Atoute.org

"La médecine a fait tellement de progrès que plus personne n’est en bonne santé !" *


ARTICLE

Accueil > Déontologie médicale et indépendance professionnelle > Soutenez la transparence, n’ayez pas honte, choisissez la lumière (...)

Soutenez la transparence, n’ayez pas honte, choisissez la lumière !

Epilogue de la pétition pour le Sunshine Act à la française

mardi 21 mai 2013, par Dominique Dupagne

Il y 4 mois, je publiais ce billet d’un genre un peu particulier : il était destiné à démontrer la tartuferie qui prévaut dans le monde de la santé à propos des soutiens industriels.

Ce test a parfaitement rempli son rôle. Malgré une très large audience, ce billet n’a reçu que 3 signatures. C’est à dire qu’il n’y a eu que 3 médecins (dont 1 anonyme) pour soutenir la transparence sur leurs propres liens d’intérêts. Je ne suis pas surpris. Ceux qui ont ce type de liens et qui n’y voient rien à redire ne souhaitent pas pour autant que cela se sache. Une sorte de relation normale et honteuse à la fois, donc.

CQFD.

ARTICLE INITIAL publié en janvier 2013

Chers confrères, n’ayez plus honte de vos liens d’intérêts, signez cette pétition pour demander leur publication dans le cadre du Sunshine Act français !

Il existe trois catégories de médecins :
- Ceux qui sont aidés, soutenus, formés, nourris, défrayés ou rémunérés par l’industrie pharmaceutique, et qui trouvent cela normal.
- Les mêmes, qui pensent que cela pose un problème.
- Ceux qui refusent toute relation avec l’industrie pharmaceutique pour se préserver des influences commerciales.

Ce billet s’adresse à la première catégorie, qui doit représenter 90% des médecins français.

Chers confrères, lorsque l’on vous interroge, vous répondez habituellement :
- Qu’il n’y aurait plus de congrès sans soutien industriel.
- Que le fait qu’un congrès ou une formation soient financés par un industriel n’en altère pas significativement le contenu.
- Que vous savez garder votre libre-arbitre ; qu’écouter ne signifie pas adhérer.
- Que ces relations avec l’industrie sont nécessaires pour faire de la recherche.
- Qu’il n’y a pas de honte à travailler avec des gens qui, comme vous, n’ont pour seule préoccupation que la santé des malades.
- Que les frais d’inscription aux congrès, hôtels et avions sont trop chers pour votre bourse ou votre service hospitalier.
- Que puisque l’Etat s’est désengagé du financement de la recherche/formation, vous êtes bien obligé de trouver des soutiens industriels.
- Que tout le monde le fait et que vous ne voyez pas où est le problème.

Je me garderai bien de vous juger. J’ai d’ailleurs moi-même des liens d’intérêts.

J’ai simplement besoin de votre aide, pour que chacun puisse y voir clair.

Puisque vous pensez que ces liens sont normaux et qu’il n’y a pas de raison d’en avoir honte, vous serez aussi partisan du Sunshine Act français. Il s’agit d’un site internet qui permettra de consulter les liens d’intérêt d’un médecin, notamment lorsqu’il parle en public, est cité dans un journal, ou vous prescrit un médicament.

Nous attendons les décrets d’application concernant le Sunshine Act, et les débats se passent mal : il est question de faire débuter le signalement à 60 euros, soit au dessus du prix d’une invitation au restaurant, et de rendre ces données inaccessibles en empêchant leur indexation par Google et les autres moteurs de recherche.

Défendez votre honneur, montrez que ces liens n’ont pas vocation à être cachés puisque vous les considérez comme légaux, légitimes et honorables. Signez la pétition pour l’application pleine et entière de la Loi Bertrand et la création d’un Sunshine act exhaustif et transparent ! Vous pouvez, en commentaire, signaler vos liens d’intérêts.

Attention, cette pétition n’est, encore une fois, destinée qu’aux médecins ayant des liens d’intérêt et n’en concevant aucune gêne. Dans le cas contraire, vous ne devez pas signer.

Enfin, pour des raisons évidentes, je supprimerai les signatures anonymes. Merci d’indiquer vos nom et prénom dans le champs "Votre nom ou pseudo"


3 Signatures

Date NomMessage
09-03-2013 DFTout à fait d’accord. Je signe sans réserves ...
01-02-2013 Guy VallancienJ’adhere sans reserve a la creation d’un sun shine act francais concernant les rapports entre medecins et industrie
30-01-2013 BartaireEntièrement d’accord !! Croyez vous que les repas d’affaires des plaquettes de frein de chez Airbus se passent au MacDo ? Pourtant les enjeux sont sérieux !

Signatures

3 Signatures
Date Nom
9 mars 2013 DF
1er février 2013 Guy Vallancien
30 janvier 2013 Bartaire

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

La nouvelle version du site ne permet malheureusement plus de réagir spécifiquement à un message. Pour répondre à un contributeur, copiez et citez un extrait de son message et mentionnez son nom dans votre commentaire.