Accueil Médicaments Traiter l’insomnie par les plantes
Publié le
7 février 2009

Imprimer ou lire sur mobile

Auteur :
Dr Dominique Dupagne

Voir sur Google


Entrez votre email pour être averti des nouveaux articles
sur Atoute






Dans la même rubrique :

Les dangers du vaccin contre la grippe ne sont pas ceux que l’on croit
La Dépakine chez le psychanalyste
Pourquoi met-on des adjuvants dans les vaccins ?
Le NHS commente la publication sur les dangers supposés du paracétamol
GARDASIL Intérêt ? Risques ? Dangers ?
Comment ruiner la réputation d’un laboratoire pharmaceutique
Nouvelle mention manuscrite sur les prescriptions de pilules de 3ème et 4ème génération
La saga du cholestérol
L’agence du médicament renonce à se doter d’un corps d’experts professionnels
Pseudo-pilule Diane 35 : on se calme !
Faut-il réserver la prescription de pilules contraceptives de troisième génération aux gynécologues ?
Pilules de 3ème génération, liste et dangers potentiels
Prescriptions hors AMM. Qui est hors la loi et même hors la science médicale ?
La réforme du médicament de Xavier Bertrand à la loupe
Alzheimer et tranquillisants, un lien de causalité inventé par les journalistes
La guerre des Alzheimer
L’efficacité de certains antibiotiques génériques est inférieure à celle du médicament original
Pour une nouvelle gouvernance du médicament
Pioglitazone (Actos®, Competact®), cancérigène ?
Que faut-il penser des parabènes (parabens) ?




Traiter l’insomnie par les plantes
Un remède naturel enfin réhabilité

Le numéro de Paris Match du 22 janvier nous apporte une nouvelle réconfortante : un traitement naturel de l’insomnie va enfin connaître ses lettres de noblesse après avoir passé victorieusement les tests scientifiques les plus rigoureux.

Un spécialiste du sommeil, le Dr Yves Dauvilliers, y est longuement interviewé par la célèbre journaliste Sabine de la Brosse Arel Huir.

Le Dr Dauvilliers devant sa superbe plantation :


Mais je ne veux pas déflorer le sujet et je vous invite à lire cet article aussi passionnant que détaillé. Qui eut cru qu’un remède aussi ancien et massivement utilisé dans le monde trouverait enfin grâce auprès des scientifiques ?

De plus, comme une plante naturelle n’est pas un médicament, notre confrère a pu se dispenser de déclarer ses liens d’intérêt avec l’industriel qui va commercialiser ce produit [1]

Nous avons interviewé de jeunes insomniaques qui ont participé aux essais cliniques et leur réponse est unanime : "On l’kiffe trop ce médoc". Ils ont d’ailleurs spontanément proposé d’en assurer la diffusion auprès de leurs amis.

Voila qui va peut-être réconcilier nos ados avec le corps médical. La science avance enfin dans le bon sens. Saluons encore une fois notre confrère pour avoir eu le courage de ses opinions et de bousculer l’establishment médical.

Notes

[1] N’oublions pas que depuis 2 ans, tout médecin qui communique sur un médicament doit informer les lecteurs sur ses éventuels conflits d’intérêts avec l’industrie pharmaceutique sous peine de sanctions. Tout est tellement plus simple est avec les plantes ;-).



Tweet Suivez-moi sur Twitter








3 Messages de forum

Répondre à cet article