Accueil Désinformation Radio IFM = Radio Sanofi
Publié le
13 septembre 2011

Imprimer ou lire sur mobile

Auteur :
Dr Dominique Dupagne

Voir sur Google


Entrez votre email pour être averti des nouveaux articles
sur Atoute






Dans la même rubrique :

D’où viennent les bactéries multirésistantes aux antibiotiques ?
IVG - La guerre des sites - Des clics ou des claques ?
Les 231 morts fictifs de la dompéridone expliqués à ma fille
Le CEDUS, le sucre, et les enfants
La cigarette électronique est utile et n’est pas dangereuse
Le faux scandale des sondes d’échographie contaminées
Sophia : les mauvais calculs de la CNAMTS
La vie rêvée de Christian Saout
Madame la Ministre, ils sont devenus fous !
Retrait de Diane 35, comment en est-on arrivé là ?
Stratégie d’influence
Inertie clinique, inertie thérapeutique et résistance au changement
Touche pas à ma prostate !
Grippe saisonnière : 7000 morts d’après les organisateurs, 500 d’après la police
Il faut sauver le docteur Goubeau
La presse santé dangereuse ?
L’intérêt de sophia pour les diabétiques reste à prouver
Le gouvernement veut faire le ménage dans les avis de consommateurs
14 médecins baissent leur pantalon...
Conflits d’intérêts, n’oublions pas les journalistes




Radio IFM = Radio Sanofi
Il est temps de renommer la WebRadio de Jean-François Lemoine et de Sophie Lemonier

Radio IFM est un média destiné aux médecins. Elle revendique des valeurs éthiques. En fait, Radio IFM roule pour le laboratoire Sanofi-Aventis et doit être considérée comme une entreprise de communication au service de cet industriel qui est son principal financeur.

Je n’ai rien à titre personnel contre la promotion, la publicité, et les activités commerciales en général.

En revanche, j’aime bien que les choses soient claires et honnêtes. J’ai toujours trouvé énigmatique cette radio-web nommée Radio-IFM qui propose des podcasts gratuits à mes confrères. Je sais que dans ce contexte, la gratuité signifie habituellement "payé par quelqu’un d’autre".

À ce sujet, Radio-IFM est claire : sur la liste des partenaires qui défilent sur la partie droite de son site, le logo SANOFI apparaît tous les 3 ou 4 écrans, intercalé entre diverses sociétés savantes. C’est le seul partenaire qui paraît susceptible de financer l’activité de cette radio.

Il y a un an, j’avais été confirmé dans mes doutes par un article du Formindep : Radio-IFM, écoutez la déférence. Une émission avait fait la part belle au dernier produit (controversé) commercialisé par SANOFI.

Cet été, Radio-IFM m’a contacté pour participer à une émission sur le dépistage du cancer de la prostate, au congrès de Nice qui rassemble une grande partie des universitaires de la médecine générale. [1]

Le studio de Radio-IFM se trouvait dans le stand SANOFI, voilà une nouvelle manifestation de la transparence de ce partenariat.

Je me suis dit que ce serait l’occasion de tester plus en profondeur les liens entre Radio-IFM et SANOFI. J’ai donc, pendant l’émission, cité le nom de SANOFI comme probable financeur de l’Association Française d’Urologie. J’ai pris la précaution de placer un enregistreur dans la poche de ma chemise afin de garder une trace de mes déclarations.

Je n’ai pas été déçu : dans l’émission diffusée par Radio-IFM depuis ce matin, le passage ou je parle de SANOFI a été très proprement coupé, comme vous pouvez le constater sur cette vidéo :

PDF - 201 ko
Alcimed

Je pense qu’il est clair que Radio-IFM doit désormais être appelée Radio-SANOFI. Ce sera beaucoup plus simple pour tout le monde. D’ailleurs, c’était déjà clair avant ma petite expérience.

La question résiduelle est finalement : que viennent foutre toutes ces "sociétés savantes" chez Radio-SANOFI ? Quel est la récompense ou plutôt le prix de cette allégeance ?

Pour terminer avec un autre mot fleuri, je ne peux que vous recommander le billet de ma célèbre consoeur Jaddo confrontée elle aussi à ce phénomène peu glorieux et qui possède un sens aigu du raccourci percutant. Elle a intitulé à juste titre son papier Formation Mes Couilles.

Notes

[1] J’avais accepté de participer à ce congrès pour présenter les dangers des partenariats entre les sociétés savantes et les industriels. Ma présentation avait jeté un certain froid.



Tweet Suivez-moi sur Twitter








2 Messages de forum

Répondre à cet article