a cours de *fuel* ... j'ai du tout relacher... et j'ai peur de faire mal (moralement) a ma petite-amie... et je crois que j'ai du la blesser un peu hier, je ne sais pas...

je sais que ca doit etre dur pour toi et c'est vrai que personne ne merite vraiment de subir ca... mais d'autre part lui doit probablement souffrir... et a mon avis bien plus qu'il ne le laisse entendre... parce qu'il doit se sentir coupable de paraitre mal ... donc il le cache (en partie, ou procede par sous-entendus)

tu peux l'aider... il faut profiter de ses moments de prise de conscience pour essayer de l'inciter a consulter. (ne l'agresse pas, n'insiste pas, ne joue pas la martyrisee, ne le culpabilise pas... le dialogue c'est plus qu'important dans une relation amoureuse... et surtout avec une personnalite comme celle-la)
  Réponse avec citation
Vieux 03/02/2006, 05h52   #17
Aloes
Aloès
 
Avatar de Aloes
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Québec, Canada
Messages: 2 520
Re : vivre avec un borderline, et l'aider

Bonjour lotolc,

Citation:
Posté par lotolc
C'est comme ça que je vois les choses. Je pense que le site suivant peut vous être utile, vous aider à en sortir.
Je vous souhaite que du bonheur
http://syndrome-de-peter-pan.qdo.org
Ce site a sûrement répondu à un de vos besoin quand vous l'avez mis sur pieds, mais pour ce qui est de trouver pistes ou informations sérieuses, je pense qu'il faut repasser. Surtout en ce qui concerne la section "guérir" que je trouve complètement farfelue. Sans compter que ce site n'offre aucune référence quant à savoir d'où sont tirées ces informations, et aucune information sur l'identité de l'auteur et les raisons d'être de ce site.

Ce dont il est question dans ce site, n'a rien à voir avec le trouble de personnalité limite (borderline) qui lui se soigne, comme plusieurs le disent et re-disent, avec l'aide de soins (médicaments et psychothérapie) sur le long terme, et non pas en notant ce que l'on ressent pour une personne qui nous est chère.

Un peu de rigueur !

Salutations,
__________________
Aloès
ex-modératrice de Santé Psy
Aloes is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/02/2006, 06h18   #18
Niko
 
Messages: n/a
Re : vivre avec un borderline, et l'aider

disont que c'est mettre des mots sur ce que je voulais dire

le trouble borderline n'est pas *un manque d'empathie affective* ou une sorte de *non maturite des sentiments* ... en tous cas s'il s'agit de comparer *ca* au trouble borderline, ca n'a rien a voir du tout...

le trouble borderline est un trouble de personalite repondant a des criteres stricts dans le DSM-IV (la *bible* du psy...) quant au diagnostic. c'est un trouble grave... ayant une probabilite statistique de conduire au suicide relativement ... (bien trop grandement) ... elevee.

psychotherapie + medication ... mais la encore faut-il une prise de conscience, un encadrement et une certaine volonte...

... et parfois cette volonte suit une plongee dans les profondeurs de la douleur morale... et parfois il est meme trop tard ...

c'est pas facile...

de plus c'est un trouble relativement *nouveau* ... peu commun dans l'inconscient collectif (tout le monde a deja entendu parler de schizophrenie... mais de borderline alors la...) et fort deroutant ... socialement difficile a vivre... etc...

enfin bref... il existe des tas d'ecrits, de lectures en tous genres bien plus rigoureuses que moi...

je ne fais malheureusement qu'experimenter en vue de l'interieur... ce que je ne souhaite a pas grand monde... et pourtant j'aimerais aider et ne pas etre un boulet...




note : demain je vais voir un medecin, ca doit commencer par stabiliser mon etat ... il le faut, meme si rien que cette etape puise sur mes reserves... je vais me renseigner egalement sur les possibilites de psychotherapie ou alors en attendant la simple consultation psychologique faute de mieux.

si il y a de quoi, je vous tiendrai au courant (si quelqu'un en a quelque chose a fouttre ...)
  Réponse avec citation
Vieux 03/02/2006, 07h01   #19
Aloes
Aloès
 
Avatar de Aloes
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Québec, Canada
Messages: 2 520
Re : vivre avec un borderline, et l'aider

Bonjour Niko,

Citation:
Posté par Niko
note : demain je vais voir un medecin, ca doit commencer par stabiliser mon etat ... il le faut, meme si rien que cette etape puise sur mes reserves... je vais me renseigner egalement sur les possibilites de psychotherapie ou alors en attendant la simple consultation psychologique faute de mieux.

si il y a de quoi, je vous tiendrai au courant (si quelqu'un en a quelque chose a fouttre ...)
Si si, ça nous intéresse, donne nous des nouvelles de ces démarches, c'est un bon début.

À bientôt,
__________________
Aloès
ex-modératrice de Santé Psy
Aloes is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/02/2006, 08h23   #20
borderline
bipoline ou borderlaire?
 
Avatar de borderline
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: Languedoc
Messages: 698
Re : vivre avec un borderline, et l'aider

oui, Niko
tiens nous au courant, stp.
tu sais que nous sommes nombreux dans la même galère (sur ce forum et ailleurs). L'expérience des uns peut un jour être utile aux autres.
et puis ça fait parfois un peu de bien d'en parler....
borderline is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/02/2006, 16h43   #21
vivala
 
Messages: n/a
Re : vivre avec un borderline, et l'aider

Bonjour à toutes, tous,

Sur ce thème "vivre avec un borderline et l'aider", j'ai lu vos posts,

et bien c'est vrai que c'est très difficile de se décider à aller voir un psy ou un psychiatre. On aimerait tant que ça aille bien sans avoir recours à quelqu'un qu'on ne connaît pas et en plus, de penser qu'il va falloir parler de soi, de sa vie privée et en détail, encore plus dur...
A ceux qui ne sont pas borderlines : il faut nous y amener sans nous y forcer, genre faire des gentilles allusions, nous mettre sur la voix, laisser traîner une adresse...

Mais une fois ce cap franchit, que de découvertes... Et que de changements aussi (et c'est notre entourage qui se rend compte de notre transformation bien avant nous-même !).

Ce qui compte, c'est le résultat au bout, la délivrance. (Aux non-borderlines, accompagnez-nous dans ce travail difficile avec patience, vous y gagnerez beaucoup).

Et j'y approche de plus en plus de cette paix, de cette délivrance, de cette nouvelle vie.

J'arrive à dire "je t'aime", j'arrive à avoir de nouveaux amis positifs, j'arrive à ne plus me faire du mal, à voir l'avenir autrement, je commence à me rendre compte quand je suis en crise donc je peux mieux me maîtriser.

Ca me peine de taper tout celà car j'en ai si honte mais c'est pour que ceux qui hésitent à faire une thérapie réfléchissent bien car il n'y a pas vraiment d'autres portes de sortie que celle-là et même si c'est douloureux parfois d'en faire une, ça ne l'est pas à chaque séance. On revit et on détruit moins sa vie.

Les psy nous aident à savoir qui on est en dedans de caché, de blessé, à avoir moins peur, à être moins méfiant, méfiante, à refaire confiance en la vie et à voir les choses différemment. En gros "ils réparent" ce qui a été modifié ou brisé en nous, ce qui explique entre autre nos comportements de borderline (de ma psy)
(Mais bien choisir son psy ou son psychiatre, si vous ne vous sentez pas à l'aise, si ça bloque trop, il faut en trouver un autre).

Je sais que pour les conjoints aimants, ça doit être l'enfer.

Aux non-borderlines, on a beaucoup d'amour à donner mais on ne sait pas le donner, il nous faut apprendre. Alors si vous êtes vraiment amoureux de votre conjoint, regardez-le d'une autre façon et soyez patients.

Bises, Vivala














Dernière modification par vivala 11/04/2006 à 17h17.
  Réponse avec citation
Vieux 04/02/2006, 16h55   #22
Pandore
Pandore
 
Avatar de Pandore
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Paris
Messages: 10 035
Re : vivre avec un borderline, et l'aider

Merci Vivala pour ce beau témoignage.

Cela me semble une description très sincère et réaliste de ce que l'on peut attendre de la psychothérapie quand on est borderline.

__________________
Pandore

« Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
Paul Valéry



Pandore is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/02/2006, 16h59   #23
vivala
 
Messages: n/a
Re : vivre avec un borderline, et l'aider

Merci Pandore,

J'ai eu beaucoup de mal à le rédiger... Ca m'a remué plein de choses mais ça y est, c'est fait...

Bises, Vivala
  Réponse avec citation
Vieux 04/02/2006, 17h21   #24
orion
Dyslexique
 
Avatar de orion
 
Date d'inscription: décembre 2005
Localisation: lyon
Messages: 10 482
Re : vivre avec un borderline, et l'aider

un message d'espoire ...mercie vivala
__________________
Deleuzien ....pratiquant !
orion is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/02/2006, 18h00   #25
vivala
 
Messages: n/a
Re : vivre avec un borderline, et l'aider

Citation:
Posté par orion
un message d'espoire ...mercie vivala


Sympas ton message, merci Orion, entièrement d'acccord avec toi,

j'ajoute : "et quand on a touché le fond, on a envie de remonter au plus vite... "

Amicalment, Vivala
  Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 04h47.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.



Ce forum n'est pas un chat

Cliquez pour en savoir plus sur le Retour des zappeurs-TDAH !