Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Discussions-Psy
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Discussions-Psy Ce forum traite de santé psychique et de santé mentale. Il est ouvert à tous, et surtout aux personnes désireuses de s’informer à propos des soins psychologiques et psychiatriques.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 06/09/2007, 16h33   #1
mimifab
 
Messages: n/a
Exclamation Bouffée délirante aigue (BDA)

voila mon mari a fait une rechute de sa maladie du au stres de notre mariage et a l'arrivee de notre futur bebe donc il s'estfait hospitalisee et il est sous traitement depuis 4 jours donc il est endormis et vit au ralenti mais on m'interdis de le voir et de l'avoir au telet on me donne pas beaucoup de nouvelle donc cela me travail beaucoup j'aimerais savoir s cela va durer encore longtemps et si il y en a qui ont vecu la meme chose merci d'avance
  Réponse avec citation
Vieux 06/09/2007, 16h45   #2
Persée
 
Messages: n/a
Re : boufee delirante

bonjour,

ça dure jamais longtemps, quelques semaines tout au plus.
il est rentré de son plein gré ?
  Réponse avec citation
Vieux 06/09/2007, 17h04   #3
Eifersucht
 
Messages: n/a
Re : boufee delirante

qui te dis que ce n'est qu'une bouffée delirante? ce n'est peut etre pasaussi rose que ça! il peut s'agir de schizophrenie
  Réponse avec citation
Vieux 06/09/2007, 19h35   #4
mimifab
 
Messages: n/a
Re : boufee delirante

Citation:
Posté par Persée
bonjour,

ça dure jamais longtemps, quelques semaines tout au plus.
il est rentré de son plein gré ?
oui il y a une semaine
  Réponse avec citation
Vieux 05/01/2008, 15h22   #5
Darara
 
Messages: n/a
Bouffée délirante

J'ai 19 ans et j'ai souffert d'une bouffée délirante il y a 4 mois et demi. Il se trouve qu'aujourd'hui je suis suivi par un psy et je prend du risperdal, un neuroleptique. Ce qui m'inquiète le plus ce n'est pas de recommencer mais surtout l'état dans lequel je suis. C'est à dire que je n'arrive plus à trouver mon plaisir, j'ai du mal à lire, à me concentrer, je me suis renfermé sur moi même, je reste chez ma mère à ne presque rien faire, je doute de mes capacités intelectuelles.
Ma bouffée délirante c'est produit au cours d'un voyage en Europe et j'ai été interné dans un hopital psy à Budapest pendant 4 jours. C'était à la suite d'un surménage intelectuel, vu que j'ai passé ma première année de médecine en 1 an en arrivant 10ème sur mille. Mais cette année je n'ai pas pu reprendre mes études de médecine et mon état m'inquiète.
S'il y a des gens qui ont vécu la même chose ou qui en savent sur la post bouffée délirante merci de répondre à mon message. J'aimerais savoir si c'est normal d'être comme ça et si je vais récupérer un jour.
  Réponse avec citation
Vieux 05/01/2008, 15h27   #6
Merlette
Membre
 
Avatar de Merlette
 
Date d'inscription: août 2007
Localisation: Var
Messages: 1 010
Re : Bouffée délirante

Tu vas certainement récupérer un jour, oui, et pour l'instant ton état de fatigue est une séquelle de ton immense choc "psycho-émotionnel". Ne panique pas et fais tout pour reprendre la vie normale, à ton rythme!

Perso j'ai longtemps cru que c'étaient les médocs qui me fatiguaien tet provoquaient tous ces effets secondaires, mais en fait non, c'est le psychisme, un mélange d'angoisse, de fatigue émotionnelle....et crois-moi on s'en remet!
Bravo pour ton succès aux exams, c'est génial!
__________________
Vivre....et laisser vivre

Dernière modification par Pandore 05/01/2008 à 22h03. Motif: Suppression du blanc
Merlette is offline   Réponse avec citation
Vieux 05/01/2008, 18h17   #7
Evanaissante
En pleine renaissance
 
Avatar de Evanaissante
 
Date d'inscription: mars 2007
Localisation: Région parisienne
Messages: 35
Re : Bouffée délirante

Bonjour, j'ai fait une BDA en juin 2006 et d'autres avant, je suis à présent soignée par le fameux abilify et j'ai retrouvé toutes mes capacités intellectuelles (je crois que j'en avais), c'était dû à du surmenage aussi. Il faut laisser du temps au temps et ne pas s'inquiéter : une BDA, c'est un séisme mental. J'ai pris environ un an à m'en remettre, je veux dire à éliminer cette sorte de paresse mentale embrouillée qui suit une BDA et je suis sortie de là plus forte qu'avant même si je n'arrive plus à lire alors que c'était mon grand loisir mais cela va revenir je crois. Le tout, c'est de continuer à prendre son traitement.
Bon courage à toi, bonne année à tous
Evanaissante is offline   Réponse avec citation
Vieux 07/01/2008, 13h56   #8
Darara
 
Messages: n/a
Re : Bouffée délirante

Merci pour vos réponses. C'est quand même chiant comme état, j'ai l'impression que je pourrais jamais reprendre mes études. 1 an c'est quand même long!!!!
  Réponse avec citation
Vieux 07/01/2008, 14h33   #9
Evanaissante
En pleine renaissance
 
Avatar de Evanaissante
 
Date d'inscription: mars 2007
Localisation: Région parisienne
Messages: 35
Re : Bouffée délirante

Bonjour, j'ai dit un an pour récupérer totalement et le temps que les idées bizarres et d'autres petites choses s'évaporent totalement mais disons qu'au bout de six mois, j'ai pu recommencer à travailler : j'ai trouvé alors un premier emploi et ça a très bien marché et aussi un copain adorable et je suis toujours avec lui. Excuse moi si je t'ai fait peur.
Je t'embrasse

Bon courage pour tes études
Evanaissante is offline   Réponse avec citation
Vieux 09/01/2008, 01h12   #10
vivo44
Membre
 
Date d'inscription: janvier 2008
Localisation: ardèche
Messages: 58
Re : Bouffée délirante

Zyprexa,risperdal,sont d'exellents nouveaux médicaments.Le premier agit bien aussi sur le stress,le second existe en injectable ce qui libère bien des prises quotidiennes et est discret.Abilify est plus "exitatif".Le principal effet secondaire est la prise de poid.Pour terminer,une bouffée délirante n'est pas à prendre à la légère et doit être soignée sérieusement.
Bon courage.
vivo44 is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/02/2008, 12h29   #11
BBben
 
Messages: n/a
BDA Bouffée Délirante Aigue

Bonjour a tous,
j'ai lu beaucoup de messages optimistes et plein d'espoir de personnes ayant eu une bouffée délirante aigue (BDA) et cela me remonte le moral...merci!!

Je vous explique mon inquietude: ma fiancée fait une BDA depuis 3 semaines...au début on pensait que c'etait un coup de deprime puis cela s'est agravé et on s'est orienté vers une dépression.

Apres plusieurs visites chez des psychiatres, et un neurologue on nous a dit qu'elle faisait une bouffée délirante...et que les antidepresseurs qu'elle prenait au debut lui ont fait augmenter ses delires...

Nous sommes allé à Ste Anne à Paris et le psychiatre lui a dit que l'hospitalisation n'était pas nécessaire mais que cela est le meilleur moyen de guérison rapide et qu'un traitement adapté lui serait prodigué...elle était alors heureuse d'etre hospitalisée car elle a accepté son état et elle a vu que nous, son entourage, etions mal en la voyant ainsi...

Il y a maintenant 8 jours qu'elle est hospitalisée à la clinique de Bondy (on ne peut pas aller n'importe ou car la psychiatrie est sectorisée!!).

J'ai été autorisé à la voir exceptionnellement hier pour la st valentin et la je l'ai vu seule, debout dans sa chambre d'isolement a marcher les yeux fermes et la bouche seche... j'ai eu terriblement peur... mon petit cadeau lui a fait du bien sur le moment puis elle a voulu le dechirer... je pense qu'en fait elle ne veut pas que je la vois dans cet etat de peur que je la quitte alors que je serai toujours avec elle...

Aujourd'hui je poste ce message pour avoir vos avis et conseils ou tout ce qui pourrait nous aider...en effet les psychiatres qui la suivent nous disent que ca va aller...mais quand je l'ai vu elle etait pire que quand je l'avais laissé...

je me demande aussi si l'eloignement de la famille est bon ou pas? etre enfermé dans cette "chambre d'isolement" a ne rien faire, cela rend il encore plus faible et mal? Si cela vous est arrivé j'ai vraiment besoin de votre avis !!! comment l'avez vous vécu? etiez vous conscient, appeuré? les psychiatres viennent ils vraiment vous voir plusieurs fois par jours ou juste 5-10 minutes???

Pour le traitement elle prendu du tiersan et des neuroleptiques...mais j'ai lu que beaucoup de personnes ayant une BDA prenait du zyprexa...qu'en pensez vous?

J'ai peur pour elle car je l'aime et je veux qu'elle redevienne ce qu'elle est... nous avons aussi pensé à des cliniques privées...peut etre que la bas les psychiatres sont plus présents et que le personnel médical plus à l'écoute et l'environnement moins dure et plus facile a vivre...qu'en pensez vous?

Je suis à votre dispo si vous voulez bien me contacter je vous donnerai mon email et/ou mon numero...

MERCI à tous de votre aide et soyez forts et profitez de la vie.
  Réponse avec citation
Vieux 15/02/2008, 13h05   #12
mok
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2007
Messages: 159
Re : BDA Bouffée Délirante Aigue... AIDEZ MOI !!!

Bonjour,
Je suis désolé de ne pas pouvoir répondre à vos réponses, car je ne suis pas informé sur les bouffées délirantes, juste pour souhaiter un bon rétablissement à votre compagne, et vou souhaiter bon courage à vous ainsi qu'à son entourage.
Je vous témoigne aussi toute ma sympathie pour la réaction que vous avez eu en décisidant de rester soutenir votre compagne, c'est une belle preuve d'amour, cela fait du bien de savoir que ça existe.
Désolé de ne pas trop vous aider, j'espere que des personnes plus informées ici vous réponderont, faut juste un peu de temps parfois.

Bon courage et bon rétablissement
mok is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/02/2008, 13h55   #13
pistou
Membre
 
Avatar de pistou
 
Date d'inscription: janvier 2008
Messages: 95
Re : BDA Bouffée Délirante Aigue... AIDEZ MOI !!!

Citation:
Posté par BBben
Bonjour a tous,
j'ai lu beaucoup de messages optimistes et plein d'espoir de personnes ayant eu une bouffée délirante aigue (BDA) et cela me remonte le moral...merci!!

Je vous explique mon inquietude: ma fiancée fait une BDA depuis 3 semaines...au début on pensait que c'etait un coup de deprime puis cela s'est agravé et on s'est orienté vers une dépression.

Apres plusieurs visites chez des psychiatres, et un neurologue on nous a dit qu'elle faisait une bouffée délirante...et que les antidepresseurs qu'elle prenait au debut lui ont fait augmenter ses delires...

Nous sommes allé à Ste Anne à Paris et le psychiatre lui a dit que l'hospitalisation n'était pas nécessaire mais que cela est le meilleur moyen de guérison rapide et qu'un traitement adapté lui serait prodigué...elle était alors heureuse d'etre hospitalisée car elle a accepté son état et elle a vu que nous, son entourage, etions mal en la voyant ainsi...

Il y a maintenant 8 jours qu'elle est hospitalisée à la clinique de Bondy (on ne peut pas aller n'importe ou car la psychiatrie est sectorisée!!).

J'ai été autorisé à la voir exceptionnellement hier pour la st valentin et la je l'ai vu seule, debout dans sa chambre d'isolement a marcher les yeux fermes et la bouche seche... j'ai eu terriblement peur... mon petit cadeau lui a fait du bien sur le moment puis elle a voulu le dechirer... je pense qu'en fait elle ne veut pas que je la vois dans cet etat de peur que je la quitte alors que je serai toujours avec elle...

Aujourd'hui je poste ce message pour avoir vos avis et conseils ou tout ce qui pourrait nous aider...en effet les psychiatres qui la suivent nous disent que ca va aller...mais quand je l'ai vu elle etait pire que quand je l'avais laissé...

je me demande aussi si l'eloignement de la famille est bon ou pas? etre enfermé dans cette "chambre d'isolement" a ne rien faire, cela rend il encore plus faible et mal? Si cela vous est arrivé j'ai vraiment besoin de votre avis !!! comment l'avez vous vécu? etiez vous conscient, appeuré? les psychiatres viennent ils vraiment vous voir plusieurs fois par jours ou juste 5-10 minutes???

Pour le traitement elle prendu du tiersan et des neuroleptiques...mais j'ai lu que beaucoup de personnes ayant une BDA prenait du zyprexa...qu'en pensez vous?

J'ai peur pour elle car je l'aime et je veux qu'elle redevienne ce qu'elle est... nous avons aussi pensé à des cliniques privées...peut etre que la bas les psychiatres sont plus présents et que le personnel médical plus à l'écoute et l'environnement moins dure et plus facile a vivre...qu'en pensez vous?

Je suis à votre dispo si vous voulez bien me contacter je vous donnerai mon email et/ou mon numero...

MERCI à tous de votre aide et soyez forts et profitez de la vie.

bonjour
comme Mok, je ne connais pas cette maladie.Je peux juste vous soutenir .
J'ai du et doit faire face encore à l'hospitalisation de ma dernière fille qui souffre d'une grave dépression Je sais c'est dur de les voir dans ces hôpitaux mais il faut leur faire confiance et si ce n'est pas le cas , je pense que là où vous habitez vous pouvez aller consulter ailleurs.
c'est vrai qu'en milieu fermé, la famille est mise à l'écart et se sent seule.
Mais dites-vous qu'elle est entourée de personnel soignant qui vont prendre soin d'elle. Toutefois renseignez-vous sur cet hôpital .
De tout coeur avec vous
pistou
pistou is offline   Réponse avec citation
Vieux 15/02/2008, 15h36   #14
BBben
 
Messages: n/a
Re : BDA Bouffée Délirante Aigue... AIDEZ MOI !!!

MERCI mok et pistou pour vos temoignages qui me remontent le moral...

J'espere qu'elle va aller mieux et je vous donnerai des infos par la suite.

MERCI encore et si vous savez combien de temps on doit rester enfermé à l hopital pour un BDA dites le moi ca m'aiderait beaucoup !!

A bientot et merci encore.
  Réponse avec citation
Vieux 15/02/2008, 16h05   #15
ImmerZone
Respiration
 
Avatar de ImmerZone
 
Date d'inscription: mars 2007
Localisation: Le Midi
Messages: 845
Re : BDA Bouffée Délirante Aigue... AIDEZ MOI !!!

Bonjour Ben,

Tout d'abord je voudrai vous remercier d'être si présent, c'est surement la meilleure chose que vous pouvez faire pour votre compagne en l'état actuel des choses. Ne vous inquiétez pas de trop, les bouffées délirantes aigues peuvent ne rester que ponctuelles. Il faut lui laisser le temps de se résorber et surtout veillez à ce qu'elle se soigne bien et prenne biens ses médicaments... ne vous en faites pas et restez présent, ça va aller.
Courage !
__________________
Avoir la foi, indéfectible, vivante et inébranlable, en la VIE, en soi, et en l'énergie, pour qu'à chaque pas, l'un aprés l'autre, le monde prenne couleur et mouvement
ImmerZone is offline   Réponse avec citation
Vieux 16/02/2008, 11h29   #16
BBben
 
Messages: n/a
Re : BDA Bouffée Délirante Aigue... AIDEZ MOI !!!

Cher Immerzone,
merci de ton message de soutien qui fait du bien... mais c'est vrai que c'est difficile je ne dors plus ou alors peu et je me fais enormement de souci pour elle... je ne voudrais que l'hp la rende encore pire au fond de moi je sais qu'elle est forte et que l'hp prend soin d'elle...les soignants sont attentifs et la elle vient d'avoir une chambre classique ouverte.

A bientot et si vous avez des conseils je suis preneur de tout ce que vous savez...

MERCI A TOUS
  Réponse avec citation
Vieux 16/02/2008, 14h15   #17
Anna80
 
Messages: n/a
Re : BDA Bouffée Délirante Aigue... AIDEZ MOI !!!

Bonjour BBben,
je voudrais pouvoir t'aider. J'ai fait une bouffée délirante cet été et sinon j'ai passé deux ans en hôpital pendant mon adolescence et j'ai été plusieurs fois en service fermé et aussi en chambre d'isolement (avec les murs capitonés pour ne pas qu'on se blesse).
Concernant la BDA, pour ce que j'en sais et d'après mon expérience, avec les neuroleptiques, ça passe en 3 semaines-1 mois et l'effet des neuroleptiques est souvent impressionnant, cet été j'ai pris de l'haldol qui m'a fait sortir de cet état indicible dans lequel j'étais. J'étais en service fermé et on avait retiré tous les meubles de ma chambre, il n'y avait plus qu'un matelas par terre, donc ça ressemblait à l'isolement. Les infirmières venaient me voir souvent et les psychiatres pas tant que ça, ils restaient juste 5-10 minutes (car je parlais très peu), mon principal souvenir, c'est la peur, j'était terrorisée à cause de mes délires. Et puis un jour, on m'a dit que mon amie allait venir me voir et alors un rayon de soleil est entré dans mon cerveau fatigué, j'ai été très heureuse de la voir et à partir de là, chacune de ses visites m'a aidée à tenir.
Je ne garde pas un mauvais souvenir de l'hôpital car tout le monde était gentil mais on y voit quand même des choses dures (quand les autres patients sont très mal eux aussi) donc je conseillerais à ton amie la clinique, si elle peut y aller, c'est quand même mieux que la psychiatrie de secteur. Elle verra plus les médecins.
J'espère qu'elle va s'en sortir vite, elle est dans le plus dur là, il faut l'aider à tenir. et toi, tu ne dois pas t'oublier non plus, quand j'étais malade mon amie s'est complètement arrêtée de vivre, elle ne voyait plus ses amis, ne sortait plus, vivait complètement à travers ma maladie et aujourd'hui elle le regrette. Et moi aussi de savoir qu'elle a tant souffert.
Si tu as des questions, n'hésite pas, je serai heureuse de vous aider tous les deux.
Anna
  Réponse avec citation
Vieux 16/02/2008, 19h48   #18
BBben
 
Messages: n/a
Re : BDA Bouffée Délirante Aigue... AIDEZ MOI !!!

Cher Anna,
merci pour ton message ca m'aide beaucoup.
Ma fiancée n'avait jamais rien eu au niveau psy je veux direc'est pour cela que l'on a peur.
Cela fait maintenant 10 jours qu'elle etait enfermé et pouvait plus ou moins sortir dans le couloir. A la st Valentin j'ai pu la voir exceptionnellement mais son etat m'a choqué comme tu le dis les effets des neuo sont tres impressionnants...elle etait comme un zombie alors que sa psy me disait que ca allait mieux...comment etais tu toi?
Je ne pense qu'elle prenne de l'haldol pourtant j'en ai souvent entendu parlé ainsi que du zyprexa qu'elle ne prend pas non plus mais elle a du tercian et du solnian (je ne suis pas sur de l'orthographe) et depuis hier des antidepresseurs.

J'essaye de me preserver pour etre fort pour elle mais c'est dur car je repense souvent aux moments merveilleux que j'ai vecu avec elle et j'avais l'impression que cette bda allait perdurer et que je ne retrouve pas ma fiancée. Je sais maintenant que cela se soigne avec du temps et le traitement.

Tu as l'air d'etre a l'aise aujourd'hui, t'es tu remis totalment?
combien de temps es tu restée en hp? en isolement? ensuite es tu tombée en depression et es tu allé en maison de repos?
es tu totalement debarraser de ce cauchemar ou tu te sens en danger?

Le probleme que j'ai c'est que je ne peux la visiter car la psy ne veut pas or meme si cela me fait mal au coeur de la voir comme ca je prefere qu'elle sente que je suis aupres d'elle meme en ne la voyant que 5 minutes et qu'elle sache que je ne l'oublie pas, aucontraire. Je pense aussi que le fait qu'elle m'a rejeté lorsque j'ai pu la voir il y a 2 jours c'est parce qu'elle ne veut pas que je la vois ainsi de peur que je la quitte.

Ton experience m'interesse beaucoup car je suis en detresse pour ma copine et j'aimerais comprendre dans quel etat elle est interieurement pour que je fasse les bons choix pour l'aider a s'en sortir... je voudrais bien que l'on discute en MP si tu le veux bien. Et aussi quel age as tu?

A bientot et j'espere que mes questions ne sont pas trop embarassantes.

MERCI du fond du coeur.

BBben

Citation:
Posté par Anna80
Bonjour BBben,
je voudrais pouvoir t'aider. J'ai fait une bouffée délirante cet été et sinon j'ai passé deux ans en hôpital pendant mon adolescence et j'ai été plusieurs fois en service fermé et aussi en chambre d'isolement (avec les murs capitonés pour ne pas qu'on se blesse).
Concernant la BDA, pour ce que j'en sais et d'après mon expérience, avec les neuroleptiques, ça passe en 3 semaines-1 mois et l'effet des neuroleptiques est souvent impressionnant, cet été j'ai pris de l'haldol qui m'a fait sortir de cet état indicible dans lequel j'étais. J'étais en service fermé et on avait retiré tous les meubles de ma chambre, il n'y avait plus qu'un matelas par terre, donc ça ressemblait à l'isolement. Les infirmières venaient me voir souvent et les psychiatres pas tant que ça, ils restaient juste 5-10 minutes (car je parlais très peu), mon principal souvenir, c'est la peur, j'était terrorisée à cause de mes délires. Et puis un jour, on m'a dit que mon amie allait venir me voir et alors un rayon de soleil est entré dans mon cerveau fatigué, j'ai été très heureuse de la voir et à partir de là, chacune de ses visites m'a aidée à tenir.
Je ne garde pas un mauvais souvenir de l'hôpital car tout le monde était gentil mais on y voit quand même des choses dures (quand les autres patients sont très mal eux aussi) donc je conseillerais à ton amie la clinique, si elle peut y aller, c'est quand même mieux que la psychiatrie de secteur. Elle verra plus les médecins.
J'espère qu'elle va s'en sortir vite, elle est dans le plus dur là, il faut l'aider à tenir. et toi, tu ne dois pas t'oublier non plus, quand j'étais malade mon amie s'est complètement arrêtée de vivre, elle ne voyait plus ses amis, ne sortait plus, vivait complètement à travers ma maladie et aujourd'hui elle le regrette. Et moi aussi de savoir qu'elle a tant souffert.
Si tu as des questions, n'hésite pas, je serai heureuse de vous aider tous les deux.
Anna
  Réponse avec citation
Vieux 21/02/2008, 15h01   #19
BBben
 
Messages: n/a
Re : BDA Bouffée Délirante Aigue

Bonjour à tous,
ma fiancée va mieux! Elle n'a plus de delires. Elle est en chambre ouverte et a le droit de telephoner, j'ai pu la voir et j'etais heureux de la voir se battre ainsi , elle a vraiment envie de s'en sortir.

Je voudrais savoir ce que vous vouliez faire ou ce que vous auriez du faire en sortant de l'hopital... rentrer chez vous? aller en Maison de repos? preniez vous des antidepresseurs?
suiviez vous une psychotherapie ou rdv chez un psychiatre?
pendant combien de temps prenez vous encore un traitement?

En fait, j'ai envie de prendre soin d'elle a sa sortie et trouver ce qu'il y de a mieux pour elle... prendre des vacances ou rester avec elle...

Enfin, je vous remercie pour votre soutien et vos conseils qui m'aident à mieux comprendre ce qui se passe et vos temoignages aussi. Merci pour ma fiancée à tous ceux qui croient en elle et la soutiennent.

BB JE T'AIME

BBben
  Réponse avec citation
Vieux 21/02/2008, 15h08   #20
Zophia
Se débat dans sa bulle.
 
Avatar de Zophia
 
Date d'inscription: juin 2007
Messages: 491
Re : BDA Bouffée Délirante Aigue

Bonjour,

Je suis contente d'apprendre que ta fiancée se porte mieux.
En ce qui concerne le traitement pharmaceutique, c'est au médecin d'en juger
Pour le reste, pourquoi ne pas prendre le temps d'en discuter avec elle? La plus part des personnes ont besoin d'un soutiens ne serait-ce que pour reprendre un peu nos repères en sortant.

En tout cas, tu as vraiment l'air de beaucoup l'aimer et ta loyauté envers elle est très louable.

Bon courage.

Zophia
Zophia is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/02/2008, 15h21   #21
Merlette
Membre
 
Avatar de Merlette
 
Date d'inscription: août 2007
Localisation: Var
Messages: 1 010
Re : BDA Bouffée Délirante Aigue

Coucou Ben , je suis super heureuse que ta fiancée ait évolué aussi rapidement!
Tu devrais demander l'avis des médecins, mais de petites vacances même un week-end devrait lui faire beaucoup de bien, dès qu'elle sera sortie!!
Et l'amour que tu lui portes ne peut lui être que très bénéfique.

Pour la maison de repos, il me semble que c'est à elle de voir si elle en a envie ou pas. Elle a l'air assez forte , selon ce que tu dis, pour savoir si elle se sent encore fragile.Tout dépend du contexte de vie dans lequel elle évolue dans la vie de tous les jours, elle a peut-être besoin encore de se reconstruire. Les maisons de repos ont très bonne réputation.
Après il faudra préparer le retour à la vie quotidienne, en parler avec elle. Ses peurs, ses angoisses...
Bon courage et merci pour ces bonnes bouvelles!
__________________
Vivre....et laisser vivre
Merlette is offline   Réponse avec citation
Vieux 21/02/2008, 17h57   #22
BBben
 
Messages: n/a
Re : BDA Bouffée Délirante Aigue

Citation:
Posté par Oumfoufou
Coucou Ben , je suis super heureuse que ta fiancée ait évolué aussi rapidement!
Tu devrais demander l'avis des médecins, mais de petites vacances même un week-end devrait lui faire beaucoup de bien, dès qu'elle sera sortie!!
Et l'amour que tu lui portes ne peut lui être que très bénéfique.

Pour la maison de repos, il me semble que c'est à elle de voir si elle en a envie ou pas. Elle a l'air assez forte , selon ce que tu dis, pour savoir si elle se sent encore fragile.Tout dépend du contexte de vie dans lequel elle évolue dans la vie de tous les jours, elle a peut-être besoin encore de se reconstruire. Les maisons de repos ont très bonne réputation.
Après il faudra préparer le retour à la vie quotidienne, en parler avec elle. Ses peurs, ses angoisses...
Bon courage et merci pour ces bonnes bouvelles!

Merci a Zophia et Omfoufou pour ces reponses,
Je vais en discuter avec elle et certainement partir quelques jours pour se retaper pleinement.
Elle a besoin de repos encore mais je comprends que l'on veuille retrouver l'air libre apres une hospitalisation et ne pas vouloir aller en maison de repos.

Voila donc maintenant elle choisira ce qui lui semblera le mieux pour son bien etre!

A bientot

BB JE T'AIME
BBben
  Réponse avec citation
Vieux 22/02/2008, 13h30   #23
BBben
 
Messages: n/a
Re : BDA Bouffée Délirante Aigue

Bonjour,
j'ai encore des questions...!

Voila qu'est ce qui vous a fait rechuter? je veux dire si vous avez eu plusieurs bda. J'ai entendu dire que cela peut tres souvent n'etre qu'un episode durant une vie et ne rester qu'unique.

Quels sont les souvenirs que vous avez de votre bda? cela vous fait il souffrir d'y repenser ou vous sentez vous plus fort apres avoir traversé cette epreuve?

Avez retravaillé juste apres votre bda ou vacances et repos pendant combien de temps?

Merci de votre aide encore.
A bientot.

BB JE T'AIME
BBben
  Réponse avec citation
Vieux 25/02/2008, 11h54   #24
BBben
 
Messages: n/a
Re : BDA Bouffée Délirante Aigue

Bonjour,
pouvez vous me dire POURQUOI vous avez fait une bda? quelles sont les causes? Je demande cela car il existe un point de vue neurologique aux bda... le cerveau secrete un certain nombre (trop élevé ou trop peu) de molecules ce qui donne des hallucinations et delires... excusez moi je ne suis pas neurologue mais en gros c'est ce qu'on m'a expliqué.

Je veux dire par la que finalement une bda n'est peut etre pas (toujours) explicable d'un point de vue psy et ayant des causes spécifiques mais "tout simplement" d'un point de vue chimique et neurologique et pouvant apparaitre n'importe quand.

Qu'en pensez vous?

Au niveau du traitement apres l'hospitalisation:
- que preniez vous? antidepresseurs? anxio? des medicaments pour dormir?
- pendant au minimum combien de temps?
- y a t il une periode au dela de laquelle les risques de rechute sont quasi nuls? (j'ai entendu dire qu'au bout de 2 ans on pouvait estimer ne plus rechuter du tout)
- meme si la crise est passée avez vous de temps en temps des petits delires? ou est ce que parfois des choses anodines vous semblent bizarres, intrigantes et vous vous attardez longuement dessus?

Merci encore pour vos reponses.
Bonne semaine à tous.

BB JE T'AIME... on se voit bientot
BBben
  Réponse avec citation
Vieux 01/03/2008, 20h52   #25
damien-stephanie
 
Messages: n/a
Re : BDA Bouffée Délirante Aigue

Citation:
Posté par BBben
Bonjour,
pouvez vous me dire POURQUOI vous avez fait une bda? quelles sont les causes? Je demande cela car il existe un point de vue neurologique aux bda... le cerveau secrete un certain nombre (trop élevé ou trop peu) de molecules ce qui donne des hallucinations et delires... excusez moi je ne suis pas neurologue mais en gros c'est ce qu'on m'a expliqué.

Je veux dire par la que finalement une bda n'est peut etre pas (toujours) explicable d'un point de vue psy et ayant des causes spécifiques mais "tout simplement" d'un point de vue chimique et neurologique et pouvant apparaitre n'importe quand.

Qu'en pensez vous?

Au niveau du traitement apres l'hospitalisation:
- que preniez vous? antidepresseurs? anxio? des medicaments pour dormir?
- pendant au minimum combien de temps?
- y a t il une periode au dela de laquelle les risques de rechute sont quasi nuls? (j'ai entendu dire qu'au bout de 2 ans on pouvait estimer ne plus rechuter du tout)
- meme si la crise est passée avez vous de temps en temps des petits delires? ou est ce que parfois des choses anodines vous semblent bizarres, intrigantes et vous vous attardez longuement dessus?

Merci encore pour vos reponses.
Bonne semaine à tous.

BB JE T'AIME... on se voit bientot
BBben
bonjour
pour ma part j'ai fait une BDA il y a trois ans. Oui moi aussi on m'a dit qu'en 2 ans c'était bon... Je suis toujours suivie par une psychiatre, un psychologue et je prend un anti-psychotique tous les matins! Chaque expérience est unique. Le problème dans la BDA on "décompense" et si c'est trop souvent revenu alors on appel ça la schizophrénie c'est du moins ce que m'a fait comprendre mon ancien psy. Donc comme on ne peut pas savoir je suis toujours sous traitement pour ne pas prendre de risque. A part ça j'ai repris ma vie, pas tout à fait normalement car je sens bien une dégradation de mes facultés... C'est un combat de tous les jours. Moi après un EEG on a détecté un manque de dopamine... Voilà tout. L'homme que j'aime est toujours resté à mes côtés et il m'a même épousé pour être sûr de ne plus être écarté lors d'une éventuelle réhospitalisation. Ce que je ne souhaite pas bien entendu car moi aussi j'ai connu la fameuse chambre d'isolement la chambre une comme on l'appelait... Le "réveil" a été dur je ne veux pas le revivre une chose est sûr on a besoin d'être entouré et aimé Alors continu et bon courage.........
  Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.