Forum médical Atoute.org

Recherche :
Derniers articles publiés :

Précédent   Forum > Conférence Principale > La médecine, les soignants et les soignés
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

La médecine, les soignants et les soignés Ethique médicale, bonnes ou mauvaises relations entre patients et médecins, coups de coeur ou coups de gueule médicaux, exercice professionnel : c'est ici.

Réponse
 
Outils de la discussion Rechercher uniquement dans cette discussion Modes d'affichage
Vieux 06/06/2006, 09h53   #1
bérenice
 
Messages: n/a
différence entre consultations privées et publiques?

Pour rencontrer un spécialiste,nous avons le choix entre ces deux types de consultations.
J'ai pris Rv avec un spécialiste en consultation publique:
RV trois mois après,des heures de route:mais voilà,la secrétaire me dit:
"ce ne sera pas le prof. untel mais un Docteur de son service"
J'ai l'explication ensuite.....il faut mieux demander une consultation privée.
Est ce normal,fréquent?
Merci
  Réponse avec citation
Vieux 06/06/2006, 16h23   #2
andrea68
 
Messages: n/a
Re : différence entre consultations privées et publiques?

Bonjour,

J'ai ausis le choix à chaque fois que je prends DV dans un hôpital entre consultations privées et publiques. Voici les points forts et faibles de chacune:
PUBLIQUES:-tiers payant
-RDV lointain
-temps d'attente trés long
-Incertitude sur le médecin qui va vous recevoir (mais pas toujours)
-consultation trés trés rapide


PRIVEES:-RDV rapide
-Médecin qui prend son temps, explications fournies claires et précises
-Peu d'attente avant la consultation
-tarifs trés élevés (bien au dessus des 28 euros que rembourse la sécu)


D'où ma conclusion: il vaut mieux être riche et malade que pauvre et malade !!
  Réponse avec citation
Vieux 06/06/2006, 18h23   #3
Tabatha
 
Messages: n/a
Re : différence entre consultations privées et publiques?

...

Dernière modification par Tabatha 07/03/2007 à 08h20.
  Réponse avec citation
Vieux 06/06/2006, 22h07   #4
Doc38
 
Messages: n/a
Re : différence entre consultations privées et publiques?

Citation:
Posté par Tabatha
Bonjour,

Oui, mon beau-père est régulièrement confronté à ce problème... public ou privé...

Riche ou pauvre devant la maladie, le combat est inégal... Pauvre on a des consultations au lance-pierre... et je suis pas loin d'imaginer qu'on est soignés de la même façon...

Mais ce qui me choque aussi, ce sont ces médecins qui donnent des rendez-vous privés à un prix exhorbitant... dans les locaux même de l'hopital où ils exercent... comment se faire encore plus de fric en utilisant le matériel public... trop forts ces docs...

Isa

Vous, vous commencez à nous emm...er avec votre haine anti-médecins. Déjà bien que toute la population ait accès à des soins remboursés.
Connaissez-vous les prix des consultations en Suisse ? en Espagne ? Aux Etat-Unis ?
Connaissez-vous les délais de prise en charge au Royaume Uni ?
Vous connaissez d'autres pays où un médecin se déplace à domicile dans la journée quand on l'appelle ? Vous pensez vraiment que le médecin vous recevrait avec le sourire pour vos pets de travers s'il n'était à son compte ? (Imaginez des médecins fonctionnaires, imaginez des médecins aux 35 h qui n'auraient aucun intérêt à dépasser les heures réglementaires quand vous les appelez en catastrophe, etc, etc...)

La vérité c'est que le prix des consultations est si ridiculement bas que nous sommes obligés de cumuler les actes pour vivre comme nous l'entendons, et comme c'est normal à ce niveau de compétences et de responsabilités.

Quant aux quelques avantages dont les médecins bénéficient dans les hôpitaux publics, et qui semblent vous chatouiller le sens civique, ils sont nécessaires si vous voulez éviter que les meilleurs médecins ne s'installent tous dans le privé (ils le font quand même pour la plupart...) Ne resteraient alors que les canards boîteux pour tenir les spécialités non rentables mais pourtant indispensables.


  Réponse avec citation
Vieux 07/06/2006, 11h47   #5
andrea68
 
Messages: n/a
Re : différence entre consultations privées et publiques?

Bonjour Doc38,

Oui, nous avons dans l'ensemble un bon système de santé en France (mais ça de dégrade ) avec des médecins compétents. Mais ce que l'on trouve abberant, c'est la différence de traitements selon l'état du portefeuille du malade. Ici, la discussion ne s'adresse pas aux généralistes, mais aux spécialistes. Pourquoi une telle différence de traitement selon que vous payez plein pot ou le tiers-payant? Pourquoi quand je suis allée chez mon ORL en public, il m'a expédié en 2 mn, en pestant contre le fait que mon fils de 3 ans se débatte (mon gamin sort d'une infection sévère de l'oreille avec baisse majeure de l'audition et lésion du tympan causé par un interne pressé, il était donc un peu traumatisé), alors que si je paye 65 euros en privé, j'ai droit à des égards?
Je dois donc me priver pour avoir droit à l'attention des spécialistes?
  Réponse avec citation
Vieux 07/06/2006, 17h44   #6
somasimple
kiné manuel
 
Avatar de somasimple
 
Date d'inscription: novembre 2005
Localisation: France
Messages: 1 114
Re : différence entre consultations privées et publiques?

Bonjour,
Pour les consultations privés, les médecins reversent une partie de leur honoraires (en moyenne 15%).
__________________
Bernard, kinésithérapeute
www.somasimple.fr
somasimple is offline   Réponse avec citation
Vieux 07/06/2006, 23h58   #7
Doc38
 
Messages: n/a
Re : différence entre consultations privées et publiques?

Citation:
Posté par andrea68
Bonjour Doc38,

Oui, nous avons dans l'ensemble un bon système de santé en France (mais ça de dégrade ) avec des médecins compétents. Mais ce que l'on trouve abberant, c'est la différence de traitements selon l'état du portefeuille du malade. Ici, la discussion ne s'adresse pas aux généralistes, mais aux spécialistes. Pourquoi une telle différence de traitement selon que vous payez plein pot ou le tiers-payant? Pourquoi quand je suis allée chez mon ORL en public, il m'a expédié en 2 mn, en pestant contre le fait que mon fils de 3 ans se débatte (mon gamin sort d'une infection sévère de l'oreille avec baisse majeure de l'audition et lésion du tympan causé par un interne pressé, il était donc un peu traumatisé), alors que si je paye 65 euros en privé, j'ai droit à des égards?
Je dois donc me priver pour avoir droit à l'attention des spécialistes?

Bonsoir Andrea68,

C'est une règle universelle : plus vous payez, plus vous avez de chance d'obtenir une prestation soignée, quel que soit le domaine d'activité.
Cela peut vous sembler immoral, mais c'est ainsi. Pester contre n'y changera rien.
A l'inverse, il est certain que demander des prestations de qualité à des intervenants sous-payés, et dont le salaire ne dépend pas directement de l'implication, expose à de cruelles déconvenues.
Il faut beaucoup d'abnégation, et un sens moral hors du commun pour s'abstraire de ces considérations bassement matérielles, même dans le domaine médical, hélas ! C'est humain...
  Réponse avec citation
Vieux 08/06/2006, 18h17   #8
Tabatha
 
Messages: n/a
Re : différence entre consultations privées et publiques?

...

Dernière modification par Tabatha 07/03/2007 à 09h59.
  Réponse avec citation
Vieux 08/06/2006, 18h39   #9
Tabatha
 
Messages: n/a
Re : différence entre consultations privées et publiques?

...

Dernière modification par Tabatha 07/03/2007 à 08h20.
  Réponse avec citation
Vieux 08/06/2006, 22h15   #10
valencia
Membre
 
Avatar de valencia
 
Date d'inscription: mai 2006
Localisation: Rhône-Alpes
Messages: 202
Re : différence entre consultations privées et publiques?

Citation:
Posté par Doc38
Vous, vous commencez à nous emm...er avec votre haine anti-médecins. Déjà bien que toute la population ait accès à des soins remboursés.
Connaissez-vous les prix des consultations en Suisse ? en Espagne ? Aux Etat-Unis ?
Connaissez-vous les délais de prise en charge au Royaume Uni ?
Vous connaissez d'autres pays où un médecin se déplace à domicile dans la journée quand on l'appelle ? Vous pensez vraiment que le médecin vous recevrait avec le sourire pour vos pets de travers s'il n'était à son compte ? (Imaginez des médecins fonctionnaires, imaginez des médecins aux 35 h qui n'auraient aucun intérêt à dépasser les heures réglementaires quand vous les appelez en catastrophe, etc, etc...)

La vérité c'est que le prix des consultations est si ridiculement bas que nous sommes obligés de cumuler les actes pour vivre comme nous l'entendons, et comme c'est normal à ce niveau de compétences et de responsabilités.

Quant aux quelques avantages dont les médecins bénéficient dans les hôpitaux publics, et qui semblent vous chatouiller le sens civique, ils sont nécessaires si vous voulez éviter que les meilleurs médecins ne s'installent tous dans le privé (ils le font quand même pour la plupart...) Ne resteraient alors que les canards boîteux pour tenir les spécialités non rentables mais pourtant indispensables.



Bonsoir

Je ne connait pas le prix des consultations à l'étranger, mais celui des médecins francais si. Je suis atteinte d'un maladie orpheline et je n'ai à ce jour trouvé aucun médecin compétent pour me guérir. Celà fait trois ans que l'on me renvoie d'un spécialiste à l'autre et à chaque consultation je paye très cher avec dépassement d'honoraires non remboursé par la sécu et on ne m'a toujours pas trouvé une solution à mon problème de santé. Je souffre de plus en plus et dans l'histoire ce n'est que mon compte en banque qui est bien soulagé.
Je pense que ces médecins incompétents ne sont là que pour se remplir les poches et ensuite bien profiter de la vie sans se soucier de la santé de leurs patients .
valencia is offline   Réponse avec citation
Vieux 09/06/2006, 00h17   #11
Tabatha
 
Messages: n/a
Re : différence entre consultations privées et publiques?

...

Dernière modification par Tabatha 07/03/2007 à 08h21.
  Réponse avec citation
Vieux 09/06/2006, 09h30   #12
Doc38
 
Messages: n/a
Re : différence entre consultations privées et publiques?

Citation:
Posté par Tabatha

Sinon, c'est vrai que quand je relis ça :
"""""La vérité c'est que le prix des consultations est si ridiculement bas que nous sommes obligés de cumuler les actes pour vivre comme nous l'entendons, et comme c'est normal à ce niveau de compétences et de responsabilités."""

Finalement, ça fout vachement la trouille... J'aurais préféré lire "... pour vivre décemment"... mais non... la barre est nettement plus haute qu'on ne l'imagine (et certains la place en fonction de la haute opinion qu'ils ont d'eux-mêmes et de ce qu'ils doivent paraître). Il faut bien que quelqu'un paye pour maintenir le train de vie auquel certains aspirent... et ça explique certainement les dérives dont sont victimes les patients (vaches à lait) que nous sommes.

Beaucoup d'entre nous rêvent d'être millionnaires... c'est pas pour autant que la concrétisation de ce rêve doive se faire au détriment de nos semblables...

Tabatha






Non mais attendez, là, arrêtez de jouer les naïves, toutes les deux (Tabatha et Valencia) !

Vous trouvez réellement choquant d'aspirer à un train de vie confortable après des études interminables (9 ans en ce qui me concerne), et un démarrage dans la vie active bien après le commun des travailleurs ?
Et quand je parle de confortable, c'est vraiment de cela dont il s'agit (pas de revenus somptuaires style PDG de grandes entreprises). Je veux dire que dès que vous dépassez certains revenus, les impôts et autres URSSAF vous assomment littéralement, et qu'il n'est pas faux de considérer que nous travaillons plus de 6 mois par an pour les autres (c'est cela, entre autres, qui est insupportable).

Enfin, j'ai la faiblesse de penser qu'une formation longue et difficile, doublée d'un travail certes passionant, mais bien difficile, appellent des revenus en conséquence.

Si vous voulez encourager les jeunes à choisir médecine (et singulièrement médecine générale, soit disant le pivot de notre système de santé, mais en réalité la portion congrue et sans cesse malmenée dans l'esprit de nos énarques), vous avez plutôt intérêt, entre autres choses, à leur garantir des revenus convenables.

Je répète que nous sommes sous-payés. A titre d'exemple, une consultation standard aux USA, c'est 75 dollars, une consultation en Suisse, c'est 150 €, etc...

  Réponse avec citation
Vieux 09/06/2006, 11h04   #13
Tabatha
 
Messages: n/a
Re : différence entre consultations privées et publiques?

...

Dernière modification par Tabatha 07/03/2007 à 08h21.
  Réponse avec citation
Vieux 09/06/2006, 11h52   #14
Fab252
Membre
 
Date d'inscription: janvier 2006
Messages: 74
Re : différence entre consultations privées et publiques?

Citation:
Posté par Doc38


Je répète que nous sommes sous-payés. A titre d'exemple, une consultation standard aux USA, c'est 75 dollars.
[/color][/color][/color]
[/color]

Re-bonjour Doc38,

merci de me donner vos addresses de medecins generalistes aux Etats-Unis. Les prix pratiques a New York sont, je pense, environ le double. J'ai consulte un chirurgien plastique pour me faire enlever des fils apres une operation de l'appendicite (acte de 1 min chrono). Son tarif normal etait de 300$/consultation. Comptez facilement autour de 150$ pour un generaliste, je pense (facilement).

Attention cela dit, ca ne veut pas dire que ce n'est pas de l'abus, nos generalistes ne sont pas payes tres cher (en secteur 1), cela dit les tarifs du secteur 2 peuvent (parfois) etre abusifs aussi.
Fab252 is offline   Réponse avec citation
Vieux 09/06/2006, 13h44   #15
shackleton
Membre
 
Date d'inscription: février 2005
Messages: 406
Re : différence entre consultations privées et publiques?

Citation:
Posté par Doc38
Non mais attendez, là, arrêtez de jouer les naïves, toutes les deux (Tabatha et Valencia) !

Vous trouvez réellement choquant d'aspirer à un train de vie confortable après des études interminables (9 ans en ce qui me concerne), et un démarrage dans la vie active bien après le commun des travailleurs ?
Et quand je parle de confortable, c'est vraiment de cela dont il s'agit (pas de revenus somptuaires style PDG de grandes entreprises). Je veux dire que dès que vous dépassez certains revenus, les impôts et autres URSSAF vous assomment littéralement, et qu'il n'est pas faux de considérer que nous travaillons plus de 6 mois par an pour les autres (c'est cela, entre autres, qui est insupportable).

Enfin, j'ai la faiblesse de penser qu'une formation longue et difficile, doublée d'un travail certes passionant, mais bien difficile, appellent des revenus en conséquence.

Si vous voulez encourager les jeunes à choisir médecine (et singulièrement médecine générale, soit disant le pivot de notre système de santé, mais en réalité la portion congrue et sans cesse malmenée dans l'esprit de nos énarques), vous avez plutôt intérêt, entre autres choses, à leur garantir des revenus convenables.

Je répète que nous sommes sous-payés. A titre d'exemple, une consultation standard aux USA, c'est 75 dollars, une consultation en Suisse, c'est 150 €, etc...


Bonjour, Doc38,

Une connaissance à moi a fait suivre le début de sa grossesse - grossesse normale, sans complications - par un gynéco en libéral. Pour 1/4 d'heure de consultation (après une attente très longue malgré le RV), il prenait 90 €...

Elle se fait suivre maintenant à l'hôpital public. L'attente est curieusement moins longue et elle paie le tarif normal.

Ma gynéco est conventionnée secteur 1 mais ses consultations ne durent jamais moins d'une demi-heure. Alors oui, on attend aussi chez elle, mais ça en vaut le coup.

Doc38, je suis d'accord que les actes sont sous-rémunérés et les charges très lourdes mais tout le monde a-t-il les moyens de payer 60 € une consultation chez un spécialiste ?
shackleton is offline   Réponse avec citation
Vieux 09/06/2006, 14h18   #16
Doc38
 
Messages: n/a
Re : différence entre consultations privées et publiques?

Citation:
Posté par shackleton

Doc38, je suis d'accord que les actes sont sous-rémunérés et les charges très lourdes mais tout le monde a-t-il les moyens de payer 60 € une consultation chez un spécialiste ?

Bonjour Shackleton,

A mon avis l'équation ne se pose pas en ces termes. Le problème est de permettre à chacun d'y trouver son compte : actuellement, seuls les patients sont largement favorisés : absolument tout le monde, grâce à la CMU, a accès aux soins pour des tarifs défiant toute concurrence.

Il ne me paraît pas moralement absurde d'imaginer des consultations dont une base forfaitaire serait quel que soit le secteur, remboursable, et le reste à la charge des patients. Dans le système actuel, vous avez l'interdiction de dépassement (sauf cas particuliers, médecins généralistes installés avant 1992, anciens internes des hôpitaux ayant été chefs de clinique...), ce qui conduit bon nombre de confrères à cette multiplication absurde des actes qui risque à terme d'amoindrir la qualité des consultations. Il faut bien voir que la valeur du C ne suit pas l'inflation (pour mémoire pas de revalorisation depuis 2001), pendant ce temps le prix des charges, du carburant pour la bagnole, le salaire de la secrétaire (pour ceux qui peuvent), etc... ont explosés !

Permettons donc aux médecins, avec tact et mesure car c'est essentiel, des dépassements : vous verrez qu'ils seront enchantés de voir moins de gens dans la journée, et de mieux les écouter.

Enfin une dernière chose : même à 60 ou 90 € la consult, il est difficile d'imaginer que l'on ne puisse y faire face : déjà qu'une grande partie sera remboursée par la SS et qu'on n'est pas fourré chez les docs en permanence, même dans le cadre de pathologies chroniques.
Moi ça me fait toujours marrer de voir des petites pétasses CMUistes (un exemple parmi d'autres catégories de mauvais payeurs), qui mettent en avant les difficultés financières quand il s'agit de se payer des soins, mais qui pour rien au monde ne rateraient leur séance chez le coiffeur, ou qui n'hésitent pas à se payer les dernières fringues à la mode (quoique souvent les plus vulgaires, question d'éducation et de priorités sans doute...)
  Réponse avec citation
Vieux 09/06/2006, 20h39   #17
Déjanire
Membre
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: sud est
Messages: 239
Re : différence entre consultations privées et publiques?

Bonjour à Tous!
Doc 38, Il y un point sur lequel je suis d'accord avec vous...
Si la cmu c'est bien pour les personnes en difficulté, il y a tout de même beaucoup d'abus. Les "cmuistes" qui parviennent à se faire payer des opérations de chirurgie esthètiques pures(doudounes ,aspirations de quelques millimètres de cellulites,etc)... il y en a ... mais qui ne rechignent pas aux dépassements... cela me met en rage!!!!!!!! c'est plus que de la colère, j'ai un sentiment d'injustice!

Par contre l'argument des études qui doivent etre remboursées par les patients, faut pas exagerer quand même! C'est l'argument classique n°1 des Médecins mais ces études là, c'est VOTRE CHOIX...
C'est d'ailleurs la seule profession qui crie haut et fort qu'on doit leur rembourser leurs études!!!!
On n'est pas là pour vous les rembourser, non et non!
Comme vous le dites si bien vous auriez pu choisir d'etre PDG....
Et puis 90 euros le quart d'heure de consultation c'est cher, très cher même!
Cela fait tout de même 360 euros de l'heure!
On est loindes 8 euros et quelques centimes des smicards!
8 euros brut bien entendu....à l'heure.....
Toute peine mérite salaire je suis d' accord mais j'en ai marre d'entendre les médecins se plaindre à longueur de journée... Ils se plaignent tous!!! Mais sur leur parking réservé c'est une majorité de grosses cylindrées de type cayenne qui sont garées!!!!!
S'il est normal que les honoraires soient corrects et révisés chaque année, faut arreté de faire des pleurnicheries de théatre de boulevard!!!!!
Je sais et je comprends que c'est un métier difficile et avec de grosses responsabilités. J'accepte mieux cet argument là pour parler rémunérations...
Donc, votre réponse sur privé/public va davantage dans le sens medecine à 2 vitesses, c'est bien dommage...
Respectueusement votre.
Déjanire.
Déjanire is offline   Réponse avec citation
Vieux 09/06/2006, 20h58   #18
gabrielle elise
 
Messages: n/a
Re : différence entre consultations privées et publiques?

bonsoir à tous!

que les médecins soient rémunérés à leur juste valeur je suis pour.Il n'y a aucune honte a bien gagné sa vie par son travail.

Mais on ne peut nier une médecine à deux vitesses . Elle existe:

R.V. avec un spé urologue privé : moins de 15 jours.
le même en public aux calendes greques.

Et là les tarifs sont libres, assez hallucinant!!!

Il ne faut mépriser personne, j'ai effectivement échos des abus commis par certains CMUistes , mais si des "pétasses" vont chez le coiffeur, c'est souvent pour fuir une vie trop médiocre.

Je comprends un moment d'humeur, mais je ne l'excuse pas.

GABY
  Réponse avec citation
Vieux 09/06/2006, 21h03   #19
CANARDILLO
 
Messages: n/a
Re : différence entre consultations privées et publiques?

Bonjour,

Vous avez raison, il y en a marre, les francais gueulent mais ne s'interesse pas au problème, il ne connaisent pas la différence entre PRIVE et PUBLIC, il faut leur dire aussi que les médecins hospitaliers qui exercent un secteur PRIVE à l'hôpital paient une redevance de 30% afin de dédommager l'hôpital pour utilisation des locaux et du matériel NA
  Réponse avec citation
Vieux 09/06/2006, 21h24   #20
valencia
Membre
 
Avatar de valencia
 
Date d'inscription: mai 2006
Localisation: Rhône-Alpes
Messages: 202
Re : différence entre consultations privées et publiques?

Citation:
Posté par Doc38
Bonjour Shackleton,

A mon avis l'équation ne se pose pas en ces termes. Le problème est de permettre à chacun d'y trouver son compte : actuellement, seuls les patients sont largement favorisés : absolument tout le monde, grâce à la CMU, a accès aux soins pour des tarifs défiant toute concurrence.

Il ne me paraît pas moralement absurde d'imaginer des consultations dont une base forfaitaire serait quel que soit le secteur, remboursable, et le reste à la charge des patients. Dans le système actuel, vous avez l'interdiction de dépassement (sauf cas particuliers, médecins généralistes installés avant 1992, anciens internes des hôpitaux ayant été chefs de clinique...), ce qui conduit bon nombre de confrères à cette multiplication absurde des actes qui risque à terme d'amoindrir la qualité des consultations. Il faut bien voir que la valeur du C ne suit pas l'inflation (pour mémoire pas de revalorisation depuis 2001), pendant ce temps le prix des charges, du carburant pour la bagnole, le salaire de la secrétaire (pour ceux qui peuvent), etc... ont explosés !

Permettons donc aux médecins, avec tact et mesure car c'est essentiel, des dépassements : vous verrez qu'ils seront enchantés de voir moins de gens dans la journée, et de mieux les écouter.

Enfin une dernière chose : même à 60 ou 90 € la consult, il est difficile d'imaginer que l'on ne puisse y faire face : déjà qu'une grande partie sera remboursée par la SS et qu'on n'est pas fourré chez les docs en permanence, même dans le cadre de pathologies chroniques.
Moi ça me fait toujours marrer de voir des petites pétasses CMUistes (un exemple parmi d'autres catégories de mauvais payeurs), qui mettent en avant les difficultés financières quand il s'agit de se payer des soins, mais qui pour rien au monde ne rateraient leur séance chez le coiffeur, ou qui n'hésitent pas à se payer les dernières fringues à la mode (quoique souvent les plus vulgaires, question d'éducation et de priorités sans doute...)

Bonsoir

Je ne pense pas que les patients y trouvent leur compte. Quand on souffre d'une maladie comme la mienne, il n'y a pas que les frais médicaux à payer, un tas de choses supplémentaires vous tombent dessus. En plus je suis en fin d'arrêt maladie et je ne vais plus avoir de revenus. Expliquez moi monsieur le docteur comment faire pour continuer de payer des consultations de spécialistes qui n'arrivent pas à me trouver une solution.
Le dernier que j'ai consulté arrivait de vacances de l'ile Maurice et n'a pas hésité à m'augmenter encore sa consultation alors que moi je n'ai plus rien.
Il a même fallu que ce soit moi qui lui réclame une ordonnance pour des médicaments.
Je pense que vous ne vous rendez pas compte de ce que vous dites sur ce forum. C'est très blessant pour les malades.
Si vous voulez me contacter en privé, je vous dirai le nom de ma maladie et si vous me trouver une solution pour guerir, je suis preneuse. Je préférerai garder mon argent pour des loisirs que le donner à des médecins incompétents.
valencia is offline   Réponse avec citation
Vieux 09/06/2006, 22h22   #21
Doc38
 
Messages: n/a
Re : différence entre consultations privées et publiques?

Citation:
Posté par valencia
Bonsoir

Je ne pense pas que les patients y trouvent leur compte. Quand on souffre d'une maladie comme la mienne, il n'y a pas que les frais médicaux à payer, un tas de choses supplémentaires vous tombent dessus. En plus je suis en fin d'arrêt maladie et je ne vais plus avoir de revenus. Expliquez moi monsieur le docteur comment faire pour continuer de payer des consultations de spécialistes qui n'arrivent pas à me trouver une solution.

Bonsoir Valencia,

Je peux comprendre votre détresse. Je peux imaginer ce que c'est que d'être confronté à une maladie peu connue, grave, pour laquelle il n'existe pas de réelle thérapeutique. Vous savez je suis confronté à ce genre de situation assez régulièrement. Mais il faut bien comprendre que les médecins n'y sont pour rien, que ce ne sont pas des magiciens, et que bien souvent leur apparent désintérêt masque une profonde angoisse et un mécanisme de défense face à des pathologies contre lesquelles ils sont désarmés.

Je pense qu'on a trop fait croire au public, au travers d'émissions enthousiastes, que la médecine pouvait à peu près tout résoudre. La réalité, c'est que bien peu de choses nous sont accessibles, et que surtout seules les pathologies "rentables" pour les firmes pharmaceutiques font l'objet de recherches. Quant à la recherche publique, elle souffre d'un manque de moyens désespérant. Que voulez-vous, on préfèrera toujours mettre des millions d'euros dans le soutien au dieu SPORT (un excellent opium du peuple) que de s'attaquer à des problèmes qui ne concernent somme toute que peu de personnes (ou alors des personnes non solvables : cas du paludisme / pays du tiers monde par exemple).
  Réponse avec citation
Vieux 09/06/2006, 22h41   #22
Doc38
 
Messages: n/a
Re : différence entre consultations privées et publiques?

Citation:
Posté par Déjanire
Par contre l'argument des études qui doivent etre remboursées par les patients, faut pas exagerer quand même! C'est l'argument classique n°1 des Médecins mais ces études là, c'est VOTRE CHOIX...
C'est d'ailleurs la seule profession qui crie haut et fort qu'on doit leur rembourser leurs études!!!!

Bonsoir Déjanire,

Je ne comprends pas bien votre réaction : je n'ai jamais dit, ni entendu réclamer par des confrères, que nos études devaient être remboursées. Il n'en reste pas moins vrai que mes anciens camarades de lycées ayant choisi des études plus courtes se sont retrouvés plus tôt sur le marché du travail, et ont pu commencer à gagner des sous bien avant.
Quant à l'argument selon lequel, sous prétexte d'avoir choisi ces études, sous prétexte d'avoir la "vocation", nous devrions travailler avec pour seule salaire la reconnaissance des patients, c'est un peu naïf, vous ne croyez pas ?


Citation:
Toute peine mérite salaire je suis d' accord mais j'en ai marre d'entendre les médecins se plaindre à longueur de journée... Ils se plaignent tous!!! Mais sur leur parking réservé c'est une majorité de grosses cylindrées de type

Alors là je vous rassure tout de suite : je ne suis qu'un petit généraliste secteur 1 de village, installé depuis assez peu de temps fianalement, et ma voiture n'est qu'une simple 406 avec 220000 km compteur, et je n'envisage pas de sitôt de la changer. J'ai souvent vu des collègues rouler dans des caisses qui faisaient honte (non par plaisir, mais parce qu'entre les remboursements du cabinet, de la clientèle, de la maison ou l'appartement, les impôts, l'URSSAF, la CARMF, les charges courantes, le télésecrétariat, il ne reste plus grand chose pour ces chères boîtes de conserves à roulettes). Je tiens à préciser aussi que je ne dispose pas d'une résidence secondaire, et que par ailleurs je n'ai droit à aucune des petites "douceurs" dont on gratifie bien des salariés (genre 13, 14 ou 15è mois, primes diverses et variées, etc...) Tout ce que je gagne, c'est à moi que je le dois, et je donne la moitié, contraint et forcé, aux autres...

Alors le 4*4 sur le parking réservé, c'est pas encore pour moi (puis en plus je déteste ces tracteurs de ville !) Vous devez confondre train de vie de généraliste avec train de vie de chirurgien esthétique, je pense !

Dernière modification par Doc38 09/06/2006 à 23h00.
  Réponse avec citation
Vieux 10/06/2006, 21h04   #23
valencia
Membre
 
Avatar de valencia
 
Date d'inscription: mai 2006
Localisation: Rhône-Alpes
Messages: 202
Re : différence entre consultations privées et publiques?

Citation:
Posté par Doc38
Bonsoir Valencia,

Je peux comprendre votre détresse. Je peux imaginer ce que c'est que d'être confronté à une maladie peu connue, grave, pour laquelle il n'existe pas de réelle thérapeutique. Vous savez je suis confronté à ce genre de situation assez régulièrement. Mais il faut bien comprendre que les médecins n'y sont pour rien, que ce ne sont pas des magiciens, et que bien souvent leur apparent désintérêt masque une profonde angoisse et un mécanisme de défense face à des pathologies contre lesquelles ils sont désarmés.

Je pense qu'on a trop fait croire au public, au travers d'émissions enthousiastes, que la médecine pouvait à peu près tout résoudre. La réalité, c'est que bien peu de choses nous sont accessibles, et que surtout seules les pathologies "rentables" pour les firmes pharmaceutiques font l'objet de recherches. Quant à la recherche publique, elle souffre d'un manque de moyens désespérant. Que voulez-vous, on préfèrera toujours mettre des millions d'euros dans le soutien au dieu SPORT (un excellent opium du peuple) que de s'attaquer à des problèmes qui ne concernent somme toute que peu de personnes (ou alors des personnes non solvables : cas du paludisme / pays du tiers monde par exemple).

Bonsoir

Non je ne pense pas que vous puissiez comprendre ce que je ressens. Je suis très déçue par certains médecins que j'ai consulté quand j'ai commencé à être malade. Ils n'ont même pas chercher à savoir ce que je ressentais, n'ont pas voulu me faire passer des examens. J'ai donc traîné pendant un an sans savoir ce que j'avais. Non vous ne pouvez pas savoir ce que j'ai enduré pendant cette année là (douleurs, insomnies, déprime). Il faut l'avoir vécu pour pouvoir en parler.

C'est de ma propre initiative que je suis aller sur LYON voir un médecin qui enfin m'a fait un diagnostic et, maintenant il faut que ce soit encore moi qui trouve le bon traitement. Aucun médecin ne connait cette maladie. Je paye le médecin et je fais aussi son boulot.

Je me suis documentée sur cette maladie et il des choses à faire pour atténuer les douleurs mais aucun médecin n'a pris la peine de chercher.

Excusez moi, mais on m'a fais perdre un an de soins. Mais pour encaisser mes chèques là ça ne traine pas.
valencia is offline   Réponse avec citation
Vieux 10/06/2006, 22h08   #24
sourinette
 
Messages: n/a
Re : différence entre consultations privées et publiques?

Citation:
Posté par Doc38
Moi ça me fait toujours marrer de voir des petites pétasses CMUistes (un exemple parmi d'autres catégories de mauvais payeurs), qui mettent en avant les difficultés financières quand il s'agit de se payer des soins, mais qui pour rien au monde ne rateraient leur séance chez le coiffeur, ou qui n'hésitent pas à se payer les dernières fringues à la mode (quoique souvent les plus vulgaires, question d'éducation et de priorités sans doute...)

Bonjour Doc38,

Je trouve choquante l'idée qu'un médecin puisse qualifier l'une de ses patiente de "petite pétasse vulgaire sans éducation".

Ces "qualités" ne sont pas réservées aux CMUistes, et la vulgarité se retrouve visiblement même à bac+9
  Réponse avec citation
Vieux 10/06/2006, 22h29   #25
lunairiala
lunaiiala
 
Date d'inscription: mai 2005
Localisation: paris
Messages: 45
A propos des CMU...

Pour avoir bossé dans un cabinet privé je peux dire que ce sont souvent les "CMU" et les "accidents du travail" qui arrivent le plus en retard, et ne préviennent pas quand ils ne viennent pas.
A l'époque je me disais que ça serait qu'ils payaient un tout petit peu, ne serait ce que un ou 2 euros pour qu'ils accordent un peu plus de valeur à leur RV !
lunairiala is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion Rechercher uniquement dans cette discussion
Rechercher uniquement dans cette discussion:

Recherche avancée
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 05h57.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.



Ce forum n'est pas un chat

Cliquez pour en savoir plus sur le Retour des zappeurs-TDAH !