"Chacun est responsable de son malheur"... - Forum
Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Discussions-Psy
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Discussions-Psy Ce forum traite de santé psychique et de santé mentale. Il est ouvert à tous, et surtout aux personnes désireuses de s’informer à propos des soins psychologiques et psychiatriques.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 03/05/2005, 17h30   #1
Pinback
 
Messages: n/a
"Chacun est responsable de son malheur"...

Bonjour,

C'est mon psychiatre qui m'a sorti la phrase ci-dessus ce matin. Il ne voulait pas me dire que j'étais la cause de mes troubles, que je le avais cherché. Non, il voulait chercher à me responsabiliser.
J'ai des troubles et je me soigne. C'est bien. Mais il ne faut pas que j'en reste là. Je ne dois pas me complaire dans ma maladie ou rester un éternel assisté de mes parents. Il est de ma responsabilité de me donner les moyens de trouver un travail pour mon cas...
Les médicaments ne font qu'une partie du boulot : ils soignent les symptômes de la maladie. C'est déjà beaucoup. A nous de faire le reste !

Bien-sûr, il ne faut pas minorer les médicament : quand on doit être pris en charge par un traitement médicamenteux, il faut être responsable et le suivre, sans quoi les symptômes de la maladie ne disparaissent pas. La responsabilité marche dans les deux sens...
  Réponse avec citation
Vieux 03/05/2005, 17h52   #2
SandyP
 
Messages: n/a
Re : "Chacun est responsable de son malheur"...

Bonjour, Pinback!


Le mot "responsabilité" fait peur, car on le confond souvent avec "culpabilité". Or être responsable, c'est d'abord "répondre de", assumer, se prendre en charge. Quand on est malade, on est fragilisé : c'est difficile de se dire "Je suis responsable de ce qui m'arrive", c'est certain, et pourtant... arrive un moment où on DOIT prendre en main notre problème : en prenant des médicaments, le temps qu'il faut, mais aussi en "sortant de soi", en se regardant en face, en osant faire des projets, des plans pour l'avenir...

Nous sommes tous responsables de ce qui nous arrive, quand nous acceptons cette responsabilité : "Oui, c'est à moi que cela est arrivé, oui, je suis celui/celle qui a tel et tel problème, et oui, même si je me sens fragile, je peux déjà faire cette démarche-ci et cette démarche-là...". La satisfaction qui naît de ces petits pas en avant nous aide à continuer, à avancer... La guérison n'est rien d'autre que ces petits pas que l'on fait, petits pour les autres, mais énormes pour celui qui s'en croyait incapable la veille...

OSE aller de l'avant - à ton rythme mais franchement!

Sandy
  Réponse avec citation
Vieux 03/05/2005, 18h50   #3
Pinback
 
Messages: n/a
Re : "Chacun est responsable de son malheur"...

Bonjour Sandy,

Je crois que tu as compris ce que voulait dire mon psy. Il faut oser aller de l'avant et ne pas se sentir freiné par la maladie !

Amicalement,
  Réponse avec citation
Vieux 03/05/2005, 18h53   #4
john00
Membre
 
Date d'inscription: février 2005
Messages: 237
Re : "Chacun est responsable de son malheur"...

et de son bonheur...


John
john00 is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/05/2005, 19h09   #5
Poulou
 
Messages: n/a
Re : "Chacun est responsable de son malheur"...

"Chacun est responsable de son malheur"...

Bonjour

Je n'aime pas trop cette affirmation qui s'appuie plus sur le négatif que sur le positif.

Je préfère de loin "Chacun est responsable de son bonheur"; Cette affirmation me place dans une disposition mentale plus active, qui me donne envie d'aller de l'avant.

Bonne soirée heureuse à tous, un instant à la fois.
  Réponse avec citation
Vieux 03/05/2005, 19h23   #6
Poulou
 
Messages: n/a
Re : "Chacun est responsable de son malheur"...

Il me fait sourire, quand même, votre psy, Pinback, quand j'y repense...C'est un peu facile d'affirmer ce qu'il affirme...

Il y a quelques temps, j'ai perdu tous mes ascendants, quatre, en quatre ans, dont mon père et ma mère.
Je n'étais pas responsable de ce genre de "malheurs", et pourtant c'en était pour moi, je vous l'assure.
Traverser ces deuils a été difficile et douloureux au moment où j'avais à les traverser, et même si j'y suis parvenue.

Je me sens responsable de mon bonheur à choisir de vivre heureuse malgré ces malheurs, mais pas de ces malheurs.
Certains psys, j'ai l'impression, m'auraient fait plus de mal que de bien, si je les avais consultés.
Mais bon, il faut de tout pour faire un monde; L'important est que le vôtre vous fasse du bien à vous Pinback.

Poulou
  Réponse avec citation
Vieux 03/05/2005, 21h48   #7
Aloes
Aloès
 
Avatar de Aloes
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Québec, Canada
Messages: 2 515
Re : "Chacun est responsable de son malheur"...

Bonjour Poulou,

Je comprends ce que tu veux dire dans ton message.

En même temps j'ai le goût de te dire de simplement prendre garde à ne pas appliquer les phrases lues ou entendues à d'autres situations. Une phrase dite par un psy, l'est dans un contexte particulier, face à une personne particulière, à un certain moment donné, et ne se transpose pas forcément d'emblée à une autre situation, ou une autre personne...

Je ne peux pas du tout commenter la phrase dite par le psy d'Hervé. Mais je peux dire cependant, que de manière générale, les psychologues et psychiatres utilisent à travers la relation des techniques particulières, qui ne sont pas forcément là pour plaire à l'autre, mais plutôt pour faire progresser (parfois cela passe par faire réagir, etc.). Aussi, lorsqu'on lit une phrase rapportée sur un forum, elle n'est pas forcément à prendre tel quel au premier degré, parce que sortie de son contexte, et peut-être aussi reformulée autrement par celui ou celle qui l'écrit.

Salutations,
__________________
Aloès
ex-modératrice de Santé Psy
Aloes is offline   Réponse avec citation
Vieux 03/05/2005, 23h26   #8
Lanig
 
Messages: n/a
Re : "Chacun est responsable de son malheur"...

Citation:
Posté par Poulou
"Chacun est responsable de son malheur"...

Bonjour

Je n'aime pas trop cette affirmation qui s'appuie plus sur le négatif que sur le positif.

Je préfère de loin "Chacun est responsable de son bonheur"; Cette affirmation me place dans une disposition mentale plus active, qui me donne envie d'aller de l'avant.

Bonne soirée heureuse à tous, un instant à la fois.

Peut etre que dans ce cas, la fameuse formule responsable, mais pas coupable s'applique

C'est vrai que personne ne s'intéressera autant que nous memes à nos problèmes.

Il faut assumer sa part de responsabilité, ne pas compter uniquement sur les autres ou sur les traitements.

Ceci dit, la formule pourrait paraitre facile à dire et pas facile à faire, mais elle était peut etre destinée à provoquer une réaction.
  Réponse avec citation
Vieux 04/05/2005, 08h26   #9
anichou
 
Messages: n/a
Re : "Chacun est responsable de son malheur"...

Citation:
Posté par Poulou
Il me fait sourire, quand même, votre psy, Pinback, quand j'y repense...C'est un peu facile d'affirmer ce qu'il affirme...

Il y a quelques temps, j'ai perdu tous mes ascendants, quatre, en quatre ans, dont mon père et ma mère.
Je n'étais pas responsable de ce genre de "malheurs", et pourtant c'en était pour moi, je vous l'assure.
Traverser ces deuils a été difficile et douloureux au moment où j'avais à les traverser, et même si j'y suis parvenue.

Je me sens responsable de mon bonheur à choisir de vivre heureuse malgré ces malheurs, mais pas de ces malheurs.
Certains psys, j'ai l'impression, m'auraient fait plus de mal que de bien, si je les avais consultés.
Mais bon, il faut de tout pour faire un monde; L'important est que le vôtre vous fasse du bien à vous Pinback.

Poulou

Bonjour Poulou, je crois justement que la phrase du psy de Pinback s'applique aux cas de decès que vous evoquez...

Face à un meme evenement, chacun est libre "d'interpreter" les evenements à sa facon... Face au deces d'un proche, l'un va se morfondre, s'appitoyer sur son sort, sur l'injustice qui le frappe, mais voyons "Pourquoi lui ?!!!?" etc... l'autre va, certes, etre triste, mais relativiser son malheur (ca fait partie de la vie, on y passera tous un jour, etc...)...

le premier paraitra evidemment plus malheureux que le second... C'est en ce sens que l'on peut dire, je crois, que "chacun est responsable de son malheur"...
Là encore, il ne s'agit pas de confondre "responsabilité" et "culpabilité"; et etre responsable de l'impact des evenements sur soi ne signifie pas etre responsable des evenements eux memes...
  Réponse avec citation
Vieux 04/05/2005, 14h02   #10
Poulou
 
Messages: n/a
Re : "Chacun est responsable de son malheur"...

Citation:
Posté par Aloes
Bonjour Poulou,

Je comprends ce que tu veux dire dans ton message.

En même temps j'ai le goût de te dire de simplement prendre garde à ne pas appliquer les phrases lues ou entendues à d'autres situations. Une phrase dite par un psy, l'est dans un contexte particulier, face à une personne particulière, à un certain moment donné, et ne se transpose pas forcément d'emblée à une autre situation, ou une autre personne...

Je ne peux pas du tout commenter la phrase dite par le psy d'Hervé. Mais je peux dire cependant, que de manière générale, les psychologues et psychiatres utilisent à travers la relation des techniques particulières, qui ne sont pas forcément là pour plaire à l'autre, mais plutôt pour faire progresser (parfois cela passe par faire réagir, etc.). Aussi, lorsqu'on lit une phrase rapportée sur un forum, elle n'est pas forcément à prendre tel quel au premier degré, parce que sortie de son contexte, et peut-être aussi reformulée autrement par celui ou celle qui l'écrit.

Salutations,

Bonjour Aloes

J'ai bien compris tout ça, c'est pour cette raison, qu'à la fin de mon message, j'ai bien précisé que l'important était que Pinback se fasse du bien grâce à son psy.
C'est certain que sortie de son contexte, cette affirmation "chacun est responsable de son malheur", n'a pas la même connotation selon les cas des gens; C'est ce que j'ai tenu à préciser à travers mes deux messages en parlant de la connotation que cette phrase pouvait avoir sur mon cas.

Pour "mon cas" (et celui d'autres trés certainement aussi), la phrase qui m'a fait du bien lorsque j'ai commencé à me soigner a été "tu n'es pas coupable, tu es malade; On n'est pas coupable d'être malade" par contre, j'ai compris par la suite que j'étais responsable non pas de ma maladie mais de ma guérison.
Mon malheur n'avait rien à voir avec tout ça, à moins que j'aie choisi de me complaire dans ma maladie, mais à ce moment là, ça n'aurait servi à rien qu'on me dise que je me complaisais dans mon malheur, que j'en étais responsable, franchement, ça m'aurait servi à quoi, honnêtement ?
En plus, à bien y réfléchir, ça n'aurait même pas été vrai, puisque ç'aurait juste signifié que je n'aurais pas touché mon fond dans ma souffrance, dans ma maladie, en ce qui me concernait.

Par contre, dire que je suis responsable de mon bonheur, ça, oui, ça me va bien à moi.

Voilà, c'était tout ce que je voulais préciser : Que la phrase du psy de Pinback ne s'appliquait pas à tous, "sortie de son contexte" comme tu le disais Aloes, parce que "sortie de son contexte", elle risquait même de faire plus de mal que de bien à certains dont je faisais partie lorsque j'étais malade.

Poulou
  Réponse avec citation
Vieux 04/05/2005, 14h19   #11
letotor
multiposteur
 
Date d'inscription: mars 2005
Messages: 5 561
Re : "Chacun est responsable de son malheur"...

Bonjour

Il me semble qu'effectivement il est de notre propre ressort que de sentir heureux ou pas. Je connais une jeune femme qui a eu la pire des vies imaginable, a connu la rue, s'est retrouvée mère enfant, aété battue... Pourtant rien ne semble jamais avoir réussi à la miner. A l'inverse je n'ai jamais connu objectivement de grands soucis et je suis pourtant malheureux. Le pire c'est de ne pas assumer ses choix, pour le coup on est vraiment responsable de son malheur. peut être même coupable.
En fait rien n'est simple. Suffit il de vouloir être heureux? j'en doute. trop de choses échappent à nos désirs conscient. Peut être somme nous notre pire ennemi quand on souffre.
Voilà, c'est ce que m'inspire comme ça en vrac les propos de votre psy.
letotor is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/05/2005, 15h32   #12
SandyP
 
Messages: n/a
Re : "Chacun est responsable de son malheur"...

Bonjour!

J'aimerais ajouter une chose : se sentir responsable de son bonheur ou de son malheur, ce n'est pas non plus TOUT maitriser : les événememts qui arrivent, les réactions que je peux avoir, les problèmes de santé qui peuvent survenir etc. Mais c'est avoir le CHOIX et assumer ce choix que je fais : choix du conjoint, choix du métier, choix du traitement médical (si c'est le cas), choix de rester ou de partir, choix de surmonter un deuil ou pas etc.

Le bonheur "à tout prix" peut aussi devenir une dictature : "Si je me sens malheureux, c'est moi qui l'ai voulu ainsi, et je me sens coupable à mes propres yeux et aux yeux des autres" : on n'est plus dans le libre choix, assumé, mais dans la contrainte, le jugement, l'obligation de réussite. On ne maitrise jamais tout, y compris soi-meme, tout est possible dans un sens comme dans l'autre, et personnellement je me sens bien avec cette idée que le malheur peut déboucher sur quelquechose de positif, et que le bonheur n'est jamais acquis définitivement : celui qui le croit risque de tomber de haut au prochain coup de vent! Il n'y a pas de recettes pour etre heureux ou malheureux, chacun navigue à vue, et pour échapper à la culpabilité, le meilleur moyen est encore de prendre ses responsabilités et d'assumer ce qu'on est : pas parfait. Que c'est difficile parfois! Mais on en sort grandi, moins vaniteux, plus vrai.

Sandy
  Réponse avec citation
Vieux 04/05/2005, 17h33   #13
Pinback
 
Messages: n/a
Re : "Chacun est responsable de son malheur"...

Bonjour Poulou,

Oui, il est clair que que la phrase de mon psy de s'applique pas à tout le monde. Il l'a dite à moi dans un contexte particulier, il ne l'aurait pas dite à tous ses patients de la même manière. Mais dans le fond, je crois qu'il a raison et qu'elle peut s'appliquer à un peu tout le monde : il s'agit de donner au patient la force de se donner les moyens de guérir par ses propres moyens et pas en comptant uniquement sur les médicaments...

Amicalement,
  Réponse avec citation
Vieux 04/05/2005, 17h39   #14
Poulou
 
Messages: n/a
Re : "Chacun est responsable de son malheur"...

Citation:
Posté par Pinback
Bonjour Poulou,
et qu'elle peut s'appliquer à un peu tout le monde

Bonjour Pinback

Non elle ne peut pas s'appliquer à tout le monde ! Elle ne peut pas s'appliquer à la malade alcoolique que j'étais !

Bien à vous

Poulou -qui ne démordra pas de ce qu'elle sait pour elle et donc pour d'autres-
  Réponse avec citation
Vieux 04/05/2005, 17h46   #15
Poulou
 
Messages: n/a
Re : "Chacun est responsable de son malheur"...

* Pour la malade alcoolique que j'étais, "chacun est responsable de son malheur", ou "chacun est responsable de sa maladie", ça m'aurait fichue encore plus en l'air.

Par contre, "chacun est responsable de son bonheur" ou "chacun est responsable de sa guérison", ça m'aurait donné envie d'avancer, de vivre et de m'atteler à aller mieux.

Et vous pouvez dire que je pinaille et joue sur les mots, mais les mots ont été tellement importants pour moi au cours de ma maladie et ensuite de ma guérison, que je ne peux pas les banaliser.
  Réponse avec citation
Vieux 04/05/2005, 21h30   #16
anichou
 
Messages: n/a
Re : "Chacun est responsable de son malheur"...

Citation:
Posté par Poulou
* Pour la malade alcoolique que j'étais, "chacun est responsable de son malheur", ou "chacun est responsable de sa maladie", ça m'aurait fichue encore plus en l'air.

Par contre, "chacun est responsable de son bonheur" ou "chacun est responsable de sa guérison", ça m'aurait donné envie d'avancer, de vivre et de m'atteler à aller mieux.

Et vous pouvez dire que je pinaille et joue sur les mots, mais les mots ont été tellement importants pour moi au cours de ma maladie et ensuite de ma guérison, que je ne peux pas les banaliser.

Je ne vois pas comment on peut etre responsable de son bonheur mais ne pas etre responsable de son malheur ?!!?? C'est la meme demarche non ?
  Réponse avec citation
Vieux 04/05/2005, 23h17   #17
Poulou
 
Messages: n/a
Re : "Chacun est responsable de son malheur"...

Citation:
Posté par anichou
Je ne vois pas comment on peut etre responsable de son bonheur mais ne pas etre responsable de son malheur ?!!?? C'est la meme demarche non ?

Bonsoir Anichou

Non, pas du tout la même démarche pour moi, mais alors pas du tout.

Si vous relisez tous mes messages sur ce post, vous saisirez peut-être la nuance qui fait toute la différence, car je parle "de mon cas, dans ma vie, avec ma maladie mentale d'alcoolique".

Pour vous c'est peut-être la même chose, mais pas pour les personnes dont le fonctionnement mental dans la maladie et durant le processus de guérison de cette maladie, avaient le même cursus que le mien.

Amicalement

Poulou
  Réponse avec citation
Vieux 05/05/2005, 19h47   #18
Aloes
Aloès
 
Avatar de Aloes
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Québec, Canada
Messages: 2 515
Re : "Chacun est responsable de son malheur"...

Bonjour letotor,

Une lecture pour vous:
"De l'exaltation à la dépression" par Kay Redfield Jamison
http://www.100meilleurs.com/books/book.asp?BookID=1107

Je n'ai pas lu mais il paraît que c'est bon. C'est l'autobiographie d'une psychiatre maniaco-dépressive.

Salutations,
__________________
Aloès
ex-modératrice de Santé Psy
Aloes is offline   Réponse avec citation
Vieux 06/05/2005, 02h05   #19
cilloux
 
Messages: n/a
Re : "Chacun est responsable de son malheur"...

Citation:
Posté par Poulou
* Pour la malade alcoolique que j'étais, "chacun est responsable de son malheur", ou "chacun est responsable de sa maladie", ça m'aurait fichue encore plus en l'air.

Par contre, "chacun est responsable de son bonheur" ou "chacun est responsable de sa guérison", ça m'aurait donné envie d'avancer, de vivre et de m'atteler à aller mieux.

Et vous pouvez dire que je pinaille et joue sur les mots, mais les mots ont été tellement importants pour moi au cours de ma maladie et ensuite de ma guérison, que je ne peux pas les banaliser.

Moi tout pareil, Poulou.
  Réponse avec citation
Vieux 06/06/2017, 08h04   #20
Nr6
prisonnier dans ma tête
 
Date d'inscription: mars 2010
Messages: 798
Re : "Chacun est responsable de son malheur"...

Cette phrase n'est valable que pour un patient donné dans un contexte donné. Ce n'est pas une formule magique ni même un dogme mais un élément permettant de passer d'une étape à l'autre dans une thérapie en progression.

Il y a malheur et "malheur", vouloir et "vouloir".
Nr6 is offline   Réponse avec citation
Vieux 07/06/2017, 11h08   #21
maparole94
Membre
 
Date d'inscription: avril 2014
Messages: 3 863
Re : "Chacun est responsable de son malheur"...

Citation:
Posté par Nr6
Cette phrase n'est valable que pour un patient donné dans un contexte donné. Ce n'est pas une formule magique ni même un dogme mais un élément permettant de passer d'une étape à l'autre dans une thérapie en progression.

Il y a malheur et "malheur", vouloir et "vouloir".
Bonjour Nr6,


Je te remercie pour les éclaircissements donnés sur ce fil et aussi pour ta réflexion personnelle là-dessus.
Bien d'accord avec ce que tu dis : il y a beaucoup de confusion sur certains mots !


Je pense depuis longtemps que le mot "responsabilité" est source de confusion.
Il suggère plusieurs idées très différentes, à mon avis :

1° - Une responsabilité éthique, morale.
...S'agissant d'un comportement inapproprié, risqué, agressif, transgressif à "assumer" à ce titre.

2° - Une responsabilité de causalité.
...S'agissant d'un comportement, d'une parole ou d'une "provocation" supposés entraîner certaines réactions des autres en conséquence.

3° - Une responsabilité existentielle.
...Chacun est DE FAIT seul acteur de SON existence et reste DE FAIT seul face à tout ce qui lui arrive, explicable ou non, juste ou injuste, agréable ou désagréable.
Ce qui permet d'intégrer sans culpabilité l'imprévisible, l'ingérable et l'inimaginable de chaque vie : le hasard, la mauvaise étoile, les catastrophes, les accidents, les attentats, les maladies diverses, les deuils etc.
Sans oublier les comportements des autres !
Bref, toute une vie humaine.




La psychanalyse traditionnelle me semble souvent être source de confusion sur toutes ces "responsabilités".
Et cela me semble devenu un préjugé de responsabilité globale du patient... qui n'est pas fondé rationnellement et qui accable souvent un peu plus dans son malheur.

Par exemple, il faudrait toujours envisager d' être "la cause" même inconsciente (je souligne !) de tout ce qui nous arrive.
Sauf que c'est seulement la théorie psychanalytique qui le suppose !
...Avoir eu par exemple des "désirs inconscients" ayant "provoqué" une agression : mais rien ne prouve ce genre de désir.
...Ou bien avoir provoqué des réactions hostiles chez ses parents : "mais qu'est-ce que vous aviez fait à votre mère pour qu'elle réagisse ainsi ?".
J'ai vraiment entendu ça en analyse dans ces deux cas, et ça fait beaucoup d'introspection et de culpabilisation.
Tout en inversant la responsabilité réelle des transgresseurs et des adultes éthiquement responsables de certains malheurs.

"Tu l'as voulu, tu l'as bien cherché, tu l'as provoqué" (inconsciemment !) ce malheur dont tu te plains et que tu devrais "assumer" parce que c'est ton inconscience (au sens large !) ou ton désir caché et ton plaisir refoulé qui te rendent aujourd'hui malade.
...Voilà ce que j'ai trop souvent lu et entendu et qui me semble davantage un préjugé qu'une vérité applicable à tous.
...Le malheur prenant souvent l'apparence de la maladie selon la psychanalyse traditionnelle pour laquelle c'est le "symptôme" d'une culpabilité refoulée concernant un "désir inconscient".
Mais ca se discute : certains l'ont vécu ainsi et vont beaucoup mieux en le disant ainsi, mais d'autres considèrent leur malheur autrement et ça n'aide pas forcément de parler ainsi !
__________________
"Ne doutez jamais du fait qu'un petit nombre de gens réfléchis et engagés peuvent changer le monde. En réalité, c'est toujours ce qui s'est passé."
Margaret Mead, anthropologue américaine.

Dernière modification par maparole94 07/06/2017 à 11h25.
maparole94 is online now   Réponse avec citation
Vieux 07/06/2017, 11h22   #22
maparole94
Membre
 
Date d'inscription: avril 2014
Messages: 3 863
Re : "Chacun est responsable de son malheur"...

En marge de la psychanalyse traditionnelle, il y a (surtout aux Etats-Unis) la "psychanalyse existentielle".

La causalité (actuelle ou passée) n'est pas recherchée, et toute culpabilité (ou sentiment de culpabilité) sont plutôt combattus d'entrée de jeu : c'est l'irrationnel, l'inexplicable, et l'injustice fondamentale de chaque existence qui doivent être acceptés.
...C'est la responsabilité "existentielle" d'une vie que chacun doit arriver à surmonter pour vivre.
Tout simplement parce qu'il n'y a pas le choix : malgré le malheur, les agressions, les deuils, les maladies dont le patient n'est pas responsable dans beaucoup de cas.

Dans cet esprit, il faudrait surtout arriver à trouver des soins, des traitements et des réflexions qui font du bien immédiatement et qui aident à vivre sans forcément donner sens à tout : qui permettent de se blinder ou de prendre de la distance, ou bien de trouver des solutions concrètes rapidement, afin d'arriver à survivre plutôt que mourir à petit feu.
Cela me semble un parti-pris plus pragmatique qu'explicatif.



Je suggère donc personnellement l'expression : "être seul acteur de sa propre vie".
Chacun a sa vie à vivre et personne ne peut le faire à notre place.
Chacun trouve une thérapie avec ses trucs de survie, ses fonctionnements et ses croyances qui l'aident à vivre...

Cette formulation exclut à mon avis l'idée d'être "artisan de son malheur" ou de "mériter son sort", ou de "vouloir" ce qui arrive en étant "seul responsable" de ce qui a été de fait souvent imposé par les véritables responsables (...parfois professionnellement, parfois pénalement responsables).
Etre responsable de sa vie et de l'évolution de sa thérapie quelle qu'elle soit a pour moi un sens très précis qui ne se confond pas avec d'autres formes de responsabilité !

Et cela me semble d'ailleurs avoir très bien été expliqué en début de fil.
__________________
"Ne doutez jamais du fait qu'un petit nombre de gens réfléchis et engagés peuvent changer le monde. En réalité, c'est toujours ce qui s'est passé."
Margaret Mead, anthropologue américaine.

Dernière modification par maparole94 07/06/2017 à 11h37.
maparole94 is online now   Réponse avec citation
Vieux 10/07/2017, 15h43   #23
Vengeresse
Membre
 
Avatar de Vengeresse
 
Date d'inscription: août 2016
Localisation: Bretagne
Messages: 58
Re : "Chacun est responsable de son malheur"...

Citation:
Posté par Pinback
Bonjour Poulou,

Oui, il est clair que que la phrase de mon psy de s'applique pas à tout le monde. Il l'a dite à moi dans un contexte particulier, il ne l'aurait pas dite à tous ses patients de la même manière. Mais dans le fond, je crois qu'il a raison et qu'elle peut s'appliquer à un peu tout le monde : il s'agit de donner au patient la force de se donner les moyens de guérir par ses propres moyens et pas en comptant uniquement sur les médicaments...

Amicalement,
bonjour,
Il vous a dit celà pour vous faire comprendre que vous pouvez vous en sortir par vous même.
ça veut dire aussi qu'il vous estime capable de le faire.
Salutations.
Vengeresse is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.