Accueil Désinformation Touche pas à ma prostate !
Publié le
4 avril 2012
Publication
antérieure :

7 septembre 2008


Auteur :
Dr Dominique Dupagne



Imprimer

Lire sur grand écran







Entrez votre email pour être averti des nouveaux articles
sur Atoute




Dans la même rubrique :

Le CEDUS, le sucre, et les enfants
La cigarette électronique est utile et n’est pas dangereuse
Le faux scandale des sondes d’échographie contaminées
Sophia : les mauvais calculs de la CNAMTS
Madame la Ministre, ils sont devenus fous !
Retrait de Diane 35, comment en est-on arrivé là ?
Stratégie d’influence
La vie rêvée de Christian Saout
Inertie clinique, inertie thérapeutique et résistance au changement
Grippe saisonnière : 7000 morts d’après les organisateurs, 500 d’après la police
Il faut sauver le docteur Goubeau
La presse santé dangereuse ?
Radio IFM = Radio Sanofi
L’intérêt de sophia pour les diabétiques reste à prouver
Le gouvernement veut faire le ménage dans les avis de consommateurs
14 médecins baissent leur pantalon...
Conflits d’intérêts, n’oublions pas les journalistes
Education thérapeutique du patient : le député Jacquat invite le renard dans le poulailler
Vaccination grippale : Le plan secret de Roselyne Bachelot
Les vaccins contre la grippe au pays de la transparence


Touche pas à ma prostate !
Manifeste pour un moratoire sur le dépistage du cancer de la prostate

Je republie cet article de 2008 à l’occasion de la mise au point de la Haute Autorité de Santé du 4 avril 2012, qui confirme l’absence d’intérêt du dépistage du cancer de la prostate, y compris chez les sujets à risque.

Ajout du 22 mai 2011 : pour des données à jour, écoutez plutôt l’émission du 20 mai 2011 : la Tête au Carré sur France-Inter. L’USPSTFa confirmé son avis le 21 mai 2012

Le dépistage systématique du cancer de la prostate n’est pas une bonne stratégie de santé.

Ce dépistage aboutit dans de nombreux cas à découvrir dans la prostate des cellules cancéreuses qui n’auraient jamais provoqué de cancer. La moitié des hommes de 60 ans ont des cellules cancéreuses dans leur prostate, c’est un phénomène quasi normal et c’est le cas de près de 100% des hommes de 90 ans [1].

Pour l’instant, les données disponibles ont conduit la Haute Autorité de Santé à ne pas recommander ce dépistage.. Dans une synthèse récente, le British Medical Journal, aboutit à la même conclusion. (paragraphe mis à jour le 15 septembre 2010). C’est également la position du Collège de la Médecine Générale.

Malgré ces incertitudes, tous les ans, des milliers d’hommes sont inquiétés, opérés, irradiés, rendus impuissants ou incontinents pour un bénéfice hypothétique.

Nous, médecins et signataires de ce manifeste, demandons que cessent les campagnes de promotion de ce dépistage, campagnes organisées par une entreprise de communication financée par l’industrie pharmaceutique et notamment par les firmes qui commercialisent des médicaments destinés à traiter les maladies et le cancer de la prostate.

La confusion entre l’information scientifique, la santé publique, l’intérêt des patients et celui des promoteurs de cette campagne est inacceptable.

Vous trouverez des articles complémentaires ci-dessous et la liste des médecins signataires en bas de page.

Devant le succès de ce manifeste et les questions qu’il soulève chez les patients, voici une vidéo qui permet de mieux comprendre ce débat :


Le dépistage du cancer de la prostate n’est pas recommandé
envoyé par dailyglub

Voir aussi :

Formindep
- http://www.formindep.org/spip.php?article182
- http://www.formindep.org/spip.php?article84

Collège de la Médecine Générale
- http://www.lecollegedelamedecinegenerale.fr/actualites/2011/communique_prostate.pdf

Esculape
- http://www.esculape.com/uronephro/prostate_psa_2004.html
- http://www.esculape.com/uronephro/prostate_cancer_expertises-LPM2010.html

Médecins Maîtres-Toile :
- http://www.mmt-fr.org/article108.html
- http://www.mmt-fr.org/article207.html

Union des médecins de la Réunion
- http://www.urml-reunion.net/ddi/index-ddi.html
- http://www.urml-reunion.net/ddi/

En débattre, notamment avec un urologue Forum médical

Médiapart
- http://www.mediapart.fr/club/edition/quoi-de-neuf-docteur/

Articles de Presse écrite
- http://www.lefigaro.fr/sante/2008/08/07/01004-20080807
- http://www.lefigaro.fr/sciences/2007/07/02/01008-20070702
- Dépistage du cancer de la prostate, un autre scandale sanitaire ?

Emission de télévision
- Télévision suisse romande

JPEG - 25.7 ko
Bannière
Utilisez cette bannière avec un lien vers l’article si vous souhaitez soutenir ce manifeste

Merci de ne signer ce manifeste que si vous êtes médecin, avec votre vrai nom et en indiquant votre spécialité médicale. Je suis désolé pour les signataires non médecins dont je dois effacer les signatures ; il ne s’agit pas d’ostracisme, mais de la volonté de donner un caractère professionnel à ce manifeste.

Notes

[1] Ces données sont ne sont pas contestées. Pour les hommes de 60 ans, les épidémiologistes parlent de 30% de porteurs de cellules cancéreuses et les urologues de 60% ( Rapport du Pr Bernard Debré ) ; 50% constituent une moyenne.



Tweet Suivez-moi sur Twitter





Site en travaux

Site en travaux

Attention : un problème technique (serveur SQL) empêche l'accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.