Atoute.org

"La médecine a fait tellement de progrès que plus personne n’est en bonne santé !" *


ARTICLE

Accueil > Documents > Victimes de la mode : du Printemps à l’Hiver

Victimes de la mode : du Printemps à l’Hiver

Et si on arrêtait tout ça ?

samedi 16 février 2008, par Dominique Dupagne

Comment lutter contre l’anorexie mentale et autoriser ce genre de campagne publicitaire ?

Février 2008 : les murs de Paris se couvrent d’affiches pour promouvoir la mode d’été des magasins du Printemps® : (l’image s’affiche plus bas si votre écran est en 1024)

Ce qui m’a le plus choqué, ce n’est pas tant la maigreur extrême de la jeune femme photographiée, que la légende : SUBLIME VOLUMES !

Est-ce du cynisme ? De la simple bêtise ? Ou ces gens sont-ils tellement hors de la vraie vie qu’ils ne se rendent plus compte de ce qu’ils écrivent. J’en arrive même à me demander si la faute d’orthographe est volontaire.

Je vous propose une deuxième version de cette affiche, plus en accord avec la réalité.

Il devient urgent de réagir pour protéger les adolescentes de ces modèles d’identification mortifères. Existe-t-il une éthique de la publicité ?

Ajout du 19/2/2008

En fait, la faute d’orthographe sur le site du Printemps en était bien une, elle a été corrigée depuis que j’ai copié l’image.

L’annonce est très mal ressentie, voir le sondage sur le site Strategie.fr

On y trouvera les noms des brillants auteurs et auteures de cette abomination.

Messages

  • Bonjour,

    Avez vous encore le vrai lien du sondage sur stratégie.fr s’il vous plait ?
    Le lien en bas de page renvoit directement au site mais pas à la page
    sur l’article du Printemps.

    Je vous remercie.

    Mademoiselle Vitard.

  • Désolé, l’article a été supprimé sur Stratégies

  • Je suis maigre et je me sent insultée d’être si souvent associé a la mort.
    Pourquoi toujours dénigrer la maigreur sans penser au mal que vous faites a toutes les personnes maigres qui vous lise ?

    • Bonjour
      Je comprends votre réaction, et je suis désolé pour vous. Mais pour une maigre qui se sent agressée par ce billet, il y a 1000 grosses stigmatisées au quotidien pour leur surpoids.

      Cette affiche valorise votre corps, comme toutes les images féminines présentes dans les magazines. Votre souffrance quotidienne est donc infime par rapport aux grosses, ou tout simplement à celle des femmes avec des formes normales qui se voient renvoyer un idéal féminin de maigreur et qui passent leur temps à faire des régimes.

      Il faut bien défendre aussi la cause des femmes normales et des grosses, et oui, en effet, la maigreur a de tout temps et logiquement été associée à la maladie et à la mort.

      Et notez que je ne vous dis pas de manger plus, car c’est tout aussi stupide que de dire à une grosse de manger moins : si c’était possible, vous l’auriez fait.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

La nouvelle version du site ne permet malheureusement plus de réagir spécifiquement à un message. Pour répondre à un contributeur, copiez et citez un extrait de son message et mentionnez son nom dans votre commentaire.