18 décembre 2009
Tamiflu et dépression

Un confrère me signale le cas suivant. L’imputabilité du trouble au Tamiflu paraît forte

"Syndrome depressif et TAMIFLU

Déclaration au centre de pharmacovigilance de Marseille : je suis appelé en garde pour une jeune femme cloitrée chez elle qui a un comportement bizarre. Je demande à son mari de l’amener au cabinet (procédure locale). Cette jeune femme n’a aucun ATCD psychiatrique et est plutôt bonne vivante. Elle a présenté un syndrome grippal traité par son médecin par TAMIFLU 2x/j pendant 5 jours (la patiente a arrêté le traitement prescrit 7 jours). 48H après l’arrêt est apparu en moins de 24H un Sd dépressif caractérisé isolé avec idées suicidaires et élaboration pour y parvenir : prise de médicaments. La patiente est terrorisé et pense être devenu folle (dixit). Laissée au domicile avec entourage fiable (pas de traitement). 48H après disparition quasi complète des signes. Le centre de pharmaco a rappelé la patiente. Cordialement. Jean Pierre LARRUMBE "

Au passage, je signale une intéressante pétition du Formindep que j’ai bien sûr signée.

Répondre à cette brève