Forum médical Atoute.org

Recherche :
Derniers articles publiés :

Précédent   Forum > Conférence Principale > Maladies, traitements, médicaments
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Marquer les forums comme lus

Maladies, traitements, médicaments Sur ce forum, vous pouvez parler des maladies et de leurs traitements. Ne venez jamais chercher un diagnostic ou une réponse personnalisée en exposant vos symptômes, ce forum ne remplace pas une consultation médicale et votre message serait effacé.

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 28/07/2005, 10h04   #1
Ikkyu
 
Messages: n/a
TOPALGIC et dépendance

Bonjour,

Suite à un accident, j'ai une côte fêlée. A l'hôpital, le médecin m'a prescrit du ZUMALGIC 100 comme antalgique (3 fois par jour). Ca soulageait ma douleur temporairement...
Deux jours plus tard, j'ai vu mon médecin, qui l'a remplacé par du TOPALGIC 150 LP (matin et soir). Il m'a dit qu'il était plus constant dans le temps.
Au bout de 10 jours, j'ai décidé d'arrêter d'en prendre parce que ça assomme un peu (et j'avais peur des effets secondaires). Trois jours après, je me sentais triste et morose... mais surtout, la douleur à ma côte était revenue. Le soir, pour bien dormir, j'ai donc repris un TOPALGIC. Le lendemain, je me sentais bien! En pleine forme, presque euphorique!

Depuis je continue à en prendre un le soir avant de me coucher. Mais j'avoue avoir peur de devenir dépendant. A partir de quand l'est-on? Y a-t-il réellement des risques de dépendance avec un "simple" TOPALGIC? Ou est-ce que tout ceci n'est que psychologique dans mon cas?

Merci de m'apporter vos témoignages.
  Réponse avec citation
Vieux 28/07/2005, 10h58   #2
d_dupagne
Administrateur et responsable légal du site
 
Avatar de d_dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: France
Messages: 13 532
Re : TOPALGIC et dépendance

Bonjour

Le Topalgic contient un dérivé de la morphine : le tramadol. Le risque de dépendance est très faible si :
- Vous n'êtes pas une personne déjà sensible aux dépendances (alcoolisme, autres médicaments).
- Vous ne dépassez pas la dose prescrite.
- Vous n'utlisez pas le médicament plus de 3 mois.

Au plus souffre-t-on en effet d'un coup de bourdon pendant un jour ou deux à l'arrêt, car les opioïdes sont un peu euphorisants.
d_dupagne is online now   Réponse avec citation
Vieux 28/07/2005, 14h58   #3
Ikkyu
 
Messages: n/a
Re : TOPALGIC et dépendance

Merci beaucoup pour votre réponse!
  Réponse avec citation
Vieux 27/09/2006, 13h36   #4
cursichella
 
Messages: n/a
Re : TOPALGIC et dépendance

Bonjour à tous le monde
Je viens de tomber par hasard sur la questions du jeune homme sur le Topalgic et j'aurais à mon tour besoin de renseignement.
Voilà 3 ans que j'ai eu un gros accident de voiture depuis pas mal de traitement pour soulager mes douleurs, nous avons finalement trouvé avec mon médecin le traitement suivant (profénid 100mg 1M/1S,skenan 60mg 1M/1S, topalgic 2M/1soir, comme vous pouvez le constater je suis sous morphine car nous nous somme aperçu il y a 6 mois que je suis FIBROMYALGIQUE c'est pourquoi il a fallu rajouter du skenan a mon traitement initial.
Avant de débuter la morphine j'étais à 8 topalgic 200mg, mes douleurs étaient insupportable et seul le topalgic était éfficace,ce dernier n'a pas tendance à m'endormir bien au contraire cela me fait l'effet inverse je suis speedée, j'ai essayée de diminuer le dosage mais au prix de quel sacrifice vous ne pouvez pas vous imaginez...
C'était pire qu'une cure de désintoxication,je me tordée de douleurs dans mon lit et je ne fesait que dormir tout le temps, au bout d'une dizaine de jours ça allé mieux, mais à ce jour je suis toujours dépendante,si je ne prends pas mon topalgic dans les temps, je commence a avoir des sueurs froide, des tremblements etc...je suis donc contrainte maintenant de prendre mon traitement à heures précise 7h le matin et 18h le soir.
Comment faire?
de plus le topalgic associé au skénan n'est pas recommandé, mon rhumatologue viens d'associer a mon traitement du Lyrica 75mg, il veut absolument que je cesse le topalgic, il dit que je suis entrain de me tuer, mais je n'y arrive pas, je ne veux plus souffrir, le pire dans mon état est aussi que j'ai une hépatite C, elle est en sommeil pour le moment cela dur depuis 14ans a la suite d'un transfusion sanguine, donc d'aprés mon rhumato, mon foi ne tiendra pas longtemps le choc vu ce traitement.
Mais mon généraliste continue a me donner les mêmes médicaments quoi qu'il en soit, c'est pourquoi j'ai besoin d'un autre avis, que dois-je faire réelement je vous précise donc mon traitement actuel au complet
*Profénid 100mg 1 matin et 1 soir
*lyrica 75mg 1 matin et 1 soir
*topalgic 200mg 2 matin et 1 soir
*skenan 60mg 1 matin et 1 soir
*rivotril 20 gouttes le soir

Dites moi quoi faire s'il vous plait ou tout au moins conseillé moi je suis perdue à savoir qui à tort ou raison merci beaucoup par avance
virginie
  Réponse avec citation
Vieux 28/09/2006, 08h53   #5
d_dupagne
Administrateur et responsable légal du site
 
Avatar de d_dupagne
 
Date d'inscription: février 2005
Localisation: France
Messages: 13 532
Re : TOPALGIC et dépendance

Citation:
Posté par cursichella
Bonjour à tous le monde
Je viens de tomber par hasard sur la questions du jeune homme sur le Topalgic et j'aurais à mon tour besoin de renseignement.

Bonjour,

Vous n'aurez pas un avis aussi personnalisé sur un forum. Consultez un centre anti-douleur si vous ne vous sentez pas suffisamment pris en charge par vos médecins actuels.

Votre histoire confirme ce que j'avais écrit ci-dessus. La dépendance au Topalgic se manifeste en cas de traitement à forte dose ou prolongé.
d_dupagne is online now   Réponse avec citation
Vieux 07/01/2007, 12h40   #6
pascalou16
 
Messages: n/a
Re : TOPALGIC et dépendance

Citation:
Posté par d_dupagne
Bonjour

Le Topalgic contient un dérivé de la morphine : le tramadol. Le risque de dépendance est très faible si :
- Vous n'êtes pas une personne déjà sensible aux dépendances (alcoolisme, autres médicaments).
- Vous ne dépassez pas la dose prescrite.
- Vous n'utlisez pas le médicament plus de 3 mois.

Au plus souffre-t-on en effet d'un coup de bourdon pendant un jour ou deux à l'arrêt, car les opioïdes sont un peu euphorisants.
Bonjour Docteur et à tous,
Voici mon témoignage,
Je connais ATOUTE depuis plus d'un an,(je ne bois plus et ne fume plus).
En ma connaissance,je ne me sent pas dépendant.
Moi méme je prend du Topalgic 150 mg une ou deux fois par jour.
Ceci depuis deux ans, causes: artrhoses vertébrales et douleures chroniques.
Je ne peux plus m'en passer à l'heure actuelle car c'est le seul médicament qui me calme la douleur.
Je reçent seulement quelques maux de tétes et éffectivement un peu d'euphoris.
Cordialement,
  Réponse avec citation
Vieux 02/07/2007, 15h25   #7
YODAB
 
Messages: n/a
Re : TOPALGIC et dépendance

Citation:
Posté par d_dupagne
Bonjour,

Vous n'aurez pas un avis aussi personnalisé sur un forum. Consultez un centre anti-douleur si vous ne vous sentez pas suffisamment pris en charge par vos médecins actuels.

Votre histoire confirme ce que j'avais écrit ci-dessus. La dépendance au Topalgic se manifeste en cas de traitement à forte dose ou prolongé.


Bonjour,

je rebondis sur votre conclusion. J'ai pris du Topalgic pendant un tout petit peu plus de 3 mois pour traiter un mal de dos. N'ayant plus selon moi besoin de ce médicament, j'ai voulu arrêter totalement du jour au lendemain. La nuit fut horrible. J'ai donc repris le topalgic le soir uniquement (au lieu de 1 de 100 mg matin et soir). Au bout de quelques semaines, je viens d'arrêter totalement d'en prendre. J'ai des symptomes assez éprouvant qui m'empêche de dormir depuis 3 nuits, mais je veux résister. Tout cela pour dire que ce médicament peut être très dangereux, même sur une prise de courte durée.

Dernière modification par YODAB 02/07/2007 à 15h28.
  Réponse avec citation
Vieux 03/01/2008, 06h12   #8
skyjet169.
 
Messages: n/a
skyjet169

............

Dernière modification par skyjet169. 16/01/2008 à 20h28.
  Réponse avec citation
Vieux 03/01/2008, 16h02   #9
benghi
 
Messages: n/a
Re : skyjet169

Citation:
Posté par skyjet169.
skyjet169
tu tinkiete pour rien moi je suis seronegatif alors que je me ss deja blesser
ac d rasoir lol c rien tu tkt pr rien je fai attention c tout
fo rester en bonne santer mai pr d truc com fo pa sen faire!!!

iron

voir le bas de chaque page : ne pas écrire en texto sur atoute, je rajouterais : merci de ne pas polluer les discussions
  Réponse avec citation
Vieux 08/01/2008, 13h15   #10
urquiza 5
 
Messages: n/a
Re : TOPALGIC et dépendance

Bonjour M.Dupagne,

On m'a également préscrit du Topalgic pour des douleurs liées à des calculs rénaux.
Je pense vraiment que les effets de ce médicaments sont tres variables selon la personne.
Mais ils peuvent etre vraiment tres puissants.Personellement a chaques fois que j'en prend c'est comme si j'étais chooté pendant une journée:Je suis tres fatigué,je me sens euphorique.
Pour tout vous avouez,j'ai une peur chronique de monter dans l'avion et pour me calmer avant de monter dedans,je prend toujours un Topalgic ce qui me fait l'effet d'un Léxomil...
PAr contre je ressent la plus part des effets indésirable(dit "peu fréquents" sur la notice):Probleme pour uriner,nosée(surdose),constipation,somnolence,déma ngeaisons...

En conclusion il serait vraiment bien que les medecins quant ils préscrivent du Topalgic mettent vraiment en garde les patients.
A vous entendre on pourrait croire que vous parlez d'un dolipranne un peu plus puissant....

Merci
  Réponse avec citation
Vieux 08/01/2008, 15h36   #11
benghi
 
Messages: n/a
Re : TOPALGIC et dépendance

Citation:
Posté par urquiza 5
Bonjour M.Dupagne,

On m'a également préscrit du Topalgic pour des douleurs liées à des calculs rénaux.
Je pense vraiment que les effets de ce médicaments sont tres variables selon la personne.
Mais ils peuvent etre vraiment tres puissants.Personellement a chaques fois que j'en prend c'est comme si j'étais chooté pendant une journée:Je suis tres fatigué,je me sens euphorique.
Pour tout vous avouez,j'ai une peur chronique de monter dans l'avion et pour me calmer avant de monter dedans,je prend toujours un Topalgic ce qui me fait l'effet d'un Léxomil...
PAr contre je ressent la plus part des effets indésirable(dit "peu fréquents" sur la notice):Probleme pour uriner,nosée(surdose),constipation,somnolence,déma ngeaisons...

En conclusion il serait vraiment bien que les medecins quant ils préscrivent du Topalgic mettent vraiment en garde les patients.
A vous entendre on pourrait croire que vous parlez d'un dolipranne un peu plus puissant....

Merci

tout à fait, c'est un doliprane mais très puissant pour les douleurs fortes
et non pour les petits malaises comme faire de l'avion
si vous avez tous les effets secondaires c'est que vous en prenez trop
il n'est meme pas toujours indiqué pour les douleurs liés aux calculs rénaux, en général paracétamol et anti-inflammatoires suffisent

bonne continuation sans aucun topalgic
  Réponse avec citation
Vieux 08/01/2008, 23h48   #12
Ln2
Princesse Leïa
 
Avatar de Ln2
 
Date d'inscription: février 2005
Messages: 1 255
Re : TOPALGIC et dépendance

Citation:
Posté par benghi
tout à fait, c'est un doliprane mais très puissant pour les douleurs fortes
Le point commun avec le doliprane, c'est l'effet sur la douleur, et c'est à peu près le seul.

Citation:
et non pour les petits malaises comme faire de l'avion
Effectivement, il est un peu tiré par les cheveux d'utiliser un médicament pour obtenir un effet indésirable...
Il existe des médicaments exprès-pour-les-frousses-dans-l'avion, ce serait plus simple d'en demander à un médecin.

Citation:
si vous avez tous les effets secondaires c'est que vous en prenez trop
Non, ça n'a rien à voir.
Les gens réagissent différemment aux médicaments, et les effets secondaires sont variables selon chaque personne. On peut en présenter un peu, beaucoup, pas de tout, sans que ça ait à voir avec la dose.
__________________
Hélène, interne en médecine générale.
Co-administratrice du forum.
Ln2 is offline   Réponse avec citation
Vieux 10/01/2008, 15h53   #13
urquiza 5
 
Messages: n/a
Re : TOPALGIC et dépendance

Je suis tout à fait d'accord je n'ai pas du tout dépassé la dose préscrite et pourtant j'ai ressenti la plus part des effets indésirables...

Je trouve ca vraiment dangereux de présenter le Topalgic comme un "doliprane puissant".
Ses effets varient selon les personnes,j'en suis la preuve c'est pourquoi je pense ,encore une fois,qu'il est très très important de faire attention avant de le préscrire.
Mais surtout le medecin doit préciser au patient de passer à un autre anti douleur(Dafalgan,Di antalvic). en cas d'effets secondaires non souhaités
  Réponse avec citation
Vieux 14/02/2008, 12h38   #14
romulus25
 
Messages: n/a
Re : TOPALGIC et dépendance

Citation:
Posté par urquiza 5
Je suis tout à fait d'accord je n'ai pas du tout dépassé la dose préscrite et pourtant j'ai ressenti la plus part des effets indésirables...

Je trouve ca vraiment dangereux de présenter le Topalgic comme un "doliprane puissant".
Ses effets varient selon les personnes,j'en suis la preuve c'est pourquoi je pense ,encore une fois,qu'il est très très important de faire attention avant de le préscrire.
Mais surtout le medecin doit préciser au patient de passer à un autre anti douleur(Dafalgan,Di antalvic). en cas d'effets secondaires non souhaités

Posté par Romulus25
Bonjour à tous.
Question au Dr Dupagne.
Souffrant de "myélite post radique" j'ai des ennuis musculaires thoraciques et de gros problèmes de transit intestinal (ballonnement et fécalome)
On m'a prescrit plusieurs médicaments (Neurontin et Lioresal entre autres) avec du Topalgic 100 (1 toutes les12 h)
Comme je prends un sachet de "Spagulax" par jour, est-ce que cela n'est pas en contradiction avec l'action du Topalgic ?
Pourtant je ne peux m'en passer à cause de fortes douleurs musculaires..
Merci de me répondre.
  Réponse avec citation
Vieux 17/03/2008, 20h27   #15
VirginieParis
 
Messages: n/a
Re : TOPALGIC et dépendance

J'ai subi une opération chirurgicale courant février.
Durant ce séjour à la clinique ressentant les douleurs malgré le Di Antalgic, l'infirmière m'avait administrée un comprimé de Topalgic qui fort heureusement fonctionnait parfaitement.
Ce fut donc le Topalgic qui prit place au Di Antalgic.
J'ai pris ce médicament pendant 6 semaines, 1 comprimé de 100 mg matin et soir.
Puis est venu le temps où ne ressentant plus de douleurs, j'ai décidé de stopper le médicament.
Et là ...
Je n'ai pas compris sur le moment ce qui m'arrivait (j'étais du genre aveuglément confiante envers les professionnels de santé) :
irritation, agacement des jambes, insomnie... pire incapacité de se concentrer sur une tâche de travail.
Et puis je reprends mes médicaments : les symptômes disparaissent après une heure ... effarement
"Mais qu'est ce qui se passe !?"
Et bien naturellement j'appelle mon médecin (chirurgien) malheureusement celui-ci est injoignable (je dirais même intouchable tant il est impossible de laisser ne fusse qu'un message à sa secrétaire)...
Du coup eh bien, je me tourne vers l'INTERNET... et je vous trouve (merci beaucoup).
Que je suis rassurée...Ouf !
Oui je trouve que les contre-indications affichées sur ce médicament sont bien nuancées...Je ne vais pas en faire un char de bataille car ce médicament m'a bien soutenue durant ma convalescence; ce que je reproche à ce groupe pharmaceutique c'est qu'en jouant sur les mots et la sémantique ce médicament, il berne les patients sur la dépendance du médicament à courte durée;
Enfin, je reproche à mon chirurgien (et ça je vous prie de le croire que je vais le dire à mon chirurgien) de ne pas m'avoir conseillée de diminuer progressivement les prises de ce médicament qui somme toute est magnifique contre la douleur.

Je ne comprends absolument pas cette atténuation de la vérité concernant les effets secondaires des médicaments.

Dernière modification par VirginieParis 17/03/2008 à 20h35.
  Réponse avec citation
Vieux 23/03/2009, 00h20   #16
ISABELLE V 08
Membre
 
Date d'inscription: mars 2009
Messages: 2
Re : TOPALGIC et dépendance

Bonsoir,
Je suis trés contente d'avoir trouvé ce site, je me croyais dans une impasse. Cela fait deux ans que je prends du topalgic, je suis allée jusqu'a 450mg par jour aujourd'hui je ne prends plus que 250mg par jour. A oui j'oubliais le principale je suis sous toplalgic car je souffre d'une luxation congénitale des deux hanches a la naissance, aprés moulte opérations et greffes d'os, j'ai un de mes oscilliaques qui et creux et cela me fait extrémement souffrir, bref aprés 2 ans de toplalgic j'ai perdu 10kg, je suis devenue hyperactive, j'ai des nausées, je suis contipée, j'ai des troubles de l'humeur, je peux être même violente,je suis dépressive,hyper stressée et angoissée, j'ai des palpitations et je fais de l'hypertension, en gros je vais mal. Je voudrais arréter le topalgic mais je ne sais pas comment faire et surtout j'ai trés peur d'avoir mal comme avant le topalgic. Même mon médecin ne fait rien pour m'aider, je suis intoxiquée et je suis limite de me faire hospitalisée pour me faire désintoxiquée.J'ai 37 ans et 2 beaux garcons qui voient leur mére dépérir, je souffre de cette situation, s'il vous plait répondez moi. MERCI

Dernière modification par ISABELLE V 08 23/03/2009 à 00h29.
ISABELLE V 08 is offline   Réponse avec citation
Vieux 23/03/2009, 17h57   #17
amical
Patient impatient
 
Avatar de amical
 
Date d'inscription: août 2007
Messages: 1 748
Re : TOPALGIC et dépendance

Bien que n'étant pas un spécialiste en addictologie, si vous souhaitez vous passer de Topalgic ( ou de tout autre médicament induisant une dépendance ), je vous conseille de le faire en diminuant très progressivement les doses. A titre vraiment indicatif, essayez de diminuer d'un quart de dose tous les 15 jours et appréciez selon votre état.
N'essayez pas d'aller plus vite, ce serait une catastrophe et vous seriez encore plus déprimée.
__________________
L'univers a t-il des limites alors que la bétise n'en a pas?
♫♫♫
amical is offline   Réponse avec citation
Vieux 23/03/2009, 18h13   #18
Asthmageddon
Membre
 
Date d'inscription: décembre 2006
Localisation: sud
Messages: 346
Re : TOPALGIC et dépendance

Bonjour Isabelle.
Vous devriez faire le point avec votre médecin, et si possible avec un centre anti-douleur.
Si les douleurs sont encore présentes, il ne faut pas arrêter le tramadol sans relais avec autre chose...
Asthmageddon is offline   Réponse avec citation
Vieux 24/03/2009, 22h36   #19
ISABELLE V 08
Membre
 
Date d'inscription: mars 2009
Messages: 2
Re : TOPALGIC et dépendance

Bonsoir,
Tout d'abord merci pour vos réponses. Hier j'ai consultée mon médecin, qui a finit par reconnaître que tous mes symptomes venaient du toplalgic. Il a donc décidé de diminuer mes doses, je passe de 250mg a 200mg par jour pendant un mois et puis le mois prochain encore 50mg en moins. Mais ce qui m'inquiéte se sont les douleurs, là malgré le traitement si le temps est a l'humidiré j'ai mal quand même et je vis dans les Ardennes où il ne fais pas spécialement beau.
Et si j'arrive a stopper le topalgic qu'est ce qui va me soulager? Car avant le topalgic je passais mes journées allongée tellement je souffrais. Merci si vous pouvez me répondre.
ISABELLE V 08 is offline   Réponse avec citation
Vieux 26/03/2009, 15h21   #20
bob story
Membre
 
Date d'inscription: juillet 2008
Messages: 83
Re : TOPALGIC et dépendance

Citation:
Posté par ISABELLE V 08
Bonsoir,
Je suis trés contente d'avoir trouvé ce site, je me croyais dans une impasse. Cela fait deux ans que je prends du topalgic, je suis allée jusqu'a 450mg par jour aujourd'hui je ne prends plus que 250mg par jour. A oui j'oubliais le principale je suis sous toplalgic car je souffre d'une luxation congénitale des deux hanches a la naissance, aprés moulte opérations et greffes d'os, j'ai un de mes oscilliaques qui et creux et cela me fait extrémement souffrir, bref aprés 2 ans de toplalgic j'ai perdu 10kg, je suis devenue hyperactive, j'ai des nausées, je suis contipée, j'ai des troubles de l'humeur, je peux être même violente,je suis dépressive,hyper stressée et angoissée, j'ai des palpitations et je fais de l'hypertension, en gros je vais mal. Je voudrais arréter le topalgic mais je ne sais pas comment faire et surtout j'ai trés peur d'avoir mal comme avant le topalgic. Même mon médecin ne fait rien pour m'aider, je suis intoxiquée et je suis limite de me faire hospitalisée pour me faire désintoxiquée.J'ai 37 ans et 2 beaux garcons qui voient leur mére dépérir, je souffre de cette situation, s'il vous plait répondez moi. MERCI


Salut Isabelle
J'ai lu un autre message que vous avez envoyé et cela me fait penser à moi et mon sevrage au Subutex. Ne vous précipitez pas pour vous sevrer. Plus la posologie descend doucement plus elle a de chance de réussir. Même si cela vous semble parfois long prennez votre temps de crainte de replonger comme ce fut mon cas dans un autre opiacé (ou le même).
Quoiqu'il en soit en l'occurence lenteur est mère de réussite. Je ne sais pas de combien vous descendez à chaque fois mais dites vous bien qu'il est plus facile de passer de 450 à 400 1/9 que de 100 à50 où là vous descendez d'un coup de 1/2. C'est en cela que vous devez faire attention et parler à votre médecinde ce différentiel mathémathique de descente de posologie. Je ne suis pas là pour donner des leçons à votre mèdecin mais c'est ce que le mien m'a fait remarqué.
TRès chère Isabelle je vous bise ; sachant combien cela peut être difficile surtout si les douleurs persistent.
bob story
bob story is offline   Réponse avec citation
Vieux 28/03/2009, 14h57   #21
bob story
Membre
 
Date d'inscription: juillet 2008
Messages: 83
Re : TOPALGIC et dépendance

Citation:
Posté par ISABELLE V 08
Bonsoir,
Tout d'abord merci pour vos réponses. Hier j'ai consultée mon médecin, qui a finit par reconnaître que tous mes symptomes venaient du toplalgic. Il a donc décidé de diminuer mes doses, je passe de 250mg a 200mg par jour pendant un mois et puis le mois prochain encore 50mg en moins. Mais ce qui m'inquiéte se sont les douleurs, là malgré le traitement si le temps est a l'humidiré j'ai mal quand même et je vis dans les Ardennes où il ne fais pas spécialement beau.
Et si j'arrive a stopper le topalgic qu'est ce qui va me soulager? Car avant le topalgic je passais mes journées allongée tellement je souffrais. Merci si vous pouvez me répondre.

Salut Isabelle ;
Je suis effaré de voir que votre mèdecin vous fait descendre d'un cinquième d'un coup. J'ai peur que vous ne ressentiez un manque comme cela m'est arrivé avec un autre opiacé. Passer de 250 à 200 Mg d'un coup cela fait beaucoup et me semble même de trop . Comme je vous le disait hier , plus la descente est lente plus elle a de chance de réussir.
L'arrèt d'une substance n'est pas une course. Au contraire le dernier sera le mieux servi. Maintenant faites ce que vous voulez. Je vous laisse mon Mail vincentlafon@hotmail.fr Si vous voulez parler de décrochage de produits .
bob story is offline   Réponse avec citation
Vieux 09/04/2009, 14h56   #22
bob story
Membre
 
Date d'inscription: juillet 2008
Messages: 83
Re : TOPALGIC et dépendance

Citation:
Posté par bob story
Salut Isabelle ;
Je suis effaré de voir que votre mèdecin vous fait descendre d'un cinquième d'un coup. J'ai peur que vous ne ressentiez un manque comme cela m'est arrivé avec un autre opiacé. Passer de 250 à 200 Mg d'un coup cela fait beaucoup et me semble même de trop . Comme je vous le disait hier , plus la descente est lente plus elle a de chance de réussir.
L'arrèt d'une substance n'est pas une course. Au contraire le dernier sera le mieux servi. Maintenant faites ce que vous voulez. Je vous laisse mon Mail vincentlafon@hotmail.fr Si vous voulez parler de décrochage de produits .

Chère
bob story is offline   Réponse avec citation
Vieux 09/04/2009, 15h25   #23
bob story
Membre
 
Date d'inscription: juillet 2008
Messages: 83
Re : TOPALGIC et dépendance

Citation:
Posté par Ikkyu
Bonjour,

Suite à un accident, j'ai une côte fêlée. A l'hôpital, le médecin m'a prescrit du ZUMALGIC 100 comme antalgique (3 fois par jour). Ca soulageait ma douleur temporairement...
Deux jours plus tard, j'ai vu mon médecin, qui l'a remplacé par du TOPALGIC 150 LP (matin et soir). Il m'a dit qu'il était plus constant dans le temps.
Au bout de 10 jours, j'ai décidé d'arrêter d'en prendre parce que ça assomme un peu (et j'avais peur des effets secondaires). Trois jours après, je me sentais triste et morose... mais surtout, la douleur à ma côte était revenue. Le soir, pour bien dormir, j'ai donc repris un TOPALGIC. Le lendemain, je me sentais bien! En pleine forme, presque euphorique!

Depuis je continue à en prendre un le soir avant de me coucher. Mais j'avoue avoir peur de devenir dépendant. A partir de quand l'est-on? Y a-t-il réellement des risques de dépendance avec un "simple" TOPALGIC? Ou est-ce que tout ceci n'est que psychologique dans mon cas?

Merci de m'apporter vos témoignages.

Bob story vous salue.
Le topalgioc et un opïoide qui rend dépendant en cas de prise régulière et prolongée, 150 Mg n'étant pas rien. Je vous conseil de suivre l'ordonnace et d'en parler à votre médecin la prochaine fois que vous le verrez car je crois que le topalgic est inscrit au tableau B des médicament dangeureux Vous pouvez aussi aller chercher des info sur le site du vidal. Faites très attention en diminuant la posologie. Plus vous irez doucement plus vous aurez de chances de réussir. Ce n'est qu'un conseil comme un autre mais descendre d'un quart d'un coup est plus dur que de descendre d'un dixième . Plus vous prendrez de temp splus vous aurez, à mon avis de chance que votre sevrage soit une réussite.

Bob story Salut

Dernière modification par bob story 09/04/2009 à 15h36.
bob story is offline   Réponse avec citation
Vieux 26/04/2009, 12h36   #24
angoisses
Membre
 
Date d'inscription: avril 2009
Messages: 4
Re : TOPALGIC et dépendance

Bonjour,

Je viens de m'inscrire et donc je ne connais pas encore bien le fonctionnement du site.. d'avance toutes mes excuses si ce n'est pas ici que je devais écrire..

Voilà, je suis paniqué, ça fais une heure que je visite des sites et liens sur la dépendance au "Tramadol".. j'ai lu des choses qui me font de profonde angoisses, du genre des personnes prennent de la "métadone" pour arrêter le tramadol !!!!

Je prend depuis longtemps , d'abord du "dafalgan codéine" et mon médecin m'a fait passé au "tramadol 50 mg" j'en prend depuis , je vais dire quelques mois.. pour des douleurs au dos.. mais j'ai augmenté les doses d'une façon expotentiel car le médicament fais moins d'effets ou les douleurs plus fortes.. bref j'en suis a un point que si j'en ai pas le matin je sais pas aller travailler ou casi ..tellement mon dos est raide et me fais mal.. Le cercle Vicieux est bien là!

Mon medecin m'a dis que mes douleurs étaient psychologique!

Je sais que vous ne savez pas poser un diagnostic par internet, mais je veux juste avoir des réponses a mes angoisses.. et surtout y remedier!

Pensez vous que mes douleurs peuves être juste d'origine Psy du à la prise de ce médicament?

Si je suis dépendant , que puis je faire ? quelle démarches ? il y a t'il un moyen autre qu'une hospitalisation ?

je suis en train de faires des IRM de mon dos a fin de trouver d'ou
proviennent mes douleurs.

Merci de l'attention que vous accordez a mon courrier.

angoisses.
angoisses is offline   Réponse avec citation
Vieux 04/05/2009, 00h24   #25
benois
Membre
 
Date d'inscription: mai 2009
Messages: 1
Re : TOPALGIC et dépendance

Bonjour,

J'ai subi une opération douloureuse de la mâchoire il y a environ 5 ans pour laquelle on m'a prescri du topalgic 100mg contre la douleur.
J'ai tout de suite ressenti un effet euphorisant et relaxant... sans trop me rendre compte que cela venait du médicament.

L'année suivante, j'ai commencé à prendre du topalgic ponctuellement sans raison, uniquement pour essayer de retrouver cet effet euphorisant.
Et cela fais aujourd'hui 2 ans et demi que je prend un comprimé une fois par semaine

Je me pose maintenant plusieurs questions...

Premièrement, est ce que le fait de prendre uniquement un comprimé par semaine est dangereux pour la santé à long terme ?

Ensuite, l'effet du médicament étant amené à perdre de son intensité, le fait d'arrêter d'en prendre pendant plusieurs mois peut-il relancer son effet ?

Je sais que c'est idiot de ma part d'en prendre juste pour l'effet euphorisant, et non parce que je souffre... mais s'il n'y a pas de réel danger pour la santé et que la prise reste ponctuelle, je me dis pourquoi pas ?

En espérant une réponse

Merci, et bon courage a tous.
benois is offline   Réponse avec citation
Réponse


Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous pouvez ouvrir de nouvelles discussions : nonoui
Vous pouvez envoyer des réponses : nonoui
Vous pouvez insérer des pièces jointes : nonoui
Vous pouvez modifier vos messages : nonoui

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide





Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 23h22.


Le forum Atoute utilise le script de forums VBulletin
Les données de ce forum ne peuvent être utilisées sans l'accord écrit de leurs auteurs. CNIL 722655 aucune utilisation de vos données personnelles sans votre accord.



Ce forum n'est pas un chat

Cliquez pour en savoir plus sur le Retour des zappeurs-TDAH !