Accueil Médecine 2.0
Brèves:

10 septembre 2013
#Statalacon
22 mai 2013
#PLCSDR
21 septembre 2011
#TPAM
12 juin 2010
e-Patient Dave
28 mai 2010
e-Patients
15 mai 2010
Pairscripteur. Définition du mot Pairscripteur
12 février 2010
Conférence Médecine 2.0 à l’EHESS
13 septembre 2008
Les 10 ans de Google
26 août 2008
Web 2.0 et au delà de David Fayon
13 novembre 2007
La révolution du Direct

Médecine 2.0
Dernier ajout le lundi 12 septembre 2016.

Rédigé le 07/10/2007 Par Dominique Dupagne

La Médecine 2.0 traduit l’idée d’une évolution majeure de la relation entre le médecin, le malade et la maladie.

Comme ce nombre "2.0" le traduit en informatique, cette évolution est en rupture avec les précédentes (1.1, 1.2... 1.9, 1.9.1 etc.). C’est donc une forme de révolution. Elle reprend le concept de "Web 2.0" dont elle utilise le principe et les outils.

Les points forts de cette révolution sont les suivants :

• Les patients créent de la connaissance

Les patients ont eu accès à une information médicale étendue grâce à Internet.

Mais après avoir absorbé cette information sans savoir trop quoi en faire, ils créent une nouvelle forme de connaissance de leur maladie, fondée sur leurs échanges d’expériences ou de théories, tout à fait passionnants à défaut d’être scientifiques. Le monde des blogs et surtout des forums fait naître une nouvelle matière médicale qui comble un énorme vide : celui créé par l’appropriation de la maladie par le médecin.

• Les patients découvrent ou inventent de nouvelles maladies

La notion de maladie est née de l’observation par un même homme, le médecin, de malades présentant des symptômes proches faisant suspecter une origine commune. Cette période semble être révolue car le médecin n’est plus le passage obligé pour faire circuler l’information : internet et ses forums fournissent un nouvel outil de communication et d’archivage des observations naïves.

Les patients sont en train de créer sur internet de nouvelles maladies en comparant leurs symptômes. Le médecin n’est plus au coeur de cette nouvelle nosologie (science qui étudie la classification des maladies).

• Le savoir des soignants s’étend lui aussi

Les soignants ne sont pas en reste qui ont accès à une masse d’information considérable en temps réel et et peuvent de plus communiquer avec des réseaux de confrères, également en temps réel.

A partir d’une connaissance générale de la médecine, le médecin de base peut accéder facilement à un immense savoir lui permettant de se rapprocher de celui de ses confrères spécialistes.

• La qualité et la disponibilité de l’information augmentent

La science médicale est déjà et sera de plus en plus rédigée par de nombreux contributeurs qui équilibrent leurs points de vue en se contrôlant mutuellement (exemple Wikipédia), et non par des experts plus ou moins liés à divers lobbies, notamment pharmaceutiques. Contrairement à ce que beaucoup croient, ce n’est pas un nivellement qualitatif ; c’est une progression vers la neutralité qui permet d’exprimer dans le même document des points de vue différents, chacun étant sourcé et accessible (alors que la majorité de la littérature médicale actuelle est verrouillée par les éditeurs de revues scientifiques).

• La mesure de la qualité en médecine fera intervenir des critères inhabituels mais enfin pertinents

La mesure de la qualité (des soins, des soignants, des structures) ne fera plus intervenir exclusivement les éléments objectifs traditionnels (respect de procédures, taux d’infections, complications opératoires, formation du personnel, audits externes...), mais des éléments subjectifs bien plus efficaces comme le taux de familles de médecins soignées dans une clinique, ou le jugement des confrères et des patients.
Quel est le meilleur critères pour définir la meilleure classe de 6ème dans un collège ? Est-ce la qualification des enseignants ? Leur âge ? Leur notation académique ? Le taux de passage en 5ème ?
Non : c’est celle où les enseignants mettent leurs enfants.

Quel est l’employé d’une entreprise le plus performant ? Est-ce celui que le patron juge le plus efficace ou celui que ses collègues (ou ses clients) jugent le plus utile à l’entreprise ?

L’appréciation de la qualité par les interactions entre les acteurs plus que par le contenu intrinsèque de leurs actions est un des fondements du mouvement 2.0. C’est une des raisons pour lesquelles je parle de plus en plus de Web Neuronal plutôt que de Web 2.0 : Ce mouvement de fond a été permis par une connexion permanente et multiple entre les individus, comme peuvent l’être les neurones de notre cerveau.

Ce qui définit le mieux socialement la Médecine 2.0 est à mon sens le concept de démocratie sanitaire porté par la loi Kouchner de 2002. Cette loi était d’une telle modernité qu’elle peine encore à être appliquée dans nombre de ses aspects.

Les hiérarchies s’estompent pour laisser place à l’émergence d’une intelligence collective, qui va faire céder les barrières du savoir médical et protéger les patients et les médecins de la manipulation de l’information. Un patient mieux informé et qui participe à l’évolution de la médecine par ses apports, un médecin améliorant sa connaissance de la maladie en s’intéressant au point de vue du patient : l’alchimie qui permettra une véritable alliance thérapeutique est en place.

Voici une présentation plus détaillée de la Médecine 2.0 faite à l’EHESS en 2010

Choisissez la résolution 480 ou mieux 720 dans le menu de la vidéo pour lire le texte des diapositives. Vous pouvez débattre de ce sujet passionnant sur le forum dédié à cette adresse .

Pour allez plus avant sur ce sujet, commencez par lire Le Web 2.0 pour les 2.nuls puis Comment les conflits d’intérêts ont tué la médecine 1.9

Vous pourrez ensuite aborder plus facilement les autres articles ci-dessous :


Qualité 2.0

Publié le 12 septembre, par Dr Dominique Dupagne

La Démarche Qualité et ses indicateurs sont unanimement décriés par les sociologues et les spécialistes de la souffrance au travail. Ses rares réussites ne peuvent compenser son impact destructeur sur les entreprises, les administrations, et surtout les hommes et les femmes qui la subissent. Une autre approche de la Qualité est possible, en rupture totale avec l’existant.



Qualité mon Q !

Publié le 3 septembre, par Dr Dominique Dupagne
Ce titre provocateur est celui de mon dernier livre, publié cet été chez BoD. Il dénonce les déviances managériales commises au nom de la Qualité (avec un grand Q). Si tenter de faire mieux est souvent une bonne idée, cette intention affichée est trop souvent dévoyée en outil de pouvoir, en machine à broyer l’Humain. La Qualité, qu’elle se prénomme Démarche, Contrôle ou Assurance, vise à améliorer ce que nous produisons. La démarche est louable, et il arrive parfois qu’une Démarche Qualité intelligente (...)


UBER et la santé

Publié le 26 novembre 2015, par Dr Dominique Dupagne

L"Uberisation" est sur toutes les lèvres depuis... février 2015 ! Mais que signifie-t-elle exactement ? Ce mot a été prononcé la première fois par Maurice Levy en 2014 pour décrire le malaise d’une branche professionnelle bousculée par le succès fulgurant d’un nouvel acteur issu du numérique.



@FerryLuc, les NBIC et les médecins

Publié le 4 octobre 2015, par Dr Dominique Dupagne

Le 29 septembre 2015, Luc Ferry poste un Tweet dans lequel il agresse un médecin qui avait déclaré sur Twitter ne pas savoir ce que signifiait l’acronyme NBIC. Le philosophe fait preuve d’une méconnaissance de la faculté de médecine compréhensible pour un ex-ministre mais surprenante pour un professeur des Universités : la faculté de médecine est le dernier lieu où le médecin sera formé à ces matières.



Bye-bye le buzz !

Publié le 5 mars 2014, par Dr Dominique Dupagne

Ce billet est sans doute le dernier sur Atoute avant un certain temps. L’agitation militante et le buzz médiatique m’ont trop absorbé ces dernières années. Je ne regrette rien, mais l’heure est venue pour moi de réévaluer mes priorités. Les idées ne changent pas le monde : seules leur mise en pratique et leur réussite emportent la conviction des sceptiques et bousculent les réactionnaires.



Le modèle Ligne de vie

Publié le 21 mai 2013, par Philippe Ameline
Le web révolutionne notre façon de communiquer, mais aussi, d’apprendre, de consommer, de nous divertir. Pourtant, il a jusqu’ici échoué à influer sur notre façon de faire société. On peut même s’inquiéter, à juste titre, de la montée en puissance d’entreprises qui font commerce de nos informations les plus intimes et vont jusqu’à nier toute vie privée sur la toile. Le Modèle Ligne de vie fournit un cadre théorique pour créer une incarnation plausible et opérationnelle de la personne sur le web. L’ambition (...)


Internet et les médecins : agir ou subir ?

Publié le 26 avril 2013, par Dr Dominique Dupagne

Les médecins entretiennent depuis 15 ans des rapports complexes avec internet. Ils ont perdu l’exclusivité de l’accès à la science et de la fabrication des savoirs médicaux. Le web permet aux patients de se documenter, d’échanger, de construire de la connaissance, et de faire déchoir de leur piédestal ceux qui croient encore que leurs titres universitaires sont suffisant pour valider leurs opinions.



Communication médecin-malade : Du bon sens au bon soin

Publié le 21 janvier 2013, par Françoise Taiebi
L’organisation actuelle de notre société de production et de consommation conduit à une médecine de plus en plus spécialisée et les actes techniques sont la partie la plus valorisée financièrement. Le malade n’est plus une entité mais il est découpé en segments. Chacun des nombreux acteurs du soin se voit contraint de « faire avec » son petit morceau de malade. Cette fragmentation hiérarchisée des soins se veut coordonnée, avec des modes de prise en charge variés (filières, réseaux), mais dont la (...)


Médecine, morale, santé et médias sociaux

Publié le 11 septembre 2012

Les médias sociaux englobent diverses technologies : forums en ligne, blogs, microblogs (ex. : Twitter), encyclopédies participatives (ex. : Wikipedia), blogs vidéo, réseaux sociaux et podcasting. L’utilisation des médias sociaux a littéralement explosé et les internautes leur consacrent aujourd’hui une minute sur cinq passées en ligne.



Certification des pseudonymes des médecins par l’Ordre

Publié le 29 mars 2012, par Dr Dominique Dupagne
Le conseil de l’Ordre des médecins s’apprête à lancer un nouveau service : la possibilité pour un médecin écrivant sous un pseudonyme de le faire enregistrer et certifier par l’ordre. En pratique, si Doc223 poste sur Atoute pour donner son point de vue sur la maladie de Lyme ou le traitement du cancer, rien ne prouve, même s’il l’affirme, qu’il est vraiment médecin. Or, l’Ordre a pour mission, prévue dans le code de déontologie, de gérer l’exercice médical sous pseudonyme. Bien que le web ne soit pas un (...)


"La science, c’est cool !"

Publié le 15 février 2012, par Dr Dominique Dupagne

La science bouge. Elle sort des laboratoires pour associer avec succès les internautes à ses recherches. Les invités de Mathieu Vidard (La Tête au Carré) commentent les exemples passionnants rapportés par Claudie Haigneré. La spationaute et ex-ministre conclut en citant la réaction de jeunes "serious gamer" fiers d’avoir participé à une découverte en biologie moléculaire : "La science, c’est cool !"



Qualité et santé : 1) Qualité des moyens ou qualité des résultats ?

Publié le 25 janvier 2012, par Dr Dominique Dupagne

Re-publication d’un article sur la Qualité à propos de l’affaire des prothèses PIP. À force de se concentrer sur les méthodes et les pratiques de fabrication, on a oublié de vérifier les qualités intrinsèques du produit final. Au sein des agences de régulation, personne n’a pensé à vérifier la composition et les caractéristiques du produit commercialisé.



Web et DMP opus 2

Publié le 10 octobre 2011, par Philippe Ameline

DMP ? Dossier Médical Professionnel, Partagé, Personnel ? Qui sait vraiment ce que cache l’acronyme ? Existe-t-il plus de 10 personnes réellement capables de faire un lien entre les promesses politiques et la technologie du système en cours de déploiement ?



Et si le monde de la santé du futur était déjà là ? Le meilleur des mondes ?

Publié le 11 septembre 2011, par Jacques Lucas

De tout temps, les médecins ont intégré les évolutions scientifiques, techniques et technologiques dans leurs pratiques. Parfois avec des difficultés initiales, quand les évolutions vont contre les « idées reçues » et tout autant contre « la force des habitudes ». Il en sera toujours ainsi, mais aujourd’hui tout s’accélère.



Web et DMP

Publié le 6 septembre 2011, par Philippe Ameline

Nous vivons dans un monde complexe. Il l’a toujours été, mais l’accélération est patente. Comme un monde dont la complexité augmente est principalement caractérisé par le fait que l’effet de levier est de plus en plus efficace pour ceux qui savent comment s’y prendre, voyons donc comment en profiter en santé.



Les indicateurs et la Qualité : les enseignements de Google

Publié le 30 juillet 2011, par Dr Dominique Dupagne

Certains, dont je suis, critiquent vivement la mesure de la qualité du travail humain à l’aide d’indicateurs objectifs. Dans ce billet, nous verrons comment la mesure de la pertinence de l’information a réussi à s’affranchir avec succès de la dictature des indicateurs.



Google Health est mort, vive Google Health !

Publié le 1er juillet 2011, par Dr Dominique Dupagne

Coup de tonnerre le 24 juin 2011 : Google annonce l’arrêt de son service de dossier médical en ligne Google Health. Coup de tonnerre notamment pour moi, qui déclarait depuis 3 ans à qui voulait l’entendre que le Dossier Médical Personnel français n’avait aucune chance de succès face au géant californien.



La contre-attaque de l’Empire

Publié le 26 mai 2011, par Dr Dominique Dupagne

En s’attaquant frontalement au groupe Servier, Irène Frachon savait qu’elle se lançait dans une guerre sans merci. Il ne fait pas bon résister aux vieux mâles dominants en ce moment...



L’AFSSAPS progresse avec Actos, mais reste en version 1.0

Publié le 10 mai 2011, par Dr Dominique Dupagne

L’Agence française du médicament expérimente un début de transparence avec la crise de la pioglitazone. La route est longue et la pente est raide...



L’alcool, c’est pas un problème

Publié le 18 mars 2011, par Les membres du forum alcool

Texte collectif écrit par les membres du forum alcool. De la Sante 2.0 et de l’intelligence collective "en vrai".



La Netiquette, un truc de vieux cons ?

Publié le 17 février 2011, par Dr Dominique Dupagne
Rédiger des règles présumées consensuelles censées régir les comportements sur les espaces communautaires a-t-il encore un sens ? La Netiquette, politesse du Net, a eu ses heures de gloire. Il semble bien que la page soit tournée. Lors de la refonte du site Atoute en 2004, le premier article que j’ai écrit était "La Netiquette des forums", mise à jour de références plus anciennes. Ce texte était censé régir les comportement sur les forums du site Atoute.org. Il était libre de droits et a été repris sur de (...)


Se soigner sans médecin ?

Publié le 10 février 2011, par Dr Dominique Dupagne
Le Conseil de l’Ordre des Médecins a publié ce jour son rapport annuel sur la permanence des soins, c’est à dire pour l’essentiel les gardes de nuit et de week-end assurées par les médecins généralistes. Le système est à bout de souffle. Je participe demain à un colloque intitulé "Internet remplacera-t-il les médecins ?". Difficile de ne pas faire le lien entre ces deux informations, alors que l’on met la télémédecine à toutes les sauces depuis quelques mois. Le médecin de nuit qui se déplace au chevet (...)


Télémédecine : chiche ?

Publié le 4 février 2011, par Dr Dominique Dupagne
Une télémédecine utile, ce serait quoi ? Sachant que nous faisons tous de la télémédecine lorsque nous répondons à des mails de patients ou que nous appelons des confrères au téléphone. Voici quelques propositions simples (trop) et facilement réalisables. L’ASIP, Agence Sanitaire pour une Informatique Planifiée et usine à gaz du moment, regroupe sur son site des communications variées sur la Télémédecine. Dans un élan digne des relances du Plan Calcul, un monde merveilleux et communiquant est promis depuis (...)


Entrepatients.net, un nouveau site communautaire santé

Publié le 7 août 2010, par Dr Dominique Dupagne

Le site entrepatients.net vise à créer un réseau social dédié à la santé et aux patients, regroupés par maladies. Il est hébergé par la société du même nom, proche de l’agence de communication Axense.



HONcode (2)

Publié le 10 juin 2010, par Dr Dominique Dupagne

Suite aux turbulences qui ont suivi [ma décision d’arrêter d’afficher le HONcode, je voudrais apporter quelques précisions et étayer ma décision.



J’arrête le HONcode (1)

Publié le 9 juin 2010, par Dr Dominique Dupagne
Atoute supprime le sceau HONcode de ses pages. La certification fondée sur des principes déontologiques a trouvé ses limites et trop de sites médiocres affichent le label attribué conjointement par la fondation suisse et la Haute Autorité de Santé française. Pendant plusieurs années, Atoute, comme de nombreux autres sites médicaux, a affiché le logo du HONcode Ce logo émane de la fondation suisse Health On the Net (HON), pionnière de l’internet de santé, avec laquelle je me suis toujours senti en (...)


Santé 2.0, perspectives

Publié le 21 mars 2010, par Philippe Ameline
Si vous faites partie de ceux que le terme 2.0 horripile, n’ayez pas d’inquiétude, il sera mis à nu, disséqué, analysé et nous verrons alors ensemble si, et pourquoi, il mérite sa place derrière le mot « Santé ». Il est vrai que « 2.0 » est un de ces termes irritants à force de généralisation abusive. Initié sur Internet, avec le terme Web 2.0 (déjà particulièrement flou), il s’étend progressivement à tous les domaines et, si on parle déjà de politique 2.0, de presse 2.0, etc, nul doute qu’arriveront bientôt (...)


Médecine 2.0 : présentation lors d’un séminaire du centre Edgar Morin

Publié le 21 février 2010, par Dr Dominique Dupagne
J’ai présenté la Médecine 2.0 à l’Ecole de Hautes Etudes en Sciences Sociales le vendredi 19 février. Présentation forcément réductrice et parcellaire. Mais la qualité du public et le temps imparti m’ont permis d’aller plus en profondeur que lors d’une excellente émission sur France Culture en 2009 (Place de la Toile) avec Cécile Méadel. Cette présentation est consultable ici en intégralité, ou sur Youtube, découpée en 14 séquences regroupées dans une playlist : Choisissez la résolution 480 ou mieux 720 (...)


Les nettoyeurs de réputation sur le web

Publié le 18 février 2010, par Dr Dominique Dupagne

La Médecine 2.0 possède un aspect méconnu : sa mémoire. Telles les traces de pas des dinosaures dans les roches du jurassique, les informations restent longtemps gravées sur la toile.



Le médecin, le malade et l’éducation thérapeutique

Publié le 1er avril 2009, par Dr Dominique Dupagne

La médecine actuelle fait face à de grands bouleversements dans l’abord des malades chroniques qui représentent aujourd’hui, et de loin, la majorité des consultations. Des nouvelles pratiques se mettent en place, notamment parce que ces maladies suggèrent nombre de changements de comportements. L’éducation thérapeutique propose des pistes pour l’accompagnement du soin.



Un nouveau type d’essai clinique : l’essai fondé sur la préférence du patient

Publié le 20 septembre 2008, par Dr Dominique Dupagne

Pour faire suite aux articles sur la qualité en santé, voici une première proposition concrète pour réhabiliter la subjectivité, c’est à dire l’Humain, dans l’évaluation de la qualité des médicaments.



Qualité et santé : 2) L’approche qualitative de Google

Publié le 12 août 2008, par Dr Dominique Dupagne

Google n’a pas seulement révolutionné le monde des moteurs de recherche. Il a développé et popularisé une approche révolutionnaire du classement et de la qualification de l’information.



Qualité et santé : 3) Médecine scientifique et objectivité

Publié le 10 août 2008, par Dr Dominique Dupagne

La recherche de la qualité dans le domaine de la santé s’appuie actuellement quasi exclusivement sur des éléments objectifs. Après quelques succès dans l’évaluation des médicaments, cette approche piétine actuellement alors que les gestionnaires de la santé ont un besoin urgent d’indicateur de qualité pour répartir des ressources limitées.



Qualité et santé : 4) La pairjectivité, une nouvelle approche scientifique ?

Publié le 9 août 2008, par Dr Dominique Dupagne

Cette quatrième partie de notre dossier s’intéresse à certaines approches subjectives ou considérées comme telles qui décrivent assez bien la réalité. La jonction pondérée de nombreuses subjectivités fournit déjà des outils efficaces dans de nombreux domaines.



Qualité et santé : 5) La Vie est pairjective, elle ne connaît ni norme ni expert à vie

Publié le 8 août 2008, par Dr Dominique Dupagne

La Vie, en tant que système qui a donné naissance aux espèces terrestres, n’a pas retenu l’approche objective dans laquelle les sciences de l’Homme s’enlisent en voulant copier la méthodologie des sciences fondamentales. Elle a choisi ou plutôt sélectionné une approche parfaitement pairjective.



Note2bib en ligne

Publié le 15 mars 2008, par Dr Dominique Dupagne

Annoncé depuis 15 jours, le site Note2bib est en ligne ce samedi 15 mars. Il se démarque de son concurrent Mauricien en étant placé sous juridiction française et par la modération a priori des notations.



Demedica.com pour noter les médecins et les dentistes : Note2bib est coiffé sur le poteau !

Publié le 7 mars 2008, par Dr Dominique Dupagne

A peine Note2be condamné à ne plus noter les profs, Note2bib annoncé pour noter les médecins, voila Demedica.com qui débarque et qui constitue l’actualité de la notation en ligne cette semaine !



Interview de Nicolas Herson Macarel fondateur de Note2bib, site de notation des médecins

Publié le 4 mars 2008, par Dr Dominique Dupagne

Nicolas Herson-Macarel, confondateur avec Jean-Claude Fargialla de www.note2bib.com, a accepté de m’en dire un peu plus sur le premier site français de notation des médecins dont l’ouverture est imminente. De façon étonnante, ce qui est considéré par beaucoup comme un "mee to" semble fondé sur des valeurs éthiques et déontologiques.



Note2bib pour noter votre médecin

Publié le 3 mars 2008, par Dr Dominique Dupagne

L’évaluation, la notation par le client final est un aspect de la gestion de la qualité absolument fondamental. Les entreprises ne s’y trompent pas. D’autres résistent. Quelle sera l’attitude des médecins face à Note2bib ?



Le fabuleux destin de la Health 2.0 ?

Publié le 12 février 2008, par Denise Silber

Denise Silber, spécialiste de la e-santé depuis 1995, nous dresse un panorama de la Santé 2.0 aux USA.



Le patient, le web et le médecin

Publié le 17 décembre 2007, par Dr Dominique Dupagne

Le web permet au patient d’accéder à une masse d’informations considérable. Mais comment peut-il intégrer cette information dans ses choix pour sa santé ou sa lutte contre la maladie ?



Internet Santé : Faites les bons choix

Publié le 6 décembre 2007, par Dr Dominique Dupagne

Comment surfer sur les sites santé sans faire d’erreur ? Plutôt que de certifier les sites un par un, tâche impossible, la HAS a préféré oeuvrer dans la pédagogie et conseiller les internautes.



Le Web 2.0 pour les 2.nuls

Publié le 24 novembre 2007, par Dr Dominique Dupagne

Pour essayer de comprendre ce qu’est le Web 2.0



La Toile change de version et passe au 2.0.

Publié le 13 novembre 2007, par Philippe Eveillard

Philippe Eveillard scrute l’internet de santé depuis qu’il existe ou presque. Ses rubriques régulières dans la presse médicale constituent des repères importants pour suivre l’évolution de la Toile Médicale



La Médecine 2.0 A l’horizon 2010

Publié le 11 novembre 2007, par Philippe Ameline

Philippe Ameline est un "grand témoin" de l’informatique médicale, du dossier personnel et des NTIC au service de la médecine. Il a accepté de nous communiquer sa vision de l’avenir du mouvement 2.0 en médecine et je l’en remercie.



Comment les conflits d’intérêts ont tué la médecine 1.9

Publié le 6 novembre 2007, par Dr Dominique Dupagne
Nous vivons actuellement un chantier passionnant : la naissance d’un nouveau système d’organisation de la connaissance médicale appelé Médecine 2.0. Mais avant de démarrer ce chantier, essayons de comprendre pourquoi le paradigme précédent que l’on appellera 1.9 est en train de sombrer. N’hésitez pas à cliquer sur les nombreux liens proposés, ils éclairent considérablement le sujet. La médecine est longtemps restée magique. C’est Hippocrate qui le premier s’abstrait de la magie et crée la médecine 1.0 dans (...)


Comment la révolution 2.0 va changer la médecine

Publié le 25 octobre 2007, par Dr Dominique Dupagne

Quels bouleversements attendre de la révolution 2.0 dans l’avenir de la médecine ? Le but de cet article est d’en faire une synthèse, régulièrement actualisée.



La médecine 2.0, c’est de la médecine !

Publié le 20 octobre 2007, par Dr Dominique Dupagne

La révolution 2.0 avec l’allusion informatique qu’elle comporte, pourrait faire croire que la médecine 2.0 sera robotisée, normalisée. La dimension humaine serait le prix à payer pour entrer dans le 21ème siècle ? C’est faux, la médecine 2.0 constituera au contraire un retour vers l’individu.



Formation Médicale Continue : bientôt la FMC 2.0 ?

Publié le 19 octobre 2007, par Dr Dominique Dupagne

La révolution 2.0 va toucher en premier lieu la formation médicale continue. Projetons nous dans un avenir plus proche qu’on ne pourrait le croire.