Forum Médical

Attention : cette plate-forme de forum est en lecture seule. Pour participer aux discussions, rendez vous sur la nouvelle plate-forme
Page d'accueil du site
NANMEO !

"Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"

Envoyer ce sujet à un(e) ami(e)
Format d'impression
Mettre en signet (membres seulement)
 
Précédente | Suivante 
Accueil Général des Forums
Forum : Coups de gueule, coups de coeur (Protected)
Message d'origine

cilloux (2292 messages) Envoyer message email à: cilloux Envoyer message privé à: cilloux Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-01-05, 19:24  (GMT)
"Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"

Bonjour,

un ami m'a dit qu'on recevrait chaque année le décompte de ce qu'on a couté en soins.

C'est vrai, ça va se faire ?

C'est pour augmenter le taux de suicides ?


Cécile

  Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


  Liste des réponses à ce message

  Sujet     Auteur     Posté le:     ID  
 RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu Pandore 09-01-05 1
   RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu arcenciel 09-01-05 2
       RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu cilloux 09-01-05 5
 RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu lespectateur (VNI) 09-01-05 3
   RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu cilloux 09-01-05 4
       RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu lespectateur (VNI) 09-01-05 6
           RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu cilloux 09-01-05 7
               RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu lespectateur (VNI) 09-01-05 8
                   RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu Merlin 09-01-05 9
                       RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu arcenciel 09-01-05 10
                           RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu Nausica 09-01-05 11
                               RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu toutouille 09-01-05 13
                                   RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu Poulou 09-01-05 14
                                       RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu toutouille 10-01-05 19
                           RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu Poulou 09-01-05 12
                               RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu Pandore 10-01-05 15
                                   RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu Merlin 10-01-05 31
                                       RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu toutouille 10-01-05 32
                               RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu arcenciel 10-01-05 16
                                   RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu Poulou 10-01-05 17
                                       RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu Pandore 10-01-05 18
                                           RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu Ln2 10-01-05 20
                                               RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu Pandore 10-01-05 21
                                                   RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu Nausica 10-01-05 22
                                                       RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu Pandore 10-01-05 24
                                                           RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu Nausica 10-01-05 25
                                                       RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu denti_nono 10-01-05 26
                                                   RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu Ln2 10-01-05 23
                                                       RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu denti_nono 10-01-05 27
                                                           RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu Nausica 10-01-05 28
                                                               RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu denti_nono 10-01-05 29
                                                               RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu Ln2 10-01-05 30
                                                                   RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu akdonf (VNI) 22-01-05 33
                                                                       RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu Pandore 22-01-05 34
                                                                           RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu akdonf (VNI) 22-01-05 35
                                                                               RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu Pandore 23-01-05 36
 Dixit la CNAM ACRO 24-01-05 37
   RE: Dixit la CNAM Felipe 25-01-05 38
       RE: Dixit la CNAM Felipe 25-01-05 39
       RE: Dixit la CNAM cilloux 25-01-05 40
           Décompte Pandore 25-01-05 41
           RE: Dixit la CNAM Felipe 25-01-05 42
       RE: Dixit la CNAM Ln2 25-01-05 43
           RE: Dixit la CNAM Felipe 26-01-05 44

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Texte des réponses

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-01-05, 20:01  (GMT)
1. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
Bonsoir Cécile,

Je suis d'accord avec toi. Ceux qui n'en avaient rien à faire continueront à n'en avoir rien à faire.

Ceux qui ont une tendance maladive à culpabiliser, à se sentir en trop, à croire qu'ils coûtent trop cher, seront un peu plus enfoncés et malheureux.

Il est même possible que parmi ceux qui abusent, certains voyant que le chiffre n'est pas trop élevé se diront, "tiens, je n'en ai pas eu pour cher cette année, je peux encore me payer une petite visite !"

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

arcenciel (634 messages) Envoyer message email à: arcenciel Envoyer message privé à: arcenciel Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-01-05, 20:16  (GMT)
2. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
bonjour,

je suis tout à fait d'accord avec vous deux. En apprenant cette nouvelle j'ai pris la décision de ne pas ouvrir le décompte et de le renvoyer tel quel à la sécu.


arcenciel

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

cilloux (2292 messages) Envoyer message email à: cilloux Envoyer message privé à: cilloux Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-01-05, 20:52  (GMT)
5. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"

Bonne idée, à répandre.

Cécile

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

lespectateur (VNI) (5 messages) Voir addresse IP de cet auteur
09-01-05, 20:45  (GMT)
3. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
Bonjour Cecile,

Tu dis en plaisantant que c'est pour "augmenter le taux de suicide" mais il y a un peu de vrai. Alors que dans ce pays on se vantait d'avoir une médecine pour tous on ne veut plus soigner certaines personnes et pour cela tous les moyens sont bons: culpabiliser le patient, le stigmatiser aux yeux de la société voire le pousser à se supprimer lui même ce qui réalise quand même la meilleur économie (c'est de l'humour noir mais dans tout humour il y a une part de vérité).

En fait j'ai compris ce qui poussait les gens à se supprimer: c'est tout simplement le fait de détruire leur estime d'eux même et la société française ne se prive pas - sous le masque de la compassion- de casser les gens que se soit socialement, psychologiquement etc... On les attaque même (surtout) sur leur vie privée.

C'est la mauvaise foi française qui dure depuis les gaulois!

Tu sais on m'a dit il y a quelques années alors que mon grand père avait pris un infarctus: "Oh il a dépassé la limite d'age".

Aujourd'hu on n'ose plus dire des choses pareilles mais on les suggère ce qui à mes yeux est encore plus pernicieux

Ce qui me fait rire c'est que l'on a de cesse de critiquer les Etats unis alors que l'on va bientôt faire pire qu'eux! Mais nous nous sommes bons!

cordialement

lespectateur

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

cilloux (2292 messages) Envoyer message email à: cilloux Envoyer message privé à: cilloux Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-01-05, 20:51  (GMT)
4. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"

Bonsoir,

je ne plaisantais pas.


Cécile

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

lespectateur (VNI) (5 messages) Voir addresse IP de cet auteur
09-01-05, 20:54  (GMT)
6. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
Ah alors on est d'accord?

quand on y réfléchit c'est effroyable, dans quel pays vivons nous ?

pourquoi les gens ne se révoltent pas si c'est la vérité ?


cordialement

lespectateur

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

cilloux (2292 messages) Envoyer message email à: cilloux Envoyer message privé à: cilloux Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-01-05, 20:55  (GMT)
7. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"

Les gens n'ont pas assez d'énergie pour se révolter.

Essayez de vous révolter, vous verrez comme c'est fatigant (et ingrat).


Cécile

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

lespectateur (VNI) (5 messages) Voir addresse IP de cet auteur
09-01-05, 21:01  (GMT)
8. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
Oui c'est vrai.

Je rajouterai que le peuple français est profondément divisé et que certains sont très heureux de voir qu'une partie de leurs compatriote ne pourra plus se soigner. C'est la satisfaction de gens mal dans leur peau de voir qu'il y a plus malheureux qu'eux et une certaine jubilation à les voir dépérir lentement...

Beau pays!

cordialement

lespectateur

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Merlin (362 messages) Envoyer message email à: Merlin Envoyer message privé à: Merlin Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-01-05, 23:01  (GMT)
9. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
Bonsoir,

dans un pays qui a somme toute la nostalgie de l'aristocratie depuis la Révolution française, quoiqu'on en dise, ça fait toujours plaisir à la classe haute (et aujourd'hui moyenne) de voir les "pauvres" dépérir. Dans notre société de maintenant, le "pauvre" est celui qui n'a "pas de bol": pas d'argent, pas de santé, un handicap, un physique ingrat...

Le principe de l'aristocratie, c'est quand même de vivre sur le malheur des "démunis". J'ai l'impression que nous en vivons une version moderne... (d'ailleurs, la tendance de ces dernières années semble être patente, il suffit de compter le nombre de noms à particule au sein du gouvernement, j'ai l'impression qu'il n'y en avait jamais eu autant depuis fort longtemps... hasard?)

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

arcenciel (634 messages) Envoyer message email à: arcenciel Envoyer message privé à: arcenciel Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-01-05, 23:06  (GMT)
10. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
Modifié le 09-01-05 à 23:06  (GMT)

bonsoir

"il suffit de compter le nombre de noms à particule au sein du gouvernement".


Il paraitrait que certaines sont achetées. Je parle des particules bien entendu .


arcenciel (qui là ne respecte pas du tout la charte du forum et c'est pas bien !!!!!)

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-01-05, 23:13  (GMT)
11. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
Ces personnes n'ont pas besoin de particule pour se sentir au-dessus du bas peuple! Depuis son plus jeune âge, la future élite de la nation entend qu'elle est supérieure au vulgaire. L'individualisme et la compétition dans les établissements selects font le reste...
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

toutouille (315 messages) Envoyer message email à: toutouille Envoyer message privé à: toutouille Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-01-05, 23:36  (GMT)
13. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"

Bonjour,

Moi ca me fait un peu peur car j'ai beaucoup couté cette année :
Une grossesse
Des arr^êts maladie en rapport avec la grossesse
Congé maternité (5 mois de salaire payé par la sécu)
Un accouchement
2 interventions chirurgicales

Je n'ose m^me pas penser au total!!

Toutouille


  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Poulou (958 messages) Envoyer message email à: Poulou Envoyer message privé à: Poulou Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-01-05, 23:44  (GMT)
14. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
>Moi ca me fait un peu peur car j'ai beaucoup couté
>cette année :
>Une grossesse
>Des arr^êts maladie en rapport avec la grossesse
>Congé maternité (5 mois de salaire payé par la sécu)
>Un accouchement
>2 interventions chirurgicales
>
>Je n'ose m^me pas penser au total!!
>
>Toutouille

Bonsoir Toutouille

Merci pour le bébé de plus que tu apportes à l'état français !

Nous te devons combien pour ça ? Pour les douleurs d'accouchement, pour ton corps déformé ou nauséeux pendant 9 mois, pour l'équilibre de ton enfant parce qu'il t'aura eu non stop à ses côtés pendant ses 5 premiers mois ?

Rien ? Ah ? C'est gratuit ?
Ah ben Merci !

Bonne soirée Toutouille

Poulou

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

toutouille (315 messages) Envoyer message email à: toutouille Envoyer message privé à: toutouille Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-05, 14:30  (GMT)
19. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"

Bonjour,

Ah merci poulou, je penserai à toi en recevant mon décompte, je culpabiliserai moins

Toutouille


  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Poulou (958 messages) Envoyer message email à: Poulou Envoyer message privé à: Poulou Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
09-01-05, 23:34  (GMT)
12. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
Modifié le 09-01-05 à 23:37  (GMT)

Bonsoir

Je ne comprends pas ce qui vous choque dans cette histoire de savoir à la fin de l'année combien on a dépensé en frais de sécu pour soi même.

Quel mal y-a-t-il de connaître la somme puisque ce sera juste la réalité...?

Il y a un truc qui m'échappe dans votre raisonnement, là, lorsque je lis que celà semble vous déranger...

J'imagine que si une année je coûte énormément à la sécu parce que cette année là j'aurai été trés malade et aurai souffert en conséquence, ce n'est pas le simple fait de lire une somme astronomique, qui va me donner envie de me suicider ! :
Je pense que j'aurai, au contraire, de la gratitude d'être française et me dirai que si j'avais habité les Etats Unis, je ne sais pas comment j'aurais fait pour me payer tout ça...

Je ne comprends pas en quoi cette histoire vous gêne, non, vraiment...je crois que vous marchez trop à la culpabilité dans votre tête, vous devriez inverser cette habitude et la remplacer par une attitude de gratitude, ça vous soulagerait, vous verrez...

On n'est pas fautif d'être malade, ni fautif non plus si le système de la sécurité sociale existe dans notre pays...Mais c'est peut être naturel qu'on connaisse exactement la somme que la sécu a remboursé juste pour notre personne dans l'année...On ne s'en rend pas forcément compte, et ça peut nous faire du bien de connaître ce détail nous concernant...Surtout si on a l'impression que nous sommes de celles qui donne tout le temps sans jamais recevoir...:p

Amicalement

Poulou

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-05, 07:26  (GMT)
15. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
Bonjour Poulou,

Je comprends bien ce que tu dis. Mais il me semblait que le système de l'assurance maladie en France était un système solidaire. Il ne m'était jamais venu à l'idée de compter mes dépenses par rapport à mes cotisations.

Or il s'avère que mes cotisations sont absolument énormes : cotisations sur le salaire confortable de mon mari, sur mon salaire, et deux mutuelles obligatoires.

Nos dépenses sont faibles : ma famille a une bonne santé, mon mari et moi avons des problèmes psychiques, mais à part ça tout va bien.

A partir du moment où je vais recevoir ce décompte, la tentation va être grande de faire sans le vouloir un rapide calcul de "rentabilité"... et quel sentiment va en sortir à ton avis ? Quels sentiments vais-je nourrir à l'égard de quelques collègues qui se mettent en arrêt maladie à la première laryngite ?

Pour moi la solidarité ce n'est pas le calcul. Et pourquoi nos responsables, qui apparemment ne savent pas eux-mêmes ni calculer, ni contrôler, puisqu'ils répètent le déficit depuis des années, veulent-ils que nous, les simples patients, nous calculions, alors que nous ne sommes en rien décideurs ?

Personnellement, je pense que ce décompte ne m'apportera rien de positif. J'étais déjà pleine de gratitude avant

Cordialement,

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Merlin (362 messages) Envoyer message email à: Merlin Envoyer message privé à: Merlin Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-05, 17:44  (GMT)
31. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
Bonjour,

tout à fait d'accord avec Pandore: dans un sens comme dans l'autre, ça n'apporte rien à personne de savoir le chiffre.

Notons qu'il y a quelques points assez peu clairs dans l'histoire du coût annuel, que j'ai du mal à m'expliquer. Comment va-t-on calculer ce chiffre pour chaque assuré? Il y a bien des dépenses de santé évidentes et calculables, comme les consultations, les médicaments, les analyses... et il y en a d'autres, qui (corrigez-moi si je dis une bêtise) sont très difficiles à évaluer, comme le coût exact d'une hospitalisation, par exemple.

Autre chose: tout comme l'histoire du dossier médical, cette mesure va encore une fois à l'encontre du secret médical, puisqu'on est en train de multiplier les sources d'information sur les soins et examens exacts reçus par chacun. En les multipliant, on multiplie aussi leur diffusion.

De plus, je gage que ces relevés annuels ne seront même pas envoyés en recommandé (ça coûterait trop cher, hein): autrement dit, n'importe qui pourrait tomber dessus. Déjà que la carte Vitale est une passoire... on a décidément un sens particulièrement sous-développé de la sécurité de l'information en France, et plus précisément ici de l'information médicale.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

toutouille (315 messages) Envoyer message email à: toutouille Envoyer message privé à: toutouille Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-05, 18:23  (GMT)
32. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"

Bonjour,

Toutes ces informations sont déjà contenue dans un fichier interne de la sécu que chacun des salariés peut consulter à sa guise......

Toutouille


  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

arcenciel (634 messages) Envoyer message email à: arcenciel Envoyer message privé à: arcenciel Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-05, 10:54  (GMT)
16. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
bonjour Poulou ,

Tu dis "on n'est pas fautif d'être malade" et je te rejoins entierement sur ce point. Seulement c'est une réflexion d'un être qui a pris pleinement conscience de sa maladie, quelle qu'elle soit, qui l'a assumée et qui a entrepris de se faire soigner. Tous les malades n'ont pas ou pas encore ce recul. Et c'est là que je trouve cette nouvelle idée dangereuse car très culpabilisatrice.

Loin de moi l'idée de nier le fait qu'une réforme de la sécurité sociale soit nécessaire. Je suis employée et employeur. Je sais parfaitement ce que je cotise pour la sécurité sociale et je n'en suis nullement choquée.

En tant que citoyenne je tente de minimiser au maximun les coûts inutiles avec mes petits moyens : par exemple, avant d'aller chez le médecin je fais un inventaire de ma pharmacie. Et ce que j'ai déjà, je le lui dis. La plupart du temps il me prescrit tout de même les médicaments mais je ne les achete pas en double ou triple (je pense par exemple à l'efferalgan pédiatrique pour mes enfants). Ou encore je garde les ordonnances prescrites par mon medecin et dessus j'écris la raison pour laquelle je suis allée consulter. Cela évite d'y retourner lorsqu'il s'agit d'un type de maladie telle une gastro ou un état fébrile.

Je suppose que ce sont là des "remèdes" un peu désuets face au trou énorme de la sécu mais ils me confortent dans l'idée que je participe, comme je le peux, aux efforts nécessaires de chacun pour sauvegarder ce système.

Bien amicalement,

arcenciel

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Poulou (958 messages) Envoyer message email à: Poulou Envoyer message privé à: Poulou Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-05, 13:43  (GMT)
17. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
Bonjour Pandore et Arcenciel

C'est vrai que dès l'instant où on mèle les calculs d'argent à l'humanitaire, quelquechose risque de se fissurer, mais "c'est" déjà fissuré, puisque l'argent est m^élé à ce type d'humanitaire que sont les soins...(Je n'ai rien coûté à la sécu en soignant mon alcoolisme à travers les Alcooliques Anonymes)
Je suis plutôt dans le cas de Pandore.

Mais j'ai envie de vous raconter quelque chose.

Il y a quelques temps, j'ai failli me mettre trés mal à cause du comportement de deux personnes que je connaissais :

Elles venaient de se mettre en ménage, la jeune femme avait des gnagna de regnagna dans sa tête et dans son corps, elle a demandé à son médecin si elle pouvait être mise en maladie et qu'il lui prescrive une cure de remise en forme remboursée par la sécu en centre de thalasso, le médecin a accepté et lui a prescrit un arrêt de travail pour effectuer cette cure.
Jusque là pas de problème.
Là où j'ai commencé à sentir l'eau de mon chaudron bouillir en moi, c'est lorsque ce couple m'a affirmé avec un air béat que comme le monsieur était en invalidité (problème d'alcool, depression...Je ne sais pas au juste la raison de l'invalidité)et touchait des indemnités journalières sans rien faire, il venait de se faire prescrire lui aussi un séjour remboursé en thalasso pour être auprés de sa copine !

Je vous promets, je les aurais gifflés, seccoués, griffés pour qu'ils se réveillent de leur torpeur de débiles égocentriques !

Je leur ai dit qu'ils abusaient en faisant celà, que la société payaient pour leur petit confort personnel, mais rien n'y a fait.

Je ne les fréquente plus, j'aurais trop envie de vomir à fréquenter des gens pareils.(Ils ont les sous dont ils ont besoin, pas d'enfant, mais le monsieur va quand même remplir son filet à provision aux restos du coeur parce qu'il y a droit, et sa copine, employée de banque, ne dit rien et participe à la consommation du cabas)

Je ne dis pas que la totalité des gens sont à l'image de ce couple qui tire constemment la couverture pour lui seul, mais c'est ce type de personnes qui agrandit le gouffre de la sécu.
Et peut être que POUR ce type de personnes, qui se plaint tout le temps, en plus, leur dire combien la sécu dépense pour eux ne serait pas un mal...

Ceux qui savent ne pas abuser de la sécu n'ont pas à se sentir génés par ce projet...Ils ont leur conscience pour eux et c'est le principal.

Vous ne pensez pas que les plus grands visés par ce projet et ceux à qui il peut faire le plus de bien sont les personnes à l'image du couple dont je viens de vous parler...?

Mais je suis peut être utopique...Ces gens sont peut être carrément irrécupérables...?
Je ne veux pas croire que des gens soient irrécupérables, alors je me dis que peut être ce projet les aidera à voir ce qu'ils reçoivent vraiment, alors que pour l'instant, ils ne savent que se plaindre en se faisant croire qu'ils ne reçoivent rien des autres mais que c'est eux qui donnent tout...

Poulou

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-05, 14:25  (GMT)
18. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
Poulou,

Je crois malheureusement que les personnes aux comportements aberrants que tu décris seront complètement insensibles au décompte envoyé par l'assurance maladie.

Etant inaccessibles à toute forme de culpabilité, ils vont jeter le décompte à la poubelle et continuer à dormir sur les deux oreilles.

Par contre, il est à craindre que ceux qui culpabilisent pour un rien hésitent encore plus à se soigner. Je pense que ça doit être la même chose pour les restaus du coeur : certains doivent abuser, alors que d'autres hésitent à franchir le seuil. Enfin, on verra bien...

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ln2 (2466 messages) Envoyer message email à: Ln2 Envoyer message privé à: Ln2 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-05, 15:25  (GMT)
20. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
Bonjour à tous,

Je suis plutôt d'accord avec Poulou : ces chiffres ne sont "que" la réalité, et je ne pense pas qu'il faille protéger les gens de cette réalité.

Il ne faut pas oublier, entre les deux extrêmes dont Pandore parle, tous ceux qui ne sont ni des monstres d'égoïsme ni des culpabilisateurs (c'est français si je veux) à outrance.
Tout les gens qui, tout simplement, ne savent pas, et que ces chiffres vont intéresser, et vont peut-être mobiliser un peu.

J'avais appris en cours le prix d'un dosage biologique "tout bête" (je crois que c'était la VS, mais je ne suis plus sure...) et j'avais été ébahie. Le dosage de la VS, pour moi, n'était qu'une petite case à cocher. Je ne me rendais pas compte que j'avais plus de cinquante francs au bout de mon stylo. Depuis, je réfléchis à deux fois, je ne coche plus au hasard parce que "bon, on verra bien, ça ne coûte rien".
Alors même que je fais partie du corps médical, je n'avais jamais réalisé qu'un dosage biologique coûtait quelque chose !

Il y a plus de gens de bonne foi que vous ne semblez le croire, qui font un check-up tous les ans parce que ça leur semble bien, et parce que tout simplement ils ne se sont jamais demandé s'il y avait un prix derrière tout ça.
Les dérives et les excès de la médecine concernent tout le monde, les médecins comme les patients. Je ne vois pas où on peut aller sans sensibiliser, sans éduquer tout le monde.


Cordialement,

Hélène, étudiante en médecine

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-05, 15:39  (GMT)
21. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
"la VS, pour moi, n'était qu'une petite case à cocher"

Mais quand même, ce ne sont pas les patients qui cochent la case ! Ceux qui cochent, ce sont bien les médecins, les prescripteurs, parce qu'ils pensent que l'examen est utile ! S'ils ignorent les coûts, c'est peut-être à eux qu'il faudrait envoyer des décomptes.

Personnellement, je n'ai jamais rien demandé à un médecin du style "prescrivez moi une petite VS"... c'est quand même bien le médecin qui décide, non ?

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-05, 15:56  (GMT)
22. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
Pandore, il y a des tas de gens qui demandent à leur médecin de leur prescrire une analyse, une radio, un ECG, un scanner... juste parce que ça fait longtemps qu'ils n'en ont pas eu et qu'ils croient que ça fait partie de la prévention. Bien sûr, c'est au médecin de savoir quelles peuvent être les conséquences (surtout financières) de ses actes. Si on se dit "ça ne coûte rien/ pas cher", il n'y a aucune raison de refuser de faire plaisir.

Je sais que ça va encore faire hurler certains, mais ce thème avait été traité dans Urgences quand notre beau brun ténébreux est revenu d'Afrique et a voulu faire comprendre à ses collègues américains que certaines dépenses (en examen divers et variés) étaient scandaleuses alors qu'on pouvait souvent établir un diagnostic avec ses mains, sa vue, son ouïe, son odorat...

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-05, 16:05  (GMT)
24. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
"il y a des tas de gens qui demandent à leur médecin de leur prescrire une analyse, une radio, un ECG, un scanner"

Ah bon, il y a des gens qui font ça ?
Ouh la la, mais pourquoi ils font ça ?
Et pourquoi le médecin accepte ?

Moi je suis plutôt phobique d'aller chez le médecin, alors évidemment, je ne me rends sûrement pas bien compte .

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-05, 16:10  (GMT)
25. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
Oui: ma mère par exemple.
Et demande à Philippe: il passe certaines de ses journées à refuser ce genre de choses.
Quant aux raisons, je pense qu'elles sont multiples: désir d'être "bien" suivi; les amis, collègues, belle-mère, médias... ont dit que c'était le seul moyen de détecter telle ou telle maladie; anxiété; le "droit à" car on cotise etc etc
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

denti_nono (21 messages) Envoyer message email à: denti_nono Envoyer message privé à: denti_nono Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-05, 16:22  (GMT)
26. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
mon expérience de la prescription...je suis malade depuis septembre 2003, au début les symptomes n'étaient pas constant (nausées, douleurs, légère déprime), mon médecin traitant dont j'étais satisfait (je n'y vais que pour les enfants je suis malade une fois tous les 5 ans au plus), me prescrit des vitamines, oligoéléments, de l'homéopathie et une analyse de sang de base, les mois passent, rien n'y fait le phénomène s'aggrave pour devenir quasi constant, re analyse, elle me palpe le ventre ne voit rien, homéopathie, après 1 mois et plusieurs visite chez elle comme son confrère(maintenant la nausée est quasi permanente), elle fait une echo ne voit rien, elle en déduit que je fais une déprime qui me provoque tous ces problèmes, anti depresseur, c'est pire les nausées sont encore plus forte de même que les douleurs, j'ai perdu 10kg en 9 semaines...j'en parle à mon témoin de mariage qui est médecin "bypasse ton toubib et va chez un gastro".
Bilan plusieurs petits ulcères et une grosse inflammation, traitement ipp + d'autres médoc, une légère amélioration, après 2 mois je ne vais toujours pas mieux, pour le gastro je dois obligatoirement aller mieux sous ipp, il faut encore attendre...toujours sous les conseils de mon pote je vais chez une amie à lui (gastro), un peu plus d'analyse et enfin découverte de nombreux ige signe d'une allergie alimentaire! et là j'ai enfin un traitement qui marche un peu, et s'améliore dans la durée.
J'ai de mon propre chef consulté une généraliste également allergologue, qui a affiné le diagnostic en mastocytose légère. Quand je lui demande quand cela passera elle me répond, "quand c'est diagnostiqué dans les 3 mois cela passe en 1 an dans 80% des cas, dans l'année c'est plus long, quelquefois des cas sont diagnostiqués après 2,3 5 ans! et là c'est très très long!"
Bilan si on tombe sur le bon médecin bien formé (les autres ne connaissent même pas le nom de cette maladie qui bien que rare atteind plusieurs centaine de personnes par van en France), on fait des économies, de souffrance et d'argent pour la sécu!!!
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ln2 (2466 messages) Envoyer message email à: Ln2 Envoyer message privé à: Ln2 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-05, 16:03  (GMT)
23. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
Bonjour Pandore,

>"la VS, pour moi, n'était qu'une petite case à cocher"
>
>Mais quand même, ce ne sont pas les patients qui cochent
>la case !

Oui, c'est pour ça que je disais que les médecins aussi doivent être éduqués.
Mais je ne suis pas d'accord pour dire que le patient n'a aucune responsabilité, qu'il est passif, et que toutes les décisions sont entre les mains du médecin.
Je continue à voir, ou du moins espérer, la médecine comme un partenariat.

Les patients qui exigent un examen, insistent, et changent de médecin si on leur refuse sont nombreux.
Pour les médecins qui essaient de faire une médecine de qualité et de bon sens, c'est épuisant. (voir par exemple le message de Letotor au sujet des vasonconstricteurs que je ne retrouve pas pour le moment)

Les abus existent des deux côtés, et je ne vois pas pourquoi un médecin ne pourrait pas être éduqué par son patient, qui refuserait un dépistage abusif ou inutile. En augmentant la diffusion de l'information, on favorise les conduites de bon sens, on facilite la communication, et on favorise les rencontres entre ceux qui ont la même vision des choses.


Cordialement,

Hélène, étudiante en médecine

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

denti_nono (21 messages) Envoyer message email à: denti_nono Envoyer message privé à: denti_nono Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-05, 16:33  (GMT)
27. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
éduqués et formés de façon continue!
y a t il réellement une formation continue pour la médecine de ville?
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Nausica (3061 messages) Envoyer message email à: Nausica Envoyer message privé à: Nausica Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-05, 16:35  (GMT)
28. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
Ah là là. Vaste débat!!!
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

denti_nono (21 messages) Envoyer message email à: denti_nono Envoyer message privé à: denti_nono Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-05, 16:43  (GMT)
29. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
si avant d'être malade cela me passait loin derrière (quand on est pas concerné...), depuis j'y suis plus attentif et je me dis qu'avec un médecin très bien formé on aurait peut être pu atténuer mes symptomes en 3 mois et pas un an! que de visite, d'examens, d'analyse et de médicaments mal adaptées auraient été ainsi économisés...
  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ln2 (2466 messages) Envoyer message email à: Ln2 Envoyer message privé à: Ln2 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
10-01-05, 16:47  (GMT)
30. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
Re,

Vaste débat, en effet, et qui nous éloigne un peu du sujet.
Nous avons (entre autres) discuté un peu là : http://www.atoute.org/dcforum/DCForumID14/78.html


Cordialement,

Hélène, étudiante en médecine

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

akdonf (VNI) (159 messages) Voir addresse IP de cet auteur
22-01-05, 14:57  (GMT)
33. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
Bonjour

Lorsqu'on culpabilise de couter trop cher à la sécu, c'est qu'on en a abusé et consulté pour rien.

Si on a de bonnes raisons de consulter, on ne culpabilise franchement pas; mon amie a subi une greffe de cornée qui a couté horriblement cher, doit-elle culpabiliser d'avoir sauvé son oeil ?

plusieurs professions n'ont pas accés à la sécu ( commerçants, agriculteurs... ), et aimeraient pourtant bien avoir cet honneur, parce que niveau couverture, c'est pas terrible !!! ( étant moi même commerçant, je sais de quoi je parle ! )

bien à vous

nico

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
22-01-05, 17:55  (GMT)
34. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
Bonsoir,

"Lorsqu'on culpabilise de couter trop cher à la sécu, c'est qu'on en a abusé et consulté pour rien."

Je ne suis pas d'accord. On peut culpabiliser pour un tas d'autres raisons, et surtout parce qu'on a une nature à culpabiliser (du genre : on est tombé dans une marmite de culpabilité quand on était petit).

Et les personnes qui consultent pour un oui ou pour un non ne sont pas des personnes qui se culpabilisent facilement.

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

akdonf (VNI) (159 messages) Voir addresse IP de cet auteur
22-01-05, 21:24  (GMT)
35. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
on est tombé dans une marmite de culpabilité quand on était petit).


C'est grave,il faut consulter de toute urgence.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
23-01-05, 10:40  (GMT)
36. "RE: Bilan annuel de ce qu'on coûte à la sécu"
Merci du conseil, Akdonf

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

ACRO (2475 messages) Envoyer message email à: ACRO Envoyer message privé à: ACRO Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
24-01-05, 19:47  (GMT)
37. "Dixit la CNAM"
>
>Bonjour,
>
>un ami m'a dit qu'on recevrait chaque année le décompte de
>ce qu'on a couté en soins.
>
>C'est vrai, ça va se faire ?
>
>C'est pour augmenter le taux de suicides ?
>
>
>Cécile



Bonsoir,

CHAQUE ASSURE RECEVRA UN RELEVE DE SA CONSOMMATION MEDICALE
En avril, chaque assuré social, quel que soit son âge, recevra un relevé annuel de sa consommation médicale, ainsi qu'un état complet des remboursements. Ce relevé concernera les médicaments, consultations, examens, hospitalisations et indemnités journalières suite aux arrêts de travail.

Par ailleurs, à partir de mars, les pharmaciens remettront une facturette à tous leurs clients, indiquant le coût des médicaments. Les praticiens, eux, auront accès, avec l'accord du patient, à un historique des soins et des remboursements dispensés en ville pendant une période de six mois (Libération, 09/01).

Je ne trouve pas choquant, je trouve intéressant de savoir ce que coûte notre santé.

J'ai été stupéfaite lorsqu'à la suite d'une grippe (la seule de mon existence),la pharmacie ne me demande pas même un copec !

En tout cas, il n'y a vraiment pas de quoi se suicider, au contraire, au vu des sommes encourues pour maintenir notre santé, je trouve sécurisant d'avoir une protection sociale qui paie à notre place, même si les remboursements s'annoncent moindres.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Felipe (634 messages) Envoyer message email à: Felipe Envoyer message privé à: Felipe Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-01-05, 00:02  (GMT)
38. "RE: Dixit la CNAM"
Bonjour,

Heu, je ne sais pas pour vous, mais moi, ça fait des années que je reçois déjà le décompte des remboursements de la Sécurité sociale. Je suis une exception ???

Sinon, je suis du même avis que Pandore, on risque de culpabiliser les Français, et c'est même ce que souhaite le gouvernement, pour diminuer les dépenses de santé. Il est là le débat ! On veut culpabiliser plutôt que de responsabiliser, ça n'est pas la même chose. Quand on culpabilise quelqu'un, on lui fait perdre ses moyens, il peut alors agir différement, mais pas nécessairement consciencieusement.

Pour répondre à Hélène, je pense qu'un médecin est la seule personne à décider ou pas si un traitement est nécessaire. Je ne me vois certainement pas refuser à mon médecin les analyses qu'il m'a prescrit, même si c'est moi qui les ai demandées, car l'avis du médecin est au dessus du mien ( il a été formé pour cela, et pas moi )

Ce que l'on veut en réalité, c'est dire à l'assuré : " réfléchissez avant d'aller voir un médecin ". Mais ça n'a pas de sens, car lorsqu'on va mal, le premier ( et bon ) réflexe, c'est d'aller voir son médecin. Cette mesure n'a pas de sens. Si des gens vont voir un médecin, c'est bien que quelque chose ne va pas !!! Pourquoi ne pas créer plutôt des centres avec des infirmiers et infirmères qui nous dirigeraient si nécessaire vers un généraliste ? Et oui ! Puisque nous allons voir un médecin alors que ça n'est pas toujours utile. Comment voulez-vous que des personnes qui n'ont aucune connaissance médicale puisse juger de la gravité de leurs symptômes ? Il faut bien voir quelqu'un quand on n'est pas bien !!!

Comment voulez-vous que l'on admette que l'on a trop coûté à l'Assurance maladie alors que ces soins nous ont été donnés par des personnes compétentes. Ou alors il faudrait plutôt responsabiliser les médecins ! Ou alors on devrait pouvoir changer de médecin si le notre a été trop indulgent avec nous ! Changer de médecin, tiens, ça ne va pas être facile avec le " médecin traitant " ( à priori, je n'ai rien contre, c'est pour vous montrer l'absurdité de cette mesure ).

Non, franchement, si je demande une analyse qui n'est pas indispensable, mon médecin peut la refuser. De plus, je ne pourrais pas en voir un autre car cela me coûtera de l'argent.

Voilà ce que j'en pense.

Felipe.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Felipe (634 messages) Envoyer message email à: Felipe Envoyer message privé à: Felipe Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-01-05, 00:09  (GMT)
39. "RE: Dixit la CNAM"
Modifié le 25-01-05 à 00:18  (GMT)

En réalité, ce que veut le gouvernement, c'est nous faire accepter l'idée d'un système de santé sur le modèle des Etats-Unis. Vos dépenses de santé, ça vous regarde, démerdez-vous pour les payer. Bref, plus de solidarité nationale, on privatise à tout va.

N.B : le système américain n'est pas difficile à comprendre : vous avez un capital de 1000 euros, un taux d'intérêt à 3 pour cent, vous pouvez prétendre à 30 euros de soins médicaux. Vous avez un capital de 10 000 euros, le même taux, vous pouvez prétendre à 300 euros de soins médicaux.

Je précise que c'est beaucoup plus complexe, je fais dans la caricature.

Felipe.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

cilloux (2292 messages) Envoyer message email à: cilloux Envoyer message privé à: cilloux Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-01-05, 02:46  (GMT)
40. "RE: Dixit la CNAM"

Ouf, Felipe, ça fait du bien de vous lire.

Et alors ça : On veut culpabiliser plutôt que de responsabiliser, ça n'est pas la même chose. Quand on culpabilise quelqu'un, on lui fait perdre ses moyens, il peut alors agir différement, mais pas nécessairement consciencieusement.

C'est un trésor. Si vous le permettez, je le recopierai dans un autre forum (avec votre signature, le copyright, tout ça )

Merci
Cécile

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Pandore (1637 messages) Envoyer message email à: Pandore Envoyer message privé à: Pandore Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-01-05, 09:15  (GMT)
41. "Décompte"
Bonjour,

Plus j'y réfléchis plus je trouve que cet envoi de décompte ne rime à rien.

Une somme d'argent isolée, en dehors de tout contexte, n'a aucune signification. Le prix de tel examen va paraître une somme énorme à un smicard, mais pour un cadre ou un chef d'entreprise habitué à lire des bilans et à brasser de grosses sommes, cela représentera un montant ridicule. Et nous ne savons rien de ce que représentent ces sommes (coûts des recherches sur les médicaments, prix des matériels, salaires des soignants, charges, etc.)

De plus, cela démontre une attitude complètement hypocrite et laxiste de la part des services de l'assurance maladie. Ces services sont parfaitement au courant, nominativement, des personnes qui abusent, qui fraudent, qui pratiquent le nomadisme médical, ou qui se font sur-prescrire des examens inutiles. Alors qu'est-ce qui les empêche d'appliquer les contrôles et les sanctions qui s'imposent aux personnes concenées, et uniquement à celles-là ?

Pandore

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Felipe (634 messages) Envoyer message email à: Felipe Envoyer message privé à: Felipe Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-01-05, 18:33  (GMT)
42. "RE: Dixit la CNAM"
Modifié le 25-01-05 à 18:41  (GMT)

Bonjour Cécile

Pas de problème, vous pouvez reprendre mes propos.

Bonne soirée.

Felipe.

P.S : Pandore, ce que tu dis est juste, je n'y vois rien à redire.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Ln2 (2466 messages) Envoyer message email à: Ln2 Envoyer message privé à: Ln2 Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
25-01-05, 22:43  (GMT)
43. "RE: Dixit la CNAM"
Bonsoir,

J'ai beau y réfléchir, je persiste et signe.

Vous dites que c'est le médecin qui est formé, que c'est lui qui sait quel examen est pertinent ou pas.
Oui, bien sûr, dans la majorité des cas. Mais pas dans tous. Je crois par exemple certain(e)s lecteur(trice)s du forum plus informé(e)s que certains médecins sur l'inutilité du dépistage du CMV chez la femme enceinte, ou du dosage du cholestérol à 85 ans.

Mais peu importe, le fond du débat n'est pas là, et ce ne sont que des exemples très ponctuels.
Je n'ai pas la naïveté de croire que ce bilan annuel va permettre à tout un chacun de décider de lui même quels examens il doit passer, et ce n'est pas ce que j'ai voulu dire.
Je n'ai pas voulu dire non plus que la responsabilité est au patient, que c'est à lui qu'incombe le devoir de refuser un examen inutile, ce serait aberrant.


Il ne s'agit pas de culpabiliser, ni de renoncer à la solidarité, il s'agit d'informer.
Je ne veux pas voir mes patients comme de pauvres choses que je dois préserver de la vérité.
Il y a un âge où on apprend que le père Noël n'existe pas, il y a un âge où on apprend qu'un scanner coûte cher, c'est sans doute douloureux pour beaucoup, mais on s'y fait, et on reconstruit sa vision des choses différemment avec cette nouvelle grille de lecture.

Il n'y a aucune raison de culpabiliser parce qu'on a eu besoins de soins, quel que soit leur prix.


Je persiste à croire que l'Information, en tant que telle, en tant que concept-même, en tant que morceau de réalité, est potentiellement bénéfique.
Je ne vois pas pourquoi on la cacherait à certains.

Les gens, le plus souvent, s'indignent (et à juste titre) parce que le médecin n'a rien expliqué, parce qu'ils n'ont pas été informés correctement de ce qui leur arrivait, parce qu'ils n'ont pas reçu les informations nécessaires pour comprendre la stratégie du médecin.

Et bien le coût d'un examen ou d'un traitement fait partie de la stratégie du médecin.
Pour arrêter de hurler au scandale parce qu'on a attendu 48h d'hospitalisation pour avoir un scanner "qui aurait pu poser le diagnostic tout de suite", il faut connaître le prix du scanner.
Pour arrêter d'épuiser son médecin en réclamant un examen inutile mais "qui me rassurerait tellement, docteur", il faut aussi connaître le prix de l'examen.
Et on peut aussi, si on ne fait pas partie des deux extrêmes "consommateur abusif" et "culpabilisateur-né", trouver simplement l'information intéressante, et l'accueillir en se disant que oh, tiens, ça alors, j'aurais pas dit.

Mais bien sûr, le chiffre en lui même ne peut constituer une information pertinente que si l'on connaît les autres aspects du problème.
Un examen à 10 000 francs, c'est très cher s'il est inutile, c'est très peu s'il sauve une vie.
Je suis d'accord pour dire que cette pierre d'information n'a pas de sens si elle reste isolée, si elle ne s'intègre pas dans un système où d'autres informations circulent déjà.
Je suis d'accord pour dire qu'elle peut être culpabilisante si on n'a pas en contre-partie les informations médicales qui la justifient.

Bref, si on n'a pas un médecin qui parle et qui explique.
Je crois que le fond du problème, en définitive, ce n'est pas l'information du coût, c'est le défaut d'information de tout le reste...


Cordialement,

Hélène, étudiante en médecine

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour

Felipe (634 messages) Envoyer message email à: Felipe Envoyer message privé à: Felipe Voir profil de ce membre Voir addresse IP de cet auteur
26-01-05, 15:20  (GMT)
44. "RE: Dixit la CNAM"
Bonjour Hélène,

On ne reçoit jamais une facture uniquement pour nous informer ! Une facture est destinée à être réglée, qu'on le veuille ou non. Pour informer, il y a la publicité. A quand le médecin le moins cher du quartier ?

Cordialement.

  Effacer | Alerte Modifier | Répondre | Répondre en citant | Retour


Fermer | Archiver | Effacer

Lobby | Retour au Forum | Précédente | Suivante

Rechercher sur le site Atoute.org: