Forum médical Atoute.org

Recherche :
Derniers articles publiés :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Discussions-Psy
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Discussions-Psy Ce forum traite de santé psychique et de santé mentale. Il est ouvert à tous, et surtout aux personnes désireuses de s’informer à propos des soins psychologiques et psychiatriques.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 27/07/2006, 22h33   #1
Ellea
 
Messages: n/a
écrire une lettre à son psy

Bonsoir à toutes et à tous,

Voilà, ma question va paraître vraiment bête, mais, peut-on écrire à son psy pendant ses congés ?
Est-ce que ça n'est pas déplacé ?
Surtout s'il n'a pas proposé de le faire ?

Vaut-il mieux que je me contente de ruminer et que j'attende patiemment son retour sachant que je sais pertinemment que je ne serais jamais capable de lui dire tout ce que je veux lui dire si je dois le faire à l'oral ?

Et en même temps, s'il ne tient pas à ce que je lui écrive et que je le fais, est-ce que ça ne va pas remettre en cause certaines choses quand arrivera le moment de reprendre les séances ?

Euh... ben merci de vos témoignages sur ce sujet un peu léger !!

Bises,
Ellea
  Réponse avec citation
Vieux 27/07/2006, 22h43   #2
cooki
 
Messages: n/a
Re : écrire une lettre à son psy

Citation:
Posté par Ellea
Bonsoir à toutes et à tous,

Voilà, ma question va paraître vraiment bête, mais, peut-on écrire à son psy pendant ses congés ?
Est-ce que ça n'est pas déplacé ?
Surtout s'il n'a pas proposé de le faire ?

Vaut-il mieux que je me contente de ruminer et que j'attende patiemment son retour sachant que je sais pertinemment que je ne serais jamais capable de lui dire tout ce que je veux lui dire si je dois le faire à l'oral ?

Et en même temps, s'il ne tient pas à ce que je lui écrive et que je le fais, est-ce que ça ne va pas remettre en cause certaines choses quand arrivera le moment de reprendre les séances ?

Euh... ben merci de vos témoignages sur ce sujet un peu léger !!

Bises,
Ellea

Bonsoir Ellea !

Moi, j'ai pas compris

Lui ecrire pour "parler" comme pour rattraper les séances que tu n'as pas quand il est en vacances. Ou lui ecrire comme ça ?

Ah ! En relisant, je crois que tu veux lui ecrire ce que tu "vis" pendant tes congés, par peur de ne pas arriver a lui en parler a ton retour ? Est ce cela ?

Ben moi, je ne serais que te repondre ! Mais justement comme je ne vais pas revoir mon psy avant fin aout, pendant je m'etais dis que j'allais ecrire sur une feuille tout ce dont j'aurais aimé lui parler si j'avais ma seance habituel, pour ne rien laisser "passer" meme si quand il reviendra "l'evenement ou la pensée ou ..." est passé, car c'était entre temps ! Par contre, je ne sais pas si je l'amenerais vraiment, parce qu'il me dit toujours de lire, après je me force, genre y a pas de probleme, alors que je suis super deçu qu'il ne jette meme pas un oeil a mon ecrit et prefere l'entendre de ma voix !

Eh ben si tu te sens de le faire, pourquoi pas ! T'es sûr qu'il la lira ! La seule chose dont tu ne peux pas etre sûr, c'est que pensera t-il de ce fait ! De toute manière, tu le seras ensuite a tes seances ! Lequels en parlera en 1er ? Personne n'en parlera l'air de rien ? ... Tu verras !

Fais comme tu le sens !*

(*chaque personne agit differament, donc si tu souhaites prendre cette initiative, chacun fait comme il sent, je trouve pas ça bizarre ! Mais j'hésite un tout petit peu, si ça ne se fait pas, alors attendons d'autres reponses que mes "fait comme tu le sens" au cas où )

Tout de meme, meme si je pense que chacun nanana (je vais me repeter encore) est libre de faire celui lui, mon opignon a moi, c'est que si on respect son psy, comme un professionnel, en dehors de nos séances, il est une personne "anonyme" qu'on ne connait pas, alors pour moi, ça serait comme si je forcais un inconnu à penser à "me voir", dans son intimité, le percevant que comme mon medecin et non comme personne qui travail a ces heures et s'arrete comme tout le monde !
Dans son cabinet, je sais ce qu'il est pour moi = le professionnel qui m'aide. Et en dehors de mes seances, j'ai conscience que je ne fais pas partie de sa vie (il a d'autres patients, une vie privé...). Il est là pour m'aider a des moments precis et je n'ai pas a "l'envahir" en dehors de ces "moments determinés !" Donc moi perso, j'oserai pas, mais je sais pas si c'est du respect, si c'est obligatoire, si c'est une regle ou quoi !

Bonne nuit.

Cooki.

Dernière modification par cooki 28/07/2006 à 00h37.
  Réponse avec citation
Vieux 28/07/2006, 02h13   #3
Ellea
 
Messages: n/a
Re : écrire une lettre à son psy

en fait... euh... disons que j'ai envisagé l'éventualité de lui écrire dans le but d'être rassurée sur le fait qu'il était encore... arfff z'allez me prendre pour une folle...
disons que j'ai tendance, quand une relation me tient à coeur ou que j'ai de l'estime, de l'attachement pour une personne, j'ai tendance à avoir une peur panique que la personne décède... et encore, mes idées ne s'arrêtent pas là, ça va plus loin dans le sordide, mais je vais pas rentrer dans les détails de mon imagination débordante.

aaaaaaaaaaah non mais je suis pas bien...
oué... oubliez, laissons. de toute manière je sais bien que j'ai beau avoir écrit, je ne l'enverrai jamais. Ce qui m'ennuie c'est que je sais aussi que je ne serais jamais en mesure de le lui expliquer à l'oral, de la même manière que je peux le faire par écrit. C'est pour ça que je me disais que peut être il valait mieux écrire quand même, parce qu'au moins le message serait passé, alors que là, je vais me contrôler, rationaliser du mieux que je peux, mais je sais que je ne lui en parlerai pas.
Du coup, j'aurais pu faire d'une pierre deux coup en quelque sorte puisqu'en lui écrivant, j'aurais expliqué ça, et en plus, j'aurais mis un accusé de réception qui m'aurait rassurée...
mon dieu, j'en suis là, c'est terrible....

Ellea qui va aller se cacher au fond de son lit
  Réponse avec citation
Vieux 28/07/2006, 05h24   #4
Stardust
 
Messages: n/a
Re : écrire une lettre à son psy

Citation:
Posté par Ellea
en fait... euh... disons que j'ai envisagé l'éventualité de lui écrire dans le but d'être rassurée sur le fait qu'il était encore... arfff z'allez me prendre pour une folle...
disons que j'ai tendance, quand une relation me tient à coeur ou que j'ai de l'estime, de l'attachement pour une personne, j'ai tendance à avoir une peur panique que la personne décède... et encore, mes idées ne s'arrêtent pas là, ça va plus loin dans le sordide, mais je vais pas rentrer dans les détails de mon imagination débordante.

aaaaaaaaaaah non mais je suis pas bien...
oué... oubliez, laissons. de toute manière je sais bien que j'ai beau avoir écrit, je ne l'enverrai jamais. Ce qui m'ennuie c'est que je sais aussi que je ne serais jamais en mesure de le lui expliquer à l'oral, de la même manière que je peux le faire par écrit. C'est pour ça que je me disais que peut être il valait mieux écrire quand même, parce qu'au moins le message serait passé, alors que là, je vais me contrôler, rationaliser du mieux que je peux, mais je sais que je ne lui en parlerai pas.
Du coup, j'aurais pu faire d'une pierre deux coup en quelque sorte puisqu'en lui écrivant, j'aurais expliqué ça, et en plus, j'aurais mis un accusé de réception qui m'aurait rassurée...
mon dieu, j'en suis là, c'est terrible....

Ellea qui va aller se cacher au fond de son lit

Ce serait peut-être une bonne idée d'en profiter pour explorer cette peur panique...Qu'est-ce qui se cache en dessous, si on gratte un peu? Parce qu'une thérapie ne sert pas seulement à avoir un soutien extérieur, quelqu'un qui nous sécurise durant la tourmente. Elle doit d'abord et avant tout nous inciter à remettre en question nos schémas, à les analyser et à les confronter pour pouvoir les modifier (graduellement mais sûrement). Le problème n'est pas la peur panique ni la pseudo incapacité de s'exprimer oralement. Le problème est ce qui crée la peur panique et la pseudo incapacité de s'exprimer oralement. J'insiste sur le pseudo car moi, je suis certaine que tu sais faire, Ellea

Sinon, en attendant que ton psy revienne de vacances, tu peux noter les pensées les plus récurentes et envahissantes qui te traversent l'esprit. Tu ramènes le tout à la prochaine consultation, tu exprimes verbalement tes écrits et vous explorez ça ensemble...

Bon courage
  Réponse avec citation
Vieux 28/07/2006, 09h07   #5
fti/pte6yru
 
Messages: n/a
Re : écrire une lettre à son psy

Citation:
Posté par Ellea
Bonsoir à toutes et à tous,

Voilà, ma question va paraître vraiment bête, mais, peut-on écrire à son psy pendant ses congés ?
Est-ce que ça n'est pas déplacé ?
Surtout s'il n'a pas proposé de le faire ?

Vaut-il mieux que je me contente de ruminer et que j'attende patiemment son retour sachant que je sais pertinemment que je ne serais jamais capable de lui dire tout ce que je veux lui dire si je dois le faire à l'oral ?

Et en même temps, s'il ne tient pas à ce que je lui écrive et que je le fais, est-ce que ça ne va pas remettre en cause certaines choses quand arrivera le moment de reprendre les séances ?

Euh... ben merci de vos témoignages sur ce sujet un peu léger !!

Bises,
Ellea
Bonjour Ellea,

Si j'étais à votre place, j'écrirais,(pour ne pas ruminer) mais je ne l'enverrais pas, parce qu'il pourrait imaginer ou en déduire
des choses totalement fausse( vous avez écrit dans un autre post avoir de l'estime pour lui, et après tout c'est un humain comme tout le monde )
Soit, je lui remettrais à la prochaine séance,et j'en profiterais pour lui poser la question,
Soit, conserverais cet écrit, et lui en parlerais lorsque je m'en sentirais capable
ou alors je brulerais cet écrit, façon comme une autre d'évacuer a jamais une souffrance.
Je dirais que c'est très délicat, et vos relations avec lui pourraient se détériorer .
Je suis sûre, que vous saurez prendre une sage décision.

Bon courage
Miki
  Réponse avec citation
Vieux 28/07/2006, 09h43   #6
Ellea
 
Messages: n/a
Re : écrire une lettre à son psy

Bonjour Stardust !

Ca me fait plaisir de te voir .

Pseudo, pseudo... je saurais faire oui, mais en aurais-je le courage ? Et au prix de quels efforts et tourments ? Parler ne fait pas partie de mes activités principales. Je ne dis jamais ce que je ressens. Alors encore moins aller dire à un parfait inconnu que je crains qu'il ne meure, ce qui sous-entend que je me suis attachée à sa présence dans ma vie... et pire, que j'ai des idées bizarres et irrationelles à ce sujet, idées auquelles je ne crois pas tout en y croyant et que je ne peux pas m'empêcher de penser.
Ca le touche de trop près, si encore il s'agissait de quelqu'un d'autre.
Oui, je pourrais lui parler d'une autre personne pour qui j'ai eu les mêmes appréhensions pendant presque 2 ans. Mais je ne pourrais pas ne serait-ce qu'effleurer le sujet en ce qui le concerne sans ressentir l'envie furieuse d'aller me cacher au fond d'un trou de souris et de ne plus jamais remettre les pieds chez lui.

Parce que même si je crains pour sa vie, il n'en reste pas moins que je sais que ce n'est pas à lui que s'adresse mon attachement, mais à la relation thérapeutique en elle même et à cette présence que je ressens comme rassurante et bénéfique.

Ayaïe... je t'assure Stardust que je me contrôle pour ne pas écrire une de ces phrases du genre "non mais tout va bien, je sais pas ce qui m'a pris d'écrire ça, c'est pas grave, passons à autre chose". Tu me diras, j'avais déjà amorcé ça plus haut...

merci.
  Réponse avec citation
Vieux 28/07/2006, 09h52   #7
Ellea
 
Messages: n/a
Re : écrire une lettre à son psy

Citation:
Posté par fti/pte6yru
Bonjour Ellea,

Si j'étais à votre place, j'écrirais,(pour ne pas ruminer) mais je ne l'enverrais pas, parce qu'il pourrait imaginer ou en déduire
des choses totalement fausse( vous avez écrit dans un autre post avoir de l'estime pour lui, et après tout c'est un humain comme tout le monde )

Bonjour Miki,

Merci pour votre réponse. Je suis tout à fait d'accord avec vous, c'est pour ça qu'à l'écrit j'aurais eu plus de facilité à me faire comprendre, parce qu'à l'oral, j'aurais un mal fou à trouver mes mots et il ne pourra qu'interpreter à sa manière, et donc, peut être de manière fausse.
J'ai écrit, ça m'a fait du bien. Mais je pense que je ne lui en parlerai pas, du moins pas avant d'être passée à autre chose ! C'est toujours ce que je fait. Je ne parle des choses qu'une fois qu'elles sont terminées, enfouies, que je peux en rire !
Mais l'écrire m'a soulagé, c'est vrai. C'est le principal.
Ecrire ici aussi. Quand c'est posé noir sur blanc, on se rend mieux compte de l'étrangeté de ses pensées et de leur côté incongru et déplacé.


Ellea.
  Réponse avec citation
Vieux 28/07/2006, 10h00   #8
Samuelle5
 
Messages: n/a
Re : écrire une lettre à son psy

J'ai écris à deux moments à ma psychanalyste.
1/ Elle m'avait dit que je pouvais le faire quand j'étais hospitalisée dans le puant hôpital de Perray-Vaucluse dans le service du Dr Barte....

2/ Quand je suis devenue dingue (maniaque), je lui écrivais deux lettres par semaine.

Elle a tout gardé dans un carton vert que j'ai à présent qu'elle est morte...

Je suis pour qu'on obéisse à ses désirs quand ils ne font de mal à personne.
  Réponse avec citation
Vieux 28/07/2006, 11h45   #9
Ondine
Modératrice
 
Avatar de Ondine
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: Normandie
Messages: 5 620
Re : écrire une lettre à son psy

Cou²,

Je pense qu'il faut respecter les congés de ton psy ; il a droit à ses vacances comme tout le monde, donc je pense que ce serait une intrusion dans sa vie privée.

Une fois, mon psy m'a écrit car nous étions en froid dû à quelque chose qu'il avait insinué et qui ne m'avait pas plu et je n'allais plus le voir.
De pluss, je vivais une période difficle donc je pleurais bcp et je ne voulais pas chialer devant lui.
Il m'a donc envoyé cette lettre car il ne comprenait pas trop que je refuse ses rdv et je lui ai répondu en expliquant ce que je ressentais.

Aussi, quand j'annule un rdv, j'ai affaire à sa secrétaire donc ensuite il me rappelle tjrs pour savoir si ça va et pour me refixer un rdv.

Là, il est parti en vacances et je vis très bien son absence ; ça ne me viendrait pas à l'idée de le déranger pdt ses congés.

Voilà, bises !
__________________
Ondine,
Modératrice "très patiente" de Santé-Psy.

"Science sans conscience n'est que ruine de l' âme."
Ondine is offline   Réponse avec citation
Vieux 28/07/2006, 11h49   #10
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : écrire une lettre à son psy

---

Dernière modification par Rapsody 28/07/2006 à 13h11.
  Réponse avec citation
Vieux 28/07/2006, 11h59   #11
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : écrire une lettre à son psy

---

Dernière modification par Rapsody 28/07/2006 à 13h11.
  Réponse avec citation
Vieux 28/07/2006, 12h19   #12
Ondine
Modératrice
 
Avatar de Ondine
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: Normandie
Messages: 5 620
Re : écrire une lettre à son psy

Citation:
Posté par Rapsody
Bonjour ma psy apprécie quand je lui écris.
Elle me demande de le faire quand elle part et memesinon.
Mais depuis qu'il y a le forum je ne lui écris plus du tout.
J'écris à vous.
RApsody.

Cela m'étonne bcp que le forum ait remplacé ta psy en ce qui concerne les lettres, car je serais bien incapable de tout révéler de moi ici, alors que je n'ai aucun secret pour mon psy ; il connait tout de moi..

Il y a plein d'aspects de ma vie que je "n'écris" pas ici.

Bises
__________________
Ondine,
Modératrice "très patiente" de Santé-Psy.

"Science sans conscience n'est que ruine de l' âme."
Ondine is offline   Réponse avec citation
Vieux 28/07/2006, 12h24   #13
Rapsody
 
Messages: n/a
Re : écrire une lettre à son psy

---

Dernière modification par Rapsody 28/07/2006 à 13h11.
  Réponse avec citation
Vieux 28/07/2006, 12h40   #14
Ondine
Modératrice
 
Avatar de Ondine
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: Normandie
Messages: 5 620
Re : écrire une lettre à son psy

Toi aussi bisous à ton fils
__________________
Ondine,
Modératrice "très patiente" de Santé-Psy.

"Science sans conscience n'est que ruine de l' âme."
Ondine is offline   Réponse avec citation
Vieux 28/07/2006, 12h46   #15
Ellea
 
Messages: n/a
Re : écrire une lettre à son psy

Bonjour à toutes !

Merci Rapsody pour ton message, je suis un peu dans le même cas que toi. J'ai beaucoup plus de facilité à me livrer ici qu'en réel aux gens et à mon psy. Ici, même si je ressens de la honte quelquefois sur ce que j'écris, même si j'ai envie de tout effacer et le fais quelquefois, au moins j'ai pu faire sortir ce qui m'angoisse, me perturbe ou m'inquiète.
Par contre, après j'essaie d'aborder le sujet en séance.
Les mots ayant été appliqués ici permettent à mes émotions de perdre un peu de leur intensité.
Comme lorsqu'on a un secret. Il semble beaucoup moins exaltant lorsqu'il est dévoilé.


Citation:
Posté par Ondine
Je pense qu'il faut respecter les congés de ton psy ; il a droit à ses vacances comme tout le monde, donc je pense que ce serait une intrusion dans sa vie privée.

Merci Ondine pour ta réponse,
Je suis bien d'accord avec toi et c'est pour ça que je ne le ferais pas !
Malgré tout j'y ai pensé et je crois que c'est ce qui m'a perturbé...

Citation:
Posté par pmdfiere
Je suis pour qu'on obéisse à ses désirs quand ils ne font de mal à personne


Coucou Michelle,
C'est pas faux. Et en même temps, je ne suis pas très sûre d'avoir réellement eu envie qu'il lise...
  Réponse avec citation
Vieux 28/07/2006, 13h14   #16
Ondine
Modératrice
 
Avatar de Ondine
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: Normandie
Messages: 5 620
Re : écrire une lettre à son psy

EN ce qui concerne les gens réels; je ne lme ivre pas non plus ; c'est vraiment mon psy qui est mon journal intime..
Un ptit ex.: cet été, en vacances, j'ai connu des gens "du coin" sympathiques ; et bien en 15 jours de temps, j'ai su pas mal de leur vie privée alors que moi je n'ai rien dit, à part où je vis et mon âge, c'est tout.
En fait, je ne comprends pasque des "inconnus" de passage se livrent aussi facilement..

__________________
Ondine,
Modératrice "très patiente" de Santé-Psy.

"Science sans conscience n'est que ruine de l' âme."
Ondine is offline   Réponse avec citation
Vieux 28/07/2006, 13h29   #17
Ellea
 
Messages: n/a
Re : écrire une lettre à son psy

C'est vrai, je connais une femme qui est comme ça. En une soirée, on sait tout de sa vie. Ses erreurs, ses voyages, ses goûts, ses déceptions, ses chagrins... c'est impressionnant. Elle donne l'impression de n'être jamais apaisée par les révélations qu'elle fait. Comme si la parole ne lui permettait pas de passer à autre chose mais au contraire de ressasser sans arrêt ses douleurs. Alors à chaque nouvelle rencontre, elle recommence à raconter son histoire, sans même qu'on ait besoin de lui poser des questions...

Personnellement ce sont surtout mes émotions que je ne révèle pas. Et mes sentiments encore moins. Ils restent flottant dans mon esprit, je n'en parle pas, n'y pense pas vraiment non plus en tout cas, pas avec des mots, comme s'ils étaient sacrilèges, comme si les mots allaient tout gâcher. Je les laisse juste s'infilter en moi ces sentiments, et agir sur moi. Mais quand ils sont perturbant, j'avoue que ça fait du bien de les exposer pour s'en libérer un peu !
  Réponse avec citation
Vieux 28/07/2006, 13h36   #18
Samuelle5
 
Messages: n/a
Re : écrire une lettre à son psy

Citation:
Posté par Ellea
Bonjour à toutes !

Merci Rapsody pour ton message, je suis un peu dans le même cas que toi. J'ai beaucoup plus de facilité à me livrer ici qu'en réel aux gens et à mon psy. Ici, même si je ressens de la honte quelquefois sur ce que j'écris, même si j'ai envie de tout effacer et le fais quelquefois, au moins j'ai pu faire sortir ce qui m'angoisse, me perturbe ou m'inquiète.
Par contre, après j'essaie d'aborder le sujet en séance.
Les mots ayant été appliqués ici permettent à mes émotions de perdre un peu de leur intensité.
Comme lorsqu'on a un secret. Il semble beaucoup moins exaltant lorsqu'il est dévoilé.




Merci Ondine pour ta réponse,
Je suis bien d'accord avec toi et c'est pour ça que je ne le ferais pas !
Malgré tout j'y ai pensé et je crois que c'est ce qui m'a perturbé...



Coucou Michelle,
C'est pas faux. Et en même temps, je ne suis pas très sûre d'avoir réellement eu envie qu'il lise...

Avant j'avais une caisse où je glissais les longues lettres non envoyées. Et puis j'ai jeté les lettres. Mon ordinateur portable est plein de lettres non envoyées. Certaines sont devenu des textes, certaines ont fini en nouvelles, d'autres en textes théoriques. Et certaines ont été envoyées à l'une ou l'autre (moins l'autre) de mes psychanalystes.
Mais je suis dans le cas de figure où tu harcèles tellement ta psy qu'elle devient par force amie et qu'en 1998 vous partez en Israël ensemble...

Dernière modification par Samuelle5 28/07/2006 à 14h52.
  Réponse avec citation
Vieux 28/07/2006, 13h45   #19
Ondine
Modératrice
 
Avatar de Ondine
 
Date d'inscription: septembre 2005
Localisation: Normandie
Messages: 5 620
Re : écrire une lettre à son psy

Citation:
Posté par pmdfière

Mais je suis dans le cas de figure où tu harcèles tellement ta psy qu'elle devient par force amie et qu'en 1998 vous partez en Israël ensemble...

Devenir amie avec son psy ??
Impossible, je lui en dirais moins si c'était le cas..
__________________
Ondine,
Modératrice "très patiente" de Santé-Psy.

"Science sans conscience n'est que ruine de l' âme."
Ondine is offline   Réponse avec citation
Vieux 28/07/2006, 13h58   #20
Samuelle5
 
Messages: n/a
Re : écrire une lettre à son psy

Mais quand j'ai fait ma psychanalyse, je ne me disais pas que j'allais devenir amie avec cette femme. Je travaillais et très sérieusement, vous pouvez me croire. J'apprenais à parler sans bégailler, rougir, me taire, faire rire, mais jamais parler tout simplement.
Alors j'ai appris ça à parler. Et dans une crise maniaque, je me suis dit, c'est avec cette femme que je veux échanger! Et je l'ai fait. Mais j'avais 4 ans d'analyse derrière mois, sans sortir du cadre.
  Réponse avec citation
Vieux 30/07/2006, 01h11   #21
chocoland
 
Messages: n/a
Re : écrire une lettre à son psy

J'ai écrit 3 fois à des psys
- au psychiatre qui me suivait (on était alors en 1995 !) en thérapie, afin de lui payer les séances retenues car je voulais me "casser" mais comme toute séance était dûe ... j'ai voulu régler mes comptes avec lui :-)
=> il m'avait incité à partir vivre ailleurs qu'au domicile familial et au final, je suis tombée en dépression ... quand je chiallais il me disait : bon, on va en rester là ...
Alors que le psychanalyste me demande toujours : qu'est-ce qui ne va pas Chrystèle ? parlez- m'en !!!!!
...
aucune réponse bien sûr, à part l'encaissement du chèque ... (sans retour d'ordonnance)

- au psychiatre qui a suivi : je lui avais envoyé une carte postale pendant les vacances d'hiver pour lui montrer que j'allais mieux .. j'étais à la montagne ! et le remercier de son aide (prescription de Stablon) qui m'avait permis de ne pas me tuer ...
... aucune réponse !

- mon psychanalyste actuel : on se voyait dans le cadre d'une association d'aide aux RMIstes ... j'étais en contrat santé ... il m'a dit d'aller voir quelqu'un d'autre qu'avec lui je ne faisais plus de travail ... qu'il allait partir à la retraite de l'association etc ..
j'ai très mal pris tout ça : sentiment d'abandon et de rejet ... je ne voulais pas aller voir un autre psy !
... il m'a répondu !!!!!!!!!!!!!!! une lettre dans laquelle il me disait entendre des reproches ... et qu'il me proposait de l'appeler pour prendre un RV dans son cabinet privé ...
il m'a expliqué qu'au niveau déontologique il n'avait pas pu me proposer de le voir hors du cadre de l'association ..
et qu'il n'avait pas compris ... à quel point le transfert avait marché vis à vis de lui !!!!!! )

J'étais très mal ... mais le jour où j'ai reçu sa lettre, je me suis sentie de suite bcp mieux !!!!!!!! )

Alors ... tout dépend pourquoi vous voulez écrire à votre psy et tout dépend de votre psy ! ))
  Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 03h51.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.



Ce forum n'est pas un chat

Cliquez pour en savoir plus sur le Retour des zappeurs-TDAH !