Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"Inquiétudes parentales"

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Santé Psy (Protected)
Message d'origine

HeleneRenee (40 messages) Envoyer message email à: HeleneRenee Envoyer message privé à: HeleneRenee Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
29-01-05, 05:40  (GMT)
"Inquiétudes parentales"
Modifié le 27-10-10 à 02:31  (GMT)

...

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: Inquiétudes parentales alwaysespoir 29-01-05 1
   RE: Inquiétudes parentales alwaysespoir 29-01-05 2
       RE: Inquiétudes parentales HeleneRenee 29-01-05 3
           RE: Inquiétudes parentales alwaysespoir 30-01-05 4
               RE: Inquiétudes parentales HeleneRenee 30-01-05 5
                   RE: Inquiétudes parentales alwaysespoir 31-01-05 6

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

alwaysespoir (201 messages) Envoyer message email à: alwaysespoir Envoyer message privé à: alwaysespoir Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
29-01-05, 07:40  (GMT)
1. "RE: Inquiétudes parentales"
Bonjour Hélène,

Je suis maman d'un fils de 11 ans pas trop "casse-cou" mais très "tête en l'air".
Nous n'habitons pas près des montagnes (vous en avez de la chance )donc ici pas de ski, mais du skate ou rollers en ville, avec une circulation dense et des conducteurs français, stressés au volant, le pied impatient sur l'accélarateur au feu ou profitant de la moindre petite ligne droite pour "gagner du temps", en région parisienne, il y a beaucoup de je dirais "de félés".
Mon fils déjà à pied, traverse toujours un peu sur le qui-vive, il évalue encore mal distance et vitesse des véhicules, "tête en l'air" aussi, il se laisse surprendre. Il n'a jamais eu d'accident, mais m'a raconté plusieurs fois ses frayeurs, comme une moto qui pile et lui recroquevillé, les mains sur la tête, au milieu de la chaussée et pas sur le passage piéton.... c'est normal il fait comme tous ici me dit-il !
Le skate, les rollers, je tremble un peu, beaucoup de le voir partir, je "n'autorise" qu'un tout petit peu , en ce moment (il est jeune), je rappelle les "conditions" et je le laisse partir tremblante... mais confiante.

Que j'ai peur ou non pour lui, ne change rien, les risques existent et il doit apprendre à vivre avec, les évaluer et reconnaître ses limites et surtout se modérer pour ne pas aller au-delà, chercher à les dépasser oui, mais dans la prudence, prendre le temps, à son rythme qui n'est pas forcément le m^me que les copains (lui, n'ai pas un "champion" mais rêve de l'être comme un champion, les coups, les bosses, si ce n'est une petite foulure, fracture, il en a eu, mais jamais avec de graves conséquences).

Sans lui "prendre la tête" avec les risques, je ne manque pas de les lui rappeler, je n'hésite pas à lui parler des nombreuses personnes en rééducation ou sous-terre, à la suite d'un accident bête, de comment on peut se retrouver et souffrir physiquement, moralement aussi d'être aller inconsciemment au-delà de ses limites, sans tenir compte des risques.

Les risques, nous pouvons aussi les limiter en respectant déjà toutes les règles de sécurité, les champions respectent des règles de sécurité pour se protéger, il faut aussi qu'il les respecte, cela n'empêche aucunement de prendre du plaisir, d'essayer de se surpasser. Il peut s'oublier, par mes paroles, je lui apprends à ne pas s'oublier et puis aussi il y a nous, sa famille.
Et nous alors ? s'il lui arrivait quelque chose, y pense-t-il? Les conséquences nous les supporterions tous, on l'aime, on l'aimera toujours, mais nous n'avons pas envie de gâcher notre vie inutilement, par sa faute où inconscience, (m^me par sa faute ou inconscience, nous serions toujours à ses côtés, je le lui dis aussi ).

Voilà ce que je dis, ce que j'essaie de faire passer, adapté pour un enfant de 11 ans, avec des exemples concrets, pas morbides. Je lui dis aussi très simplement que nous avons envie de vivre « vieux » ensemble, j’aimerai bien être une gentille grand-mère
Il ne faudrait pas, surtout pas, lui faire peur de la vie, de se lancer, au contraire j'aime le voir avoir cet état d'esprit, il veut grandir, il veut tout seul, il veut se prouver des choses à lui même, je l'encourage à se lancer, à aller plus loin. Mais pour aller plus loin, je lui rappelle qu'il partira plus haut en ayant les deux pieds sur terre.

Quand il part, je veux bien, mais je veux lui FAIRE CONFIANCE, pas de risques inutiles, cela je ne veux pas, je ne sais pas ce qu'il fait avec les copains, je ne suis pas là pour tout voir, je ne veux pas non plus avoir à le surveiller, s'il arrive quelque chose de grave, je ne voudrais pas qu'il y ait de regrets, des "si",c'est pour cela que je le responsabilise.
Les risques il y en a toujours dans la vie, tout peut arriver très vite, on ne peut tout prévenir, tant de choses ne dépendent pas de nous, les concours de circonstances malheureux, les irresponsables aussi, cela ne doit pas faire peur, autrement on ne ferai plus rien.

Voilà ma manière de vaincre mes peurs pour lui, sans lui faire peur, je lui fait bien part de MES peurs rationnelles, après je le laisse partir en confiance, j'essaie de ne pas en dire trop ni trop peu. Je veux simplement qu'il respecte la valeur de la vie, mais pour cela je ne peux que le guider, et non le trouver pour lui.

La vie, la confiance en la vie, j'y crois très fort.

Je te souhaite de trouver vraiment la tranquillité d'esprit et que ton fils soit confiant en toi, qu'il sache que si tu as peur pour lui, cette peur est raisonnée, non pour le bloquer, mais pour qu'il aille plus loin. Cela les "casse-coups" mettent peut être plus de temps à l'entendre de la part des parents, ce n'est pas parce que nous nous aurions peur de faire ce qu'ils font que nous les en empêchons pour autant, au contraire nous sommes fiers qu'ils y arrivent grâce à leur persévérance, sans prendre de risques inutiles.

P.S. ma fille 18 ans fait de l’escalade à haut niveau, maintenant, le vide moi j’ai peur, mais ha ! les filles, elles sont souvent plus raisonnables, pas toutes, mais j’ai cette chance, alors tout va bien.

Toutes mes amitiés
Fleur


  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

alwaysespoir (201 messages) Envoyer message email à: alwaysespoir Envoyer message privé à: alwaysespoir Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
29-01-05, 08:28  (GMT)
2. "RE: Inquiétudes parentales"
Re bonjour Hélène,

Je viens de voir que j'avais aussi envoyé ce message dans la conversation message d'espoir sur le forum schizo, il résume bien ma pensée.

http://www.atoute.org/dcforum/DCForumID20/2110.html#23
Le bravo de vaincre tes peurs, je te le dis aussi.

je Fleur


  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

HeleneRenee (40 messages) Envoyer message email à: HeleneRenee Envoyer message privé à: HeleneRenee Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
29-01-05, 22:34  (GMT)
3. "RE: Inquiétudes parentales"
Modifié le 27-10-10 à 02:32  (GMT)

...

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

alwaysespoir (201 messages) Envoyer message email à: alwaysespoir Envoyer message privé à: alwaysespoir Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-01-05, 07:02  (GMT)
4. "RE: Inquiétudes parentales"
Bonjour Hélène-Renée,

A la lecture de ton message, je suis confiante pour que dans l'avenir, ton fils t'inquiète de moins en moins, car ton attitude face à lui est parfaitement légitîme (quelle mère ne craindrai pas dans ton cas, ce serait de l'inconscience ! )et que tu réagis le plus posément possible et surtout que tu lui fais confiance.

Dans cette confiance, continue à t'accrocher comme tu le fais, tu vas trouver la paix.

>Mais je crois que la chute de mon fils a dû
>lui apprendre la prudence, d'une façon que moi je ne
>peux pas voir, mais qui est sans doute réelle. C'est
>sur cela que je m'accroche.

Le A DU et SANS DOUTE REELLE est je le pense certain, ton fils a souffert, par la souffrance (dont on se passerai bien) on grandit, dans le sens où l'on prend cruellement conscience de soi et aussi des autres (de combien leur amour nous soulage).
>
>Je pars justement le chercher. J'ai gardé le cellulaire ( chez nous on dit portable, je ne connaissais pas "cellulaire) sur moi toute la journée et je n'ai pas eu d'appel, alors c'est bon signe. >Une autre journée de ski qui prend fin bientôt... Et
>on recommence demain. (YOUPI ! )


Accroche-toi aux paroles de sagesse que tu as, tu peux les dire à ton fils car pour continuer dans la prudence,il faut lui faire part de tes peurs aujourd'hui, mais tu le lui a déjà certainement dis, yeux dans les yeux main dans la main,
"je te fais confiance pour être plus prudent maintenant, JE et NOUS maintenant, nous VOULONS

>continuer de vivre et de rester en paix devant les risques de la vie.

Et toi, que fais-tu pendant qu'il est au ski ? J'espère que tu prends aussi un moment de détente, avec une occupation qui te remplie de joie, que tu pourras partager avec ton fils.
De te voir sereine l'aidera de plus en plus, à ne prendre que des risques "raisonnés". Cela, il est en train de l'apprendre, il aura de moins de moins cet esprit "de contracdiction" car il sentira que dans les risques, où il est seul, tu le laisses aller avec une grande marge de liberté.

Ah ! les ados, ils ne sont pas faciles à saisir, mais on les aime toujours, toujours.

Très amicalement, bon courage Hélene- Renée, car il en faut dans ces moments.
Fleur

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

HeleneRenee (40 messages) Envoyer message email à: HeleneRenee Envoyer message privé à: HeleneRenee Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
30-01-05, 20:34  (GMT)
5. "RE: Inquiétudes parentales"
Modifié le 27-10-10 à 02:32  (GMT)

...

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

alwaysespoir (201 messages) Envoyer message email à: alwaysespoir Envoyer message privé à: alwaysespoir Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
31-01-05, 07:19  (GMT)
6. "RE: Inquiétudes parentales"
Modifié le 31-01-05 à 07:21  (GMT)

bonjour Hélène

Juste un petit rajout, pour vous (toi et ton fils) dire que vraiment oui "prendre cela un jour à la fois" moi je me dis "A chaque jour sa peine, mais une seule chose est vraie, le présent ici et maintenant, le mieux possible, en la ménageant sa peine

>Il semble s'être assagi, j'en suis bien contente. Je reste vigilante...
>et je prends cela un jour à la fois. Aujourd'hui
>est un jour de repos pour mes nerfs. )

Bonne continuation, j'ai beaucoup aimé le "affaler sur le sofa" (je connais), il s'écoute et c'est bon signe. Vous vous parlez, la communication avec les ados c'est le plus important, chez toi, elle passe bien car il y a beaucoup, beaucoup d'amour.

Amitiés
Fleur

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: