jusqu'où va le droit d'un psy de CMP? - Forum
Forum médical Atoute.org

Recherche :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Discussions-Psy
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Discussions-Psy Ce forum traite de santé psychique et de santé mentale. Il est ouvert à tous, et surtout aux personnes désireuses de s’informer à propos des soins psychologiques et psychiatriques.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 13/02/2008, 16h11   #1
bonbon88
 
Messages: n/a
jusqu'où va le droit d'un psy de CMP?

Bonjour,

Mon fils, 21 ans, a été hospitalisé en psychiatrie et est maintenant suivi au CMP, par une psychiatre. 2 problèmes se posent :

1) Sa psychiatre veut qu'il vienne la voir pr qu’elle lui prescrive son traitement, et qu'il consulte en ville pr parler, car elle dit qu'il doit payer pour être impliqué. Nous trouvons cela ridicule car cela oblige d’une part à bloquer 2 demies journées pr les RV ; d’autre part, mon fils a peu de moyens (il est étudiant) et nous ne partageons pas l'avis de ces psy qui disent que le patient doit participer financièrement pour la qualité de sa thérapie. J’ai moi-même vu des psychiatres, et le meilleur travail effectué avec un psy était un thérapeute exerçant en hopital et qui m’était intégralement remboursé par la SS. De plus il est très jeune et se voit mal négocier les prix avec un médecin (même un psychiatre).

2) Il ne se sent pas à l’aise avec cette psy et le lui a dit, lui demandant s’il pouvait voir un autre psy exerçant dans le même CMP. Cela résoudrait les 2 problèmes s’il voyait un autre thérapeute au CMP : il se sentirait peut être plus à l’aise et n’aurait pas ce problème financier. Mais elle ne veut pas qu’il voit quelqu’un d’autre au CMP et préfère qu’il aille en ville.

A-t-elle le droit de refuser qu’il voit un autre psy en CMP ?

Merci d’avance pour vos réponses
  Réponse avec citation
Vieux 13/02/2008, 17h48   #2
ImmerZone
Respiration
 
Avatar de ImmerZone
 
Date d'inscription: mars 2007
Localisation: Le Midi
Messages: 845
Re : jusqu'où va le droit d'un psy de CMP?

Caviar ou champagne ? trop dur de choisir ...

Lorsque le patient ne peut payer sa thérapie et qu'il est mineur, ce sont ses parents qui doivent la prendre en charge. C'est mettre la main au porte feuille qui vous dérange? à moins que vous préfériez mettre votre fils d'emblée dans une position inconfortable avec son prescripteur en pleine construction du lien patient/praticien ?
C'est comme vous le sentez aprés tout.
__________________
Avoir la foi, indéfectible, vivante et inébranlable, en la VIE, en soi, et en l'énergie, pour qu'à chaque pas, l'un aprés l'autre, le monde prenne couleur et mouvement
ImmerZone is offline   Réponse avec citation
Vieux 13/02/2008, 19h03   #3
depamide
Membre
 
Avatar de depamide
 
Date d'inscription: février 2006
Localisation: Champagne-Ardenne
Messages: 872
Re : jusqu'où va le droit d'un psy de CMP?

Bonjour,

Votre fils n'ira pas loin avec cette psy s'il ne se sent pas à l'aise, en confiance avec elle. Il faudrait donc en changer. Et si ce n'est pas possible dans ce CMP, il faudra bien aller en ville.

L'argument du patient qui doit mettre la main au portefeuille pour aller mieux est totalement idiot, ne vous en faites pas pour ça.

Je dirais même que si cette psy le pense vraiment, ça augure mal de sa capacité à aider autrui : où va t-on si seules les personnes fortunées ont le droit de se faire soigner ?

Le mieux-être qu'on obtient ne dépend pas du l'argent qu'on dépense, mais de la qualité du travail personnel qu'on fournit, guidé par le psy. (En plus du traitement, le cas échéant, bien sûr)

Vincent
depamide is offline   Réponse avec citation
Vieux 13/02/2008, 19h30   #4
gustave
 
Messages: n/a
Re : jusqu'où va le droit d'un psy de CMP?

Citation:
Posté par bonbon88
Bonjour,

Mon fils, 21 ans, a été hospitalisé en psychiatrie et est maintenant suivi au CMP, par une psychiatre. 2 problèmes se posent :

1) Sa psychiatre veut qu'il vienne la voir pr qu’elle lui prescrive son traitement, et qu'il consulte en ville pr parler, car elle dit qu'il doit payer pour être impliqué. Nous trouvons cela ridicule car cela oblige d’une part à bloquer 2 demies journées pr les RV ; d’autre part, mon fils a peu de moyens (il est étudiant) et nous ne partageons pas l'avis de ces psy qui disent que le patient doit participer financièrement pour la qualité de sa thérapie. J’ai moi-même vu des psychiatres, et le meilleur travail effectué avec un psy était un thérapeute exerçant en hopital et qui m’était intégralement remboursé par la SS. De plus il est très jeune et se voit mal négocier les prix avec un médecin (même un psychiatre).

2) Il ne se sent pas à l’aise avec cette psy et le lui a dit, lui demandant s’il pouvait voir un autre psy exerçant dans le même CMP. Cela résoudrait les 2 problèmes s’il voyait un autre thérapeute au CMP : il se sentirait peut être plus à l’aise et n’aurait pas ce problème financier. Mais elle ne veut pas qu’il voit quelqu’un d’autre au CMP et préfère qu’il aille en ville.

A-t-elle le droit de refuser qu’il voit un autre psy en CMP ?

Merci d’avance pour vos réponses
21 ans n'est pas un âge canonique, mais ce n'est plus de toute première jeunesse. Il est jeune, votre fils, mais plus très jeune; si vous, vous ne l'admettez que difficilement, et c'est compréhensible pour une mère, pour lui ce doit être une certitude à acquérir rapidement, c'est clairement vital: or payer son thérapeute est un bon moyen de commencer à prendre conscience d'une certaine réalité de la vie.

Ne l'en empêcherz pas, vous ne lui rendriez pas service à moyen terme, et si sur l'instant il est toujours plus agréable d'être materné que responsabilisé, cette attitude protectrice trop permanente n'est sûrement pas le moyen de découvrir la vie réelle. Et ses exigences.

Toute peine mérite salaire en fait partie
  Réponse avec citation
Vieux 13/02/2008, 20h08   #5
neutral
 
Messages: n/a
Re : jusqu'où va le droit d'un psy de CMP?

bonsoir je pense que si la personne est enfant les frais peuvent etre pris en charge par un cmp. c est meme preferable pour ne pas que l enfant culpabilise. si il est grand et gagne sa vie je n ai pas d avis sue la theorie du paiement. pourquoi pas a un certain stade mais ce stade parfois il est difficile de l atteindre , surtout a 21 ans, pour qu il soit benefique. mais je suis d accord avec gustave.
  Réponse avec citation
Vieux 15/02/2008, 10h18   #6
bonbon88
 
Messages: n/a
Re : jusqu'où va le droit d'un psy de CMP?

Bonjour, et merci pour vos réponses

Je ne comprends pas bien l'agressivité d'ImmerZone. J'ai dit à plusieurs reprises à mon fils qu'il n'y avait aucun pb pour aller voir un psy en ville. Mais comme vous le dites, il a 21 ans, et décide. Donc il a souhaite voir un autre psy mais au même CMP pour des raisons financières ET pratiques (ne pouvant pas conduire à cause de ses médic et habitant un endroit où il y a très très peu de transports).

Il a vu cette psy hier et ELLE LUI A DIT QUE SEULE ELLE DECIDE et qu'elle ne veut pas qu'il voit un autre psy au CMP. Elle ,n'a pas argué qu'il y a un manque de médecin. Simplement qu'elle ne veut pas. Il me semble que les CMP sont sectorisés, donc elle lui refuse le droit d'aller ds un CMP!

J'ai donc dit à mon fils qu'on allait donc se tourner vers un psy de ville. Peut être pas celui qu'elle lui conseille à Paris, mais plus près de chez mon fils. MAIS mon fils se braque, je ne sais pas pourquoi, et veut essayer de prendre RV ds un autre CMP, si ce n'est pas possible à cause de la sectorisation, il veut voir auprès de la BAPU (pr les étudiants) et sinon... ok il ira voir un psy de ville...

Voilà où ns en sommes....
  Réponse avec citation
Vieux 16/02/2008, 01h11   #7
once again
Membre
 
Date d'inscription: octobre 2007
Messages: 17
Re : jusqu'où va le droit d'un psy de CMP?

Bonsoir bonbon88,

je suis moi-même suivie dans un CMP depuis 1993 (en fait deux CMP successifs du fait de la sectorisation puisqu'on m'a renvoyée vers celui de mon secteur quelques années après que j'ai déménagé).

Concernant le droit à changer de médecin dans un CMP, je vous renvoie à cette page de la fnapsy : "La psychiatrie est sectorisée. Cela implique que vous devez vous rendre au CMP qui dépend de votre secteur, et que vous serez hospitalisé dans le CHS dont dépend votre secteur. Cependant le droit au « choix du médecin » reste imprescriptible. Vous pouvez demander à changer de médecin. Si vous rencontrez des difficultés n'hésitez pas à nous contacter."
De plus, pourquoi ne pas contacter le chef de service ou le médecin responsable du CMP. Il y a par ailleurs des commissions de conciliation au niveau des hôpitaux, même si cela est évidemment un peu lourd. Tout dépend de votre état d'esprit.

Et puis, je ne peux m'empêcher de dire que si les soins sont gratuits au CMP (et ces soins incluent la parole, il y a même des psychologues dans les CMP mais les psychiatres prescripteurs peuvent très bien assurer aussi une thérapie de soutient), cela ne signifie pas que les soignants y sont des bénévoles !
Je veux bien comprendre qu'une analyse requiert un effort financier de celui qui l'entreprend (encore la tradition fut je crois de prendre des patients à titre gratuit, mais je me trompe peut-être), mais pourquoi une personne souffrant d'une pathologie psy devrait-elle payer ses soins ?

En tout cas, je vous souhaite un bon courage.
once again is offline   Réponse avec citation
Vieux 16/02/2008, 09h11   #8
Pandore
Pandore
 
Avatar de Pandore
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Paris
Messages: 10 067
Re : jusqu'où va le droit d'un psy de CMP?

Citation:
Posté par once again
pourquoi ne pas contacter le chef de service ou le médecin responsable du CMP.
Bonjour,

Cette suggestion me paraît excellente.

Affaire à suivre
__________________
Pandore

« Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
Paul Valéry



Pandore is offline   Réponse avec citation
Vieux 16/02/2008, 09h48   #9
mirifica
 
Messages: n/a
Re : jusqu'où va le droit d'un psy de CMP?

Bonjour,

Je suis scandalisée par l'attitude du médecin de votre fils au CMP.
Comment peut-elle refuser d'une part qu'il voit un autre médecin qu'elle au centre et d'autre part arguer de la nécessité de payer un spécialiste en ville alors qu'il existe des psychologues dans ce même CMP.
C'est d'autant plus choquant que :
1° Tout bon psychiatre est amené à faire du soutien auprès de son patient. L'entretien ne se résume pas à la délivrance d'une ordonnance.
2° Le CMP doit assurer des soins accessibles à tous, quels que soient les revenus. Invoquer dans un CMP la nécessité de payer (d'autant que votre fils est étudiant) est irrecevable.
Je rencontre moi-même des difficultés dans mon secteur et je me suis également vu refuser le droit de consulter un autre médecin du centre. Je me sens également très mal à l'aise avec ma psy actuelle, ce dont je lui ai parlé, sans effet apparent.
Peut-être faudrait-il demander RV avec le chef du CMP. On m'a conseillé de le faire.
Je vous souhaite beaucoup de courage
Mirifica
  Réponse avec citation
Vieux 18/02/2008, 10h11   #10
bonbon88
 
Messages: n/a
Re : jusqu'où va le droit d'un psy de CMP?

oui, ce qui me gêne, c'est la toute puissance que se donne cette psy.
Elle a même dit à mon fils qu'il pouvait faire toutes les lettres qu'il voulait, il n'aurait pas gain de cause! qu'elle seule décidait!

Je ne vais pas en rester là... je veux comprendre.
Elle lui a fait part de sa décision mais ne l'a pas expliquée. Elle décide point barre!
Dans un premier temps je vais lui téléphoner, mais ne suis pas sûre qu'elle me réponde car je ne suis pas son patient... Je vous tiens au courant.

ONCE AGAIN, je te remercie pour le lien. Je vais m'adresser à cette association. MERCI ENCORE!

et merci à vous tous qui avez pris le temps de me répondre
  Réponse avec citation
Vieux 18/02/2008, 10h28   #11
Pandore
Pandore
 
Avatar de Pandore
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Paris
Messages: 10 067
Re : jusqu'où va le droit d'un psy de CMP?

Citation:
Posté par bonbon88
Dans un premier temps je vais lui téléphoner, mais ne suis pas sûre qu'elle me réponde car je ne suis pas son patient... Je vous tiens au courant.
Bonjour,

Pourquoi ne pas suggérer à ton fils de téléphoner lui-même ?
__________________
Pandore

« Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
Paul Valéry



Pandore is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/02/2008, 11h02   #12
bonbon88
 
Messages: n/a
Re : jusqu'où va le droit d'un psy de CMP?

Citation:
Posté par Pandore
Bonjour,

Pourquoi ne pas suggérer à ton fils de téléphoner lui-même ?

Déjà que moi, qui ai 47 ans, perds tous mes moyens face à elle, lui encore plus. Elle est réfrigérante, arrogante...
  Réponse avec citation
Vieux 18/02/2008, 11h04   #13
Pandore
Pandore
 
Avatar de Pandore
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: Paris
Messages: 10 067
Re : jusqu'où va le droit d'un psy de CMP?

Citation:
Posté par bonbon88
Déjà que moi, qui ai 47 ans, perds tous mes moyens face à elle, lui encore plus. Elle est réfrigérante, arrogante...
Alors pourquoi ne pas s'adresser plutôt au médecin-directeur du CMP ?
__________________
Pandore

« Les mots sont des planches jetées sur des abîmes, avec lesquelles nous traversons l’espace d’une pensée...»
Paul Valéry



Pandore is offline   Réponse avec citation
Vieux 18/02/2008, 11h16   #14
bonbon88
 
Messages: n/a
Re : jusqu'où va le droit d'un psy de CMP?

oui, je crois que c'est ce que je vais faire
  Réponse avec citation
Vieux 19/02/2008, 13h39   #15
Lilas343
 
Messages: n/a
Re : jusqu'où va le droit d'un psy de CMP?

Je crois qu'il serait mieux pour votre fils de fuir cette psy. Elle n'a aucun droit sur lui, seulement, elle risque de lui mettre des batons dans les roues s'il veut consulter quelqu'un d'autre dans le meme CMP.
N'est-il pas possible, a defaut de changer de CMP, de consulter dans un service hospitalier ?
  Réponse avec citation
Vieux 14/09/2017, 23h38   #16
forumissimo
Membre
 
Date d'inscription: juillet 2012
Messages: 86
Re : jusqu'où va le droit d'un psy de CMP?

bonjour comment cela s'est-il terminé ?
forumissimo is offline   Réponse avec citation
Vieux 16/09/2017, 06h40   #17
comment
Membre
 
Date d'inscription: août 2017
Messages: 235
Re : jusqu'où va le droit d'un psy de CMP?

Citation:
Posté par forumissimo
bonjour comment cela s'est-il terminé ?

Je doute que nous ayons un jour une réponse à ta question puisque le compte utilisé pour raconter cette histoire n'existe plus ou n'a jamais existé si il était possible de poster en invité à l'époque.
comment is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Navigation rapide



Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.