Accueil Documents Victimes de la mode : du Printemps à l’Hiver
Publié le
16 février 2008

Imprimer ou lire sur mobile

Auteur :
Dr Dominique Dupagne

Voir sur Google


Entrez votre email pour être averti des nouveaux articles
sur Atoute



Dans la même rubrique :

Le grand bluff du cholestérol
Le Comité d’Orientation rend son rapport sur le dépistage du cancer du sein
Démocratie Sanitaire mes couilles
Qualité et santé, vécu d’un biologiste accrédité
Pourquoi certains médecins refusent-ils le paiement à la performance ?
L’origine de la pénurie des médecins en France
Lanceurs d’alertes, éthique et entreprise
Pourquoi l’évaluation/rémunération sur indicateurs ne marche pas
La Netiquette des Forums
Reste à charge, dépassements d’honoraires et ticket modérateur
Faut-il se vacciner contre la grippe ?
Informations destinées aux hommes qui envisagent de se soumettre à un dépistage du cancer de la prostate par dosage des PSA
Jouez au médecin généraliste !
Un étonnant journal médical québécois
Les USA rejettent définitivement le dépistage du cancer de la prostate par dosage des PSA
Une position sociale élevée est associée à des comportements contraires à la morale
Influence de la visite médicale sur les prescriptions des médecins
ACTA au pays des rameurs
Achetez et regardez The Wire
Une approche critique de la démarche qualité dans les institutions sanitaires, sociales et médico-sociales




Victimes de la mode : du Printemps à l’Hiver
Et si on arrêtait tout ça ?

Comment lutter contre l’anorexie mentale et autoriser ce genre de campagne publicitaire ?

Février 2008 : les murs de Paris se couvrent d’affiches pour promouvoir la mode d’été des magasins du Printemps® : (l’image s’affiche plus bas si votre écran est en 1024)

Ce qui m’a le plus choqué, ce n’est pas tant la maigreur extrême de la jeune femme photographiée, que la légende : SUBLIME VOLUMES !

Est-ce du cynisme ? De la simple bêtise ? Ou ces gens sont-ils tellement hors de la vraie vie qu’ils ne se rendent plus compte de ce qu’ils écrivent. J’en arrive même à me demander si la faute d’orthographe est volontaire.

Je vous propose une deuxième version de cette affiche, plus en accord avec la réalité.

Il devient urgent de réagir pour protéger les adolescentes de ces modèles d’identification mortifères. Existe-t-il une éthique de la publicité ?

Ajout du 19/2/2008

En fait, la faute d’orthographe sur le site du Printemps en était bien une, elle a été corrigée depuis que j’ai copié l’image.

L’annonce est très mal ressentie, voir le sondage sur le site Strategie.fr

On y trouvera les noms des brillants auteurs et auteures de cette abomination.



Tweet






4 Messages de forum

Répondre à cet article