26 janvier 2012
Elections au Conseil de l’Ordre des Médecins de Paris

Je me présente aux élections du Conseil de l’Ordre des médecins. Mon but est d’apporter ma compétence web 2.0 et internet en général au seul organisme sanitaire dont les membres sont élus. On verra bien ;-)

Si vous êtes électeur à Paris, ma profession de foi est dans le livret que vous allez recevoir par la poste. Mes chances d’être élu alors que je n’appartiens à aucun groupe constitué résident dans le vote des remplaçants thésés et inscrits au tableau. Faites chauffer le buzz. Pour que votre vote soit efficace, vous ne devez surtout pas chercher à cocher 25 noms, mais voter uniquement pour votre ou vos candidats.

La "profession de foi" adressée avec le matériel de vote

Chers confrères,

Médecin généraliste libéral à Paris depuis 1988, je me présente pour la première fois à vos suffrages.

L’expérience que je souhaite apporter à l’institution est celle que j’ai acquise sur internet et plus généralement dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Je gère le site internet www.atoute.org depuis 10 ans. Je tente d’y défendre l’éthique et la déontologie de notre profession. Il s’agit également d’un site dit « communautaire » qui comprend un forum où des patients, mais aussi des confrères, ont posté plusieurs millions de messages. J’ai par ailleurs présidé pendant plusieurs années l’association des « Médecins Maîtres-Toile », les pionners de l’internet de santé.

L’Ordre est très impliqué dans l’évolution numérique de nos métiers. Je souhaite appuyer les conseillers actuels qui ont déjà accompli un travail remarquable, pour que notre profession ne se comporte pas comme une citadelle assiégée, mais constitue une force de proposition autant qu’une référence déontologique.

Des usines à gaz numériques orwelliennes sont en chantier, et elles absorbent déjà des budgets conséquents. Mon sentiment est que leurs maîtres d’ouvrages politiques ou sanitaires sont peu au fait des réalités qui vont impacter leurs projets. Face à ce que je considère comme une menace, l’Ordre peut représenter le dernier rempart pour défendre le bon sens et les valeurs humaines qui fondent notre profession.

Je tenterai d’influencer ces projets pour qu’ils constituent de véritables services et non de nouvelles contraintes aussi inutiles que chronophages.

Résultat des élections :

Je remercie les 732 électeurs qui m’on apporté leur suffrage, mais je n’ai pas été élu. Au moins, je pourrai dire que j’ai essayé ;-)

Les candidats élus ont reçu entre 2345 et 943 voix.

1 Message

Répondre à cette brève