Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Maladies, traitements, médicaments
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Maladies, traitements, médicaments Sur ce forum, vous pouvez parler des maladies et de leurs traitements. Ne venez jamais chercher un diagnostic ou une réponse personnalisée en exposant vos symptômes, ce forum ne remplace pas une consultation médicale et votre message serait effacé.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 10/07/2007, 16h26   #1
fritz
Banni(e) pour comportement inadapté
 
Date d'inscription: décembre 2006
Messages: 4
sténose urétrale

bonjour, on m'a diagnostiqué une sténose urétrale postèrieure post infectieuse.

mais on ne m'a pas expliqué en quoi cette sténose à des répercussions graves sur mes erections.

quelqu'un peut il m'informer? merci.
fritz is offline   Réponse avec citation
Vieux 24/01/2008, 03h44   #2
CalvinB
 
Messages: n/a
Re : sténose urétrale

Bonjour,

Je suis ici dans ce canal pour partager mon expérience vécu pour une sténose urétrale. Je suis un homme de 29 ans et j'ai été diagnostiqué avec une sténose a l'urètre bulbaire il y a plus de 1 an. Cette sténose a été diagnostiqué par cystoscopie. Ce test est effectué par un urologue et il ne dure pas plus de 5 min. Ce test commence d'abord pas l'introduction d'un gel anesthésiant local (xylocaine) dans l'extremité du penis et quelques minutes plus tard l'urologue peut effectuer son examen qui est généralement pas douleureux. Généralement l'urologue fera passer une sonde avec une caméra et ce rendera jusqu'a la vessie si il y a absence de sténose. Dans le cas contraire la sonde ne passera pas.

Pour remédier a ma sténose j'ai subi le 30 avril 2007 une premiere urethrotomie. Cette appareil est semblable a un cystoscope mais est aussi munie d'une lame qui permet de pratiquer des inscisions. Cette opération c'est faite en chirurgie de 1 jour (anestésie «rachi») et le soir même j'étais de retour a la maison avec une sonde uretrale que j'ai conservé pendant 3 jours. Apres ce temps j'ai enlevé cette sonde moi meme et lors de mes 2 premieres mictions tout c'est déroulé dans l'ordre (un jet puissant sans aucune douleur). Malheureusement a la 3ieme miction ma plaie c'est réouverte et je me suis remis a saigner. J'ai donc été a l'urgence pour consulter. A ce moment on ne me conseillait pas de remettre une sonde sauf que moi j'ai décidé d'en revoir une. Apres finalement 4 jours supplémentaire, cette sonde a été retirer et j'ai de nouveau pu uriner convenablement.

3 mois plus tard (juillet 2007) j'ai reconsulté mon urologue (visite de suivi) et ma sténose était revenue. Alors celui ci a pratiqué une seconde uréthrotomie (avec anesthésie local) et je retourné chez moi par la suite sans sonde. Les premieres mictions sont quelques peu douloureuse mais cela s'estompe apres 48h a 64 heures.

3 mois plus tard (aout 2007) j'ai denouveau consulté mon urologue (examen de suivie) et ma sténose était encore revenue. Alors j'ai subi une 3ieme uréthrotomie en anesthésie local et retourné chez moi.

3 mois plus tard (janvier 2008) mon urologue a de nouveau constaté que ma sténose était revenue. Cette fois ci il a procédé a une dilation de la sténose (anesthésie local) et ma prescrit un protocol d'auto dilation avec des cathétères de Robinson de grosseur 16Fr sur une période de 2 mois a raison de 2 fois par jours. Jusqu'a présent ma sténose ne s'est pas refermée et j'urine a environ 75% de mon potentiel (100% est apres une uréthrotomie). Ce qui est un résultat satisfaisant pour quelqu'un qui possède une sténose recidivante.

Dans 4 mois je vais de nouveau consulter mon urologue et si cet fois ce n'est pas la bonne, il pratiquera la pause de stent urétrale. A cause de mon jeune age ceci n'est pas généralement suggéré en premiere instance a cause des complications possibles (infections, faire des sténoses aux extrémités du stent et la vie sexuelle doit etre absente).

En bref une sténose de l'urètre est tres difficile a guérir et le taux de récidive est très élevés. Généralement une sténose de l'urètre est une chose qui demeure a vie mais que l'on peut au mieux espérer controler avec le temps.

Pour des questions et suggestions écrivé moi sur chem_lab1@ sur hotmail
  Réponse avec citation
Vieux 18/12/2008, 13h19   #3
convecteur
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2008
Messages: 1
Re : sténose urétrale

Bonjour,
moi aussi j'ai de sérieux problème avec une sténose urétrale très serrée. J'ai subi une urethrotomie en 2001 et puis à nouveau début 2008. La récidive est venue très vite, une dizaine de jours ! J'en suis maintenant au point de me sonder quasi tous les jours avec une sonde de 14. Malgré cela le débit reste trop faible selon les urologues (autour de 7ml/sec). On me suggère de subir une urethroplastie qui est une opération beaucoup plus lourde mais, parait il, qui a 90% de succès. Je me demande comment et surtout après quelle durée il mesure ce succès! J'hésite fortement.
En plus maintenant j'ai presque constamment des sensations légères de brulures à l'entre jambe ou au pubis, j'espère que je ne suis pas en train de bousiller ma prostate à cause du transfert possible d'urine de l'urètre vers la prostate, un phénomène classique avec une sténose parait il.
J'ai déjà eu 2 prostatites cette année, soigné à l'antibiotique ciproxyne.
On m'a parlé de stent "révolutionnaire" (appelé "Memokath")qui sont à base de matériau à mémoire càd qu'en abaissant la température le matériau se ramoli et permet d'être retiré facilement et à température normale il garde sa forme de ressort. Néanmoins un tel stent semble n'être qu'une solution temporaire (il ya a souvent des problèmes après un an).
Bref je ne sais plus trop quoi faire à part continuer ma tournée des urologues ! :-(
Je serais heureux de partager d'autres expériences similaires.Merci.
convecteur is offline   Réponse avec citation
Vieux 20/06/2010, 20h55   #4
brun0852
Membre
 
Date d'inscription: juin 2010
Messages: 4
Re : sténose urétrale

bonjour j'ai eu un accident en 1986 fracture du bassin et rupture de l'uretre au niveau du bec de la prostate j'ai subi après opération de l uretre et 3 uretretomies

en 2010 j'ai de nouveaux des difficultes a uriner jet fin douleurs pelviennes

ma question est la suivante quel type d'examens dois je faire pour ne pas connaitre si c'est un probleme de ma stenose ou peut etre ma prostate compte tenu de mon age 47 ans.(medecins etant depasse par tout ces problemes).

autre question quels sont les progres en 2010 pour les stenoses uretrales ?
l'uretroplastie est elle valable? merci
brun0852 is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/06/2010, 12h37   #5
Lazare
Membre
 
Date d'inscription: juin 2010
Messages: 4
Re : sténose urétrale

Visite chez un urologue certainement.
Cystoscopie surement.

Vu ton âge, il est peu probable que la prostate soit en cause. (j'ai pas dit impossible). mais une echo suffira surement à l'écarter

Malheureusement, il semble que la sténose pose toujours le problème de la récidive (autour de 50%). Moi aussi je croise les doigts, je viens de passer ma 1er urétrothomie , il semble que la taille de la sténose influence aussi sur les chances (ou malchance plutot) de récidive. En sachant, que les urétrothomies suivantes ont encore moins de chance de fonctionner

Dans les protocoles que j'ai lu des différents hôpitaux, la plastie fonctionne à 90%, mais le recul est à quelques années et quid en cas de récidive des 10 derniers % ... moi aussi ca m'inquiète tout ca
Lazare is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/06/2010, 19h52   #6
brun0852
Membre
 
Date d'inscription: juin 2010
Messages: 4
Re : sténose urétrale

Citation:
Posté par Lazare
Visite chez un urologue certainement.
Cystoscopie surement.

Vu ton âge, il est peu probable que la prostate soit en cause. (j'ai pas dit impossible). mais une echo suffira surement à l'écarter

Malheureusement, il semble que la sténose pose toujours le problème de la récidive (autour de 50%). Moi aussi je croise les doigts, je viens de passer ma 1er urétrothomie , il semble que la taille de la sténose influence aussi sur les chances (ou malchance plutot) de récidive. En sachant, que les urétrothomies suivantes ont encore moins de chance de fonctionner

Dans les protocoles que j'ai lu des différents hôpitaux, la plastie fonctionne à 90%, mais le recul est à quelques années et quid en cas de récidive des 10 derniers % ... moi aussi ca m'inquiète tout ca

bonjour
merci pour la réponse rapide j'ai une sténose a l'urètre membraneux pratiquement au niveau du bec de la prostate..ma question

.QUE penser des stents
mon chirurgien me l'a déconseillé a cause des fuites urinaires possibles.

Autre question Que penser des autodilatations ? ca fais peur non?efficace ?
brun0852 is offline   Réponse avec citation
Vieux 22/06/2010, 11h08   #7
Lazare
Membre
 
Date d'inscription: juin 2010
Messages: 4
Re : sténose urétrale

Le seul problème que je connais des stents, c'est qu'ils provoquent à terme des sténoses à leur extrémités (très courant), on reporte donc le problème à un autre endroit . Pour les fuites, je n'en savais rien, surement que c'est du à la localisation de ta sténose proche de la vessie.

Je pense que les autodilations peuvent être une solution à tester avant une plastie. Certains s'en sortent bien, et peuvent les espacer jusqu'à 6 mois. Je suppose que les 1er sont flippantes mais que c'est comme tout, on finit par s'habituer à tout (et puis quand je vois dans certaines pathologies que certains se sondent 6 fois/jour, on peut bien s'autodilater de temps en temps )

Perso (c'est assez frais pour moi l'opération), j'utilise un petit truc donner par mon uro, 1 à 2 fois par jour, je pince le gland en urinant, ce qui permet de faire une petite dilatation de l'urètre. Mais ce n'est surement pas suffisant si la sténose est bien présente
Lazare is offline   Réponse avec citation
Vieux 22/09/2010, 23h00   #8
Roynus
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2010
Messages: 5
Re : sténose urétrale

Bonjour,

J'ai une sténose de l'urètre diagnostiquée il y a 15 ans, j'ai aujourd'hui 30 ans et subi de nombreuses opérations.
Une dizaine d'uretrotomies, ainsi que 3 uretroplasties, et l'essai d'un stent pendant un peu moins d'un an. (2 chirurgiens et 2 professeurs s'y sont collés..)
Ma dernière uretroplastie m'a laissé 2 ans de répis avant de réapparaitre comme par magie, je vais a l'hôpital tous les mois pour subir une dilatation + fibroscopie. Je suis résigné avec les opérations et il est hors de question de repasser sur le billard tant que les dilatations suffirons pour une miction très moyenne mais supportable.

Je déconseille formellement le stent pour les raisons suivantes:
-Fortes douleurs dans la vie de tous les jours.
-Très fortes douleurs lors des érections, rapports sexuels quasi inexistants.
-Érections nocturnes incontrôlables, provoquant un état de fatigue extrême du fait d'être réveillé par d'atroces douleurs toutes les nuits.
-Perte d'urine (faible mais gênante car l'urine devient très odorante)
-Et dans mon cas, calcification du stent qui a du être enlevé de toute urgence.

Je sais que je vivrais toute ma vie avec cette saloperie, la plus grande difficulté est de vivre avec et d'essayer d'en faire abstraction dans la vie de tous les jours.
Je souhaite bien du courage a tous les gens qui me liront et qui on cette pathologie.
N'hésitez pas a demander des infos, je suis calé sur le sujet (malheureusement)
Roynus is offline   Réponse avec citation
Vieux 23/09/2010, 18h11   #9
fredemanu
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2010
Messages: 4
Re : sténose urétrale

Bonjour à tous

J'ai une sténose bulbaire de 4cm depuis une infection mal soignée durant mon enfance.
La 1er opération a eu lieu en 1990. Uretroplastie en 2 temps:

1_temps ouverture de la sténose à plat et fabrication d'un "entonnoir"
(on urine comme une fille )
2_temps trois mois plus tard, fermeture de l'urètre en utilisant la peau des bourses.

1 année plus tard rechute: Infection et douleur, prise d'antibiotiques. Dès l'arrêt des antibiotiques l'infection revient au bout d'une semaine.

1991: 1er Urétérostomie et rechute quelque mois plus tard. Infection etc..idem que précédemment.

1992: 2ème Urétérostomie, et idem rechute antibiotique douleurs permanentes.

Les autres années j'ai jeté l'éponge, et lorsque les douleurs revenaient, je prenais des antidouleurs.

1998: Je change d'urologue afin d'avoir une autre opinion. Il me propose une urétérostomie au laser. Une année plus tard rechute avec infection et prise d'antibiotique en continu, sinon rechute.

1999-2000_ Il me propose un nouveau type d'urétroplastie:
L'uretroplastie buccal: Prélèvement d'une partie de la lèvre interne inférieur pour re-créer l'urètre. L'idée est intéressante. Mais une année plus tard…echec!
Re infection permanente, et re antibiotique….

6 mois plus tard, je craque! Je vais voir mon urologue et lui dis que je ne continue pas comme ça! Qu'il me propose une solution!

Il me propose de prendre 1 comprimé de bactrim simple 2 fois par semaine, et ce de façon continue.
Cela fait 9 ans que je procède de cette façon, on a même diminué la dose à une fois par semaine.
Depuis ma vie a changé! Plus de douleur et enfin une vie normale!!! Certes mon débit est médiocre, mais bon, de toute façon il n'y a pas d'autres solutions. J'urine assis ,à la fin de la miction, j'utilise mes abdominaux pour vider entièrement, ou au mieux ma vessie et ça se passe bien. Une infirmière canadienne ma confirmé qu'au Canada il procédait de la même façon avec les patients récidiviste.
Pourvu qu'ça dure…

Dernière modification par fredemanu 23/09/2010 à 18h15.
fredemanu is offline   Réponse avec citation
Vieux 23/09/2010, 18h41   #10
Roynus
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2010
Messages: 5
Re : sténose urétrale

L'opération au laser, c'est ce qu'on m'a proposé dernièrement si j'en avais marre de faire des dilatations. Apparemment ce n'est pas plus une méthode miracle que les autres...

C'est bizarre que tu prennes des antibiotiques en continu, ça doit être dangereux pour la santé et les défenses immunitaires non ? N'as tu pas peur de tomber sur un microbe super résistant et de ne pas pouvoir le traiter ?

Sinon personnellement j'ai aussi subi la plastie ou on te laisse ouvert 3-4 mois avant de refermer, j'ai rechuté 1an et demi après.
Avant ma dernière plastie j'étais même décidé a laisser définitivement ouvert et faire comme une femme, mais c'est quand même très radical, le professeur m'avait convaincu de recommencer.
La prochaine fois que je vais voir mon chirurgien je lui demanderais si c'est possible de se faire des dilatations seul, une fois par semaine avec des bougies en silicone calibrées. Ma stenose est a peu près stabilisée, il n'a plus de mal a passer le fibroscope tous les 2 mois. Mais mon jet redevient médiocre une semaine après le geste.
Roynus is offline   Réponse avec citation
Vieux 23/09/2010, 22h29   #11
fredemanu
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2010
Messages: 4
Re : sténose urétrale

Le laser ça ne marche pas, même moins bien que les urétrotomies, en fait rien n'est fiable, j'en parle chaque année avec mon uro lors de ma consultation annuel dans l'espoir qu'une nouvelle technique définitive soit trouvée.
J'ai eu la même idée que toi, laisser tout ouvert et uriner comme une femme, mais comme toi, mon uro m'en a dissuadé, mais si il le faut, je n'hésiterais pas.
Le Bactrime, ou ses génériques, ne sont pas considérés comme des antibiotiques, mais comme des sulfamidés.
La différence entre les antibios et les sulfamidés, est que, une fois l'arrêt de la prise des sulfamidés, 3 semaines après il ne reste plus de trace dans ton organisme, alors qu'avec des antibios il faut compté 3 mois.
Concernant la dangerosité de prise prolongée, ou voir même à vie, après renseignement auprès de mon médecin de famille, il n'y aurait pas de problème, contrairement au anti-douleur, qui eux, en prise prolongée tuent les reins!! Alors qu'ils paraissent anodin.
Par contre on ne m'a jamais proposé de faire des dilatations, peut-être à cause de mon type de sténose.
fredemanu is offline   Réponse avec citation
Vieux 23/09/2010, 22h49   #12
Roynus
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2010
Messages: 5
Re : sténose urétrale

Contrairement à toi, je ne fais presque jamais d'infection urinaire, c'est peut être pour cela que je peux faire des dilatations. Mais cette pratique ne fais pas partir la sténose, elle entretient une irritation et une inflammation de la zone. Le seul avantage c'est qu'on peut contrôler la sténose dans le temps et ainsi on a pas besoin de refaire une uretrotomie tous les trois mois.
Roynus is offline   Réponse avec citation
Vieux 23/09/2010, 23h23   #13
fredemanu
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2010
Messages: 4
Re : sténose urétrale

Si ça entretien une irritation et une inflammation permanente, tu dois souffrir continuellement. Si c'est le cas, je me poserais la question de savoir si il est préférable de souffrir pour avoir un débit "correct", ou d'avoir un débit médiocre et ne plus souffrir et avoir une vie....

Dernière modification par fredemanu 23/09/2010 à 23h26.
fredemanu is offline   Réponse avec citation
Vieux 09/11/2010, 00h37   #14
CalvinB
Membre
 
Date d'inscription: novembre 2010
Messages: 4
Re : sténose urétrale

Citation:
Posté par fredemanu
Si ça entretien une irritation et une inflammation permanente, tu dois souffrir continuellement. Si c'est le cas, je me poserais la question de savoir si il est préférable de souffrir pour avoir un débit "correct", ou d'avoir un débit médiocre et ne plus souffrir et avoir une vie....

Cela fait maintenant 2 ans que je contrôle ma sténose à la suite d'un échec après l'insertion d'un stent par des auto-dilatations. J'ai toujours mon stent en place et la nouvelle sténose est beaucoup plus petite qu'avant l'insertion du stent. Les meilleurs cathétères pour effectuer ces dilatations (après l'essai de quelques marques différentes) sont les speedicath. Ces cathétères sont auto-lubrifiés et ils n'est donc pas nécessaire de manipuler du lubrifiants et évite des manipulations inutiles qui peuvent conduire à des infections. Mais plus que tout, ces cathétères sont ultra-glissant donc ils irritent beaucoup moins l'urètre et surtout ils sont + rigides que les cathétères ordinaires et ils passent donc beaucoup mieux à travers la sténose. Chaque cas est particulier pour chaque personne mais dans mon cas je maintiens un débit raisonnable en me dilatant 1 fois au deux jours.

Le seul inconvenient est le prix élevés de ces cathétères.
CalvinB is offline   Réponse avec citation
Vieux 10/11/2010, 11h00   #15
Roynus
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2010
Messages: 5
Re : sténose urétrale

Citation:
Posté par CalvinB
Cela fait maintenant 2 ans que je contrôle ma sténose à la suite d'un échec après l'insertion d'un stent par des auto-dilatations. J'ai toujours mon stent en place et la nouvelle sténose est beaucoup plus petite qu'avant l'insertion du stent. Les meilleurs cathétères pour effectuer ces dilatations (après l'essai de quelques marques différentes) sont les speedicath. Ces cathétères sont auto-lubrifiés et ils n'est donc pas nécessaire de manipuler du lubrifiants et évite des manipulations inutiles qui peuvent conduire à des infections. Mais plus que tout, ces cathétères sont ultra-glissant donc ils irritent beaucoup moins l'urètre et surtout ils sont + rigides que les cathétères ordinaires et ils passent donc beaucoup mieux à travers la sténose. Chaque cas est particulier pour chaque personne mais dans mon cas je maintiens un débit raisonnable en me dilatant 1 fois au deux jours.

Le seul inconvenient est le prix élevés de ces cathétères.

Ton témoignage m'intéresse énormément car j'ai l'intention d'éssayer. Je fais des dilatations tous les 2 mois chez mon urologue mais ce n'est pas suffisant. J'ai envie de lui parler de cette méthode, et ainsi faire des dilatations une fois par semaine. J'ai quelques questions à te poser pour préparer mon prochain rendez vous.
-C'est ton urologue qui t'as proposé cela ou c'est venu de toi même?
-Le prix de ces cathétères est élevé j'ai vu (91€ la boite de 30), tu payes tout de ta poche ou bien une partie est prise en charge (mutuelle...) ?
-As tu besoin de te les faire préscrire par ton urologue ?
-Si non, ou les achètes tu? (Internet? Pharmacie?)
-N'as tu pas quelques problèmes d'inflammation, de brulures? Car le geste réalisé tous les 2 jours c'est très rapproché !

Moi j'ai un truc contre les inflammations c'est un peu cher aussi mais efficace, un médecin homéopathe me l'avait conseillé. http://www.nutergia.fr/?menu=2&sMenu=2&produit=2

Voilà merci pour ta réponse
Roynus is offline   Réponse avec citation
Vieux 10/11/2010, 18h16   #16
CalvinB
Membre
 
Date d'inscription: novembre 2010
Messages: 4
Re : sténose urétrale

Citation:
Posté par Roynus
Ton témoignage m'intéresse énormément car j'ai l'intention d'éssayer. Je fais des dilatations tous les 2 mois chez mon urologue mais ce n'est pas suffisant. J'ai envie de lui parler de cette méthode, et ainsi faire des dilatations une fois par semaine. J'ai quelques questions à te poser pour préparer mon prochain rendez vous.
-C'est ton urologue qui t'as proposé cela ou c'est venu de toi même?
-Le prix de ces cathétères est élevé j'ai vu (91€ la boite de 30), tu payes tout de ta poche ou bien une partie est prise en charge (mutuelle...) ?
-As tu besoin de te les faire préscrire par ton urologue ?
-Si non, ou les achètes tu? (Internet? Pharmacie?)
-N'as tu pas quelques problèmes d'inflammation, de brulures? Car le geste réalisé tous les 2 jours c'est très rapproché !

Moi j'ai un truc contre les inflammations c'est un peu cher aussi mais efficace, un médecin homéopathe me l'avait conseillé. http://www.nutergia.fr/?menu=2&sMenu=2&produit=2

Voilà merci pour ta réponse


Bonjour, pour répondre à vos questions

1# Oui c'est sous la recommondation de mon Urologue que je pratique désormais des ISD (intermittent self-dilatation).

2# Présentement j'ai une assurance de mon employeur qui paie 80% de ma facture des cathétère. (Je suis Canadian)

3# Je n'ai pas besoin de prescription pour me procurer mes cathétères mais j'en ai besoin si je veux qu' ils soient remboursés par mes assurances. Regardez dans votre region s'il n'y a pas de centre spécialisé (magasins) pour personnes handicapés. Dans ces magasins on retrouve généralement une panoplie de matériels urologiques dont des cathétères. Quand vous irez voir votre medecins, passer voir une infirmière en urologie généralement elles peuvent vous référez l'endroit le plus proche.

4# Je peux avoir des sensations de brûlures au moment de la dilatation et immédiatement après uriner... mais pour les mictions suivantes je suis correct. Évidemment cela dépends de la sévérité de ta sténose
CalvinB is offline   Réponse avec citation
Vieux 10/11/2010, 18h40   #17
CalvinB
Membre
 
Date d'inscription: novembre 2010
Messages: 4
Re : sténose urétrale

Re-bonjour, (pour faire suite à mon message précédent)

Voilà mes recommendations-suggestions selon mon expérience personnelle.

Si votre urologue doit faire une urethrotomie pour votre sténose demandez lui de laisser une sonde à demeure d'un calibre 18F ou plus pendant 3 à 4 jours (Pas plus pas moins) pour devier votre urine par la suite. Dans ces premiers jours, Il est crucial que l'urêtre se forme correctement d'où l'importance de conserver votre cathétères en place. Si vous omettez cette étape, les dilatations seront très pénibles (par expérience) car le calibre de l'urètre diminue très rapidement et les dilatations devront alors se faire de façon très rapproché (voir 3-4 fois par jours).

Une fois les premiers jours passés avec votre sonde permanente, débuté vos ISD (intermittent self-dilatation). Au départ les ISD se feront très rapprochés (1 à 2 fois par jour selon votre cas et votre feeling) pour les 2 à 4 premiers mois (Cela à pour but de stabiliser la sténose jusqu'à sa cicatrisation complete). Ensuite reduisez à une fois par jour pour quelques semaines et reduisez graduallement la fréquence selon votre feeling et la puissance de votre jet à quelques fois semaines ou même moins... l'important est de ne pas reduire la fréquence des ISD trop rapidement car si le cathétère ne passe plus cela veut dire de retourner à l'urethrotomie et à recommencer le tout.

Finalement pour éviter les infections, Prenez votre douche avant, dilatez-vous ensuite et immediatement apres urinez. Urinez à la fin permet de «nettoyer» votre urêtre dans les cas où une bacterie par exemple serait introduite par malchance durant l'auto-dilatation. Cela reduit les chances d'infections que si vous faites le protocole inverse.

P.S. Les ISD ne fonctionnent généralement que pour des sténoses très courtes (< 1cm)
CalvinB is offline   Réponse avec citation
Vieux 10/11/2010, 18h57   #18
CalvinB
Membre
 
Date d'inscription: novembre 2010
Messages: 4
Re : sténose urétrale

Faire des ISD demande d'être très CONCIENCIEUX et ASSIDU et ne jamais OUBLIÉ de les faires. Si un jour vous decidez de ne pas le faire parce que vous n'avez pas le temps ou que cela vous tente pas il se peut que le lendemain vous ne pourriez pu les faires. Ne dérogez jamais de votre protocole.

Sachez que cela prends moins de 3-4 minutes à faire avec des speedicath (quelques fois par semaines). Et conserver le moral en sachant qu'une personnes handicapée doit dans son cas répété se geste 3 à 5 fois par jour pour le restant de sa vie.
CalvinB is offline   Réponse avec citation
Vieux 09/03/2011, 23h21   #19
fredemanu
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2010
Messages: 4
Re : sténose urétrale

Lu aujourd'hui dans le Figaro.

Enfin un espoir????????

Après la vessie, un urètre est reconstruit en laboratoire


Mots clés : urètre, Anthony Atala, The Lancet
Par Sandrine Cabut
09/03/2011 | Mise à jour : 11:44 Réagir
Cinq enfants victimes d'un traumatisme grave en ont bénéficié, avec un bon résultat qui se maintient au bout de six ans.

C'est un nouveau pas dans la médecine régénérative. Des chercheurs américains et mexicains ont réussi à reconstituer l'urètre (1) de cinq enfants à partir de leurs propres cellules cultivées en laboratoire. Et avec cinq à six ans de recul, ces urètres bioartificiels fonctionnent toujours de façon satisfaisante, permettant aux jeunes garçons d'uriner avec un débit normal. Ces résultats viennent d'être publiés sur le site de la revue The Lancet par le Pr Anthony Atala, directeur de l'Institut Wake Forest pour la médecine régénérative (Winston Salem, Caroline du Nord).
Il y a quelques années, cet urologue avait été le premier à implanter chez des humains un organe fabriqué par bio-ingénierie, en l'occurrence une vessie. Celle-ci avait été obtenue en faisant pousser différents types de cellules de vessie sur un moule en polymère biodégradable. L'expérience, menée chez sept patients, a fait l'objet d'une publication dans The Lancet en 2006, avec en moyenne quatre ans de recul. Sur le même principe, cette équipe travaille aujourd'hui à la reconstruction d'une trentaine d'organes et de tissus : muscles, vaisseaux, rein, cartilage…

Précieuses cellules

Pour leurs travaux sur l'urètre, les chercheurs ont repris exactement la même technique que pour la vessie. Ils ont sélectionné cinq petits mexicains âgés d'une dizaine d'années dont la partie postérieure de l'urètre (attenante à la vessie) avait été détruite lors d'un traumatisme du bassin. Dans ce type de lésions étendues, les chirurgiens tentent de refabriquer un urètre à partir d'autres tissus, muqueuse vésicale ou buccale par exemple. Mais ces urétroplasties échouent dans environ 50 % des cas, selon les auteurs. La portion greffée a tendance à se fibroser, entraînant un rétrécissement du canal. Chez ces cinq enfants (dont certains avaient eu une urétroplastie classique, sans succès), le Pr Atala a prélevé un carré de vessie de la taille d'un timbre-poste, puis l'a mis en culture. Deux types cellulaires ont été obtenus, des cellules de paroi vésicale et des cellules musculaires lisses. Et ces précieuses cellules ont été placées sur un tube biodégradable de taille adaptée à chaque enfant (soit 4 à 6 cm de long). Après plusieurs semaines, les bio-urètres ainsi fabriqués ont été réimplantés chirurgicalement. En quelques mois, la «greffe» a pris, et avec trois à six ans de recul, les enfants urinent toujours normalement.
À terme, cette technique pourrait être proposée aux patients qui nécessitent une reconstruction urétrale complexe, estiment les chercheurs. Un avis partagé par le Pr Yves Aigrain, urologue pédiatrique à l'hôpital Necker (Paris) qui confirme que ces résultats étaient très attendus par les spécialistes. Selon lui, les urètres bioartificiels seront effectivement un réel progrès dans certains cas de traumatismes graves ou de malformations complexes. «Mais il s'agit de cas rares, et les indications de reconstruction urétrale par cette technique seront beaucoup plus exceptionnelles que celles de la vessie», précise-t-il. Encore faut-il confirmer les résultats des travaux du Pr Atala à plus large échelle. Faisant suite à sa publication de 2006 sur la vessie, une étude multicentrique a été prévue en Europe, mais n'a pas encore commencé. «La technique est freinée pour des raisons réglementaires, précise le Pr Aigrain. En effet, les cultures cellulaires nécessitent des facteurs de croissance d'origine animale, ce qui pourrait poser un problème de sécurité sanitaire à long terme.» Mais jusqu'ici, aucun accident n'est survenu, rassure-t-il.
fredemanu is offline   Réponse avec citation
Vieux 10/03/2011, 10h47   #20
Roynus
Membre
 
Date d'inscription: septembre 2010
Messages: 5
Re : sténose urétrale

Encourageant mais à mon avis il va falloir être très patient.
Pour ma part j'en suis à une dilatation par mois, pour l'instant ça tient.
Ce qui est rassurant c'est qu'on ne nous oublie pas
Roynus is offline   Réponse avec citation
Vieux 10/03/2011, 14h24   #21
Lazare
Membre
 
Date d'inscription: juin 2010
Messages: 4
Re : sténose urétrale

J'ai été surpris de recevoir un mail d'ici. J'avais fini par oublier ... même mon ops me semble tellement loin, alors qu'il n'y a pas un an (pour le moment, ca tient, je touche du bois).

effectivement, ca serait un vrai progrès ce genre de soin. Mais il reste quelques années avant que ca ne soit une pratique courante, et il est probable qu'on passe quand même par la panoplie habituelle avant d'avoir ce traitement.

Et comme Roynus le dit, c'est bien de savoir qu'il y a des recherches sur notre pathologie
Lazare is offline   Réponse avec citation
Vieux 22/10/2011, 01h04   #22
Benoit77
Membre
 
Date d'inscription: juin 2011
Messages: 79
Re : sténose urétrale

Bonjour

Besoin d'un conseil s'il vous plait ,

Depuis 10 jours, je n'arrête pas d'aller au toilette durant la journée, parfois une fois toutes les heures, la miction est un peu difficile à sortir
au début, sa couleur est parfois très claire, parfois orangée, (mais pas de sang). le débit n'est pas fort, et bien souvent quelque minute après la miction, j'ai la sensation que ma vessie n'est pas vidée. A la fin de la miction, j'ai comme une légère brulure à l’extrémité de l'urètre....

les symptômes ne passant pas, j'ai consulté mon médecin généraliste, après analyse de la miction, il n'y a pas d'infection....

Mon medecin pense au stress, au diabète (mais l'analyse de sang a écarté le diabète), ou le fait que je bois souvent du café, 4 tasses par jour...(mais bon la nuit, je ne bois pas de café et j'ai les mêmes symptômes)

J'en ai parlé autour de moi, et ils m'ont conseillé de consulter un urologue (mon medecin traitant ne m'en a pas parlé), il y a peu d'urologue, le premier rendez-vous est au 3 novembre, comme mes symptômes me gênent, j'ai fait une recherche sur le net, et je suis tombé en tapant mes symptômes sur google, sténose de l'urètre canal bublaire...

je pense que je vais consulter mon medecin generaliste à nouveau (la derniere fois pour mes symptômes j'avais consulté un spécialiste sans lui dire, et j'ai vu qu'elle n'avait pas apprécié)

Je sais que ce n'est pas un cancer, je ne suis pas stressé, mais je veux comprendre ce que j'ai

selon vous, mes symptômes ressemblent à une sténose de l'urètre ? dois je consulter en urgence ?

Merci
Benoit77 is offline   Réponse avec citation
Vieux 23/10/2011, 18h41   #23
Lazare
Membre
 
Date d'inscription: juin 2010
Messages: 4
Re : sténose urétrale

Bonjour Benoit,

Dans mon cas, il n'y avait que la vidange qui était longue (2 à 3 min) au lieu de 30". Ce n'est pas venu 'subitement' mais en plusieurs mois (peut-être même des années avant que je ne m'en inquiète) et surement pas en 10 jours. Le débit s'est réduit très progressivement.
Je n'avais pas de brûlure, et il n'y avait que pendant la miction que j'avais l'impression qu'il restait quelque chose dans le vessie (mon urologue m'a expliqué, il me semble que c'est l'urine qui reste au niveau de la sténose qui donne cette impression). Mais dans mon cas la vessie était vide et donc je n'avais pas cette envie d'uriner à nouveau.

Donc tu as des symptômes assez différent de mon cas. N'étant pas médecin, je n'écarterai aucune maladie, mais comme ca, on dirai que ce n'est pas une sténose.

Donc oui, une visite chez un urologue serait surement une bonne idée, si ton généraliste n'a pas pu te soulager.

Bon courage
Lazare

Dernière modification par Lazare 23/10/2011 à 19h02.
Lazare is offline   Réponse avec citation
Vieux 19/10/2012, 14h55   #24
Jean Mango
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2012
Messages: 4
Re : sténose urétrale

Bonjour,

Souffrant de rétention d'urine et d'une envie PERMANENTE d'uriner, je souhaiterai connaître qu'elles ont été vos symptomes pour diagnostiquer une sténose.
Par avance merci,
Jean Mango is offline   Réponse avec citation
Vieux 29/10/2012, 22h43   #25
renato1978
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2012
Messages: 1
Re : sténose urétrale

Citation:
Posté par Jean Mango
Bonjour,

Souffrant de rétention d'urine et d'une envie PERMANENTE d'uriner, je souhaiterai connaître qu'elles ont été vos symptomes pour diagnostiquer une sténose.
Par avance merci,

tout d'abord je peux te dire de consulter un urologue pour être sûr que c'est une sténose. de toutes les manières dans mon cas les symptômes sont multiples:
- la sensation d'avoir un obstacle dans l'urètre au passage de l'urine durant la miction.
- un débit très faible et une nette diminution de la pression d' expulsion de l'urine.
- la sensation de ne pas vider complètement la vessie et une envie fréquente de pisser.
- brûlure durant e après la miction
-présence constante du sang dans l'urine
- la perte involontaire de l'urine
- difficulté érectile

c'est une saloperie qui me détruit la vie, je souhaite du courage à tout ceux qui en soufrent, que les chercheurs ne nous oublient pas
renato1978 is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 02h09.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.